L’insuffisance cardiaque chez le chien This article is verified by a vet

Avec un stéthoscope, le vétérinaire détecte les symptômes d'une insuffisance cardiaque du chien

Amenez régulièrement votre chien chez le vétérinaire pour des contrôles s’il souffre d’insuffisance cardiaque.

Votre chien est de plus en plus apathique et s’essouffle rapidement ? Il se peut qu’il souffre d’une insuffisance cardiaque. Mais comment reconnaître l’insuffisance cardiaque chez le chien et que faire pour y remédier ? Lisez cet article pour connaître toutes les informations sur ce sujet, afin de préserver au mieux la santé de votre chien.

Que risque un chien souffrant d’une insuffisance cardiaque ?

Beaucoup plus brutale qu’une insuffisance rénale chez le chien, une insuffisance cardiaque peut provoquer plus ou moins rapidement la mort de l’animal si elle n’est pas traitée. Cette maladie est un processus graduel qui ne peut être ralenti qu’à l’aide de médicaments adéquats. Si votre chien souffre d’insuffisance cardiaque, vous devez prendre son état très au sérieux. Vous devez absolument aller régulièrement chez le vétérinaire pour effectuer des examens de contrôle.

Comment fonctionne l’appareil cardiovasculaire d’un chien en forme ?

Pour mieux comprendre l’apparition d’une insuffisance cardiaque chez le chien, étudions d’abord de plus près l’anatomie d’un cœur :

Anatomie et fonctionnement du cœur d’un chien

Le cœur est composé de deux ventricules et de deux oreillettes droits et gauches. Du sang pauvre en oxygène qui a circulé dans le corps est amené dans l’oreillette droite par la veine cave, puis dans le ventricule droit par la valve tricuspide. Lorsque le ventricule droit se contracte, le sang est transporté dans les poumons à travers les artères pulmonaires pour apporter de l’oxygène au sang. Ensuite, le sang traverse les veines pulmonaires pour se diriger dans l’oreillette gauche, et continue son chemin à travers la valve mitrale pour aller dans le ventricule gauche. Le sang riche en oxygène quitte alors le cœur en passant par l’aorte pour distribuer les nutriments nécessaires au corps à travers les vaisseaux sanguins périphériques.

Comment différencier les types d’insuffisances cardiaques chez les chiens?

Le terme « insuffisance cardiaque » ne décrit pas une maladie concrète, mais seulement le syndrome de l’insuffisance cardiaque proprement dit. Cette dernière est provoquée par différentes maladies, tant du cœur que des organes environnants.

Une insuffisance cardiaque peut survenir suite à une diminution du flux sanguin (hypovolémie) ou être causée par une insuffisance cardiaque dite congestive. Cela provoque une congestion du sang dans les veines et peut toucher tant la partie droite que la partie gauche du cœur.

Insuffisance cardiaque congestive

Les vétérinaires différencient les causes de l’insuffisance cardiaque congestive entre une insuffisance cardiaque droite et une insuffisance cardiaque gauche :

  • Insuffisance cardiaque gauche : elle est de loin la maladie cardiaque la plus fréquente chez le chien. Même si certaines races de chiens comme le Cavalier King Charles Spaniel sont en partie atteintes d’une insuffisance mitrale dès leur plus jeune âge à cause de prédispositions génétiques, cela concerne dans la plupart des cas des chiens plus âgés. Très souvent, les chiens souffrent d’endocardiose, une maladie dégénérative qui provoque un épaississement pathologique de la valve mitrale. Par conséquent, la valve n’est plus étanche, ce qui entraîne un reflux de sang du ventricule gauche dans l’oreillette gauche. Petit à petit, l’oreillette finit par grossir et il y a une congestion de sang jusque dans les poumons ou dans la partie droite du cœur. En outre, un rétrécissement de la valve mitrale (sténose mitrale), des malformations (p. ex. un shunt gauche-droite) ou une cardiomyopathie dilatée (élargissement des ventricules cardiaques) peuvent aussi évoluer vers une insuffisance cardiaque gauche.
  • Insuffisance cardiaque droite : cette insuffisance touche plus rarement les chiens, elle est causée par une insuffisance tricuspide. Mais des accumulations de liquide dans le péricarde (épanchement péricardique), des embolies pulmonaires ou une insuffisance cardiaque gauche avancée restreignent également la fonction cardiaque à cause d’une congestion.

Hypovolémie

L’hypovolémie est provoquée par une diminution du débit cardiaque, qui est le volume de sang qui passe à travers le cœur par minute. Une insuffisance cardiaque gauche ou une insuffisance cardiaque droite peuvent en être la cause.

Symptômes : quels sont les signes d’une anomalie cardiaque ?

Une insuffisance cardiaque altère la qualité de vie de votre chien en raison de différents symptômes associés :

  • Symptômes généraux : fatigue, chien qui ne mange plus, faiblesse, agitation
  • Insuffisance cardiaque gauche : chien qui tousse, problèmes respiratoires (détresse respiratoire, fréquence respiratoire accrue), arythmies cardiaques, syncope
  • Insuffisance cardiaque droite : extrémités des membres froides et rétention d’eau, muqueuses pâles, détresse respiratoire, maux de ventre à cause d’une congestion possible jusque dans le foie

Si le cœur est endommagé au point qu’une défaillance cardiaque survient, sans traitement le chien meurt des suites de cette insuffisance cardiaque.

Ce chien passe des examens pour diagnostiquer une insuffisance cardiaque © Ekaterina / stock.adobe.com
Les arythmies sont visibles sur un électrocardiogramme.

Diagnostic : quels tests médicaux faut-il effectuer ?

En général, les propriétaires se rendent compte d’un problème cardiaque parce que leur chien présente un fatigue et une faiblesse accrues. Il est conseillé de se rendre chez le vétérinaire. Pendant l’interrogatoire préliminaire (anamnèse), le vétérinaire pose des questions importantes sur l’apparition des symptômes. Ensuite, le cœur fait pour la première fois l’objet d’un examen plus approfondi dans le cadre de l’examen clinique. Le vétérinaire détermine la fréquence cardiaque, la fréquence respiratoire et d’autres paramètres vitaux du chien.

Lors d’un examen cardiologique spécial, le vétérinaire ou un vétérinaire spécialisé (cardiologue) examine le cœur sous toutes ses coutures. À l’aide d’un stéthoscope, il écoute la fréquence cardiaque, évalue les pulsations et est attentif à d’éventuels souffles cardiaques.

Pour un examen visuel du cœur, le vétérinaire peut faire appel à des procédés d’imagerie médicale comme une radio ou une échographie cardiaque. Ce dernier procédé a l’avantage de montrer la fonction cardiaque en temps réel. Avec une radio, il est uniquement possible d’évaluer la taille du cœur ainsi que les structures environnantes comme les poumons ou le diaphragme.

Pour exclure des arythmies, le vétérinaire complète l’examen par un électrocardiogramme. Pour mesurer l’activité du cœur, le vétérinaire place des électrodes dans les aisselles et dans le pli des genoux du chien. Sur un ordinateur, les courbes affichées permettent au vétérinaire d’analyser l’activité cardiaque de l’animal.

Comme l’insuffisance cardiaque chez le chien est une maladie évolutive, on peut la classer en 3 ou 4 stades en fonction du schéma utilisé. Les différents stades requièrent des traitements différents et ont des pronostics différents.

Traitement : existe-t-il des médicaments contre cette pathologie ?

Quand et comment le vétérinaire peut traiter une insuffisance cardiaque chez le chien dépend du degré de gravité de la maladie ainsi que d’autres facteurs (p. ex. l’âge). En général, il n’est pas possible de traiter la cause de la maladie, mais les mesures suivantes peuvent aider à améliorer la qualité de vie de votre chien :

  • un inhibiteur de l’ECA vasodilatateur (p. ex. le ramipril) et des diurétiques pour drainer l’eau (p. ex. le furosémide)
  • une augmentation du pompage du cœur (p. ex. le pimobendane ou le digitalique)
  • des mesures nutritionnelles : nourriture pauvre en sel
  • éviter les gros stress

Remarque : choisir une nourriture adaptée peut aider à renforcer les fonctions naturelles du corps de votre chien. Toutefois, une nourriture même adaptée ne peut ni guérir ni prévenir une maladie. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour parler d’une alimentation correcte pour votre chien. Vous trouverez des aliments thérapeutiques pour chien dans notre boutique en ligne zooplus.

Pronostic : combien de temps peut vivre un chien insuffisant cardiaque ?

Malheureusement, il est très rare de pouvoir guérir la cause responsable de l’insuffisance cardiaque chez le chien. C’est pourquoi il est d’autant plus important de commencer un traitement le plus tôt possible. Le pronostic d’une insuffisance cardiaque chronique est bien meilleur si votre chien prend un traitement médicamenteux contrôlé. Cependant, si votre chien ne suit pas de traitement ou souffre d’une insuffisance cardiaque aiguë, cela entraîne souvent la mort de l’animal.

Prévention : comment protéger votre animal des problèmes de cœur ?

En principe, des mesures préventives ne permettent pas de prévenir une insuffisance cardiaque chez le chien. Néanmoins, pensez à lui donner une alimentation saine et à lui faire faire assez d’exercice. Il faut à tout prix éviter que votre animal soit en surpoids.

Faites régulièrement examiner votre chien par un vétérinaire. Lors de la visite annuelle, si un souffle au cœur est détecté suffisamment tôt, il pourra être examiné et traité rapidement. De plus, vous devriez exclure de l’élevage les chiens qui ont des antécédents familiaux.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
3 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !

7 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.

17 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir.