La socialisation du chiot This article is verified by a vet

la sociabilisation du chiot

Un chiot emménage dans son nouveau foyer lorsqu'il a environ huit semaines. Il se trouve alors en plein milieu de la phase de socialisation. C'est ensuite à vous de l'accompagner afin qu’il devienne pleinement adulte. Mais comment socialiser un chiot ? Découvrez nos conseils dans cet article.

Combien de temps dure la phase de socialisation ?

La phase dite de socialisation commence dès la troisième semaine de vie. Jusqu'à la fin de cette phase, vers seize semaines, les chiens sont considérés comme étant des chiots.

La phase de socialisation peut être subdivisée en deux étapes d'apprentissage : une première très formative puisque la phase plus sensible a déjà eu lieu chez l'éleveur. À partir de 3 ou 4 mois de vie, il pourra vivre avec vous. Attention : c’est une période importante visant à familiariser le chiot avec son environnement et ses congénères.

Apprendre les bases chez l'éleveur

La partie la plus importante de la phase de socialisation se situe entre la troisième et la cinquième semaine de vie. En effet, les chiots deviennent de plus en plus actifs et commencent à explorer le monde qui les entoure. Pendant cette période, ils sont programmés pour un stress émotionnel positif et approchent tout avec la même ouverture.

Il est donc d'autant plus important qu'ils ne subissent que des expériences positives pendant cette période. En outre, une "image du monde" se forme chez les chiots sur la base des nouvelles expériences acquises chaque jour et des stimuli mémorisés comme positifs. Un chien peut s'appuyer sur cette image tout au long de sa vie et ainsi mieux faire face aux nouvelles situations.

Chez un éleveur responsable, les chiots vivent à l'intérieur et à l'extérieur. Ils ont ainsi l'occasion d’explorer différents objets et surfaces et de faire leurs premières expériences.

Pendant la socialisation des chiots, il est également très important que les jeunes chiens aient des expériences positives avec des compagnons adultes puisque c'est la seule façon pour eux de retenir les limites.

la sociabilisation du chiot

La socialisation des chiots : l’arrivée au nouveau domicile

Lorsque le chiot emménage chez vous à l'âge de huit semaines, sa phase d'insouciance totale est terminée. À cet âge, la curiosité et la prudence sont plus ou moins en équilibre. C'est à vous de lui faire découvrir d’autres expériences à son rythme et sans crainte.

Idéalement, vous pourrez rendre visite plusieurs fois à votre chiot au cours des semaines précédant son emménagement. Cela vous permet d'établir une première connexion et d’établir une relation de confiance.

Une fois que le chiot a emménagé, donnez-lui quelques jours pour s’habituer à sa nouvelle maison.

Voici les tâches les plus importantes lors de la socialisation des chiots

Si vous accueillez un chiot pour la première fois, vous risquez d’être submergé par la quantité d'informations et d'instructions, de possibilités ou d'exigences.

Mais n'ayez pas peur : tout ne doit pas être fait ou montré dès la première semaine. Vous pouvez appliquer ce que l’éleveur vous a suggéré de manière ludique. Rappelez-vous : la patience est la clé de la réussite.

chiot qui joue dans la piscine

Cependant, certaines choses sont à mettre en place dès son arrivée :

L’apprentissage de la propreté

Dès le premier jour, habituez votre chiot à ne pas faire ses besoins à l’intérieur, au risque de voir se développer des mauvaises habitudes.

Par exemple, s'il commence à faire ses besoins à l’intérieur, il se peut qu'il continue à le faire en grandissant.

Ne pas mordre

Il est également très important d'apprendre à votre chiot à ne pas mordre pendant cette phase. Cela n'est pas inné et doit être appris avant la 18ème semaine de vie. Les chiots apprennent cela à la fois en jouant avec leurs congénères et avec nous, les humains.

Si le chiot est trop brutal avec vous, arrêtez de jouer. En aucun cas, il ne doit être puni, car cela peut briser votre relation de confiance.

Règles à appliquer

Pendant que vous socialisez votre chiot, établissez les règles qui s'appliqueront plus tard. Le chien pourra-t-il aller sur le canapé ? Sinon, il ne comprendra pas que vous l'emmeniez sur le canapé pour le câliner et que vous vous mettiez en colère lorsqu'il s'y allongera la fois d’après.

Peut-être y a-t-il une pièce dans laquelle vous ne voulez pas qu’il entre plus tard ? Avez-vous une plante que vous ne voulez pas qu’il grignote ? Faites comprendre au chiot dès le premier jour qu’il n’a pas le droit.

Par conséquent, avant même que votre chiot n'emménage, réfléchissez à ce que vous voulez lui permettre de faire et à ce que vous ne voulez pas qu'il fasse. Vous pouvez ensuite élaborer les règles de comportement à appliquer.

Expériences avec des personnes et des animaux pendant la socialisation du chiot

Pendant la phase de socialisation, il est également très important que les chiots fassent connaissance avec le plus grand nombre possible de personnes et d'animaux différents. En particulier avec les humains, il est important de lui montrer les différents âges puisque les comportements diffèrent.

Les chiens qui n'ont pas rencontré d'hommes dans la phase de socialisation, par exemple, resteront toujours un peu réservés et prudents envers eux.

Bien entendu, il est également agréable et judicieux que les chiots aient l'occasion de faire connaissance avec d'autres types d'animaux. Essayez de planifier les contacts en fonction de votre situation.

Toutefois, lorsque vous rencontrez d'autres chiens, n'oubliez pas que chaque rencontre négative façonnera votre chiot pour la vie. Par conséquent, recherchez des chiens adultes dominants qui lui montreront les limites d'une manière ferme mais amicale.

Que dois-je montrer d'autre à mon chiot ?

Lorsque vous socialisez un chiot, il doit aussi s’habituer aux stimuli environnementaux et aux objets du quotidien, même s’il en a déjà découvert chez l’éleveur.

Mais de nombreuses choses que nous considérons comme acquises et que nous ne remarquons même plus peuvent être effrayantes pour un chiot. Par conséquent, présentez-lui autant de stimuli environnementaux que possible en faisant preuve de calme et de patience. Entre autres choses, un chiot doit apprendre à reconnaître les voitures, les camions, les terrains de jeux, les ruisseaux, les parasols, les tables, les chaises et les plaques d'égout.

La socialisation des chiots avec des objets du quotidien

Même dans la vie quotidienne, il y a de nombreux objets qu'il doit d'abord apprendre à connaître. Placez toujours en hauteur les objets tranchants ou susceptibles de le blesser ou de l’effrayer comme un rasoir ou un aspirateur. Pour l'habituer, il est préférable de les utiliser systématiquement au cours des premières semaines.

S'il montre de la peur, augmentez la distance par rapport à l'appareil en question et essayez de distraire le chiot avec de la nourriture ou du jeu jusqu'à ce que le bruit soit accepté. La distance peut alors être réduite.

Comment reconnaître la peur chez votre chiot

  • augmentation des bâillements ou des grattages
  • haletant
  • agitation
  • faible concentration
  • refus des friandises
  • tremblant
  • gémissements, aboiements
  • tension physique

La socialisation des chiots : des outils pour une vie commune détendue

Surtout au cours des premiers mois dans un nouveau foyer, un chiot explore son environnement avec curiosité et sans réfléchir. Il aime aussi tout mâcher, même ce qui est interdit. Pour plus de sécurité, vous pouvez par exemple installer une cage pour chien.

Cependant, elle ne doit pas être utilisé comme punition pour mauvais comportement, mais comme une aide au dressage. Elle doit donc être placée dans un endroit où le chiot peut participer à la vie quotidienne de la famille. La cage peut offrir un sentiment de sécurité pendant ses premières nuit par exemple, afin d’éviter les mauvais comportements en votre absence.

Une fois que le chiot s'est habitué à la cage et l'a acceptée, elle peut également être utilisée comme lieu de repos pour le chien en voyage ou lorsque vous êtes au travail. Pour lui, cela représente un endroit familier et vous pourrez l'y attacher si nécessaire.

la sociabilisation du chiot

Tout ne doit pas être appris immédiatement

La fin de la phase de socialisation ne signifie pas la fin de l'apprentissage. Votre chiot n'a pas besoin de tout apprendre en un temps imparti. Choisissez plutôt les choses les plus importantes à vos yeux et apprenez-les à votre animal.

Même après l'âge de quatre mois, le chiot reste ouvert aux nouvelles expériences et veut apprendre. Parfois, les nouvelles situations exigent un peu plus de patience et de temps de votre part. La relation de confiance que vous avez établie au cours des deux premiers mois vous y aidera.

Continuez avec le même calme et la même persévérance qu'auparavant et montrez à votre jeune chien de nouvelles choses.


Cornelia Kolo, Veterinarian
Cornelia Kolo

During my studies of veterinary medicine and my doctorate at the Ludwigs-Maximilians-University in Munich, I was able to gain numerous insights into the diverse fields of veterinary medicine. Since 2011, I have been in practice as a veterinarian with a wide variety of animals and their diseases. My passion belongs to the task of helping my patients in the best possible way and ensuring their well-being. I also like to share my knowledge as a veterinarian and as a long-time dog owner and dog athlete as an author.


Articles les plus utiles
5 min

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cert article vous dit tout sur le sujet !
19 min

Accessoires pour chiot: les indispensables pour préparer son arrivée

Vous vous êtes décidé à accueillir un nouveau membre de la famille ? Félicitations ! Pour adopter un chiot de la meilleure manière qui soit, il est judicieux de préparer tout le nécessaire avant son arrivée. Au-delà des conseils pratiques concernant l’éducation de votre chien, connaître les équipements indispensables tels que les accessoires pour chiot peut vous être d’une aide précieuse pour bien appréhender l’arrivée de votre ami à quatre pattes. Les novices peuvent profiter de l’attente de leur petit chiot pour s’informer sur les accessoires pour chiot indispensables qu’il est nécessaire de se procurer, afin que leur chiot se sente parfaitement à l’aise dès son arrivée dans son nouveau foyer. Ci-dessous, vous trouverez quelques conseils sur les accessoires pour chiot les plus utiles.
4 min

Comment bien nourrir son chiot?

Il a été scientifiquement prouvé que la première année du chien correspond, en fonction de la race, à 12 à 15 années de vie chez les humains. Les besoins nutritionnels du chiot en croissance sont donc énormes : il a en effet besoin d’énergie (matières grasses et protéines brutes), de protéines, de minéraux (principalement du calcium) et de vitamines.