Tétra amande (Hyphessobrycon amandae) This article is verified by a vet

tetra amande

Avec ses couleurs éblouissantes dans les tons rouges, le tétra amande ne passe pas inaperçu.

Le tétra amande (Hyphessobrycon amandae) n’impressionne pas particulièrement par sa taille, puisqu’il mesure tout au plus 3 cm de long, mais la beauté des couleurs de ce poisson suffit à faire resplendir un aquarium. Cet article vous livre les informations essentielles sur l’apparence, l’élevage et la reproduction de ce poisson aux couleurs vives.

Apparence : un poisson d’eau douce aux couleurs flamboyantes

Le Tétra amande (latin : hyphessobrycon amandae, anglais : ember tetra), également connu sous les noms « tétra étincelle », ou « tétra de feu », appartient à la famille des characidés (characidae). C'est l'un des plus petits représentants de cette famille de poissons avec une taille maximale comprise entre 1,7 cm et 3 cm.

A quoi ressemble un tétra amande ?

Le Tétra amande se démarque par des tons rouges particulièrement lumineux. A travers ses écailles transparentes, qui brillent de mille feux et se déclinent dans des nuances jaunes, orange ou rouges, on peut voir ses organes internes ou sa colonne vertébrale. La vivacité de ses couleurs s’intensifie encore dès que ce poisson se trouve dans une eau exempte de tourbe, douce et acide.

Ce poisson a une bouche en position terminale et un corps effilé. Le plus souvent, une bande latérale de couleur rougeâtre orne ses côtés.

Différencier mâle et femelle

Certains animaux se caractérisent par un dimorphisme sexuel très net. Des caractéristiques physiques permettent alors d’identifier facilement les femelles et les mâles.

Ce n'est pas le cas du tétra amande : il est difficile de distinguer les deux sexes à l’œil nu chez ce poisson. En théorie, les femelles sont légèrement plus pâles que les mâles, et ces derniers sont un peu plus petits que le sexe opposé. Dans la pratique, on ne peut généralement pas se fier à ces particularités.

tetra amande orange

En général, les tétras amandes sont des animaux très pacifiques. La période de reproduction est le seul moment où les individus mâles se montrent enclins à protéger leur territoire. Ces poissons aiment la compagnie. S’ils se sentent seuls au sein de l’aquarium, ils vont avoir tendance à se retirer sur eux-mêmes au fil du temps.

D’autres animaux de petite taille et pacifiques comme les crevettes (y compris les crevettes naines) ou les siluriformes (les loricaridés ou les poissons-chats cuirassés) feront de bons colocataires. Si votre bassin n’est pas très spacieux, vous devriez éviter une cohabitation avec des poissons amateurs de grands espaces comme les danioninae.

Les Tétras amandes sont des poissons qui vivent en banc. Ils ne peuvent donc pas se passer du contact avec leurs congénères. Idéalement, ils parcourent leur territoire au sein d’un groupe constitué d’une dizaine d’individus et profitent pleinement de la vie sous-marine en tant que nageurs actifs. La cohabitation sera a priori plus harmonieuse si le groupe comporte plus de femelles que de mâles.

Taille de l’aquarium

Pour que vos poissons puissent se mouvoir à leur guise au sein de l’aquarium, la cuve devrait avoir une contenance minimale de 30 litres. Mais vos poissons apprécieront d’autant plus un aquarium de taille plus grande pouvant contenir 50 à 80 litres d’eau.

Paramètres de l’eau recommandés

La santé de vos poissons dépend en grande partie de la qualité de l’eau de votre aquarium. Voici les conditions optimales pour faire ressortir toute la splendeur de votre tétra-étincelle :

  • Dureté globale : 2 à 12 °fH (titre hydrotimétrique)
  • Dureté carbonatée : 2 à 8 °KH
  • Taux de pH : 5,5 à 7,5
  • Température de l’eau : 23 à 29 °C

Aménagement de l’aquarium

Comme ce poisson a besoin d’espace pour nager, mieux vaut limiter le nombre de végétaux au sein de votre aquarium. Disposez néanmoins des plantes aquatiques en quantité suffisante car elles permettront à vos poissons de se sentir protégés, et au besoin de se cacher. Si vous voulez rehausser encore la beauté de vos poissons, utilisez un substrat sombre pour tapisser le fond de l’aquarium.

Élever ses propres poissons en aquarium n’est pas donné à tout le monde. Comme l’élevage des tétras amandes requiert un certain savoir-faire, les propriétaires de poissons aguerris devraient a priori avoir plus de chances de voir leurs efforts couronnés de succès.

Conseils pour démarrer un élevage

Si vous voulez tenter votre chance, nous vous donnons les conseils suivant pour aménager votre bassin d’élevage :

  • Placez des plantes délicates (comme la mousse de java) au sein de votre bassin.
  • Veillez à ce que la dureté globale de l’eau ne dépasse pas 5 °fH (eau douce) et maintenez le taux de pH entre 5,6 et 6,5.
  • Pour démarrer l’élevage, utilisez soit un couple, soit un mâle et plusieurs femelles.

Procédure à suivre après le frai

Une fois que la femelle aura pondu entre 10 et 100 œufs, retirez les parents de l’aquarium pour protéger leur progéniture, car les tétras amandes ont tendance à voler les oeufs. Réglez ensuite la température du bassin entre 22 et 24 °C pour inciter les larves à éclore au bout de un à deux jours.
Dès que les petites larves se seront transformées en de jeunes poissons agiles (au bout de quelques jours), nourrissez-les avec des aliments en poudre, des paramécies et de jeunes artémies.

La plupart des espèces de poissons appartenant à la famille des characidés sont omnivores – et le tétra amande ne fait pas exception à la règle. Son alimentation ne pose donc pas de problème majeur. En plus de la traditionnelle nourriture en flocons, ce poisson aime beaucoup les aliments vivants ou congelés, notamment les artémias (des crustacés salés), les cyclops (copépodes) et les larves de moustiques.

Astuce : notre magazine vous donne des conseils pratiques pour bien nourrir les poissons élevés en aquarium. Vous trouverez en outre une grande variété d’aliments pour poissons dans la boutique en ligne de zooplus.

Ce poisson a une espérance de vie moyenne de deux à trois ans.

La couleur de vos poissons est un indicateur précieux pour évaluer leur état de santé. Si vos animaux brillent d’un rouge éclatant, vous pouvez être sûr qu’ils se portent bien.

Si leur couleur perd de son intensité, un contrôle des paramètres de l’eau s’avère nécessaire. Si aucune amélioration n’est constatée après votre intervention, il est temps de demander l’avis d’un vétérinaire.  Le Tétra amande n’est en effet pas à l’abri des maladies qui affectent régulièrement les poissons d’ornement !

L’habitat naturel du tétra amande se trouve dans les profondeurs du Brésil. Ce poisson se sent bien là où les eaux troubles des affluents Rio Araguaia et Rio das Mortes se frayent un chemin à travers le monde végétal. Ces eaux vives de la région Mato Grosso ont la particularité d’avoir une couleur bleue tirant sur le vert.

Achat : combien coûte ce poisson ?

En déboursant deux à quatre euros par poisson, vous pourrez vous procurer tout un banc de tétras amandes à un très bon prix. Si vous ne disposez pas encore d’un aquarium équipé, il vous faudra prévoir des dépenses supplémentaires pour le bassin, l’aménagement de base de l’aquarium, et les dépenses courantes pour nourrir les poissons.

Vous trouverez en principe ces poissons dans n’importe quelle animalerie bien achalandée disposant d’un rayon aquariophilie. Vous pouvez aussi les acheter sur Internet. Veillez dans ce cas à vous assurer de la bonne santé et de l’origine des animaux au préalable.

Conclusion : est-ce que le tétra amande me correspond ?

Les tétras amandes sont des poissons très sociables et amicaux. Ils sont en plus faciles à entretenir et ont une santé robuste. Si vous prenez soin d’eux et que vous les nourrissez en tenant compte de leurs besoins, ils ne manqueront pas de susciter l’attention et l’admiration. Si les aquariophiles débutants peuvent parfaitement s’occuper de cette espèce de poissons, la mise en place de leur élevage reste l’affaire des aquariophiles confirmés.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
16 min

Les 10 poissons d’aquarium les plus populaires

Les poissons d'ornement deviennent de plus en plus populaires. Ce n'est pas étonnant, car ce monde sous-marin coloré est non seulement fascinant, mais c'est également un havre apaisant et relaxant dans nos vies à 100 à l'heure. Mais quels poissons conviennent le mieux à votre aquarium ? Nous vous présentons les 10 poissons d'aquarium les plus populaires et leurs caractéristiques.
4 min

Néon bleu

Si vous vous intéressez à l’aquariophilie, vous avez forcément déjà rencontré le poisson néon, néon bleu, ou parfois aussi appelé tetra néon. Les lignes colorées présentes sur le corps du poisson néon, ressemblant justement à des néons, sont sa principale caractéristique, qui ne laisse personne indifférent. Cette particularité n’a pas encore été expliquée à ce jour, mais elle s’avère vitale aux poissons néon.
9 min

Poisson-clown

On désigne communément par « poisson-clown » les deux des espèces d’amphiprions les plus connues : le poisson-clown du Pacifique (Amphiprion percula) et le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris). Dans le langage courant, on qualifie souvent de poissons-clown toutes les espèces de la catégorie des amphiprions. Ce sont des espèces de poissons d’eau de mer, endémiques de l’océan pacifique et de l’océan indien, qui ne sont à ce jour pas menacés d’extinction.