L’asthme chez le chat This article is verified by a vet

un chat gris entouré de pollen qui provoque l'asthme du chat

Il n'est pas rare que certains chats souffrent de l'asthme du chat (ou asthme félin), causé par une inflammation des bronches due à une allergie. Les chats de tous les âges et de toutes les races peuvent souffrir d'asthme, il n'y a aucune exception. Toutefois, les chats siamois sont les plus touchés. 

Lorsqu'ils ont de l'asthme, les chats ont tendance à avoir une toux sèche. Cette maladie ne doit pas être sous-estimée et doit être traitée correctement afin de protéger votre chat. 

Comment se développe l'asthme chez le chat ?

Les allergies peuvent se manifester spontanément chez le chat. Les acariens, le pollen ou la litière parfumée pour chats peuvent provoquer une allergie immédiate et donc engendrer de l'asthme chez le chat : 

Au cours du premier contact avec les allergènes (ex : le pollen), le système immunitaire libère des substances entraînant la formation d'anticorps. Ces derniers se fixent ensuite à certaines cellules immunitaires (ex : granulocyte) et deviennent ainsi des anticorps cellulaires. Donc, si votre chat entre à nouveau en contact avec l’allergène, une liaison se formera entre les anticorps cellulaires et les allergènes. Il en résultera une libération massive de médiateurs de l'inflammation (ex : histamine, prostaglandines) dans les cellules immunitaires. Ces médiateurs provoquent ensuite un rétrécissement des bronches (asthme) : 

  • Les bronches se contractent 
  • Un liquide inflammatoire se forme 
  • On observe une forte croissance des cellules musculaires et épithéliales des structures bronchiques  
  • Le tissu du corps se transforme en tissu fibreux (fibrose) 

Comment reconnaître l'asthme du chat ?

L'asthme félin se manifeste en quelques secondes/ minutes. La fréquences à laquelle le chat présente des symptômes allergiques dépend de la fréquence de contact avec l'antigène. Si ce dernier est présent dans l'environnement quotidien du chat, l'asthme est plus susceptible d'être chronique qu'aigu. Les chats souffrant d'asthme peuvent présenter les symptômes suivants : 

  • Une toux sèche et un éventuel essoufflement (respiration par la bouche) 
  • Le chat est faible et est réticent lorsqu'il doit bouger 
  • Rougeur, gonflement et éventuellement une formation de squames sur la peau et les muqueuses 
  • Démangeaisons accrues 
  • En fonction de la gravité de la réaction allergique, l'asthme peut provoquer un choc anaphylactique pouvant mettre en danger la vie du chat 

Comment diagnostiquer l'asthme chez le chat ?

Si votre chat présente l'un des symptômes décrits ci-dessus, consultez un vétérinaire qui pourra alors aider votre chat à mieux respirer en lui administrant de l'oxygène. 

Le diagnostic de l'asthme chez le chat est généralement établi après un examen détaillé des voies respiratoires : 

Après un bref examen externe, on observe souvent une respiration abdominale et, pour les cas plus graves, une respiration buccale. L'examen des muqueuses (ex : dans la bouche) aide à établir le diagnostic car une coloration bleutée indique un manque d'oxygène. Par la suite, un test sanguin peut être réalisé pour voir le niveau des granulocytes (cellules immunitaires). Si ces dernières augmentent dans le sang, cela peut être le signe d'une allergie ou d'une infestation parasitaire. Pour évaluer l'état des poumons et des tissus environnants, un examen radiologique est nécessaire. 

Grâce à un lavage bronchoalvéolaire (pour échantillonner l'espace alvéolaire) un examen cytologique peut être réalisé chez les chats atteints d'asthme. Encore une fois, si le taux de granulocytes augmente, cela signifie que le chat souffre d'asthme. Malheureusement, la détection de l'antigène causal est souvent difficile puisque la cause de l'asthme du chat est difficile à trouver. Il faut donc éliminer un par un les possibles allergènes comme la litière parfumée de l'environnement du chat jusqu'à trouver la cause de la maladie. 

Comment traiter l'asthme chez le chat ?

L'asthme félin peut être chronique ou aigu. Les traitements diffèrent alors : 

  • Asthme aigu : les réactions allergiques graves nécessitent des interventions rapides telles que l'administration d'oxygène et de bronchodilatateurs. Le chat devra ensuite rester un petit moment sous observation vétérinaire pour s'assurer que le traitement fait bien effet. 
  • Asthme chronique : des comprimés ou des sprays inhalateurs peuvent être administrés en accord avec le vétérinaire afin de calmer l'asthme. 

Quel est le pronostic ?

Le pronostic de l'asthme du chat ne peut pas être généralisé. De nombreux chats ne présentent que de légers symptômes tout au long de leur vie, tandis que d'autres sont sujets à de violentes crises d'asthme. Il est donc important de consulter un vétérinaire afin d'avoir un traitement adapté. 

Peut-on prévenir l'asthme félin ?

Les allergies surviennent de façon spontanée et ne peuvent pas toujours être évitées. Cependant, si l'allergène est rapidement identifié (comme les litières parfumées par exemple), votre chat sera vite rétabli.  

Vous connaissez à présent tous les symptômes de l'asthme chez le chat. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire. 


Franziska G., Vétérinaire
Franziska G.

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
4 min

L’âge des chats

Il est bien connu que l‘âge des chiens se calcule facilement. Il vous faut multiplier l’âge de votre chien par 7 pour obtenir l’équivalent en âge « humain ». Toutefois, ce chiffre dépend aussi de la race et du poids de votre chien. Qu’en est-il alors de l’âge des chats ? Comment calculer l’âge d’un chat ? Et quelle est l‘espérance de vie d’un chat ? A partir de quel stade peut-on dire d’un chat qu’il est âgé ?
7 min

Le coronavirus chez le chat

Les coronavirus ne représentent pas seulement une menace pour les humains, mais également pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement au nouveau type de coronavirus contaminant les humains, les coronavirus félins (FCoV) sont connus depuis de nombreuses années. Il s’agit notamment du coronavirus entérique félin FECV (Feline Enteric CoronaVirus) et du virus de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectous Peritonitis Virus), bien plus connu. La péritonite infectieuse féline est une maladie mortelle, qui engendre par exemple des épanchements chez les chats atteints. Chez les humains, les personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées ou les malades, sont plus vulnérables face au coronavirus. En revanche, ils souffrent de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.
4 min

Chatte en chaleur : comprendre les chaleurs du chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.