Kromfohrländer

Kromfohrlander

Le Kromfohrländer est un chien peu sûr de lui, qui a besoin d'être guidé.

Cette race de chien de moyenne est très affectueuse, vive d’esprit et attachée à son maître. En tant que chien de compagnie, il convient aussi bien aux familles qu’aux personnes seules. Son pelage blanc avec des marques brunâtres peut être à poil dur ou à poil lisse.

Portrait de la race

En bref : Les Kromfohrländer sont des chiens de compagnie de taille moyenne. Ils doivent être confiés à des maîtres expérimentés, car ils ont un caractère sensible et une tendance à la territorialité.
Hauteur au garrot : 38–46 cm
Poids : Mâle : 11–16 kg
Femelle : 9–14 kg
Espérance de vie moyenne : Environ 12 ans
Prix : A partir d'environ 1 400 euros
Caractère : Affectueux, proche de l'homme, désireux d'apprendre, sensible, intelligent, têtu
Poil : Dur ou lisse
Couleur de la robe : Base blanche avec des taches brunes
Investissement pour l'éducation : Élevé
Investissement pour le toilettage : Plutôt faible
Besoin d'exercice : Moyen
Origines : Allemagne

À quoi ressemble un kromfohrländer ?

Cette race de chien se targue d’une apparence très attrayante : c’est non seulement le cas des chiots, mais aussi des chiens adultes. Avec ses yeux foncés, son regard fidèle et ses jolies oreilles tombantes, cet animal blanc aux taches brunes aime établir un contact physique avec son maître à l’aide de ses pattes.

Ces chiens sont élevés dans deux variétés différentes :

  • poil dur (pelage dense et rugueux) ;
  • poil lisse (pelage dense et doux).

La couleur de base des deux variétés est toujours blanche. Mais ce chien de race doit surtout son apparence caractéristique aux marques marron clair, rouge brun ou marron foncé qui s’étendent sur son pelage sous forme de taches de différentes tailles. Sa jolie tête est marquée par une ligne symétrique.

Avec une hauteur au garrot comprise entre 38 et 46 centimètres, cet animal fait partie des chiens de taille moyenne. Il pèse entre dix et douze kilos.

Kromfohrländer qui court
Les Krohmfohrländer sont des chiens particulièrement sportifs et performants. En revanche, ils ont tendance à se surmener.

Ce chien de taille moyenne aux yeux marron et au regard candide a tout des caractéristiques d’un bon chien de famille dans son apparence et dans son caractère : il est sensible, affectueux et simple. Grâce à sa nature sociable et à sa capacité d’adaptation, il convient aussi bien aux familles avec des enfants qu’aux personnes seules, qu’elles soient âgées ou jeunes.

En revanche, il a parfois tendance à faire preuve de mégalomanie vis-à-vis des autres chiens, surtout si ces derniers se trouvent sur son territoire. C’est là que ressort l’héritage du terrier que le kromfohrländer porte encore en lui. Mais avec un peu d’habileté, de la détermination et de l’affection, il est facile de contrôler cette particularité.

Son maître a une responsabilité particulière dans ce cas-là. En effet, ce chien ne se réfère typiquement qu’à une seule personne du foyer. Il respecte les autres membres de la famille, mais le succès de son éducation dépend avant tout des capacités de la personne dont il se sent le plus proche.

Néanmoins, l’attachement à la famille est très important pour cet animal. C’est lorsque tout le monde est réuni qu’il se sent le mieux. Ce chien sûr de lui joue volontiers le rôle de gardien de la famille et le fait savoir aux passants ou aux visiteurs en aboyant. Il se montre donc parfois réservé et sceptique envers les inconnus. Mais une fois qu’ils ont gagné sa confiance, il se révèle extrêmement sociable et joyeux.

Kromfohrländer qui tire la langue
Il est très sensible et a tendance à manquer d'assurance.

Ce chien de taille moyenne aux yeux marron et au regard candide a tout des caractéristiques d’un bon chien de famille dans son apparence et dans son caractère : il est sensible, affectueux et simple. Grâce à sa nature sociable et à sa capacité d’adaptation, il convient aussi bien aux familles avec des enfants qu’aux personnes seules, qu’elles soient âgées ou jeunes.

En revanche, il a parfois tendance à faire preuve de mégalomanie vis-à-vis des autres chiens, surtout si ces derniers se trouvent sur son territoire. C’est là que ressort l’héritage du terrier que le kromfohrländer porte encore en lui. Mais avec un peu d’habileté, de la détermination et de l’affection, il est facile de contrôler cette particularité.

Son maître a une responsabilité particulière dans ce cas-là. En effet, ce chien ne se réfère typiquement qu’à une seule personne du foyer. Il respecte les autres membres de la famille, mais le succès de son éducation dépend avant tout des capacités de la personne dont il se sent le plus proche.

Néanmoins, l’attachement à la famille est très important pour cet animal. C’est lorsque tout le monde est réuni qu’il se sent le mieux. Ce chien sûr de lui joue volontiers le rôle de gardien de la famille et le fait savoir aux passants ou aux visiteurs en aboyant. Il se montre donc parfois réservé et sceptique envers les inconnus. Mais une fois qu’ils ont gagné sa confiance, il se révèle extrêmement sociable et joyeux.

Le Kromfohrländer adore se promener dans la nature. Il se révèle très sportif et énergique lors des randonnées à pied ou à vélo. Il est donc très doué pour les sports canins, comme l'agility. Cependant, il peut parfois être un peu trop motivé et se surmener.
En raison de son côté sensible, il se laisse facilement distraire et a du mal à gérer le stress des tournois. Néanmoins, le Kromfohrländer a besoin d'un maître actif qui aime être dehors et qui a toujours des idées pour tenir son animal occupé.

Avoir un jardin

À condition qu'il soit suffisamment stimulé et souvent entouré de sa famille, le Kromfohrländer se sentira également à l'aise en ville. Un jardin privé dans lequel il peut se défouler de temps en temps est bien sûr souhaitable.

Il faut toutefois tenir compte (surtout si l'on vit à l'étroit en ville) de sa tendance à aboyer, qui peut être plus ou moins prononcée selon les chiens. Il est important que ses maîtres interviennent dès que possible pour le gérer.

Heureusement, le toilettage d’un chien de cette race est simple : un brossage régulier (environ deux à trois fois par semaine en fonction du type de poil) et l’inspection des pattes, des oreilles et des griffes suffisent.

Alimentation BARF ou nourriture prête à l'emploi ?

L’alimentation de votre chien doit se composer d’environ 75 % de produits d’origine animale et 25 % de produits d’origine végétale. De nombreux maîtres ne jurent que par la méthode BARF, tandis que d’autres préfèrent opter pour des croquettes ou des aliments humides déjà préparés. Ne vous laissez pas déstabiliser et choisissez la forme d’alimentation qui vous semble la plus adaptée à vous et à votre chien.

Il est important de veiller à acheter des aliments pour chien d’une qualité irréprochable. Regardez attentivement l’origine de la viande et la composition des aliments. Si l’origine de la viande n’est pas suffisamment claire ou si une liste d’exhausteurs de goût artificiels, de sucre ou un pourcentage trop élevé de céréales figurent parmi les ingrédients, vous feriez mieux de ne pas acheter ce produit.

De quelle quantité de nourriture ce chien a-t-il besoin ?

La quantité de nourriture peut varier en fonction du chien. En effet, l’âge, le poids et l’activité physique de l’animal jouent un rôle important dans le calcul de la quantité de nourriture. En règle générale, la quantité de nourriture quotidienne pour un kromfohrländer adulte doit se situer entre 2 et 4 % de son poids.

La consanguinité est malheureusement un problème majeur pour cette race. En raison de la (trop) petite taille du pool génétique, diverses maladies d'origine génétique sont plus fréquentes chez le Kromfohrländer. Parmi celles-ci figurent par exemple certaines maladies auto-immunes, l'épilepsie, l'arthrose du coude, la cystinurie et la maladie de von Willebrand de type I. La luxation de la rotule, la cataracte et les maladies cardiaques sont également fréquemment observées chez ces chiens.

Les maladies du genou ont la réputation de figurer parmi les plus fréquentes de la race. Son espérance de vie est d'environ 12 ans.

L’histoire de cette race commence avec les chiens Peter et Fiffi. Peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Ilse Schleifenbaum a trouvé dans sa vallée natale de Krom Fohr, près de Siegen en Allemagne, un chien complètement amaigri qu’elle a ramené chez elle et auquel elle a donné le nom de Peter. Selon les récits, Peter était peut-être un griffon fauve de Bretagne, bien que certains cynologues remettent cette affirmation en cause au vu de l’apparence de ses descendants.

Peter et Fiffi

Sous l’aile d’Ilse Schleifenbaum, Peter s’est rapidement rétabli et est très vite devenu un chien de compagnie indispensable et fidèle. Peter n’a pas tardé à faire la connaissance de la chienne voisine, Fiffi. Fiffi n’avait pas de pedigree, mais est décrite comme un fox-terrier. Les deux chiens se sont donc accouplés et Ilse Schleifenbaum s’est retrouvée avec une portée de chiots blancs et marron en bonne santé.

Les chiots ont rapidement trouvé des acheteurs. Après tout, de nombreux maîtres ont perdu leurs animaux dans la tourmente et les privations de la guerre. Comme l’élevage de chiens de race a également beaucoup souffert à cette époque, Schleifenbaum s’est donné l’objectif d’établir une nouvelle race de chien avec Peter et Fiffi. Elle les a donc fait s’accoupler à plusieurs reprises.

Race de chien officiellement reconnue

Ilse Schleifenbaum a trouvé un soutien décisif auprès de son ami Otto Borner de Dortmund en Allemagne, alors directeur de l’association canine allemande Verbands für das Deutsche Hundewesen (VDH). Bien qu’il n’y ait eu au départ qu’une seule lignée d’élevage avec Peter et Fiffi et que des cas de consanguinité sont apparus à plusieurs reprises, la nouvelle race a été officiellement reconnue par la VDH en 1955 sous le nom de « kromfohrländer », en référence à la vallée homonyme près de Siegen en Allemagne. Peu après, la race a été reconnue par la FCI, la Fédération cynologique internationale.

Aujourd’hui, une reconnaissance de la race dans ces conditions serait impensable. Néanmoins, ce chien s’est imposé jusqu’à aujourd’hui. Cela est dû notamment à sa belle apparence ainsi qu’à sa nature affectueuse et proche de l’homme.

Depuis 2010, le club d’élevage allemand ProKromfohrländer lutte de manière ciblée contre le problème de consanguinité qui touche encore ce chien de race. Afin de créer une base d’élevage plus large, le chien de ferme dano-suédois, une race fortement similaire, a été croisé. Les résultats de ce croisement sont très prometteurs.

Conseils pour l’achat

Si vous souhaitez acheter un kromfohrländer de race pure, vous devez impérativement vous adresser à un éleveur sérieux. Les clubs d’élevage nationaux de la race vous fourniront une liste des éleveurs de la race enregistrés. Appelez différents éleveurs et posez-leur vos premières questions sur leur base d’élevage et sur leurs chiens.

Si l’éleveur vous est sympathique et qu’il vous donne volontiers les informations que vous lui demandez, vous devez convenir d’un rendez-vous. Les éleveurs sérieux vous invitent sans problème chez eux afin que vous puissiez vous faire une idée des chiots, de la mère et de l’environnement de l’élevage directement sur place.

Lors de ce premier rendez-vous, il ne s’agit pas encore d’acheter le chiot et de l’emmener chez vous, mais de faire mutuellement connaissance.

L’éleveur vous posera également quelques questions auxquelles vous devrez répondre de manière sincère et détaillée. Un éleveur sérieux qui élève ses chiens avec beaucoup d’amour et de manière responsable voudra forcément savoir entre quelles mains ses petits animaux vont se retrouver.

Posez toutes vos questions à l’éleveur

N’hésitez pas à poser vous aussi quelques questions à l’éleveur sur la race, l’alimentation et la lignée de l’élevage. Plus vous en saurez, plus vous serez sûr d’avoir fait le bon choix en choisissant cet éleveur.

Outre le fait d’avoir une bonne impression de l’éleveur, des parents et des chiots, les formalités comptent également. Dans tous les cas, demandez un pedigree, un certificat de vaccination et un certificat vétérinaire attestant de l’état de santé irréprochable des chiots et des parents. En ce qui concerne le pedigree, veillez à ce que les noms n’apparaissent pas plusieurs fois et qu’il n’y ait pas eu de potentiels accouplements consanguins par le passé. Vous aurez ainsi les meilleures chances d’avoir un chien en bonne santé et de race pure qui vous apportera des moments de bonheur pendant longtemps.

Combien coûte un chiot Kromfohrländer ?

Le prix d’un chien de cette race avec des papiers parfaitement en règle est généralement d’environ 1 400 - 1 600 euros.

Cet animal est-il le chien qu’il vous faut ?

En résumé, on peut dire que ce chien est un animal simple. C’est aussi bien le cas pour son alimentation et son toilettage que pour son environnement et son éducation. Il s’adapte au style de vie de son maître et aime autant la ville que la campagne. Il se sent aussi bien chez une personne seule que dans une famille avec des enfants.

Le facteur déterminant, c’est plutôt le temps que vous pouvez passer avec votre chien. Ces animaux aiment choisir leur maître et veulent passer le plus de temps possible avec lui. Les longues périodes de solitude ne conviennent pas à ce chien sociable.

Assurez-vous que vous disposez de ce temps et accordez à votre chien beaucoup de temps en famille, que ce soit lors de promenades dans la nature, sur un terrain de sport canin ou au sein de votre foyer.

Articles similaires
Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
15 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.