Lhassa Apso

lhassa apso noir

Ce chien fier, élevé depuis des siècles dans des monastères tibétains, a conquis bien des cœurs dans le monde entier. Le Lhassa Apso séduit autant par son apparence extraordinaire que par son caractère bien trempé – car il ne faut pas se fier aux apparences : cette race de chien cache une forte personnalité !

Histoire : un ancien chien de temple

À l’origine de cette race se trouve une tradition millénaire de chiens de temple tibétains : l’apparence du lhassa apso, élevé par les moines bouddhistes et la noblesse tibétaine, est en effet censée rappeler le lion de Bouddha. Lhassa est la capitale du Tibet, mais les racines de ce chien ne se trouvent pas uniquement dans cette ville sacrée : le Lhassa Apso était également employé dans des monastères situés dans des régions montagneuses et dans des palais, aussi bien comme chien de compagnie exclusif que comme chien de garde. Quand il se met à aboyer, cet animal ne passe en effet inaperçu ! Dans l’ancien Tibet, le Lhassa Apso n’était jamais vendu : la coutume voulait qu’on l’offre comme porte-bonheur, en gage d’amitié ou en témoignage de respect.  Dans son pays natal, plus d’un croyait que les moines qui n’avaient pas respecté scrupuleusement les règles monastiques se réincarneraient sous la forme de ce petit chien à l’allure de lion. Les premiers représentants de cette race exceptionnelle ont fait leur apparition en Europe aux alentours de 1920, où ils n’ont pas tardé à faire un grand nombre d’adeptes. Ce n'est qu’à partir des années 1950 qu’un élevage ciblé s’est mis en place à l’initiative de la Grande-Bretagne et des États-Unis, où un standard de race a été établi. Les éleveurs ont ciblé plus particulièrement des chiens de certaines couleurs - dont le noir et le blanc, qui se démarquent ainsi des chiens multicolores du Tibet. Ce chien peut aussi avoir un poil court. De nos jours, c’est la Grande-Bretagne qui détient le patronage de cette race.

Caractère du Lhassa Apso : vif et empathique

Petit mais costaud : le corps de ce chien particulièrement intelligent, fier et indépendant abrite un cœur de lion. Le revers de la médaille (dont les amateurs de la race font généralement peu de cas) : ce chien fait preuve d’une grande obstination. Il ne se soumet qu’à son maître - et encore faut-il qu’il estime que ce dernier le mérite ! Ce chien aime décider de lui-même avec qui il se lie d’amitié. Vis-à-vis des étrangers, il se montre plutôt distant, voire méfiant – une socialisation poussée dès le plus jeune âge s’avère de ce fait souhaitable. Comme cette race de chien a tissé un lien étroit avec les humains au fil des siècles, elle se caractérise toutefois par une grande empathie. Elle est souvent capable d’évaluer très précisément les émotions au sein de sa meute et de réagir en conséquence. Si vous arrivez à intégrer cette personnalité impressionnante dans votre vie, vous aurez un compagnon d’une fidélité à toute épreuve à vos côtés. Pour cela, il faut veiller à lui donner une éducation cohérente et aimante, car le respect d’un Lhasa Apso se gagne.

Éducation : comment dompter ce petit lion ?

Ces petits chiens-lions tibétains se distinguent par une intelligence animale supérieure à la moyenne. Ils comprennent généralement rapidement les attentes de leur maître, mais leur disposition à s’y conformer dépend de la cohérence de l’éducation dont ils ont bénéficié jusque-là. Un Lhasa Apso garde systématiquement les exceptions à la règle en mémoire, et il n’en démordra pas par la suite. Pensez-y avant de lui donner de la nourriture provenant de votre assiette en vous disant « Juste pour cette fois ! ». Vous pouvez être sûr qu’il ne cessera par la suite de vous réclamer ce qu’il estime être son dû ! Pour que son éducation s’avère fructueuse, vous devrez obtenir l’adhésion du chien-lion à vos objectifs car vous ne pourrez jamais exiger une obéissance servile de la part de ce chien de race empli de fierté. Par contre, un respect mutuel constitue l’un des piliers fondamentaux de l’éducation de cet animal capricieux – votre animal coopérera volontiers dès lors que celui-ci est instauré. Le meilleur moyen de motiver votre compagnon est de le féliciter au moment opportun. Comme le Lhassa Apso peut avoir tendance à mener une vie solitaire, il est préférable de l’emmener régulièrement à une école d’éducation canine qui réunira les conditions propices à une bonne socialisation et lui permettra peut-être de nouer des amitiés avec ses congénères.

chiot lhassa apso assis sagement de face à la campagne

Santé : les maladies qui touchent cette race

Le climat rude des montagnes tibétaines a aussi bien forgé qu’endurci cette race : malgré sa petite taille, le lhassa apso est un chien très résistant et robuste. Son pelage le protège aussi bien des hivers glaciaux que des étés caniculaires, ce qui ne vous empêche naturellement pas de mettre votre compagnon à l’abri des fortes chaleurs estivales. Comme cette race de chien a un nez court, il peut être handicapé par le syndrome brachycéphale, qui ne touche généralement que les chiens élevés pour avoir un type de nez extrêmement court. Malheureusement, les extrêmes génèrent souvent des maladies. Un nez court peut à son tour entraîner un rétrécissement des narines, un diamètre de la trachée réduit ou un allongement du voile du palais. Chez les chiens atteints de ce syndrome, le ronflement, qui fait parfois sourire, peut être la manifestation d’une cause complexe qui altère durablement la qualité de vie du petit « ronfleur ». Soyez par conséquent très vigilant et n’hésitez pas à aborder cette problématique avec l’éleveur. N’achetez un lhassa apso qu’auprès d’un professionnel qui veille à ce que la forme de la tête soit saine et qu’elle laisse suffisamment d’espace à l’animal pour une respiration normale. Un Lhassa Apso en bonne santé peut jouir d’une belle vieillesse :  la durée de vie très longue de ce chien lui permet d’atteindre l’âge vénérable de 18 ans.

Quelle est l'alimentation adaptée aux Lhassa Apsos ?

Outre le choix du bon éleveur, la meilleure prévention en matière de santé consiste à choisir une alimentation saine pour votre animal de compagnie : les chiens sont des carnivores, et la viande doit donc constituer l’essentiel de leur alimentation. Que vous optiez pour des croquettes ou de la nourriture en boîte, la règle reste donc la même pour nourrir votre protégé : la viande doit figurer tout en haut de la liste des ingrédients ! Un chiot aura besoin de trois à quatre portions par jour, alors qu’un lhassa apso adulte se contentera de deux repas quotidiens. Contrôlez le poids de votre animal toutes les deux semaines afin de contrer à temps une éventuelle prise ou perte de poids. Les quantités de nourriture préconisées sur les emballages ne sont en effet que des valeurs indicatives, à adapter en fonction de la constitution et du niveau d’exercice de votre animal. Si vous voulez donner des snacks sains à votre compagnon, optez pour ceux qui contiennent peu de sucre et beaucoup de viande. Les friandises de soin dentaire ou les produits secs à mâcher seront une bonne manière de récompenser votre chien. N’oubliez pas de mettre toujours de l’eau fraîche à disposition de votre protégé.

Toilettage : un poil facile d'entretien

Un conseil pour commencer : lorsque vous achetez votre Lhassa Apso, veillez à ce que le pelage de ses parents soit conforme au standard. Il doit être plutôt dur et lisse au toucher, et en aucun cas doux comme du coton !  Le poil traditionnel du Lhassa Apso est facile d’entretien : il suffit de le brosser en profondeur deux fois par semaine. Nous vous conseillons de commencer par le sous-poil et de faire des raies transversales sur la robe de votre chien couché sur le côté. Un spray de toilettage qui humidifie et nourrit le pelage peut faciliter le brossage – sinon, les poils risquent de se casser très facilement. Pour le bain, la règle est la suivante : aussi souvent que nécessaire, mais aussi peu que possible. Votre compagnon ne devrait donc prendre un bain qu’en cas de nécessité absolue. La plupart des saletés incrustées dans le pelage s’enlèvent facilement à l’aide d’une brosse une fois qu’elles ont séché. Ayez un shampooing doux pour chien à disposition pour les « cas d’urgence ». Lorsque vous toilettez votre animal, contrôlez également ses yeux et ses oreilles : les yeux doivent offrir une vue dégagée, et ses oreilles tombantes doivent être régulièrement nettoyées car elles sont particulièrement vulnérables aux inflammations et aux parasites. Jetez également un coup d’œil aux griffes de votre animal : elles peuvent être particulièrement longues, surtout chez les chiens légers et âgés, qui ne les usent pas suffisamment. Pour éviter les blessures, coupez-les régulièrement. Si vous voulez favoriser une bonne hygiène dentaire, vous pouvez habituer votre chiot à se brosser les dents quotidiennement avec une brosse à dents pour chien et un dentifrice spécial.

Exercice : un chien plus actif qu'il n'y paraît

Ce chien résistant est tout sauf un toutou de salon :  il sera toujours partant pour de longues promenades, et ce par tous les temps. Pour satisfaire les besoins spécifiques de cette race, il vous faudra veiller à lui procurer chaque jour une activité physique suffisante en apportant votre propre contribution. Ces animaux très éveillés aiment participer à des randonnées et soutenir leur maître par leur présence lors de travaux de jardinage ou autres, mais ils n’ont pas la réputation d’être particulièrement joueurs. Ce ne sont pas non plus les meilleurs candidats pour les sports canins comme le dog dancing ou l’agility pour petits chiens. Les exceptions confirment toutefois la règle, et rien ne vous empêche, bien sûr, d’initier votre compagnon à ce type d’activités.

Cette race pourraît-elle me convenir ?

Cet animal fier convient aux personnes à même d’apprécier une grande personnalité canine. Il s’entendra également bien avec les maîtres novices qui se seront intéressés au préalable à l’éducation canine et aux particularités de la race et qui, de préférence, se rendront dans une école d’éducation canine avec leur nouveau compagnon. Une vie en famille ou auprès d’un célibataire ? Un Lhassa Apso apprécie les deux. Toutefois, si vous avez des enfants, il vaut mieux qu’ils soient déjà assez grands car ce chien tibétain ne s’entend pas vraiment avec les tout petits. Ce sera également un excellent compagnon pour les personnes âgées qui peuvent passer beaucoup de temps avec lui et qui aiment être dans la nature. Si vous envisagez d’adopter un chien de cette race, il vaut en outre mieux ne pas être allergique au toilettage, car celui-ci fait partie du rituel quotidien du lhassa apso. Avant d’accueillir votre animal, déterminez qui s’occupera du petit chien pendant les vacances ou en cas de maladie. Laisser votre compagnon seul pendant une longue période ne devrait pas être une option, même dans ces cas de figure. De nos jours, il n’est heureusement pas difficile d’emmener son animal avec soi en vacances – dans le cadre d’un séjour en mode randonnée, par exemple. Avant de décider une fois pour toutes d’adopter un chien, faites une estimation des coûts que vous devrez supporter dans les années à venir : l’achat d’une nourriture de qualité, les consultations régulières chez le vétérinaire ainsi que l’assurance civile de votre animal sont autant de dépenses courantes qu’il convient de prendre en compte.

Où trouver un chiot de cette race ?

De nos jours, il n’est heureusement plus nécessaire de se rendre dans un monastère tibétain pour trouver un Lhassa Apso, mais cela reste une race particulièrement rare. Il se peut que l’éleveur le plus proche de chez vous se trouve à des centaines de kilomètres de votre domicile, ou même que vous soyez sur liste d’attente parce que la demande de chiots de cette race est supérieure à l’offre. Quoi qu’il en soit, les efforts et le temps d’attente valent la peine si vous vous procurez un chiot élevé dans des conditions optimales ! Un Lhassa Apso issu d'un élevage sérieux se trouve généralement à un prix allant de 1000€ à 1500€.

Évitez à tout prix les éleveurs qui cherchent à vous vendre un chien sans certificat d’origine et qui ne sont pas en mesure de prouver que leurs animaux sont en bonne santé. L’ascendance et la santé des animaux vendus par ces intermédiaires peuvent non seulement s’avérer douteuses, mais elles entraînent en plus souvent une socialisation déficiente qui risque d’avoir de graves conséquences - surtout chez les chiens assez têtus comme le lhassa apso ! Renseignez-vous auprès des clubs de chiens tibétains sur les éleveurs et les dates de mise-bas. Il se peut aussi qu’une race similaire fasse votre bonheur :  le Shih Tzu et l’épagneul tibétain font eux aussi partie des « petits chiens lions » au sens large. Le Terrier tibétain, un peu plus grand, n’est recommandé qu’aux amateurs de chiens très sportifs.

Si vous cherchez un Lhassa Apso adulte, vous pouvez également vous adresser à des organisations spécialistes des races de chiens tibétains. Compte tenu de sa rareté, vous avez en effet peu de chances de trouver un Lhassa Apso dans un refuge. Cherchez le chien de vos rêves sur Internet, où vous ne devriez pas avoir de mal à trouver de nombreux chiens hybrides ou d’autres représentants de petits chiens lions. Mais comme ces chiens peuvent avoir de nombreux traits de caractère en commun, il vaut mieux faire preuve d’ouverture :  il se peut qu’un autre animal en quête d’un foyer vous séduise par son charme particulier – l’essentiel est que son caractère vous convienne. Avant de prendre votre décision, prenez le temps de bien vous renseigner sur les antécédents et les caractéristiques du chien sur lequel vous avez jeté votre dévolu.

Adoption : comment se préparer à accueillir cet animal ?

Nous y sommes presque : l’emménagement de votre nouveau colocataire est imminent ! Profitez de cette période d’attente pour vous préparer à l’arrivée de votre Lhassa Apso. Informez-vous bien sur les particularités de la race et sur son alimentation, qui doit être saine et adaptée aux besoins de la race. Déterminez précisément avec tous les membres de la famille ce que le chiot aura le droit de faire ou non plus tard, en gardant à l’esprit que la cohérence joue un rôle essentiel pour son éducation. Procurez-vous l’équipement de base, c’est-à-dire des gamelles, une laisse, un harnais ou un collier, un panier et des couvertures, des jouets, et bien sûr tous les accessoires indispensables tels qu’un peigne, une brosse, un peigne anti-puces et une pince à tiques ainsi qu’un shampooing doux pour chien. L’éleveur vous donnera probablement une réserve de la nourriture familière à votre animal – continuez à la lui donner dans les premiers jours qui suivent son arrivée et réapprovisionnez-vous en conséquence. N’oubliez pas qu’un changement de régime alimentaire ne doit se faire que très progressivement. Les conditions optimales pour bien accueillir votre protégé sont à présent réunies. Prenez le temps, surtout au début, de faire connaissance !

Nous vous souhaitons de passer de merveilleux moments avec votre nouveau compagnon au tempérament bien trempé et fier !

Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.