Perruche ondulée

Deux Perruches ondulées : turquoise et bleue

La perruche ondulée est originaire d’Australie et appartient à la famille des perroquets. Aujourd’hui, cette espèce d’oiseaux haute en couleur fait partie des animaux domestiques les plus appréciés en Europe. Vous trouverez dans cet article des conseils et des faits passionnants sur l’élevage des perruches ondulées.

Tempérament : les perruches ondulées sont-elles sociables ?

Dans leur habitat naturel, les perruches ondulées vivent en groupes pouvant compter jusqu’à 2000 individus. Il n’est donc pas étonnant que ces animaux détestent la solitude.

Une vraie pipelette

Ainsi, acquérir une seule perruche ondulée n’est pas possible : il vous faudra en adopter au moins deux pour garantir le bien-être de ces oiseaux sociables et joyeux.

En outre, leur répertoire de sons et leur langage corporel sont pour le moins étonnants. Les observer en compagnie d’autres perruches est toujours passionnant.

Un besoin indéfectible de congénères

Les perruches ondulées tissent généralement des liens avec les humains au bout d’un certain temps. Toutefois, ce contact ne suffit pas à satisfaire les besoins de ces oiseaux sociables. Un miroir ou un oiseau en plastique dans la cage non plus. Pour les particuliers, un groupe de deux, quatre ou même six oiseaux, composé pour moitié de mâles et pour moitié de femelles est idéal.

En règle générale, les perruches mâles s’entendent bien entre elles… en revanche, il y a souvent des disputes au sein d’un groupe essentiellement composé de femelles. D’ailleurs, contrairement à de nombreux autres animaux, ce sont plutôt ces dernières qui ont tendance à dominer chez les perruches ondulées.

Les perruches ondulées ont besoin de compagnie © Sesa / stock.adobe.com

Apparence : pourquoi emploie-t-on le terme « ondulée » pour désigner cette perruche ?

À l’état sauvage, la perruche ondulée possède un plumage vert qui lui permet de se camoufler dans les arbres et donc se protéger des prédateurs. En revanche, la palette de couleurs des perruches ondulées domestiquées disponibles dans les animaleries aujourd’hui est bien plus large ! De nombreux croisements ont donné naissance à de magnifiques plumages arc-en-ciel, dont des couleurs rares comme le bleu.

Perruche « ondulée » ?

La perruche ondulée doit son nom aux ondulations noires qui décorent sa tête et son dos et qui se transforment en bandes plus larges sur les ailes. Le devant de la tête jaune et la gorge jaune clair sont également une caractéristique commune à la perruche ondulée. Enfin, la plupart arbore également quatre à six taches noires arrondies sur la gorge.

Des marqueurs d’âge et de maturité sexuelle

L’âge d’une perruche ondulée se devine à la cire (nom donné à la base du bec) et à l’anneau de son iris : chez les bébés et  les jeunes oiseaux, la cire est de couleur claire et l’anneau de l’iris est à peine visible, voire complètement absent, rendant l’œil presque noir. Chez les perruches ondulées adultes, la couleur de la cire est plus intense et l’anneau de l’iris clairement visible. Toutefois, des différences peuvent apparaître chez certaines variétés de couleurs. Après la première mue (entre 3 et 7 mois), la maturité sexuelle est atteinte (la reproduction commence à partir de 1 an).

Mâle ou femelle ?

Déterminer le sexe d’une perruche n’est pas simple. En effet, les mâles et les femelles possèdent tous deux un plumage coloré. Seule la couleur de la cire permet de déterminer le sexe de l’oiseau : chez les femelles, elle est généralement brune tandis que chez les mâles elle est bleue. Selon l’élevage, leur cire bleue peut avoir des reflets violets ou roses. Les perruches des deux sexes mesurent environ 18 cm (longueur tête-queue) et pèsent entre 25 et 40 grammes.

Les perruches sont-elles des animaux de compagnie faciles à vivre ?

Les perruches ondulées font partie de la famille des psittaciformes (comme les canaris, les inséparables ou les cacatoès), et sont des animaux de compagnie très populaires. Non seulement elles sont belles, joyeuses et bavardes, mais elles conviennent également à un appartement plutôt petit et sont relativement bon marché à l’achat (prix entre 20 et 50 euros) et à l’entretien. Mais attention, acheter une perruche ondulée reste malgré tout une décision importante et un engagement sur le long terme, car ces oiseaux ont une espérance de vie de 12 ans environ.

Les perruches ondulées sont des animaux très sociables et très dynamiques. Outre un (ou plusieurs) congénère(s), elles ont besoin d’espace et d’exercice pour se sentir bien : leur cage doit donc être assez grande et elles doivent pouvoir voler en liberté régulièrement. Il est également essentiel de nettoyer la cage, d’en changer la litière et l’eau, et de les nourrir quotidiennement.

Les perruches ondulées sont-elles des animaux de compagnie adaptés aux enfants ?

Ces perruches sont jolies et apportent beaucoup de vie dans votre maison. Mais elles demandent également du travail. Ainsi, les parents qui achètent des perruches à leurs enfants doivent être conscients qu’une grande partie des tâches leur incombera. En outre, il est recommandé que l’enfant ait au moins 6 ans, afin qu’il puisse vous aider activement et avoir conscience des besoins de ces animaux (sans pour autant en avoir la responsabilité seul). Enfin, les perruches ne sont certes pas des peluches, mais elles offrent un joli spectacle à observer.

Comment aménager la cage de vos oiseaux pour les rendre heureux ?

En matière de cage pour les perruches ondulées, retenez ceci : la cage ne sera jamais trop grande. En effet, quelle que soit sa taille, elle représente une forte restriction des mouvements pour ces oiseaux habitués aux grands espaces à l’état sauvage. Pour que cette liberté soit le moins entravée possible, la cage doit mesurer au moins 1m à 1,5 m de long, 80 cm de large et 80 cm de haut. Comme les perruches volent principalement à l’horizontale, ce n’est pas la hauteur mais la longueur qui est déterminante. Ainsi, ni les cages hautes ni les cages rondes ne conviennent. Enfin, le design de la cage idéale est simple, sans fioritures, mais à l’intérieur elle doit comporter suffisamment de divertissements pour ces oiseaux joueurs.

En effet, les perruches ondulées sont des animaux vifs qui apprécieront beaucoup les jouets. L’aperçu suivant vous montre quels accessoires sont indispensables au bien-être de vos perruches, et avec quels accessoires vous pourrez les rendre encore plus heureuses.

Perchoirs, jouets et Cie

  • Branches en bois naturel: elles offrent plusieurs avantages à la fois. Elles contiennent des minéraux, renforcent les muscles des pattes, préviennent les abcès plantaires et contribuent à l’usure naturelles des griffes. Pour les trouver, vous pouvez évidemment vous rendre en animalerie, mais des branches ramassées au gré de balades dans la forêt ou dans un parc feront tout autant l’affaire. Les branches d’aulnes, de tilleuls, de peupliers, de saules, d’érables ou d’arbres fruitiers conviennent particulièrement  Avant de les fixer dans la cage, nettoyez-les et laissez-les sécher quelques jours.
  • Bain : les perruches ondulées adorent se baigner. Une baignoire pour oiseaux fixée sur les barreaux de la cage ou un bol peu profond rempli d’eau posé sur la litière les raviront.
  • Pierre minérale ou os de seiche : accessoires essentiels au bien-être des perruches, les pierres minérales ou les os de seiche permettent aux oiseaux d’aiguiser leur bec et couvrent leurs besoins en calcium.
  • Sable pour oiseaux : lors de leurs « promenades » sur le sol de la cage, les perruches aiment picorer quelques grains de sable. Ce dernier, enrichi en calcaire et en grit de coquillages / coquilles d’huître, stimule la digestion et représente un apport non négligeable en minéraux. De plus, ce sable remplit une fonction hygiénique car il retient les liquides présents dans les déjections des oiseaux. Attention : le sable de construction ou le terreau de jardin ne conviennent pas pour la litière et peuvent même être dangereux pour les volatiles.
  • Abreuvoir et mangeoire : les perruches ondulées doivent toujours avoir de l’eau fraîche et suffisamment de nourriture à disposition, dans des abreuvoirs et mangeoires propres (idéalement en acier inoxydable). Ces derniers doivent être remplis quotidiennement. Les mangeoires contenant des graines ou des fruits frais ne doivent pas être placées directement sous un perchoir pour éviter qu’elles ne soient souillées par d’éventuels excréments.

Autres accessoires

Les perruches ondulées sont d’habiles grimpeuses. Elles aiment aussi tout ce qui brille, sonne et bouge. Ainsi, les balançoires, les échelles, les clochettes et les balles les raviront ! Pour créer sans cesse de nouveaux divertissements, il est important de renouveler les jouets. Vous pouvez également investir dans des nids douillets dans lesquels vos perruches ondulées pourront se reposer.

Attention : les accessoires en tous genres sont d’excellents moyens d’améliorer le quotidien des oiseaux, mais ils ne remplacent en rien la présence d’un congénère. Enfin, proposer des accessoires ludiques à vos compagnons à plumes est formidable, mais veillez également à ne pas surcharger la cage.

Une heure de vol en liberté minimum

Une grande cage, même bien équipée, ne suffit pas à répondre au besoin de bouger des perruches ondulées. En effet, il faut leur accorder au moins une heure de vol en liberté par jour, idéalement dans une pièce calme, spacieuse et sécurisée. Les portes et fenêtres doivent être fermées, les plantes d’intérieur toxiques retirées et les fentes étroites (derrière un meuble par exemple) comblées. Les oiseaux doivent également pouvoir se percher à différentes hauteurs.

L’accès à la cuisine et à la salle de bain doit leur être interdit car ces pièces présentent trop de dangers pour les oiseaux. Les perruches étant très sensibles aux bruits et aux mouvements brusques, les vols en liberté dans les chambres d’enfants sont également à proscrire. Enfin, notez que les oiseaux peuvent s’attaquer au bois, au papier peint et aux meubles avec leur bec. Il vaut donc mieux éviter qu’elles s’approchent d’antiquités coûteuses, d’objets vernis ou de papiers peints de valeur.

La volière

Si vous avez beaucoup de place chez vous, vous pouvez investir dans une volière : cette grande cage peut accueillir de nombreuses perruches et leur permet de voler librement ; elle répond donc parfaitement à leurs besoins.

Comment nettoyer correctement la cage de vos perruches ondulées ?

Être propriétaire d’oiseaux signifie être responsable de leur bien-être et du respect de bonnes conditions de vie. Outre l’alimentation, les divertissements et la liberté de voler, l’entretien de la cage est essentiel. Mais comment faut-il nettoyer la cage de ses perruches ? À quelle fréquence doit-on changer l’eau et le sable ? Les recommandations suivantes devraient répondre à ces questions et vous permettre de garder la cage de vos compagnons à plumes propre.

Chaque jour, il faut :

  • Changer l’eau dans l’abreuvoir
  • Renouveler l’eau du bain
  • Enlever les restes de fruits ou légumes moisis de la mangeoire

Une fois par semaine, il faut :

  • Nettoyer la cage (jeter le sable souillé, frotter les barreaux et le bac)
  • Nettoyer les mangeoires, abreuvoirs et jouets
  • Remettre du sable propre

Une fois par mois, il faut :

  • Nettoyer et désinfecter la cage et accessoires de fond en comble
  • Remplacer les anciennes branches et perchoirs par de nouveaux que vous aurez ramassés, lavés et faits sécher (ou achetés)

Nourriture : que faut-il donner à une perruche ondulée ?

Dans leur pays d’origine, les perruches ondulées se nourrissent principalement de graines trouvées dans la nature et de plantes poussant au sol, qui leur apportent toute l’énergie et les nutriments dont elles ont besoin. En captivité, leur alimentation se compose essentiellement de graines.

Il est recommandé d’utiliser des mélanges de graines prêts à l’emploi à base de millets (entre autres). Une perruche adulte en bonne santé a besoin d’environ deux cuillères à café par jour. Les graines à très forte teneur en huile et les boules pressées avec des additifs comme le miel doivent être données avec modération, car très caloriques. Gâtez plutôt votre perruche avec des fruits frais et des herbacées (pissenlit ou mouron blanc).

Vous trouverez un large choix de nourriture pour perruche et de friandises pour perruche dans la boutique en ligne de zooplus.

Perruches ondulées en train de manger © Kaboodle / stock.adobe.com

Santé et soins : ces volatiles sont-ils fragiles ?

En règle générale, les perruches ondulées s’occupent elles-mêmes de leur hygiène corporelle. Toutefois, pour un toilettage optimal, mettez à leur disposition un petit bain, une pierre minérale pour le bec et des branches en bois naturel pour les griffes. Amusez-vous ensuite à les regarder utiliser soigneusement ces outils.

Ces oiseaux ont tendance à développer des symptômes de maladies très tardivement. Ainsi, des changements comportementaux (par exemple une perruche ondulée qui parle beaucoup en temps normal et qui deviendrait muette), des troubles alimentaires ou une apathie peuvent cacher des affections graves. Il convient donc de repérer ces signes à temps et de faire examiner votre oiseau par un vétérinaire.

Histoire : d’où viennent ces animaux domestiques ?

Les perruches ondulées sont originaires d’Australie. Elles vivent en grands groupes dans les steppes, savanes et les espaces forestiers ouverts. La plupart d’entre elles sont nomades, c’est-à-dire qu’elles volent d’une région à une autre en quête de nourriture. Elles ne voyagent jamais plus de 3 heures consécutives, mais parviennent tout de même à parcourir environ 100 km.

Les perruches ondulées vivant dans l’Est de l’Australie sont sédentaires (elles restent dans la même région). En effet, les conditions climatiques y sont favorables et elles trouvent de quoi se nourrir et s’abreuver tout au long de l’année.

De l’Australie à l’Europe

Les premières perruches ondulées sauvages sont arrivées en Europe en 1840, non pas par les airs mais en bateau. C’est le scientifique anglais John Gould qui a ramené quelques spécimens de ces joyeux volatiles au pays, où ils ont fait sensation. La demande, et donc l’exportation, ont rapidement augmenté, malgré le long et difficile voyage, fatal pour de nombreux oiseaux.

En Europe, les premières tentatives d’élevage de perruches ondulées se sont succédé avec une première réussite annoncée en France en 1846. Peu après, le zoo d’Anvers (1850) et une propriétaire privée allemande (1855) ont également vu leurs efforts d’élevage récompensés par des naissances.

Interdiction d’exportation en Australie et élevage de masse en Europe

Au début, les élevages en Europe ne suffisaient pas à répondre à la demande croissante. C’est pourquoi presque tous les bateaux qui quittaient l’Australie pour rejoindre l’Europe avaient des perruches à bord. En 1894, l’Australie s’est finalement décidée à mettre fin à cette exportation de masse, une interdiction toujours en vigueur aujourd’hui.

Toutefois, l’élevage des perruches ondulées en Europe avait déjà fortement augmenté à la fin du XIXème siècle. Ainsi, lorsque l’importation depuis l’Australie devint impossible, les élevages commerciaux de masse étaient déjà en place en France, en Allemagne et en Angleterre. Au début du XXème siècle, la perruche ondulée a finalement conquis l’Amérique. Aujourd’hui, elle fait partie des oiseaux d’ornement les plus appréciés au monde.

Articles les plus utiles
7 min

Canari

Les canaris sont des oiseaux très autonomes et faciles à vivre : ils se soignent eux-mêmes lorsque vous leur mettez à disposition une petite baignoire, quelques perchoirs de tailles différentes et un os de seiche à picorer. Mais dans certaines situations, votre oiseau a besoin que vous preniez soin de lui. Pour tout savoir sur les canaris, continuez votre lecture !

5 min

Inséparables (agapornidés)

Du fait de leur petit gabarit, les inséparables sont souvent placés dans des cages bien trop étroites. Ces petites boules d’énergie ont besoin d’un espace suffisamment spacieux pour pouvoir se défouler.

8 min

Perruche Catherine

Souvent considérée comme une sorte de perroquet à part, la perruche catherine se distingue cependant de son proche parent par un caractère plus calme et plus chaleureux - ce qui ne l’empêche pas d’avoir la bougeotte ! Cet oiseau a besoin d’activités variées et de pouvoir voler de temps à autre en liberté. Très sociable, il ne doit en aucun cas être élevé seul.