Caméléon casqué

caméléon casqué

Avoir un caméléon casqué dans votre terrarium est le meilleur moyen de découvrir le monde fascinant des caméléons. De plus, il n’y a que peu d’espèces dont il est aussi facile de s’occuper que le caméléon casqué. Dans cet article, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur ce caméléon coloré et ses nombreuses caractéristiques.

Apparence : quelles sont les caractéristiques du caméléon casqué ?

Le caméléon casqué (chamaeleo calyptratus) est un caméléon particulièrement coloré. La couleur principale des mâles est généralement le vert clair, entrecoupé de bandes jaunâtres transversales.

Dans l’ensemble, le caméléon casqué peut présenter des couleurs très diversifiées : outre le vert et le marron, il peut aussi être bleu, blanc, noir, jaune et même orange. Les femelles ont plutôt des tons allant du vert pâle au marron.

Le changement de couleur n’a pas pour objectif principal de permettre au caméléon de se camoufler, mais plutôt d’exprimer son humeur du moment. Les mâles utilisent par exemple les couleurs comme manœuvre d’intimidation, tandis que les caméléons poïkilothermes sont plus foncés lorsqu’ils n’ont pas encore atteint la température qui leur convient.

Quelles sont les autres différences entre le mâle et la femelle ?

Outre les différentes couleurs qu’il peut arborer, le caméléon casqué présente une autre caractéristique : son casque imposant. Chez le mâle, cette coiffe est particulièrement impressionnante puisqu’elle peut atteindre huit centimètres de hauteur. Vous pouvez également différencier le mâle de la femelle grâce aux éperons qu’il a sur les pattes.

La différence de taille peut également vous aider à distinguer le mâle de la femelle car les mâles sont beaucoup plus grands.

À quel âge le caméléon casqué atteint-il l’âge adulte ?

Avec une taille pouvant atteindre 60 centimètres, le caméléon casqué fait partie des plus grands spécimens de caméléons. La plus grande espèce (furcifer oustaleti) peut atteindre 80 centimètres de long. Le caméléon casqué devient adulte à l’âge d’un an environ.

Environnement : dans quelles conditions le caméléon casqué doit-il évoluer ?

Si vous souhaitez adopter un caméléon, vous trouverez un compagnon assez facile à vivre en vous tournant vers le caméléon casqué.

Mais le caméléon n’est pas forcément l’animal qui convient le mieux aux personnes qui débutent dans la terrariophilie car les exigences d’un caméléon vis-à-vis de son habitat sont élevées. N’oubliez pas non plus que les reptiles se nourrissent d’insectes qu’il vous faudra également accueillir chez vous. Mais si vous parvenez à bien vous adapter à votre nouveau compagnon, vous ne pourrez que vous réjouir d’observer votre caméléon casqué.

 La température du terrarium d’un caméléon casqué

Le caméléon casqué se sent particulièrement bien à des températures allant jusqu’à 28 °C le jour et jusqu’à 20 °C la nuit. De plus, il a besoin d’être exposé au soleil au cours de la journée, avec des températures pouvant atteindre 35 °C.

L’éclairage quotidien doit durer environ 13 heures, des lampes spéciales pour terrarium vous permettront d’avoir un rayonnement UV suffisant. En vaporisant de l’eau dans le terrarium deux fois par jour, vous obtiendrez l’humidité de l’air nécessaire, qui s’élève à environ 70 %.

Le caméléon casqué hiberne-t-il ?

Dans son habitat naturel, le caméléon casqué traverse une période hivernale de deux mois, que vous devez également laisser à vos animaux au sein du terrarium afin qu’ils puissent se reposer. La température diurne doit alors être d’environ 20 °C, et la température nocturne doit idéalement se situer entre 12 et 16 °C.

Pendant cette période, réglez la durée d’éclairage du terrarium sur dix à onze heures. L’hibernation peut commencer entre novembre et mars doit durer deux mois. Si elle commence début décembre, elle doit donc se terminer entre fin janvier et début février.

caméléon casqué
Le caméléon casqué a besoin de nombreuses cachettes et possibilités de grimper dans son terrarium.

Quel terrarium convient le mieux au caméléon casqué ?

Acheter un terrarium ou le fabriquer soi-même ? C’est une question que vous devez vous poser avant l’acquisition d’un caméléon. Si vous construisez vous-même votre terrarium, vous pouvez choisir les dimensions qui vous conviennent le mieux et l’adapter à l’espace disponible.

Un terrarium traditionnel en bois, en plastique ou en verre peut être rapidement organisé, mais offre moins de liberté au niveau de l’aménagement et généralement peu de surfaces d’aération. Il est donc recommandé de choisir un terrarium avec un couvercle en gaze.

Dans tous les cas, le terrarium doit disposer d’une hauteur suffisante pour un animal qui vit dans les arbres comme le caméléon casqué. Pour un caméléon adulte, il est recommandé d’utiliser un terrarium d’au moins 1,0 mètre de longueur x 0,75 mètre de profondeur x 1,5 mètre de hauteur.

En outre, le caméléon casqué a besoin de nombreuses cachettes et possibilités de grimper, que vous pourrez offrir à votre animal en lui fournissant des branches de différentes épaisseurs, des brindilles, des structures en pierre et des plantes, tandis qu’une pierre plate ou une plateforme en bois fait très bien l’affaire pour avoir une terrasse permettant de prendre le soleil.

Quelles plantes peut-on mettre dans un terrarium ?

Si vous souhaitez garnir votre terrarium de véritables plantes, qui ont d’ailleurs une influence positive sur l’humidité de l’air, alors les fougères, les figuiers pleureurs, les plantes succulentes et les broméliacées conviennent parfaitement.

Alimentation : que mange le caméléon casqué ?

Comme tous les caméléons, le caméléon casqué se nourrit d’aliments vivants riches en protéines. Son menu, qui doit être aussi varié que possible, se compose d’insectes comme les grillons, les sauterelles et les criquets. Les animaux adultes ne doivent pas manger plus de quatre insectes tous les deux ou trois jours.

Mais des aliments d’origine végétale comme les pissenlits, les plantes grasses et les fruits peuvent également compléter l’alimentation de votre caméléon casqué, à condition d’être consommés avec modération.

Quelles vitamines peut-on donner au caméléon casqué ?

Les insectes dont se nourrit le caméléon ne sont généralement pas assez riches en vitamines, veillez donc à lui donner de la vitamine D et des minéraux par le biais de compléments alimentaires. Pour ce faire, vous pouvez tout simplement saupoudrer les insectes avec de la poudre avant de les donner à votre animal.

Dans la nature, les caméléons absorbent de l’eau sous forme de gouttes de rosée ou de pluie. Donnez donc régulièrement de l’eau à votre animal à l’aide d’une pipette ou installez un goutte-à-goutte dans le terrarium.

Comportement : comment se comporte le caméléon casqué ?

La plupart des caméléons ont besoin de beaucoup de soins lorsqu’ils sont élevés en terrarium. Le caméléon casqué, en revanche, s’adapte assez bien à cet environnement et est donc une espèce très appréciée des adeptes de terrariophilie.

Ce caméléon est de nature solitaire, vous devez donc faire en sorte que votre animal soit seul dans son terrarium. Les caméléons aiment le calme et sont sensibles au stress, protégez les de tout contact visuel avec leurs congénères ou avec d’autres animaux domestiques.

Lorsqu’un caméléon se sent menacé, il l’exprime par différentes réactions, comme par des feulements et des sifflements.

Quelles sont les autres caractéristiques du caméléon ?

Avec ses doigts particuliers qui fonctionnent comme des petites pinces et sa longue queue, le caméléon casqué convient parfaitement à la vie dans les arbres. C’est tout simplement un maître de l’escalade, trait que vous pouvez également observer dans un terrarium.

Les caméléons se caractérisent aussi par leurs grands yeux qui sortent presque de leur orbite et peuvent bouger indépendamment l’un de l’autre, ce qui leur procure une vision panoramique idéale pour la chasse.

Origine du caméléon casqué

Le caméléon casqué occupe une zone très vaste du sud de la péninsule arabique. Que ce soit sur des plateaux secs et pauvres en végétation ou dans des régions montagneuses modérément humides et verdoyantes, cette espèce s’adapte parfaitement aux climats très différents du Yémen et de l’Arabie saoudite.

Fiche signalétique

  • nom scientifique : chamaeleo calyptratus ;
  • sous-famille : chamaeleoninae ;
  • origine : Yémen et Arabie saoudite (au sud de la péninsule arabique) ;
  • taille : 35 à 60 centimètres pour le mâle, 20 à 45 centimètres pour la femelle ;
  • poids : jusqu’à deux kilos ;
  • espérance de vie : jusqu’à six ans ;
  • comportement social : territorial, solitaire ;
  • taille du terrarium : 1,0 mètre de longueur x 0,75 mètre de profondeur x 1,5 mètre de hauteur ;
  • particularités : grand besoin d’air frais, hibernation ;
  • température estivale : 26 à 28 degrés Celsius (jour), 16 à 20 degrés Celsius (nuit) ;
  • température hivernale : 18 à 20 degrés Celsius (jour), 12 à 14 degrés Celsius (nuit) ;
  • humidité de l’air : 60 à 70 % ;
  • sol : litière de terre ;
  • branches de différentes épaisseurs pour grimper, végétation luxuriante ;
  • alimentation : aliments vivants (insectes) ;
Articles les plus utiles
3 min

Furet

Avez-vous déjà un furet comme petit compagnon ou vous intéressez-vous simplement à ces petites créatures adorables ? Ces animaux jouissent d'une grande popularité ! Les furets domestiques ne sont pas des animaux de compagnie « classiques », en effet, ils font partie d'une catégorie d'animaux domestiques qualifiée de « nouveaux animaux de compagnie ». C'est pourquoi il faut bien réfléchir avant d'adopter un furet domestique et se renseigner sur son caractère et son mode de vie.
11 min

Cochon d’Inde

Anja Reutter aide les cochons d'Inde en détresse et répond aux questions les plus fréquemment posées à leur sujet.
6 min

Chinchilla domestique

Avec leur fourrure soyeuse, leurs grandes oreilles et leur queue touffue, les chinchillas d'Amérique du Sud ont tout pour nous faire craquer. Toutefois, il faut savoir que le chinchilla domestique n'est pas un rongeur comme les autres ! Avant de vous décider à adopter un chinchilla, renseignez-vous sur son mode de vie, ses habitudes, ainsi que sur l’alimentation dont il a besoin. Avec ces informations, il vous sera plus aisé de déterminer si le chinchilla domestique peut être votre animal de compagnie idéal. Mais avant cela, découvrez les origines et le mode de vie de ce mystérieux rongeur.