Chat qui se lèche beaucoup et perd ses poils : que faire ? This article is verified by a vet

Un chat qui se lèche beaucoup peut perdre ses poils par endroits

Avec leur langue rugueuse, les chats stressés peuvent s'arracher les poils.

Les chats aiment prendre soin de leur propre pelage à l’aide de leur langue. Ils y consacrent beaucoup de temps – jusqu’à quatre heures par jour. Mais que se passe-t-il si votre chat se lèche beaucoup et perd ses poils ? Votre animal pourrait bien souffrir d’un trouble du comportement appelé léchage compulsif ou aussi alopécie psychogène, ce qui peut entraîner une pelade.

Alopécie psychogène : qu’est-ce que ça veut dire ?

Le mot “alopécie” signifie perte de poils. L’alopécie psychogène est une variante particulière de cette maladie. Il s’agit d’un trouble du comportement ou d’un trouble obsessionnel-compulsif chez les chats. Dans ce cas, les chats stressés s’infligent des zones sans poils en se léchant intensivement.

Causes : pourquoi votre chat se lèche beaucoup et perd ses poils ?

L’alopécie psychogène n’a pas de causes physiques, mais psychologiques. C’est notamment le stress qui joue un rôle important. La plupart du temps, elle apparaît lorsque vous changez des choses quotidiennes dans l’environnement de votre chat.

Si votre chat perd ses poils ou qu’il se lèche beaucoup, il est possible qu’il se sente stressé par les changements suivants :

  • Changement d’environnement : vous déménagez dans un autre appartement ou modifiez l’espace de vie de votre chat, par exemple en achetant de nouveaux meubles.
  • Solitude et ennui : votre chat est souvent seul, en manque d’activités et/ou souffre très rapidement de l’anxiété liée à la séparation lorsque vous n’êtes pas à la maison.
  • La famille s’agrandit : vous avez un enfant, un nouveau partenaire ou vous adoptez un autre animal de compagnie.
  • Peu de possibilités de se retirer : votre chat n’a pas d’abri où se réfugier.
  • Conflits avec d’autres animaux : les conflits de territoire avec d’autres chats ou animaux peuvent être pesants.
  • Changement de nourriture : vous remplacez la nourriture de votre chat par une nouvelle variété.

Symptômes : quels sont les signes d’un léchage compulsif chez votre félin ?

Vous pouvez reconnaître l’alopécie grâce aux zones sans poils que votre chat s’inflige lui-même en raison de son comportement. Celles-ci se situent généralement là où votre chat peut facilement passer la langue, par exemple au niveau du ventre, des pattes ou de l’intérieur des cuisses.

Les zones sans poils ne restent pas toujours sèches et discrètes. Sur la langue rugueuse de votre chat se trouvent de nombreuses bactéries qui peuvent pénétrer dans la peau lors du léchage.

Résultat : la peau s’enflamme et suinte. De plus, ces zones peuvent gonfler et rougir. Dans les cas graves, les chats concernés se déplacent moins, car les zones cutanées sont douloureuses.

Ce chat perd du pelage poarcequ'il se se lèche beaucoup par endroits

Traitement : comment soigner vos chats qui se lèchent beaucoup et perdent leurs poils ?

Pour pouvoir lutter efficacement contre l’alopécie psychogène, vous devez d’abord en déterminer la cause et surtout réduire les facteurs de stress responsables. Si vous connaissez la cause exacte du léchage compulsif de votre chat, vous devez l’éliminer dans la mesure du possible.

Malheureusement, il n’est souvent pas possible de savoir au premier coup d’œil ce qui stresse votre chat. Dans ce cas, vous devez essayer d’éliminer les causes une à une. Soyez patient et observez si le léchage de votre chat revient à la normale. Dans certains cas, la seule solution est de consulter un psychologue pour animaux, qui élaborera avec vous une thérapie pour votre chat.

Traitement des symptômes par un vétérinaire

Pendant ce temps, le vétérinaire peut examiner la peau de votre chat et nettoyer et désinfecter les plaies cutanées. Si la peau est très enflammée (dermatite) et que du pus s’est formé, le vétérinaire traitera éventuellement votre chat avec des pommades antibiotiques et anti-inflammatoires.

De plus, si votre chat réagit de manière très douloureuse, le vétérinaire peut administrer des analgésiques à votre animal.

Important :

Les chats peuvent se lécher plus souvent lorsqu’ils ressentent de fortes démangeaisons. Celles-ci sont par exemple dues à des parasites comme les acariens du chat ou à des allergies comme l’allergie aux puces.

Si vous remarquez que votre chat perd ses poils, se gratte ou se lèche beaucoup, vous devriez dans tous les cas consulter un vétérinaire. Il pourra alors exclure d’autres causes, comme une maladie ou une infestation de parasites.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter l’article suivant : La perte de poils chez le chats

Prévention : comment éviter ce trouble du comportement chez votre matou ?

Le stress peut déclencher de nombreuses maladies et troubles du comportement chez les chats. C’est pourquoi il est important que vous organisiez l’environnement de manière à favoriser le bien-être de votre chat.

Vous y parviendrez en planifiant petit à petit un changement de nourriture ou en offrant à votre chat assez d’espaces calmes où il peut se retirer un certain temps. De plus, veillez à vous occuper suffisamment de votre chat et essayez de l’élever en compagnie d’un autre chat. C’est la meilleure façon de prévenir la solitude chez votre chat. Les chats apprécient également les jouets ou les arbres à chat, qui contribuent à réduire le stress.

Si vous prévoyez de déménager ou d’accueillir un autre animal à la maison, vous pouvez également utiliser certains soins à base de phéromones pour le bien-être de votre chat. Ces diffuseurs ont des propriétés apaisantes pour les félins et sont inodores pour l’homme.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
5 min

L’âge des chats

Il est bien connu que l‘âge des chiens se calcule facilement. Il vous faut multiplier l’âge de votre chien par 7 pour obtenir l’équivalent en âge « humain ». Toutefois, ce chiffre dépend aussi de la race et du poids de votre chien. Qu’en est-il alors de l’âge des chats ? Comment calculer l’âge d’un chat ? Et quelle est l‘espérance de vie d’un chat ? A partir de quel stade peut-on dire d’un chat qu’il est âgé ?
5 min

Chatte en chaleur : comprendre les chaleurs du chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
6 min

Mon chat éternue : pourquoi et que faire ?

Tout comme nous, les chats éternuent de temps en temps. Mais les rhumes sont plutôt rares chez ces animaux. Découvrez dans cet article les raisons pour lesquelles un chat éternue et si une visite chez le vétérinaire est conseillée.