Le développement du chiot : de la naissance à l‘âge adulte This article is verified by a vet

Chiots en plein développement

Les étapes du développement d'un chiot commencent très tôt, alors qu'il est encore auprès de sa mère.

Tous les chiots passent par de nombreuses étapes avant de parvenir à l'âge adulte. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le développement des chiots dans le magazine zooplus.

Dans cet article vous découvrirez les six phases principales du développement d'un chiot. Au cours de la première d'entre elles, la mère du chiot ainsi que l'éleveur jouent un rôle très important. Mais une fois que le chiot est adopté, c'est à vous de s'assurer que son développement continue sur la bonne voie.

La phase néonatale

Cette phase est la période qui va de la naissance du chiot jusqu'à ses deux semaines. À la naissance, les chiots sont aveugles et sourds : ils perçoivent presque que la faim et le froid dans les premiers temps.

Les chiots passent alors leurs journées à dormir ou à chercher le contact de leur mère pour se réchauffer et se nourrir. Pour trouver le ventre de leur mère ils balancent leur tête d'avant en arrière et font de petits mouvements circulaires, cette méthode leur permet de ne pas trop s'éloigner du nid.

Cette période est déjà source de premiers apprentissages pour eux par exemple, lorsqu'ils ont faim ou froid, les chiots doivent s'activer et ces efforts sont récompensés par la nourriture et la chaleur apportées par leur mère. Cette découverte est importante et ne doit pas être entravée par une trop grande aide de la part des humains.

Les chiots doivent être bien à l'abris au cours de cette phase de développement, mais pas surprotégés.

Des chiots en plein développement
La socialisation est favorisée par un contact avec les humains dès le plus jeune âge.

La phase de transition

La troisième semaine de la vie d'un chiot est appelée la phase de transition. Pendant cette période, les yeux s'ouvrent, les oreilles se débouchent et les dents de lait font leur apparition. Cependant, la vision ne se développe vraiment qu’à partir du 17ème ou 18ème jour. Les chiots commencent alors à être réceptifs à la présence de leurs frères et sœurs, à leur environnement et aux humains.

Ils sont un peu plus actifs, mais ont encore besoin de beaucoup de sommeil. Les chiots bougent d'avantage, ce qui leur permet de développer les muscles et d'améliorer leur coordination.

La phase de transition est aussi synonyme de première socialisation, car les petits chiens entrent en contact avec leurs frères et sœurs. L'éleveur peut dès à présent habituer le chiot à l'homme en le caressant régulièrement.

La phase de socialisation

La phase de socialisation est l'étape du développement la plus importante dans la vie d'un jeune chien car décisive pour la suite de son éducation. Elle commence à la quatrième semaine, et peut durer jusqu'à la seizième semaine en fonction de la race.

Durant cette phase, le chiot enregistre dans sa mémoire tout ce qu'il découvre : son environnement, ses congénères ainsi que les autres êtres vivants. Grâce à ces rencontres, il sera habitué à ces il sera mieux préparé à faire de nouvelles découvertes par la suite !

Comme la prudence des chiots face à l'inconnu augmente à partir de la septième semaine, il est très important qu'ils expérimentent un maximum de choses de la troisième à la cinquième semaine de leur vie. La curiosité est de mise dans cette phase et l'apprentissage se fait naturellement, une première session d'éducation par le jeu est donc déjà envisageable.

À partir de la huitième semaine, vous pouvez accueillir le chiot chez vous. À ce stade, la phase de socialisation est loin d'être terminée : présentez-lui calmement son nouvel environnement faites-lui faire autant de découvertes que possible.

Rappelez-vous : si les chiots doivent acquérir de nombreuses expériences positives chez l'éleveur, il est important que la socialisation continue après son arrivée dans un nouveau foyer.

Découvrez d'autres conseils et renseignements sur cette phase dans notre article La socialisation du chiot

La phase juvénile

La phase suivante du développement du chien est la phase juvénile. Elle débute lorsque le chien perd ses dents de lait et se termine lorsque la maturité sexuelle commence (la femelle a ses premières chaleurs, le mâle commence à lever la patte lorsqu'il urine). En fonction de la race, cela peut correspond aux six à douze mois du chiot. À noter que les évolutions au cours de cette phase ne sont plus aussi prononcées que celles des phases précédentes.

Les poussées de croissance des premiers mois sont terminées et les chiots ont atteint environ deux tiers de leur taille adulte, à présent ce sont les capacités motrices et la force qui croissent.

Une éducation affectueuse et cohérente

Au cours de cette période, vous pouvez continuer à éduquer votre chiot de manière ludique. Cependant, il faudra aussi prévoir des séances plus longues et régulières, au cours desquelles il pourra apprendre à obéir à des ordres de base et développer ses capacités motrices. Votre chiot aura ainsi des bases solides pour devenir un chien bien élevé.

Dans cette phase du développement il est aussi tout à fait normal que votre chiot teste régulièrement les limites. Il découvre de cette façon la notion de hiérarchie et apprend à y trouver sa place. Au quotidien, il est important d'être un maître à la fois attentionné et cohérent.

Une phase de nervosité est souvent observée vers l'âge de quatre mois. Votre chiot peut paraitre effrayé face à des éléments auxquels il semblait habitué auparavant. Gardez alors une attitude calme et détachée pour montrer à votre chiot qu'il peut compter sur vous. Laissez lui du temps pour appréhender cette situation calmement et à son rythme.

Un chiot en développement
L'éducation se poursuit à l'école du chien pendant la phase de l'adolescence

La phase de l'adolescence

La phase de l'adolescence commence entre six et douze mois. Elle débute à la maturité sexuelle et est suivi du passage à l'âge adulte vers les deux ans du chien.

La maturité sexuelle

La première étape de cette phase peut durer jusqu'à la deuxième année de vie, selon le type de chien et la race. On l'appelle aussi adolescence ou âge ingrat.

Lorsque les hormones sexuelles deviennent actives pour la première fois, les jeunes chiens ont souvent du mal à faire preuve de coopération, à l'image d'un adolescent humain en pleine puberté. Du jour au lendemain, votre chien qui obéissait et qui avait réussi à apprendre quelques tours ne répond plus aux ordres, même les plus basiques.

Vous devez alors garder votre calme et faire preuve de constance. Vous allez pouvoir vous appuyer sur la relation de confiance que vous avez construite au cours de ses premiers mois. Continuez à l'entrainer à répondre aux ordres tout en restant attentionné.

Votre animal doit continuer à côtoyer d'autres chiens. Néanmoins, ces rencontres doivent avoir lieu dans un cadre neutre et maitrisé pour éviter les conflits.

Pendant cette période, le jeune chien devient peu à peu un chien adulte.

La maturité

Vers deux ans, le chien entre dans une période dite de maturité : les traits de caractères liés à la race sont de plus en plus visibles et se renforcent. Il n'est pas rare qu'un comportement territorial commence à se dessiner.

Le taux d'hormones n'est plus si élevé, et votre chien n'a plus les mêmes rapports avec ses congénères. Il arrive qu'il n'accepte plus certains chiens comme compagnons de jeu et tolère de moins en moins les comportements agressifs.

L'âge adulte

Votre chien a atteint sa maturité physique et intellectuelle. Généralement, il n'est plus si sensible au changement et peut même supporter ponctuellement une expérience négative. Veillez cependant à toujours adopter un comportement cohérent et bienveillant avec votre chien au quotidien. De temps en temps, votre chien cherchera à tester si les limites et les règles existantes s'appliquent toujours.

Notez que les chiens de grande taille ont un développement plus long et mettent plus de temps à atteindre l'âge adulte.


Cornelia Kolo, Veterinarian
Cornelia Kolo

During my studies of veterinary medicine and my doctorate at the Ludwigs-Maximilians-University in Munich, I was able to gain numerous insights into the diverse fields of veterinary medicine. Since 2011, I have been in practice as a veterinarian with a wide variety of animals and their diseases. My passion belongs to the task of helping my patients in the best possible way and ensuring their well-being. I also like to share my knowledge as a veterinarian and as a long-time dog owner and dog athlete as an author.


Articles les plus utiles
5 min

Apprendre à son chiot à rester seul

Les chiens sont des animaux très sociables, qui aiment la compagnie de leur meute. Mais à un moment ou un autre, tous les maîtres sont amenés à laisser leur chiot seul. Il est important d’apprendre à son chien à rester seul très tôt ! En effet, un chien adulte qui n’a jamais été seul vivra cette épreuve avec beaucoup de difficulté et d’angoisse. Apprendre à son chiot à rester seul n’est pas sorcier, cert article vous dit tout sur le sujet !
19 min

Accessoires pour chiot: les indispensables pour préparer son arrivée

Vous vous êtes décidé à accueillir un nouveau membre de la famille ? Félicitations ! Pour adopter un chiot de la meilleure manière qui soit, il est judicieux de préparer tout le nécessaire avant son arrivée. Au-delà des conseils pratiques concernant l’éducation de votre chien, connaître les équipements indispensables tels que les accessoires pour chiot peut vous être d’une aide précieuse pour bien appréhender l’arrivée de votre ami à quatre pattes. Les novices peuvent profiter de l’attente de leur petit chiot pour s’informer sur les accessoires pour chiot indispensables qu’il est nécessaire de se procurer, afin que leur chiot se sente parfaitement à l’aise dès son arrivée dans son nouveau foyer. Ci-dessous, vous trouverez quelques conseils sur les accessoires pour chiot les plus utiles.
4 min

Comment bien nourrir son chiot?

Il a été scientifiquement prouvé que la première année du chien correspond, en fonction de la race, à 12 à 15 années de vie chez les humains. Les besoins nutritionnels du chiot en croissance sont donc énormes : il a en effet besoin d’énergie (matières grasses et protéines brutes), de protéines, de minéraux (principalement du calcium) et de vitamines.