Beagle

beagle

Les pattes courtes du Beagle peuvent vous induire en erreur : cette race de chien de taille moyenne est en réalité très dynamique et saura vous surprendre ! Le Beagle est un chien adorable, actif, intrépide et particulièrement intelligent. Découvrez tout sur le Beagle dans notre article.

Apparence : un chien musclé de taille moyenne

Le Beagle est un chien moyen et compact, mesurant de 33 à 40 centimètres et pouvant peser entre 10 et 18 kilos. Ses pattes plutôt courtes sont particulièrement robustes et lui permettent d’être rapide et endurant. Sa tête est longue et ses oreilles arrondies et tombantes sont ses principales caractéristiques.

On lui reconnaît toutes les couleurs possibles, à l’exception du marron foncé. Les nuances de robe les plus souvent rencontrées sont le bicolore brun/blanc, roux/blanc, beige/blanc ou encore le tricolore noir/brun/blanc. D’après le standard de la race, l’extrémité de la queue doit toujours être blanche.

Son pelage court et brillant est particulièrement facile à soigner, même après une balade en forêt dans les sous-bois. Sa queue toujours en l’air aide à le distinguer à la campagne ou dans les hautes herbes.

Caractère : un chien têtu et sûr de lui

Le Beagle est un chien obstiné : il sait exactement ce qu’il veut. Il doit son odorat particulièrement développé et sa rapidité à ses origines de chien de chasse. Cette race a donc un instinct de chasseur prononcé. Malgré les appels de leur maître, ces chiens disparaissent souvent, lorsqu’ils ont flairé un lièvre à débusquer. Ils ont donc besoin d’une bonne éducation dès le stade de chiot.

Un trait important, surtout en ce qui concerne le dressage, est la gourmandise du Beagle. Cela facilite son entraînement, car les Beagles sont prêts à tout pour bien manger.

La détermination du Beagle et son excellent odorat en font un chien idéal pour les patrouilles frontalières. C'est pourquoi, aux États-Unis, les Beagles sont utilisés depuis les années 1980 par les services des douanes et de la protection des frontières (USCBP) pour rechercher des substances, des plantes et des animaux importés illégalement.

Avec toute sa confiance en lui, le Beagle est un chien très affectueux et câlin. Il est très sociable et aimerait être tout le temps à vos côtés. C'est pourquoi les beagles sont souvent utilisés comme chiens de thérapie, mais malheureusement aussi comme animaux de laboratoire. En fait, le Beagle est la race de chien la plus utilisée dans la recherche scientifique.

Faites attention à ses oreilles

Heureusement, le pelage court du Beagle ne demande pas beaucoup de toilettage. Néanmoins, il est conseillé de le brosser au moins une fois par semaine pour éliminer la saleté et les poils morts. En période de mue, c'est-à-dire au début du printemps et de l'automne, la fréquence peut augmenter jusqu'à deux ou trois fois par semaine.

Vous devez accorder une attention particulière aux oreilles de votre Beagle, malheureusement sujettes aux inflammations.

Par conséquent, vous devez régulièrement éliminer les impuretés. Pour ce faire, il suffit d'utiliser un chiffon humide. Il est fortement déconseillé d’avoir recours à des cotons-tiges car cela peut rapidement endommager les oreilles sensibles de votre animal.

Un Beagle est un membre actif de la famille

En raison de sa nature amicale et affectueuse, le Beagle est un chien de famille idéal qui se sent à l'aise aussi bien à la campagne qu’en ville. Attention toutefois à son niveau d'énergie relativement élevé.

Si votre chien vit en appartement, vous devez veiller à ce qu'il fasse suffisamment d'exercice. Si vous avez un jardin, assurez-vous que la clôture soit suffisamment haute : les Beagles sont très forts lorsqu’il s’agit de s’enfuir.

Ils sont très sociaux et aiment la compagnie. Les beagles sont aussi généralement très amicaux envers les étrangers : ils ne conviennent donc pas comme chiens de garde.

Le Beagle est sociable et s'entend bien avec d'autres chiens de tous âges, races et tailles. Ils s'entendent également bien avec les chats.

L’essentiel est de se dépenser

Les Beagles, surtout lorsqu'ils sont jeunes, sont de vraies boules d'énergie et ont besoin de se dépenser. De plus, le fait de de les maintenir en forme présente deux avantages.

Premièrement, un chien bien exercé fera moins de bêtises et deuxièmement, avec suffisamment d'exercice, vous prévenez l'obésité. Les Beagles ont tendance à être en surpoids car ils sont très gourmands. Il leur faut au moins deux promenades quotidiennes d'environ une heure.

Grâce à leur intelligence et à leur excellent odorat, ils conviennent à plusieurs types de sports canins comme par exemple, l'agility ou le mantrailing. Pour les motiver, n’hésitez pas à avoir recours à des friandises.

Les Beagles sont robustes mais prédisposés à certaines pathologies

Comme de nombreuses races de chiens, le Beagle a une prédisposition à certaines maladies. Les plus courantes sont :

  • La hernie discale et la méningite-artérite : le surpoids pèse souvent sur la colonne vertébrale et les articulations. De par sa petite taille, le Beagle est très enclin aux hernies discales. Souvent, on lui décèle une méningite-artérite, également appelée Beagle Pain Syndrome. Cette maladie déclenche une inflammation des membranes de la moelle épinière et des vaisseaux sanguins. Le traitement dure plusieurs mois, avec une prise d’antibiotiques de longue durée.
  • L’ataxie cérébelleuse du chien, également nommée myélopathie dégénérative. Il s’agit d’une maladie neurologique. Une inflammation dégénérative de la moelle épinière et de la matière grise du tronc cérébral provoque des troubles du mouvement et des paralysies spastiques.
  • La maladie de Lafora, une maladie métabolique héréditaire qui entraîne des crises d'épilepsie, des troubles de la vue et une démence. Un test génétique est désormais disponible pour détecter cette maladie héréditaire.
  • Le glaucome, la dystrophie de la cornée ou l’atrophie de la rétine sont des maladies particulièrement fréquentes chez cette race.

Malheureusement, les oreilles tombantes du Beagle le rendent aussi vulnérable aux otites. Des sécrétions ou des corps étrangers tels que des brins d'herbe peuvent provoquer des inflammations douloureuses.

Dans l'ensemble, le Beagle est un chien actif et robuste qui peut vivre de douze à quinze ans. Avec une alimentation saine et beaucoup d'exercice, il vivra une vie longue et heureuse.

Seulement auprès d'un élevage responsable

Ne faites pas confiance aux éleveurs douteux.

Après tout, les éleveurs doivent non seulement nourrir les chiens jusqu'à ce qu'ils emménagent dans un nouveau foyer et les socialiser en leur donnant beaucoup d'amour. Ils sont également responsables du patrimoine génétique de la race.

Un éleveur réputé peut vous donner des informations sur les parents de votre futur animal. Idéalement, vous pouvez même voir les parents sur place.

En outre, un bon éleveur ne donnera pas ses chiots à la légère. Attendez-vous donc à être interrogé en détail sur les futures conditions de vie de votre chien.

Si le chiot emménage chez vous à l'âge de dix à douze semaines, il doit être pucé, vermifugé régulièrement et vacciné annuellement.

Bien entendu, tout cela se reflète dans le prix d'un chiot. Pour l'achat d'un Beagle, il faut compter environ 1500 à 2000 euros. À cela s'ajoutent les coûts de l'équipement initial. Avant d’adopter, vous devez également prendre en compte les frais de vétérinaire et d'alimentation.

chiot Beagle

Chien de chasse de longue tradition

Le caractère du Beagle n’est pas dû au hasard, il s’explique par les origines de ce chien. Ces chiens ont été élevés durant des siècles pour être destinés à la chasse. Leur origine remonte aux Chiens de Saint-Hubert et aux Chiens courant du Nord, que les Normands avaient introduits en Angleterre lors de la conquête de la Grande-Bretagne aux alentours de 1066. Vers 1400, on assista à un accouplement avec le Chien courant du Sud de couleur panaché, originaire du Sud de la France. Ces chiens étaient déjà appréciés à l’époque d’Elisabeth 1er, leur valant parfois le nom de Beagle Elisabeth. La reine avait en effet une race nommée Beagle Elisabeth : les chiens de cette race légèrement plus petits en taille que les chiens Beagle d’aujourd’hui.

Leur aptitude à la chasse était essentielle pour les éleveurs, qui souhaitaient avoir la possibilité d’utiliser ces chiens en meute. Le nom « Beagle » est apparu pour la première fois autour de 1515, dans les livres de comptabilité du roi Henri VIII. En 1615, on mentionne pour la première fois une petite race de chien du nom de « Little Beagle », que les chasseurs transportaient dans leur sacoche. À l’époque, l’expression « beagling » désignait le fait de chasser avec une meute de chiens. Le Beagle ne fut reconnu qu’en 1890 par le British Kennel Club.

Conclusion : un chien qui a la tête sur les épaules

En adoptant un Beagle, vous adoptez  un chien de famille intelligent, actif et affectueux. Très vite, son instinct de chasse et sa gourmandise deviendront des défis éducatifs.

Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux ! Découvrez vite notre sélection de nourriture et d’accessoires pour votre Spitz nain !
13 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.
12 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.