Cavapoo

cavapoo couleur crème debout dans la rue

Le Cavapoo est issu du croisement entre un Caniche nain et un Cavalier King Charles Spaniel.

Le Cavapoo – parfois appelé Cavoodle – fait partie des races de chiens dites hybrides. Il est issu du croisement d’un Cavalier King Charles Spaniel avec un Caniche toy (un mini-caniche) ou nain et il séduit autant par son apparence mignonne à croquer que par sa vivacité et sa nature affectueuse.

Apparence : un véritable nounours

Une tête ronde, de grands yeux sombres associés à un pelage bouclé, duveteux et moelleux : soit il s’agit d’un véritable ours en peluche, soit d’un Cavapoo. Les grandes oreilles tombantes et touffues qui encadrent son petit minois viennent parfaitement compléter le tableau.

Quelles sont les couleurs de robe possibles pour le Cavapoo ?

Le Cavapoo se caractérise par un poil extrêmement doux, légèrement ondulé ou bouclé, qui peut se décliner dans presque toutes les nuances et combinaisons de couleurs. L’apparence du Cavapoo varie en fonction de son héritage génétique, selon que le caniche nain ou le Cavalier King Charles Spaniel s’avère dominant.

Le poil de ce chien peut donc revêtir les couleurs marron, rouge, blanc, crème, beige argenté, abricot ou noir. Même au sein d’une seule portée, il peut y avoir différentes variantes de couleurs, voire des chiots tricolores.

Quelle est la taille d’un Cavapoo ?

Un Cavapoo adulte mesure de 30 à 35 cm en moyenne (hauteur au garrot). Sa taille peut toutefois varier fortement – en fonction de ses parents.

Le Cavapoo pèse de cinq à neuf kilos environ, les femelles étant généralement un peu plus légères et gracieuses que les mâles. Malgré sa taille assez petite, le Cavoodle a hérité d’un corps plutôt robuste et compact.

Caractère du Cavapoo : jovial et facile à vivre

Son look d’ours en peluche mignon ne doit pas vous faire oublier que le Cavapoo est un chien en chair et en os, dont les besoins sont à prendre au sérieux. Si vous vous montrez attentif à votre compagnon sur pattes, vous vous ferez un ami pour la vie.

Un chien sociable, pourvu qu’il soit au sein d’une meute

Cet animal de taille petite à moyenne est une vraie tornade débordante de vie, qui s’enthousiasme pour les activités et les jeux en tous genres. De caractère joyeux, il met de l’ambiance dans chaque foyer. Son tempérament courageux et vigilant fait en outre de lui un compagnon qui sait défendre sa famille en cas d’urgence.

Le Cavoodle est très joueur et adore s’amuser avec ses congénères ou les enfants. Cela ne l’empêche pas pour autant d’apprécier un après-midi tranquille en famille, blotti sur une couverture confortable. L’important pour lui est de se trouver à proximité de ses maîtres.

Le Cavapoo supporte mal la solitude

Le Cavapoo est très attaché à l’homme et cherche toujours le contact de sa famille. La solitude ne lui convient donc pas vraiment. Si vous devez néanmoins de temps à autre le laisser seul à la maison pour quelques heures, il vous faudra l’y habituer en douceur, et de préférence le plus tôt possible. Heureusement, grâce à son caractère amical et ouvert, vous pouvez emmener votre Cavoodle sans problème à la plupart de vos rendez-vous et autres sorties occasionnelles.

Une éducation sans embûche

Son intelligence et sa capacité de compréhension rapide, qu’il a héritée de l’un de ses parents, le caniche, font du Cavapoo un chien de compagnie facile à éduquer.

Même son instinct de chasse, qu’il tient aussi bien du Cavalier King Charles Spaniel que du Caniche, est facile à maîtriser en recourant à une éducation cohérente et affectueuse. Mais attention : la chasse aux souris reste profondément ancrée dans son sang !

Le Cavoodle convient donc aussi bien aux maîtres débutants qu’aux maîtres expérimentés. Si vous n’avez pas l’expérience des chiens, il est cependant préférable de fréquenter une école d’éducation canine.

cavapoo couché dans l'herbe d'un parc
Les Cavapoos existent presque dans toutes les variantes de couleurs.

Ce chien se sentira vraiment à l’aise dans une famille active, qui aime passer du temps dehors et se dépenser. Même si le quotidien et la vie de famille s’avèrent tumultueux, il est important de veiller à ce que cet animal intelligent ait des occupations adaptées à ses besoins.

Les sports canins comme l’agility pour les petits chiens sont parfaitement adaptés à cet amateur de sport très éveillé. L’intelligence du Cavapoo demande en effet à être mise à contribution. Les jeux de flair et d’intelligence ou l’apprentissage de tours peuvent également constituer des distractions convaincantes. Le Cavoodle aime aussi randonner !

Quelles sont les exigences du Cavapoo envers son maître ? Le plus important est de disposer de suffisamment de temps pour les activités communes et de prendre soin de son pelage.

Peut-il vivre en appartement ?

Pour un chien aussi vif et agile que le Cavapoo, l’idéal est bien sûr une maison avec jardin et suffisamment d’occasions de faire de l’exercice devant la porte. Mais ce petit chien, qui a une grande faculté d’adaptation, peut aussi trouver sa place dans un appartement en ville. L’essentiel est que sa famille soit à ses côtés et qu’il puisse de temps en temps se défouler à sa guise.

La cohabitation avec les enfants, les chats et les autres chiens

Le Cavapoo a la réputation d’un chien qui aime beaucoup les enfants. Cela n’a rien d’étonnant, puisque les petits humains sont tout aussi joueurs et débordants d’énergie que lui. Mais ce chien au tempérament amical et équilibré s’entend aussi bien avec ses congénères ou d’autres animaux domestiques.

Les chats et le Cavoodle s’entendront mieux si votre chien a déjà fait de bonnes expériences avec les petits félins dans sa tendre enfance, et inversement.

Un pelage difficile à entretenir et coûteux en temps

Les soins du pelage et du corps jouent un rôle important pour le bien-être du Cavapoo. Les oreilles tombantes de ce chien, très poilues, sont particulièrement sensibles et doivent être nettoyées régulièrement pour éviter les inflammations.

L’entretien du pelage est également assez exigeant. Le poil doux et soyeux du Cavapoo a en effet tendance à s’emmêler et doit donc être brossé régulièrement (plusieurs fois par semaine) avec soin. Le temps que vous devrez consacrer au toilettage de votre Cavoodle, vous l’économiserez heureusement en nettoyant votre appartement, car ces chiens perdent relativement peu de poils. C’est la raison pour laquelle on les recommande souvent aux personnes allergiques. Or, il n’y a aucune garantie à ce sujet. Avant d’acheter un Cavapoo, assurez-vous qu’aucun membre de la famille n’aie d’allergie aux poils de chien.

chiot cavapoo bicolore couché sur un fond blanc
L’entretien du pelage joue un rôle particulièrement important chez le Cavapoo. S’il n’est pas brossé régulièrement, son poil soyeux a tendance à s’emmêler.

Les Cavapoos en bonne santé, issus d’un élevage responsable, sont généralement des chiens très robustes. Cependant, en fonction de leur patrimoine génétique – hérité du Caniche et du Cavalier King Charles Spaniel – les maladies suivantes (spécifiques à ces deux races) peuvent également affecter le Cavapoo :

  • l’atrophie progressive de la rétine (maladie des yeux) ;
  • des troubles cardiaques comme la maladie valvulaire dégénérative mitrale (MVD) ;
  • des problèmes de rotule ;
  • la syringomyélie (SM), une maladie neurologique grave qui touche le Cavalier ;
  • des yeux secs.

En outre, des problèmes de pelage et de peau peuvent survenir en raison de la différence de structure du poil entre les races parentales, mais cela reste plutôt rare.

Le défi consiste toutefois à trouver un élevage sérieux qui accorde de l’importance à la santé des animaux. Nombreux sont en effet les éleveurs qui se contentent d’accoupler un Cavalier King Charles Spaniel quelconque avec le premier caniche venu, sans se donner la peine d’examiner au préalable les animaux sous toutes les coutures.

Quelle est l’espérance de vie de ce chien ?

Un Cavapoo en bonne santé issu d’un élevage responsable vit 15 ans en moyenne.

Vous entendez parler du Cavapoo pour la première fois ? Cela n’a rien de surprenant, car ce designer dog est issu d’un croisement assez récent. Son histoire est similaire à celle du Labradoodle. Le premier croisement d’un Caniche avec un Cavalier King Charles Spaniel – entrepris par des éleveurs australiens – remonte aux années 1990. L’apparence mignonne et le caractère amical des descendants ont rapidement conquis le cœur de nombreux amateurs de chiens sur le continent australien. Aujourd’hui, les Cavapoos font partie des « chiens de concepteur » les plus appréciés en Australie. Mais on trouve également quelques éleveurs aux États-Unis, ainsi qu’en Belgique. En Allemagne, en revanche, le Cavapoo est encore assez rare. C’est au Royaume-Uni, et notamment en Angleterre, que l’on trouve actuellement le plus grand nombre d’éleveurs sur le sol européen.

Comme il s’agit d’un chien hybride, le Cavapoo n’est pas reconnu comme une race à part entière par la FCI. D’autres chiens de concepteur comme le Cockapoo ou le Goldendoodle lui ressemblent beaucoup – et ne bénéficient pas non plus d’une reconnaissance officielle.

Adoption : où peut-on trouver des Cavapoos ?

Si vous souhaitez acheter un Cavapoo en Belgique, il vous faudra parfois vous armer de patience pour trouver un éleveur qui vous convienne. Comme il ne s’agit pas d’une race de chien reconnue, il n’existe pas de liste officielle d’éleveurs dignes de confiance.

Pour obtenir un Cavapoo en bonne santé cédé par un professionnel responsable, observez attentivement les éleveurs et les conditions d’élevage. Ne vous laissez pas éblouir par les jolies photos de chiots et n’achetez jamais de jeunes chiots transportés dans le coffre d’une voiture et remis sur une quelconque aire de repos.

Les Cavapoos sont et restent des chiens issus d’un croisement. Ne vous laissez pas tenter par des prix fantaisistes supérieurs à 1 500 euros. La fourchette de prix pour acheter un Cavapoo va généralement de 1 000 à 1 500 euros. Demandez à voir le certificat d’ascendance des parents et renseignez-vous bien sur leurs bilans de santé.

Les petites variantes de caniches sont d’ailleurs de bonnes alternatives au Cavoodle. Si vous ne voulez pas d’un chiot à tout prix, n’hésitez pas à vous tourner vers l’adoption : de nombreux chiens croisés et mignons de toutes tailles attendent un nouveau foyer dans les refuges pour animaux.

Conclusion : un designer dog charmant

Amical, attentif, câlin, joueur et, pour couronner le tout, extrêmement mignon – toutes ces qualités, le Cavapoo a la chance de les réunir à lui seul. Cependant, les amateurs de chiens devraient porter un regard critique sur l’élevage des chiens de concepteur actuellement en vogue. De nombreuses races de chiens possèdent ces mêmes caractéristiques et peuvent en plus être obtenues auprès d’éleveurs sérieux et expérimentés.

Articles similaires
Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.