Epagneul Picard

epagneul picard

Comme tout chien de chasse digne de ce nom, l’épagneul picard se montre particulièrement actif et énergique.

A l'instar des autres races de chien de type « épagneul », l’épagneul picard séduit par l’association de deux éléments en apparence contraires :  la grande passion qu’il manifeste pour la chasse qui contraste fortement avec sa nature tranquille. Autre point commun qu’il partage avec ses proches parents : c’est aux côtés de chasseurs que ce chien de race se sentira le plus dans son élément.

Apparence : un chien d’arrêt puissant

Avec une hauteur au garrot pouvant atteindre 62 cm, l’épagneul picard est un chien d’arrêt vigoureux, aux proportions harmonieuses et au poil mi-long.  Selon le standard de la race, son pelage est gris moucheté, comporte des plaques marron, et est le plus souvent marqué de feu sur la tête et les pattes. Si la présence de taches blanches en grande quantité n’est pas souhaitée, les individus présentant un poil grisonnant sont en revanche tolérés.

Ses longues oreilles tombantes et élégantes sont attachées assez bas et recouvertes d’un poil soyeux – tout comme sa longue queue. Pour désigner le pelage particulièrement long au niveau de la queue, l’expert emploie le terme « drapeau ».  La tête de ce chien de race est plutôt arrondie avec un stop modéré.

Ce chien de chasse présente – à l’instar de son proche parent l’épagneul bleu de Picardie, bien que ce dernier soit de plus petite taille et ait une robe « bleutée » – certaines ressemblances avec les chiens d’arrêt allemands à poil long ainsi qu’avec le grand épagneul de Münster. Bien que le standard ne donne pas de précisions sur le poids, les épagneuls picards pèsent en moyenne 20 à 25 kg.

 

Caractère de l'Epagneul picard : un chien passionné de chasse

Un chien de cette race peut chasser avec une énergie surprenante en forêt comme dans les champs. Au sein de son foyer, il adoptera généralement un comportement calme et réfléchi. À la maison, il se montre câlin, et tous les membres de la famille peuvent compter sur ce compagnon joueur et fidèle.

S’il dispose de suffisamment d’occasions de se dépenser et de s’adonner à sa passion de chasseur, ses qualités feront de lui un chien de famille tout à fait agréable qui fera la joie de tout foyer amateur de chiens.

L’épagneul picard est généralement affectueux et très attaché à son maître ou à sa maîtresse. Cependant, son cœur de chasseur joue lui aussi un rôle déterminant : il fait de lui un chien actif et très énergique par essence. Il est donc souhaitable que cet animal bénéficie d’un dressage pour chien de chasse encadré par un professionnel qui lui permette de tirer au mieux profit de sa motivation au travail.

Éducation : un chien docile et désireux d’apprendre

Sous la conduite d’un spécialiste et si on le guide de manière cohérente, l’épagneul picard fait preuve d’ouverture et se montre désireux d’apprendre. Ses éducateurs devraient constamment faire preuve envers lui de patience et d’empathie s’ils veulent tirer au mieux parti de sa propension à l’obéissance.

Les « erreurs d’éducation » courantes résultent souvent de ce que l’éducateur n’a pas exprimé de manière suffisamment claire ce qu’il attend de l’animal.  Il va de soi que dans ce domaine aussi, la cohérence constitue la condition préalable à une bonne éducation.

Soins : un poil soyeux et facile d’entretien

Les chiens de chasse purs et durs ont généralement un poil soyeux, facile à entretenir. L’Épagneul Picard ne déroge pas à cette règle en dépit de son poil long. Cette particularité ne vous dispense cependant pas de le brosser au moins une fois par jour pour enlever rapidement les éventuelles saletés que votre animal aura ramenées de vos excursions communes.

Profitez de l’occasion pour ausculter également les oreilles de votre compagnon. Des inflammations peuvent en effet vite résulter de la chaleur entretenue par les oreilles tombantes. Pensez à avoir les outils nécessaires à disposition pour nettoyer les oreilles de votre chien au besoin. Les griffes doivent elles aussi faire l’objet d’un contrôle régulier pour être coupées à temps.

Les chiens qui se déplacent souvent sur un sol mou ou ceux assez âgés ont souvent tendance à avoir des griffes trop longues, ce qui augmente le risque de blessures à la patte douloureuses lorsqu’ils se prennent les griffes quelque part.

Des ciseaux à griffes peuvent s’avérer un accessoire utile dans ce cas. Il en va de même pour la pince à tiques, que vous devriez toujours avoir à portée de main  !

Un shampooing doux pour chien peut aussi avoir son utilité. Même s’il suffit la plupart du temps de brosser le pelage sale de votre compagnon quand il est sec pour en retirer les saletés, les résidus de boue se montrent parfois particulièrement résistants.  Une douche ou un bon bain permet dans ce cas en venir à bout.

N’hésitez pas à habituer votre animal dès son plus jeune âge à ce rituel. La plupart des chiens de cette race aiment de toute façon l’eau et ne voient aucun inconvénient à prendre un bain rafraîchissant.

Ce chien de chasse est-il fait pour moi ?

Il est fortement déconseillé d’élever ce chien d’arrêt uniquement comme un chien de famille car il ne se dépenserait pas suffisamment, ce qui engendrerait à la longue des troubles du comportement. Le mieux est de veiller à ce que votre animal pratique non seulement une activité de chasse et soit suffisamment occupé, mais qu’il dispose également d’un jardin clôturé dans lequel il peut se défouler à sa guise.

La relation établie avec l’ensemble de la famille joue par ailleurs un rôle crucial. Ce chien de race sociable n’est pas fait pour un élevage en chenil. Il va aussi de soi que ce chasseur né n’a pas sa place en ville. Par contre, il sera convaincant en tant que premier chien si ses maîtres sont disposés à recourir à une aide professionnelle pour l’éduquer – avec toujours en ligne de mire : la formation à la chasse.

En principe, il s’entend parfaitement bien avec ses congénères. Il peut aussi cohabiter avec d’autres animaux domestiques s’il est habitué à leur présence dès son jeune âge. Une amitié avec un chat n’est donc pas à exclure. En revanche, une cohabitation sous le même toit avec des proies potentielles comme les lapins et les cochons d’Inde est déconseillée.

Avant de prendre un chien, prévoyez déjà qui peut s’en occuper quand vous êtes en voyage, ou informez-vous en détail sur les destinations envisageables pour vous et votre compagnon. De nos jours, il est heureusement aisé de trouver des hôtels qui ouvrent leurs portes aux chiens pourvu qu’ils soient bien éduqués. De plus, si vous envisagez de randonner pendant vos vacances, un Epagneul picard sera un compagnon rêvé !

Avant d’accueillir un Epagneul picard, assurez-vous au préalable qu’aucun membre de la famille ne souffre d’allergies. Faites également un point sur votre budget : pouvez-vous assumer les dépenses courantes à prévoir en plus du prix d’achat et de l’équipement de base ?

Occuper un chien passionné de chasse

L’activité préférée de tout épagneul picard reste la chasse, c’est pourquoi vous devriez systématiquement l’emmener chasser avec vous. Sa compétence principale est la recherche au sang, c’est-à-dire la recherche du gibier blessé.
Le travail à l’eau est également de son ressort car ce chien actif éprouve un grand plaisir à se déplacer au bord de l’eau ou dans l’eau. Et vous lui ferez naturellement plaisir en vous promenant avec lui à la campagne en dehors des parties de chasse. Veillez par contre à avoir toujours votre animal sous contrôle. Une obéissance inconditionnelle aux ordres reste la condition préalable à toute randonnée sans laisse.

Un compagnon sportif

Une fois adulte, l’Épagneul Picard se fera une joie de courir avec vous ou de vous accompagner lors de vos promenades à vélo.  Vous lui ferez également plaisir en entraînant son odorat, par le biais du Mantrailing par exemple. Lui lancer des objets à rapporter – notamment dans l’eau – réjouira également la plupart des épagneuls picards.

Les maladies propres à cette race

Comme ses parents, ce chien d’arrêt français jouit d’une santé robuste. Ses jolies oreilles restent cependant son point faible. Les animaux aux oreilles tombantes souffrent en effet souvent d’infections, qui se développent plus facilement dans un milieu chaud et humide.

Vous devez également veiller à donner à ces chiens de race une nourriture saine et adaptée à l’énergie réellement dépensée, car l’Épagneul Picard est généralement un bon mangeur et a tendance à prendre facilement de l’embonpoint. Conserver une taille fine est la meilleure manière d’éviter une dysplasie de la hanche pouvant résulter d’un surpoids.

S’il bénéficie de soins adaptés à ses besoins, un Épagneul Picard peut atteindre l’âge de 14 ans.

 

Nourrir un Epagneul picard

Comme nous l’avons précisé auparavant, il est important de veiller à ce que ces chiens de race restent sveltes. L’idéal est de peser régulièrement votre animal, notamment chez le vétérinaire, pour pouvoir réagir rapidement à un éventuel surpoids ou au contraire à une perte de poids, car les chiffres ne mentent pas.

Si de la graisse s’accumule au niveau de la taille de votre compagnon, nous vous conseillons de réduire ses portions de nourriture – il est en général inutile de le mettre au régime en recourant à des aliments diététiques. Les chiens adultes devraient prendre deux repas par jour – les chiots devraient quant à eux manger plus souvent.

Veillez à laisser à votre chien l’occasion de faire une sieste après les principaux repas. S’il se déplace juste après avoir mangé, il risque en effet une torsion d’estomac pouvant s’avérer mortelle.

Si vous voulez faire plaisir à votre compagnon préféré, vous pouvez lui acheter des os spéciaux pour chien ou une oreille de bœuf séchée pour des séances de mâchage délectables. Pensez à mettre chaque jour de l’eau fraîche à sa disposition. Les gourdes spécialement conçues pour les chiens s’avèrent particulièrement utiles pour les déplacements.

Où se procurer un chien de cette race

Vous aurez naturellement plus de chances de trouver un chien de cette race en France, où résident la plupart des éleveurs en activité. Mais rassurez vous, il existe également des éleveurs d’épagneuls picards en Belgique, en Allemange, en Autriche, en Suisse, et même au Canada.

Comme il s’agit d’une race de chien rare, vous devez vous armer de patience. et être prêt à vous déplacer pour en faire l’acquisition.

Une alternative à l’attente consiste à contacter des éleveurs d’autres races d’épagneuls, comme l’épagneul bleu de Picardie ou l’épagneul breton, car ces derniers ont de nombreux points communs avec l’épagneul picard, tant sur le plan de l’apparence que du tempérament.

Le chien d’arrêt allemand à poil long ou le grand épagneul de Münster font partie des autres options à envisager.

Les clubs de chiens d’arrêt français peuvent aussi vous assister dans votre démarche. Si vous adoptez un chiot à l’étranger, il vous faudra respecter certaines formalités valables aussi bien pour le voyage aller que pour le retour. Pensez à vous informer à temps pour éviter les mauvaises surprises !

Si vous souhaitez acquérir un chien adulte, n’hésitez pas à contacter également des associations spécialisées dans les chiens d’arrêt français. Il arrive que certains épagneuls picards soient proposés à l’adoption parce qu’ils ne peuvent plus être employés comme chiens de chasse et cherchent de ce fait un nouveau foyer comme chiens de compagnie. Dans ce cas, prenez le temps de bien vous informer sur l’histoire de l’animal et adoptez un point de vue critique pour voir si vous êtes ou non en mesure de répondre aux exigences requises pour son élevage.

En plus des différentes races d’épagneuls, des variantes de braques ou des chiens issus de croisements provenant d’un refuge pour animaux sont susceptibles de faire votre bonheur.  Ouvrez grand vos yeux et votre cœur pour trouver le nouveau compagnon qu’il vous faut !

Un animal issu d’un élevage responsable

Comme pour toutes les races de chiens, la règle d’or reste la suivante : choisir un éleveur compétent est la meilleur moyen de garantir un chien en bonne santé ! Prenez le temps de trouver des éleveurs expérimentés et ne vous laissez pas séduire par les offres soi-disant avantageuses comme celles des « chiens sans papiers ». Les papiers en soi sont à un prix raisonnable. Mais le plus important est qu’ils permettent un niveau de contrôle minimal en garantissant l’adhésion à un club à laquelle aucun éleveur digne de confiance ne peut se soustraire.

Seuls les éleveurs faisant partie d’un club vont permettre à un épagneul picard de partir sur des bases solides pour mener une vie saine. Ils n’hésiteront pas à vous informer sur les soins de santé dont les parents de votre animal ont bénéficié. Ils ne vous confieront en outre votre protégé qu’une fois qu’il aura été vacciné et vermifugé à plusieurs reprises. N’oubliez pas de respecter le calendrier des vaccinations pour effectuer les autres vaccins et rappels nécessaires.

Origines : un chien polyvalent, qui a séduit le peuple et la noblesse

Comme toutes les autres races d’épagneuls, l’épagneul picard descend du chien d’Oysel du Moyen Âge. Le nom de la race renvoie cependant à ses racines géographiques, qui se trouvent en Picardie. Comme cette région comporte de nombreux marécages et autres plans d’eau, ce chien de race était principalement employé pour chasser les oiseaux d’eau comme les bécassines.

Ses ancêtres furent dans un premier temps les compagnons des paysans. Mais vers 1600, la noblesse interdit à ses sujets la chasse qu’elle se réservait désormais à elle seule – tout comme les chiens élégants.

Ce chien de chasse avait déjà par le passé des adeptes issus de la noblesse. Des documents écrits attestent la présence d’ancêtres de l’épagneul picard à la cour de Louis XII dès 1512. Le Roi Soleil, Louis XIV, était lui aussi amateur de ces chasseurs polyvalents. Cependant, le « peuple ordinaire » reprit possession des chiens de chasse à la faveur de la Révolution française. Par la suite, de nouvelles lignées et variantes d’épagneuls virent le jour.

C’est ainsi qu’à côté des chiens d’arrêt à poil long, les épagneuls, il existe aussi des races à poil court avec des caractéristiques similaires comme par exemple le braque d‘Auvergne. L’Épagneul Picard lui-même a longtemps été considéré comme une simple variante de couleur de l’épagneul français.

Depuis 1908, il est reconnu comme race indépendante et fait depuis lors l’objet d’un élevage à part. Il reste cependant peu connu hors des frontières françaises, contrairement à l’épagneul breton, son proche parent de plus petite taille.

Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
15 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.