Grand Spitz

grand spitz

Le Spitz allemand est une race de chien qui se décline en de nombreuses variétés différentes. Plutôt rare, l’une de ces variétés est le grand Spitz, que nous vous présentons dans cet article.

Apparence physique : un Spitz typique

Le grand Spitz a l'apparence typique d’un Spitz. Il présente une queue très fournie, enroulée sur son dos et de petites oreilles dressées, sa gueule rappelle celle d’un renard. Quelle que soit la taille des Spitz, le standard leur attribue une expression très joviale. Gai de nature, le grand Spitz ne fait pas exception à la règle ! Avec une hauteur au garrot de 42 à 50 centimètres, le “grand” Spitz allemand est considéré comme un chien de taille moyenne. Il est donc plus petit que le Spitz loup, une variété qui est également issue du Spitz allemand.

Le poil long, soyeux et épais du grand Spitz peut être de couleur noire, blanche ou brune. Toujours de couleur unie, le pelage ne doit pas arborer de marques ni de taches. Son sous-poil étant très abondant, son poil de couverture ressort légèrement. Autour du cou, les grands Spitz présentent une collerette caractéristique, bien touffue.

Un chien de famille et de ferme

Les Spitz appartiennent à la catégorie des chiens de ferme et présentent les traits de caractère correspondants.

Liés à la famille et au territoire

Fervents gardiens, les grands Spitz sont étroitement liés à leur famille et à leur territoire. Il est donc peu probable qu'un grand Spitz s'échappe de son propre chef pour explorer le monde. Bien qu'il ne s'éloigne que peu de ses proches, le grand Spitz est un chien capricieux, qui aime rester en mouvement.

Par ailleurs, il ne manifeste que peu d’intérêt pour les étrangers et visiteurs. Envers d’autres chiens étrangers, le grand Spitz se montre souvent ferme et intolérant dans ses réactions.

D'ailleurs, contrairement aux Spitz asiatiques, les variantes du Spitz allemand ne chassent pratiquement pas. Il existe cependant des exceptions comme les petits rongeurs (souris, rats) qui entrent tout de même dans le viseur du grand Spitz allemand.

Intelligent mais têtu

Éduquer un grand Spitz est un défi à relever. Ce défi peut être bien géré, si toutefois vous êtes quelqu’un de patient et d’indulgent. Cette race de chien est considérée comme docile et intelligente, mais n’attendez pas de votre grand Spitz qu’il vous écoute au doigt et à l’œil !

Malgré son amour pour son maître et sa famille, le grand Spitz reste un petit être têtu. C'est pourquoi l’éducation de base du Spitz peut durer un peu plus longtemps que prévu.

Les Spitz qui mènent la garde devant la maison aiment aboyer. Vous ne pourrez jamais totalement l'empêcher d’aboyer. Après tout, c’est dans sa nature ! Lorsque vous éduquez votre jeune Spitz, il est important de lui apprendre à aboyer lorsque la situation est appropriée. Ainsi, il aboiera lorsqu'un évènement se déroule sein de son territoire, sans exagérer. Une bonne socialisation avec d'autres chiens est également importante afin que les promenades ne deviennent pas une corvée pour vous deux.

Le grand Spitz : quels soins spécifiques ?

De par son pelage abondant et son rôle de chien d'alerte, le grand Spitz exige certains soins spécifiques.

Le soin du pelage

Sachez qu’en adoptant un Spitz, vous devrez entretenir son pelage régulièrement. Le pelage duveteux des jeunes chiots nécessite un brossage et un peignage conséquent. Les chiens adultes ont également besoin d’être brossés soigneusement, environ tous les deux jours.

Faites de vos séances de toilettage un véritable rituel pour vous et votre grand Spitz, dès son plus jeune âge. Associez le brossage à quelque chose de positif pour votre compagnon. De cette manière, ces moments partagés seront agréables et vous permettront de vous rapprocher.

Qu’il vente ou qu’il pleuve, le grand Spitz apprécie passer du temps en plein air, et vous devriez autant que possible lui permettre de se dépenser en extérieur.

Suite à ses sorties, de nombreuses feuilles, brindilles et saletés s’enchevêtrent dans son pelage épais, surtout s’il est mouillé, et finissent par atterrir dans votre intérieur. Pensez-donc à vous occuper du toilettage régulièrement.

Par ailleurs, chez les grands Spitz blancs, la saleté est bien plus visible que chez les Spitz au pelage brun ou noir. Souvent, il suffit de brosser le pelage sec de votre Spitz pour le débarrasser des saletés. Ne donnez un bain à votre Spitz qu’exceptionnellement, lorsque cela est indispensable.

Pour les maîtres avec un grand terrain

C'est à la campagne que le grand Spitz se sent le mieux. Il s’agit du chien idéal si vous disposez d’une ferme ou d’un domaine avec une grande propriété. Le grand Spitz se fera un plaisir de garder ces lieux ! En appartement, le grand Spitz pourrait poser problème en raison de ses aboiements répétés.

Malgré ses qualités de gardien, le grand Spitz a besoin de rester en contact avec sa famille. En tant que pur chien de garde qui vit en extérieur, il ne serait simplement pas heureux !

Cet adorable compagnon apprécie la compagnie des enfants, à condition que ces derniers soient habitués à vivre avec un chien et ne le prennent pour un jouet. Cohabiter avec un chat n’est pas non plus un problème pour le grand Spitz, à condition de l’y habituer dès tout petit. Les grands Spitz sont également considérés comme les amis des volailles… une qualité non négligeable pour un chiens de ferme ! Avec de plus petits animaux, comme par exemple des cochons d'Inde, impossible d’assurer une réaction pacifique du côté du Spitz !

Occuper son grand Spitz

Vous l’aurez compris, c'est une race qui aime passer son temps à mener la garde. Depuis des siècles, le Spitz a ce rôle dans le sang. Dans une ferme ou un vignoble, le Spitz est aux aguets. Très intelligent, ce chien se réjouit aussi de pratiquer des sports canins tels que l’agility et d’apprendre des tours.

Le grand Spitz peut aussi tout à fait vous accompagner à vos sessions d’équitation ou de jogging. Toutefois, n’oubliez pas que votre Spitz a un poil épais. En été, par des températures supérieures à 20 degrés, pensez à ralentir la cadence pour son bien.

La santé du grand Spitz

Les grands Spitz issus d’élevages reconnus sont forts et ont une longue espérance de vie. S’ils consomment une alimentation adaptée et se dépensent suffisamment au quotidien, les grands Spitz restent agiles et en forme, même à un âge avancé. En sélectionnant un élevage sérieux, vous limitez largement le risque de maladie héréditaire comme la dysplasie des hanches.

Certains Spitz ont tendance à être atteints de “l’alopécie X" (également nommée "maladie de la peau noire"), une perte de poil dont la cause est inconnue. Les symptômes apparaissent chez les Spitz âgés de deux à cinq ans. Hormis les zones dégarnies de poil, souvent pigmentées de noir, les Spitz touchés par ce phénomène ne souffrent d’aucun symptôme et restent en bonne santé.

Un projet de recherche vétérinaire est actuellement en cours à Berne pour identifier le gène responsable de ce phénomène. Ce n’est qu’en élucidant sa cause que l’alopécie pourra être complètement éliminée des élevages de Spitz.

L'espérance de vie moyenne d'un grand Spitz est de douze ans, bien qu’il ne soit pas rare que ces chiens atteignent l’âge de 14 ou 15 ans.

Acheter un grand Spitz : nos conseils

S’il était à l’époque un chien de ferme idéal, il est aujourd’hui une véritable perle rare. En adoptant un Spitz de cette variante, vous contribuez à sa survie.

À la recherche d’un grand Spitz ?

Acheter votre chiot dans un élevage sérieux permet de contribuer à la préservation de cette variété de Spitz rare.

La plupart des élevages de grand Spitz se trouve en Allemagne. On retrouve aussi quelques éleveurs en République tchèque, en Slovaquie et aux Pays-Bas. Dans certains pays européens, comme en Grande-Bretagne par exemple, la race n'est plus considérée comme une variété du Spitz allemand.

Comment se lancer à la recherche de votre futur chiot ? Si vous êtes prêts à vous rendre en Allemagne pour adopter votre chiot, renseignez-vous auprès de l’association des Spitz allemands (Verein für Deutsche Spitze). Sur leur site, vous pourrez avoir une vue d’ensemble des différents éleveurs de grands Spitz répertoriés. Certains éleveurs n’élèvent des chiens d’une seule couleur uniquement, par exemple des Spitz blancs ou noirs. Selon certaines croyances, la couleur du pelage influencerait le caractère du Spitz. Mais aucun des éleveurs ne peut le confirmer avec certitude. Choisissez plutôt votre chiot en fonction de votre attirance.

Quelques races alternatives

Vous êtes tombés sous le charme du grand Spitz ? Vous vous laisserez alors sûrement facilement séduire par d'autres Spitz, comme le Spitz loup, légèrement plus grand. Son éducation est plus ardue que celle du grand Spitz et son pelage nécessite davantage de soins. Les versions plus petites comme le petit Spitz et le Spitz moyen devraient aussi vous plaire.

Encore assez méconnu en France, l’Eurasier est une race similaire sur certains points. Légèrement plus grand en taille, ce chien est également très épanoui entouré d’une famille. Nettement plus grand, le Samoyède est bien plus exigeant en matière d’éducation. Parmi les races ressemblantes, on compte aussi les Spitz nordiques comme le Spitz finlandais et le lapphund suédois, qui nécessitent tous les deux une dépense physique très importante.

Un chien à la longue histoire

Le grand Spitz est un chien de ferme typique, et ce, depuis des siècles. Contrairement aux croyances, ce chien ne descend pas des chiens de tourbières. Dans le nord de l’Allemagne et en Pologne, les Spitz blancs étaient très répandus.

Populaires au sein des maisons nobles de par leur élégance et leur apparence unique, ils ont fait leur apparition sur le continent américain sous le nom de “Spitz allemand”. Ce nom posa problème après la Seconde Guerre Mondiale, expliquant pourquoi cette race fut renommée “Spitz eskimo”.  Plus connu au sud de l’Allemagne, les grands Spitz de couleur noire surveillaient les vignobles, ce qui leur a valu le surnom de “Spitz des vignobles”.

Aussi familière que soit la race Spitz, la variante du grand Spitz a longtemps été menacée d’extinction, car les variantes plus petites étaient souvent privilégiées par les amoureux de cette race, comme le Spitz nain (aussi appelé loulou de Poméranie). C’est ainsi qu’en Allemagne, le grand Spitz allemand et le Spitz moyen allemand se retrouvèrent sur la liste des races d’animaux de compagnie menacées d’extinction. On considère en effet que le grand Spitz est au bord de l’extinction. Le grand Spitz brun est considéré comme le plus rare, bien que son élevage a repris en 2008.

Le grand Spitz, un Spitz rare

Vous cherchez un chien familial au caractère bien trempé, qui sache également monter la garde ? Vous avez trouvé votre compagnon à quatre pattes idéal ! Il saura vous accompagner partout, par tous les temps, et se réjouira de moments câlins à vos côtés. Il est temps de (re)découvrir cette variante rare du Spitz allemand, qui pourtant a des siècles d’histoire derrière elle !

Articles les plus utiles
11 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux ! Découvrez vite notre sélection de nourriture et d’accessoires pour votre Spitz nain !
13 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.
12 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.