La gale auriculaire du chien (Otodectes cynotis)

un chien souffre de gale auriculaire

Un chien avec des acariens dans l'oreille

Description et développement de la gale des oreilles du chien

Le parasite Otodectes cynotis (gale des oreilles du chien) appartient à la famille des Psoroptidae et habite les canaux auriculaires des animaux mangeurs de viande. C'est l'acarien de la gale le plus commun chez ces animaux.

L'acarien Otodectes cynotis se développe en environ 3 semaines, passant d'un œuf au stade larvaire, puis à deux stades nymphaux, le proto- et deutonymph, puis devient un acarien adulte. L'intégralité du développement des acariens a lieu dans le conduit auditif externe du chien. Les acariens femelles collent leurs œufs sur la peau du conduit auditif. Tous les stades de développement de l'acarien se nourrissent du liquide tissulaire et des cellules cutanées du chien. Les acariens adultes ont une durée de vie d'environ 2 mois. Ils se transmettent par contact direct avec des animaux infestés, généralement de mères infectées à leurs chiots ou de chiot à chiot. Les acariens peuvent également parfois être transmis par le cérumen et les croûtes de l'oreille lorsque le chien se secoue. Les animaux adultes sont moins fréquemment touchés.

L'Otodectes cynotis est présent dans le monde entier et n'est pas spécifique de l'hôte, ce qui signifie qu'il peut également être transféré d'une espèce à l'autre, par exemple du chat au chien. L'acarien de l'oreille est particulièrement fréquent dans les endroits où de nombreux animaux vivent ensemble, comme les refuges pour animaux, les élevages ou les fermes.

Symptômes d'infection par les acariens de l'oreille

Les acariens causent une irritation de la peau et des réactions inflammatoires dans l'oreille du chien en mangeant, en se déplaçant et en perçant la peau. Ils provoquent une accumulation de cérumen, de sécrétions inflammatoires, de composants sanguins et d'excrétions d'acariens, qui a un aspect brun-noir et friable semblable au café, dans le conduit auditif. Une infection par la gale des oreilles entraine typiquement de fortes démangeaisons chez le chien. Il se gratte alors les oreilles et secoue constamment la tête.

L'oreille interne peut être très rouge et gonflée, et le chien se cause parfois des blessures en se grattant. Les démangeaisons peuvent également s'étendre à d'autres parties de la tête, comme les joues. Souvent, mais pas systématiquement, les deux oreilles du chien sont affectées par les acariens. Dans de rares cas, l'Otodectes cynotis peut également se trouver sur d'autres parties du corps, comme le front et le dos. Cela peut entraîner une dermatite, qui ressemble à une réaction allergique.

Diagnostic

Une première indication de la présence d'acariens de l'oreille sont les miettes brun foncé ou noires semblable à du café dans le conduit auditif du chien. Il est souvent facile de voir les acariens se déplacer en éclairant l'intérieur de l'oreille. Pour un diagnostic fiable des acariens de l'oreille, cependant, un frottis de cette masse friable doit être effectué. Les œufs ou les acariens peuvent alors être recherchés au microscope. Si la réaction inflammatoire est très prononcée et que des bactéries s'y sont ajoutées, les parasites ne peuvent parfois plus être détectés.

Traitement contre la gale des oreilles du chien

En raison du risque élevé d'infection et de transmission, le traitement du chien malade et de tous les animaux sensibles de la maison est recommandé. Le vétérinaire peut vous proposer différents traitements contre la gale des oreilles du chien.  Des traitements non-insecticides de l'oreille peuvent également fonctionner, mais ils seront plus longs à faire effet. Avant le traitement, le conduit auditif doit toujours être examiné attentivement et il faut vérifier si le tympan est intact. Le conduit auditif doit également être débarrassé des dépôts ressemblant à du marc de café par des moyens appropriés. Selon le type de traitement, il peut être nécessaire de le répéter plusieurs fois afin de tuer tous les stades de développement des acariens.

Prévention

Une infestation d'Otodectes cynotis chez le chien peut être évitée par un traitement médicamenteux contenant des principes actifs acaricides. Les antiparasitaires à usage topique et les médicaments sous forme de comprimés sont particulièrement adaptés à cet usage. Il faut également éviter le contact avec des animaux infectés.

Articles les plus utiles
7 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.
3 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !
17 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.