La mauvaise haleine chez le chien This article is verified by a vet

la mauvaise haleine chez le chien

Lorsqu'un chien sent mauvais de la bouche, c'est très désagréable pour nous. Parfois, c'est le signe d'une maladie de la cavité buccale. Afin de faciliter votre confort de vie et celui de votre chien, voici quelques informations essentielles concernant la mauvaise haleine chez le chien.

Les principales causes de la mauvaise haleine chez le chien

La mauvaise haleine peut avoir plusieurs origines. Les causes les plus courantes sont :

Un mauvais soin dentaire

Nous ne sommes pas les seuls à avoir besoin d'une bonne hygiène dentaire. Nos chiens, eux aussi, en ont besoin. Afin d'arrêter la formation de plaque dentaire, de tartre et d'inflammations des gencives, il est recommandé de brosser occasionnellement les dents de votre chien avec une brosse à dent adaptée.

Le mouvement de la brosse à dent et la composition des dentifrices pour chien aident grandement à éliminer la plaque visqueuse. Cette plaque se forme à cause du trop-plein de protéines et de sucre et constitue donc une source parfaite de prolifération de bactéries qui forment la mauvaise haleine.

Une alimentation pour chiens de mauvaise qualité

Certains aliments pour chien ont un goût et une odeur très prononcée. Les friandises à base de rumen ou de cuir chevelu de bœuf peuvent provoquer une mauvaise haleine chez le chien. Toutefois, la mauvaise haleine devrait disparaître après un certain temps.

Une autre cause alimentaire de mauvaise haleine peut être due à un aliment contenant des ingrédients de qualité inférieure ou ayant une forte teneur en sucre. Cela favorise malheureusement la prolifération de bactéries dans la cavité buccale. Ces bactéries absorbent le sucre et produisent ensuite des gaz provoquant une odeur désagréable.

Les corps étrangers

Il est fréquent d'observer chez le chien la présence de corps étrangers tels que les petites parties hérissées des plantes ou les éclats de bois coincés dans la muqueuse buccale ou entre les dents. Ces corps étrangers sont également source de bactéries.

Veillez donc à nettoyer régulièrement la bouche de votre chien. La plupart du temps, vous arriverez à retirer les corps étrangers avec vos doigts ou avec un objet pointu. Si cela n'est pas possible ou si la muqueuse de la bouche est déjà très inflammée, un vétérinaire se chargera de les retirer.

la mauvaise haleine chez le chien

Les dents manquantes

Les chiens ont tendance à avoir des dents manquantes au cours de deux phases distinctes de leur vie. La première phase survient chez les chiots et la deuxième phase survient chez les chiens âgés.

Lorsqu’une dent tombe, les bactéries pénètrent plus facilement dans la muqueuse de la bouche. Les bactéries peuvent donc se multiplier rapidement dans les dents du fond et conduire à une mauvaise haleine.

Les maladies graves

La plupart des chiens souffrant de mauvaise haleine ont de légères infections de la plaque dentaire ou des gencives. Cependant, dans de rares cas, la mauvaise odeur peut être causée par des maladies d'autres systèmes organiques. Il s'agit par exemple de :

  • Une inflammation sévère de la bouche et de la gorge (une amygdalite purulente par exemple)
  • Des tumeurs à la bouche, à la gorge ou au cou (par exemple un carcinome épidermoïde)
  • Une infection fongique de la muqueuse buccale
  • Des maladies du tractus gastro-intestinal
  • Certaines maladies métaboliques (le diabète par exemple)
  • Des maladies rénales ou hépatiques

Les maladies provoquant la mauvaise haleine chez les chiens

Une odeur buccale forte et persistante doit être soumise à un vétérinaire. Avant chaque examen de la cavité buccale, il vérifiera les paramètres vitaux de votre chien (pouls, fréquence respiratoire, état des muqueuses, etc) et fera alors un premier bilan. En parallèle avec un entretien avec le propriétaire, le vétérinaire écarte alors certaines causes de la mauvaise haleine. Ce n'est qu'après qu'un examen approfondi de la cavité buccale est réalisé.

Tout d'abord, le vétérinaire examine la partie avant de la bouche. En plus de la langue et des gencives, il regardera les incisives, les canines et les molaires avant. S'il ne trouve rien, il regardera aussi l'arrière de la cavité buccale, la gorge et l'entrée de la trachée et de l'œsophage.

Examen sous anesthésie

Afin que votre chien soit le moins stressé possible lors de l’examen et afin de protéger le vétérinaire contre d'éventuelles morsures, l'examen se fait généralement sous anesthésie.

Une fois l'anesthésie administrée, le vétérinaire pourra ouvrir en grand la bouche du chien et l'examiner minutieusement. Il utilisera un abaisse-langue pour stabiliser la langue du chien vers le bas. Un laryngoscope est également utilisé afin d'extraire les corps étrangers de la gorge. Cet instrument médical auxiliaire est équipé d'une lampe permettant de voir de plus près le larynx et les structures environnantes.

Une radiographie de la bouche peut être réalisée afin de diagnostiquer les maladies dentaires profondes. Si l'on suspecte des tumeurs, un échantillon de tissu peut être prélevé. Dans certains cas, une prise de sang sera effectuée pour détecter les cellules inflammées.

la mauvaise haleine chez le chien

Comment prévenir la mauvaise haleine chez le chien ?

La meilleure protection contre la mauvaise haleine est une bonne hygiène buccale en utilisant des produits de soins dentaires pour chiens. En complément, des contrôles dentaires réguliers sont aussi nécessaires.

Afin de garder l'haleine de votre chien fraîche, suivez les conseils suivants :

Donnez des choses à mâcher à votre chien pour nettoyer ses dents (par exemple, des racines à mâcher ou des aliments secs)
Utilisez des brosses à dents et des dentifrices adaptés pour votre chien afin de retirer les résidus alimentaires
Une alimentation pauvre en sucre et de bonne qualité aide à lutter contre la mauvaise haleine
Evitez de donner des aliments humides et visqueux à votre chien
Le persil est un bon remède naturel contre la mauvaise haleine chez le chien
Articles les plus utiles
7 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.
4 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !
16 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.