Les puces chez le chien

un chien avec des puces se gratte

Les démangeaisons sont un symptôme typique des puces chez le chien

Si votre chien se gratte, cela peut vouloir dire qu'il a des puces. Si ces petits insectes sont source de démangeaisons pour votre chien, ils peuvent aussi être à l'origine d'autres problèmes. Découvrez dans cet article comment reconnaitre et traiter les puces sur votre chien. 

Les puces sont-elles dangereuses pour un chien ?

Les puces représentent un moins grand danger pour votre chien que d'autres insectes, comme les tiques par exemple. Cependant les puces peuvent provoquer de sérieuses démangeaisons à votre chien et être à l'origine de différents problèmes de peau. 

L'allergie aux piqûres de puces

Les puces sont associées à différents risques pour la santé de votre chien. L'un de ces risques est le développement d'une dermatite par allergie aux piqûres de puces (DPAPP). La DPAPP est l'une des allergies cutanées les plus courantes chez le chien. 

Elle peut être causée par tous les types de puces, mais la plupart du temps c'est la puce du chat (Ctenocephalides felis) qui est en cause. Lorsque la puce pique, elle sécrète de la salive qui contient les allergènes responsables de la DPAPP. Une seule piqûre de puce suffit à déclencher de fortes démangeaisons chez les chiens particulièrement sensibles. 

Les autres risques liés aux puces du chien

Comme les chiens se grattent et se mordent pour se soulager, des lésions cutanées peuvent s'ajouter aux piqûres de puces. De plus ces zones risquent alors d'être infectées par des bactéries ou des champignons à levure, ce qui peut provoquer des démangeaisons supplémentaires. 

Une forte infestation de puces peut mener à une perte de sang considérable. Dans les cas les plus sévères, le chien risque de souffrir d’anémie (manque de globules rouges dans le sang).  

Enfin, il est possible que les puces transportent des œufs de vers solitaires sur elles. Lorsque c’est le cas et que le chien avale accidentellement des puces, les œufs des vers solitaires se retrouvent dans l’intestin et s’y développent. 

Les symptômes associés aux puces chez le chien

Le principal symptôme d’une infestation de puces chez le chien est les fortes démangeaisons qui en résultent. Les piqûres de puces se traduisent aussi par des réactions cutanées localisées, comme des petits boutons rouges entourés d’une zone claire. 

 Des réactions plus sérieuses peuvent faire apparaître des boutons et des croûtes. Cependant, il arrive aussi qu'une infestation de puces passe inaperçue et qu'un chien ne présente aucun symptôme. 

Comment savoir si un chien a des puces

S’il s’agit d’une infestation massive de puces, vous pourrez les apercevoir à l’œil nu sur le pelage de votre chien. Des piqûres et rougeurs sur des parties du corps de votre chien particulièrement appréciées par les puces, peuvent vous aider à déterminer si votre chien est sujet à une infestation. 

Parfois, il arrive aussi de trouver des œufs ou larves qui adhèrent au pelage de votre chien. Ceux-ci sont uniquement visibles au microscope. 

Si vous n’apercevez aucun parasite, essayez de repérer leurs excréments : 

  • Placez votre chien sur une surface plane et claire (un sol carrelé ou une baignoire par exemple). 
  • Peignez le pelage de votre chien, de préférence avec un peigne aux dents serrées, comme un peigne à puces. S'il y a des excréments de puces, ils seront visibles sous forme de petits points noirs sur le peigne ou au sol. 
  • Ramassez les excréments avec un mouchoir blanc et humidifiez-le légèrement. 
  • S’ils se désagrègent et laissent place à des tâches rougeâtres sur le mouchoir, il s’agit bel et bien d’excréments de puces. En réalité, vous voyez le sang de votre chien que les puces ont digéré. 

Le diagnostic de l'allergie aux piqûres de puces

Il est plus difficile de diagnostiquer une allergie aux piqûres de puces. Tout changement de l’aspect de la peau de votre chien peut indiquer qu’il souffre de DPAPP. 

Néanmoins, lors du diagnostic, d’autres parasites éventuels et allergies doivent être pris en compte. En cas d’éventuelle allergie aux piqûres de puces, les vétérinaires prescrivent en général une thérapie-diagnostic, avec des médicaments ou un test intradermique. 

vétérinaire et chien avec puces
Souvent, une infestation de puces est visible à l'œil nu.

Traiter efficacement les puces chez le chien

Afin de débarrasser votre chien des puces de manière sûre et durable, procédez en plusieurs étapes : 

  1. Traitement du chien

Tout d'abord, vous devez lutter contre les puces adultes qui ont infesté votre chien. Vous pouvez y parvenir à l’aide de produits anti-puces spécifiques, comme des pipettes anti-puces, ou Spot-on, des compléments alimentaires, des sprays antiparasitaires.  

Ces produits sont disponibles chez votre vétérinaire et sur votre boutique en ligne zooplus, dans la section antiparasitaires et antipuces pour animaux. 

Les puces transmettent le ténia du chien (Dipylidium caninum). C'est pourquoi il est judicieux de faire vermifuger son chien après une infestation de puces. 

  1. Traitement de l’environnement du chien et des animaux du foyer

Si votre chien a des puces, examinez tous ses congénères vivant dans la maison ainsi que votre intérieur, afin de venir à bout des puces, quel que soit leur stade de développent.  

Portez une attention toute particulière aux interstices de vos sols, au-dessous des tapis, et aux endroits sombres, dans lesquels se cachent les larves de puces. Les coussins et couvertures de votre chien devront être lavés, et vous devrez passez l’aspirateur dans les moindres recoins de votre intérieur, sans oublier votre voiture. Après avoir passé l’aspirateur, enlevez le sac, emballez-le séparément et dans l’idéal, débarrassez-vous-en immédiatement. 

Lavez les couvertures et coussins à 60 degrés minimum. Après avoir procédé au nettoyage, l’utilisation d’un insecticide d’intérieur sous forme de spray ou de diffuseur automatique est vivement conseillé. 

Guérison et prévention d'une nouvelle infestation

Grâce aux nombreux produits contre les puces, il est généralement facile de débarrasser le pelage de votre chien de ces parasites. De plus, si vous traitez également votre foyer correctement, vous ne devriez pas revoir de puces de sitôt. 

Pour protéger votre animal d'une nouvelle infestation vous pouvez prendre certaines mesures préventives. Les produits anti-puces sous forme de pipettes spot-on, les compléments contre les parasites ainsi que les colliers antiparasitaires conviennent très bien en tant que traitements préventifs anti-puces. 

Les chiens souffrant d’une hypersensibilité aux piqûres de puces devraient être traités régulièrement contre les puces, sachant qu’une seule piqûre peut déclencher des symptômes lourds.  

Comment les chiens attrapent-ils des puces ? 

Une infestation de puces a en généra lieu lorsqu’un chien a été en contact avec des animaux porteurs de puces. Mais ces parasites peuvent aussi se nicher sur certains objets, comme le panier du chien. 

Le salon offre les meilleures conditions aux puces pour se développer. En effet, ces parasites trouvent refuge dans les tissus tels que les tapis, coussins ou tissus du canapé. Au stade larvaire, ces insectes peuvent survivre très longtemps. 

Une puce sur un chien
La puce vit sur la peau de son hôte

Qu'est-ce qu'une puce ?

Plus de 2000 espèces de puces parasitent les mammifères et les oiseaux.  

Les chiens sont le plus souvent infestés par la puce du chat (Ctenocephalides felis), dans certains cas plus rares par la puce du chien (Ctenocephalides canis), et parfois par la puce de l’homme (Pulex irritans et Pulex simulans), la puce de la poule (Echidnophaga gallinacea) ou encore la puce du hérisson (Archaeopsylla erinacei). 

Les puces sont des insectes aplatis et sans ailes, aux longues pattes, mesurant entre 1 et 6 millimètres de longueur, dont la couleur varie entre le beige et le brun foncé. Les mandibules des puces leur permettent de se nourrir du sang de l’animal sur lequel elles sont accrochées.  

La reproduction des puces

Le développement des puces s'opère selon trois stades : de l’œuf à la puce adulte, en passant par la chrysalide. Les puces femelles aspirent le sang du chien quelques minutes après s’être accrochées à sa peau et commencent à pondre des œufs entre 24 et 48 heures après. 

En moyenne, une puce vit entre 50 et 100 jours et pond environ 30 œufs par jour. En général, les œufs sont pondus lorsque le chien est au repos, et tombent ainsi dans son panier ou dans les lieux que le chien fréquente régulièrement. Dans les conditions les plus défavorables, comme par exemple par des températures particulièrement basses, la chrysalide peut survivre jusqu’à 50 jours dans son cocon avant d’éclore.  

Articles les plus utiles
7 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.
4 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !
17 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.