L’insuffisance rénale chez le chien

un des symptômes de l'insuffisance rénale chez le chien peut être une consommation accrue d'eau

Votre chien boit anormalement trop ? Vomit-il fréquemment ? Votre chien souffre peut-être d'insuffisance rénale. Dans cet article, nous vous expliquons les symptômes et les différents traitements possibles pour lutter contre l'insuffisance rénale chez le chien. 

L'insuffisance rénale : est-ce dangereux pour le chien ?

L'impact sur l'état de santé de votre chien varie selon la cause et le stade de l'insuffisance rénale. Tandis que la forme aiguë est facilement guérissable, il n'y a pas de traitement pour remédier à la forme chronique. Aussi, lorsque l'insuffisance rénale est beaucoup trop avancée, cela peut être mortel pour le chien. 

Quels sont les symptômes de l'insuffisance rénale ?

L'insuffisance rénale peut survenir soudainement (forme aiguë) ou bien progressivement (forme chronique). Puisque les reins ne sont plus en mesure d'éliminer les toxines contenues dans le sang (comme par exemple l'urée), ces dernières s'accumulent dans le sang : c'est ce qu'on appelle l'urémie. La maladie évolue en différents stades, au cours desquels les symptômes suivants peuvent apparaître : 

  • Les chiens sont constamment faibles et dorment davantage 
  • Ils boivent et urinent plus 
  • En raison du déséquilibre hormonal, l'insuffisance rénale peut entraîner une forte perte de poids et un pelage terne chez le chien 
  • Votre animal peut souffrir de diarrhée, de vomissements ou de perte d'appétit 

Diagnostic : comment reconnaître une insuffisance rénale ?

Si votre chien présente l'un des symptômes décrits ci-dessus, rendez-vous chez un vétérinaire. Afin de trouver la cause sous-jacente des symptômes, le vétérinaire peut avoir recours à : 

  1. Un test d'urine

Le vétérinaire peut vous demander de prélever un échantillon d'urine de votre chien. Si vous n'y arrivez pas, il pourra le faire, à l'aide d'un cathéter par exemple. L'urine est alors analysée de plus près pour y trouver d'éventuelles bactéries. 

  1. Une mesure de la pression artérielle et une analyse du sang 

Puisque les reins déterminent la pression artérielle, celle-ci augmente lorsque votre chien souffre d'insuffisance rénale. Un test sanguin permet de mesurer le taux de toxines comme l'urée. Si leur concentration dans le sang augmente, votre chien souffre alors sûrement d'insuffisance rénale. 

  1. Les procédures d'imagerie

Les reins peuvent être visualisés de plus près à l'aide d'un examen échographique. De cette manière, les tumeurs ou les blessures internes sont plus facilement détectées. 

un examen échographique peut diagnostiquer une insuffisance rénale chez le chien

Quels sont les traitements possibles ?

Puisque l'insuffisance rénale chez le chien peut avoir de multiples causes, il est nécessaire d'avoir un diagnostic détaillé avant d'envisager un traitement. Le traitement peut simplement se faire via médicaments ou, si nécessaire, par intervention chirurgicale. 

En plus du traitement principal, les symptômes de l'insuffisance rénale chez le chien peuvent être atténués grâce à un traitement parallèle. Pour cela, les vétérinaires peuvent prescrire (selon les symptômes) : 

  • Des médicaments contre l'hypertension et les nausées 
  • Des comprimés pour protéger l'estomac 
  • Le placement d'une sonde urinaire 
  • Le changement du régime alimentaire (faible en protéines, phosphate et sodium) 

Tout au long du traitement, il faut vérifier régulièrement la tension artérielle du chien. Le vétérinaire peut effectuer des prélèvements sanguins réguliers afin de vérifier l'efficacité du traitement. 

Si les reins sont trop endommagés et qu'ils ne fonctionnent plus par eux-mêmes, il faut s'attendre à une dialyse. Cela consiste à filtrer le sang via un dispositif externe et à le réinjecter de nouveau. 

Pronostic : quelles sont les chances de guérison ?

Le pronostic de l'insuffisance rénale chez le chien dépend fortement de la maladie sous-jacente. En règle générale, le pronostic de l'insuffisance rénale aiguë est plus favorable que celui de la forme chronique. Néanmoins, si vous suivez les instructions du vétérinaire et si vous adaptez le régime alimentaire de votre chien, vous pourrez améliorer la qualité et éventuellement allonger la durée de vie des reins de votre chien. 

Vous trouverez toute une gamme d'alimentation pour chien adaptée pour l'insuffisance rénale dans la boutique en ligne zooplus. 

Quels sont les facteurs déclencheurs d'une insuffisance rénale ?

Lorsqu'un chien souffre d'insuffisance rénale, ses reins ne fonctionnent pas de manière optimale. Normalement, les reins assurent un équilibre des fluides et des électrolytes, et ils régulent la pression sanguine. De plus, ils détoxifient le sang et filtrent les substances urinaires qui sont ensuite libérées dans l'urine. Si ces fonctions sont perturbées, le corps peut subir des séquelles de diverses façons possibles. 

Les causes de l'insuffisance rénale se divisent en trois catégories : 

  • Les causes pré-rénales : si trop peu de sang atteint les reins, ces derniers filtreront moins de liquide. Cela peut arriver si votre chien boit trop peu d'eau ou si son cœur ne pompe pas assez de sang dans la circulation
  • Les causes rénales : il s'agit notamment de tumeurs, de blessures ou d'inflammations du rein. Des maladies infectieuses ou les toxines peuvent également endommager les reins
  • Les causes post-rénales : si l'écoulement des voies urinaires est bloqué ou si l'uretère est déchiré à la suite d'un traumatisme, la fonction rénale est perturbée

Insuffisance rénale aiguë

Dans le cas d'une insuffisance rénale aiguë, les reins sont soudainement moins bien approvisionnés en sang. La maladie apparaît alors en quelques heures ou jours. Si la cause est rapidement identifiée et traitée, alors la guérison sera rapide. 

Insuffisance rénale chronique

La forme chronique provoque des dommages à long terme. Il n'est pas toujours possible pour les vétérinaires d'en déterminer la cause exacte. 

Cette forme d'insuffisance rénale ne peut malheureusement pas être guérie. 

Vous savez à présent tout sur l’insuffisance rénale chez le chien. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire afin de traiter le plus rapidement possible la maladie. 

Articles les plus utiles
8 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.
4 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !
18 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.