Que voient vraiment les chiens ? This article is verified by a vet

que voient les chiens

Vous lancez une balle à votre chien sans le prévenir et vous vous demandez pourquoi il arrive à l'attraper sans aucun problème ? Ou bien vous vous demandez comment les chiens peuvent voir dans la nuit en étant daltoniens ? En fait, les yeux des chiens ne fonctionnent pas comme ceux des humains. Nous vous expliquons dans cet article les différences entre la vision des chiens et celle des humains et nous vous expliquerons le fonctionnement de la vision du chien.

Les chiens peuvent-ils distinguer les couleurs ?

Les quelques six millions de cônes (cellules sensorielles) de l'œil humain perçoivent les couleurs de manière trichromatique (du latin : tri = trois et chroma = couleur). Cela signifie que nous percevons les couleurs de base, à savoir le rouge, le bleu et le vert.

Si, par exemple, les cônes responsables des couleurs rouge et bleu sont stimulés simultanément, nous percevrons cela comme étant du violet. De la même manière, nous sommes donc capables de percevoir pleins d'autres couleurs, comme l'orange ou le turquoise.

Les chiens perçoivent les couleurs de manière dichromatique (du latin : di = deux). Leur capacité à voir du rouge et du vert est très faible. Ils ne distinguent que le bleu et le jaune. Les chiens vont donc plutôt se baser sur la luminosité des objets, puisqu'ils ont du mal à distinguer les couleurs.

Cela s'explique par la grande quantité de cônes dans la rétine du chien. Ils aident nos animaux à capter la luminosité, plus particulièrement au crépuscule. Les chiens d'aveugle, par exemple, ne peuvent pas voir la couleur d'un feu de circulation. Ils réagissent à la luminosité de la lampe.

Comment perçoivent-ils le mouvement ?

Les cônes présents dans la rétine sont des cellules sensorielles spécialisées dans la lumière. Leur travail consiste à distinguer la lumière de l'obscurité. Les cônes déterminent également la fréquence de scintillement. Ils définissent le point auquel les changements répétés de couleur claire/obscure sont perçus comme une image uniforme et floue. Chez l'Homme, cette fréquence est d'environ dix à soixante stimuli par seconde. Chez les chiens, cette fréquence est nettement plus élevée. C'est pour cela que les chiens perçoivent les objets en mouvement, comme par exemple une balle, bien mieux que nous.

En revanche, les chiens arrivent moins à voir des objets immobiles. Faites le test : cachez-vous dans un endroit sans bouger. Votre chien vous trouvera seulement grâce à son odorat ou si vous bougez. La vision du chien est donc distincte de son ouïe et de son odorat.

Les chiens voient-ils vraiment la nuit ?

Les chiens arrivent à voir au crépuscule et dans l'obscurité puisqu'ils ont un lien de parenté avec le loup. Cela est très important d'un point de vue d'évolution des espèces puisque les loups chassent la nuit et doivent pouvoir percevoir leurs proies.

Comment les chiens peuvent-ils voir dans l'obscurité ? Outre la forte proportion de cônes dans la rétine du chien, cela est possible grâce au Tapetum lucidum (du latin : tapis brillant). Ce sont des structures cristallines, en forme de croissant, situées dans la choroïde. Elles réfléchissent la lumière entrante dans l'œil. Par conséquent, les cellules sensorielles du chien sont davantage sollicitées.

Vous pouvez observer ce phénomène si les phares de votre voiture éclairent un chien errant ou des animaux sauvages comme des cerfs la nuit . Chez les chiens, le Tapetum Ludidum peut prendre les couleurs jaune-vert--bleu.

que voient les chiens

Comment l'œil du chien est-il structuré ?

Les yeux des chiens sont structurés de la même manière que les nôtres. L'organe de la vision du chien est généralement divisé en une section antérieure, moyenne et postérieure :

La peau externe de l'oeil donne sa forme à l'oeil et se compose de la sclérotique blanche et de la cornée transparente, directement devant la pupille. Grâce à sa forte courbure, la cornée contribue également au pouvoir de réfraction de l'oeil, ce qui a une forte influence sur la vision.

La couche médiane de l'oeil est appelée uvée. Elle se divise en trois parties : l'iris, le corps ciliaire et la choroïde (Chorioidea) : L'iris détermine la couleur des yeux du chien et peut rétrécir ou dilater la pupille par ses composants musculaires. Ainsi, l'incidence de la lumière dans l'oeil est régulée. Le corps ciliaire est utilisé pour suspendre la lentille et régler la puissance réfractive. De plus, il produit l'humeur aqueuse, qui d'une part régule la pression intraoculaire et, comme la choroïde, fournir des nutriments importants.

La rétine est constituée de nombreuses couches cellulaires. Les différents types de cellules, y compris les bâtonnets et les cônes, permettent à la rétine ultra fine de percevoir la lumière et les couleurs. Chaque stimulation est transmise au cerveau par le nerf optique. C'est à ce moment-là que le chien arrive à percevoir la lumière et les couleurs.

Les maladies oculaires courantes chez le chien

Malheureusement, les yeux du chien ne sont pas à l'abri de certaines maladies. Il y a certains signes assez courants tel que les yeux rouges ou une vision soudainement réduite. Dans ce cas, une visite chez le vétérinaire est fortement recommandée.

Les maladies oculaires suivantes sont particulièrement fréquentes chez les chiens :

  • le glaucome, qui fait suite à une lésion du nerf optique causé par une augmentation de la pression intraoculaire
  • la cataracte, due à une opacification anormale du cristallin
  • une inflammation parfois douloureuse de l'oeil interne (uvéite)
  • le Cherry-Eye : prolapsus ( ou luxation) de la glande nictitante
  • le relâchement de la lentille (luxation de la lentille)
Articles les plus utiles
7 min

Le coronavirus chez le chien

Le coronavirus canin (CCoV) est une maladie répandue dans le monde entier, qui touche principalement les chiots et les chiens vivant en enclos. Alors que les coronavirus des humains engendrent des difficultés respiratoires, les coronavirus chez le chien causent des troubles gastro-intestinaux. L’infection au coronavirus canin est souvent bégnine mais peut entraîner des crises de diarrhée sévères ou même la mort chez les chiens au système immunitaire affaibli.
4 min

La diarrhée chez le chien

Il est rare qu'au cours de sa vie, un chien ne souffre pas de diarrhée une seule fois. De nombreux chiens sont régulièrement affectés par ce désagréable problème digestif : ils ont besoin de faire leurs besoins plus fréquemment et leurs selles présentent une consistance liquide. Cela peut être le symptôme d’un problème de santé plus préoccupant. Il est donc préférable de savoir comment prévenir la diarrhée chez le chien et comment y remédier pour que votre chien reste en pleine santé !
15 min

Les démangeaisons chez le chien

Tous les maîtres le savent : les chiens se grattent de temps en temps. Mais si vous remarquez que les démangeaisons de votre chien dépassent un niveau normal, ou qu’il se lèche et se nettoie plus souvent que d'habitude, vous devez agir immédiatement contre les démangeaisons. Les démangeaisons chez le chien peuvent gravement nuire à son bien-être et à sa qualité de vie. Parfois, elles sont si intenses que le chien et son maître ne peuvent plus dormir. Les démangeaisons chez le chien peuvent se manifester de différentes manières. La plupart du temps, le maître observe que le chien se gratte différentes parties du corps avec les pattes avant ou arrière. Cela peut concerner toutes les parties du corps du chien. S'il secoue la tête, par exemple, cela indique que ses oreilles le démangent. Les chiens lèchent et mordillent également leurs pattes, leurs jambes, leur dos et leur croupe. Pour soulager les zones qu'il n'arrive pas à atteindre, les chiens se frottent contre le mur et sur le tapis. Souvent, les démangeaisons ne sont pas le seul problème. À cause des grattements incessants, la peau risque de s'enflammer et d'attraper des bactéries, des champignons et autres agents pathogènes qui risquent de mener à une infection. Une infection de la peau ne fera qu'aggraver les démangeaisons, et le chien va se retrouver dans un cercle vicieux.