Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

une femme et son chien font du doga

une femme et son chien font du doga

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.

Dog yoga : tout est dans la détente

Même les nouveaux yogis le savent : les animaux et le yoga vont bien ensemble. En effet, de nombreuses asanas (les postures de yoga) sont inspirées des animaux. Et le chien en fait aussi partie avec la posture du « chien tête en bas ». Mais parmi les asanas basiques, on retrouve également le « chat », la « colombe » ou encore le « crocodile ». Les mouvements calmes et maîtrisés du yoga ne font pas seulement du bien aux hommes, mais aussi aux animaux.

Faire du yoga avec son chien porte un nom : le « doga », un mélange de « dog » et de « yoga ». C'est l'Américaine Suzi Teitelman qui en a eu l'idée. Il y a environ 20 ans, cette professeure de yoga a commencé à intégrer des chiens dans ses cours de yoga. Depuis, elle a formé de nombreux professeurs de « doga » ou de « dog yoga ». Il ne s'agit pas pour le chien de faire les asanas avec vous. Bien sûr, il ne peut pas exécuter tous les exercices en même temps que vous. Mais votre chien peut bénéficier de simplement observer le pratiquant ou de s'allonger confortablement à ses côtés. Nous vous donnons nos conseils pour harmoniser le yoga avec votre chien.

Doga : intégrer son chien dans ses exercices de yoga

Avec un peu de créativité, votre chien peut contribuer à votre exécution des asanas. Certains chiens auront l'intuition d'imiter leur maître, notamment dans des postures comme le « chien tête en bas » : les pattes en avant et le derrière en l’air. Si vous récompensez votre chien à ce moment-là, vous confirmerez son comportement et l'encouragerez à répéter sa « posture du chien ».

Mais attention : il est facile de perdre ainsi sa concentration pendant les exercices. Certains yogis apprécient même leur chien comme poids supplémentaire dans les postures de maintien. Toutefois, assurez-vous toujours qu'il n'y a aucun danger pour votre chien et qu'il se sent en sécurité. Les chiens de plus de 10 kg ne conviennent pas comme « poids supplémentaire ». Bien entendu, ne forcez pas votre chien à adopter des postures non naturelles pour lui. Allez-y en douceur, certains chiens arrivent particulièrement bien à se détendre pendant les exercices de méditation. Ils s'allongent paisiblement à côté de leur maître. Les professeurs de doga pensent que les énergies du chien se transfèrent à l'homme et inversement.

une femme fait du dog yoga avec son carlin

Le chien en tant qu'observateur du yogi

Les yogis préférant pratiquer sans leur chien doivent se montrer ferme, et pas seulement en adoptant la posture du « guerrier ». Cela vaut surtout pour ceux qui ont un jeune chien ou un grand curieux. Car la première fois qu'il vous verra faire des positions étranges sur le sol, votre petit compagnon sera assez intrigué. Peut-être même qu'il va vouloir vous venir en aide ! Alors, ignorez votre ami à quatre pattes lorsqu'il viendra vous renifler le visage alors que vous vous concentrerez pour effectuer correctement la posture du « chat ». Après quelques répétitions, vos exercices ne seront plus aussi intéressants pour lui. Planifiez de préférence votre séance de yoga après une belle promenade ensemble. Votre chien sera alors bien fatigué et pourra vous observer calmement effectuer la posture de la « colombe ». S'il est vraiment trop curieux, occupez-le avec une friandise à mâcher ou un jouet.

Pratiquer le doga en extérieur

Les maîtres et leurs chiens vont se promener plusieurs fois par jour. Que diriez-vous de quelques exercices de yoga par-ci par-là ? Car le yoga n'est pas seulement praticable sous votre toit, mais aussi lors d'une promenade ensemble. Pendant que vous marchez, vous pouvez faire des exercices de respiration. Le meilleur endroit pour bien pratiquer est un environnement calme. Surtout au début, il peut être dérangeant de se faire regarder. C'est pourquoi de nombreux yogis apprécient avoir un endroit solitaire dans la nature.

Ceux qui se promènent avec leur chien sur des chemins forestiers isolés peuvent y faire leurs exercices habituels. Vous pouvez aussi vous renseigner sur les méthodes spéciales comme le Shinrin Yoku, du yoga en forêt. Il s'agit principalement d'exercices autour de notre base solide que sont nos pieds, qui seraient nos « racines ». Sans aucun matériel, les yogis de la forêt pratiquent leurs exercices en symbiose avec la nature. Ici, le chien est principalement spectateur.

Dog yoga : à quels chiens le yoga peut-il correspondre ?

Si vous voulez faire du yoga avec un chien jeune ou enjoué, vous devez pouvoir fermer les deux yeux. Les chiens peuvent considérer votre position à quatre pattes comme une invitation à jouer, ou pourraient se mettre à grignoter le tapis de yoga. Si vous n'êtes pas gêné par ses interruptions, vous pouvez essayer quelques exercices de relaxation avec votre « dogi ». Faites-les plutôt après une longue séance de jeux.

Pour faire du doga, votre chien devrait maîtriser les ordres basiques comme « assis », « couché » et « reste ». Si votre chien a un instinct de chasse prononcé, le yoga en forêt ne sera pas relaxant. Les séances de doga devraient toujours être adaptés à votre duo homme-chien. Dans cette activité, contrainte et stress sont tabous. Essayez d'émaner cela également pour vos propres asanas. Si vous abordez le dog yoga de manière paisible et sans confronter votre chien à des tâches impossibles, vous verrez les bénéfices suivants :

  • renforcement du lien entre homme et chien
  • les chiens anxieux se sentiront plus rassurés
  • les chiens agités apprendront à se détendre

Les étirements dont nous, les humains, bénéficions du yoga, n'apportent pas aux chiens un avantage comparable. Par ailleurs, si vous vouliez essayer le doga pour aider votre chien souffrant de maladies articulaires, vous devriez plutôt consulter un guérisseur pour animaux.

Articles les plus utiles

8 conseils pour mieux promener son chien

Soyez actifs avec votre chien au lieu de courir à côté de lui : grâce aux conseils pour mieux promener votre chien, vous pourrez transformer vos promenades en de passionnantes excursions.

Une marche en laisse

Vous marchez sur le trottoir et votre chien s'ennuie ? Profitez-en pour lui faire faire quelques exercices stimulants. Cela comprend des échanges de base tels que le changement de côté en laisse. Des petits divertissements comme cela renforceront les liens avec votre chien. Par exemple : restez immobile et placez une friandise sur la pointe de votre chaussure. Le chien ne l'obtiendra que lorsqu'il vous regardera dans les yeux. C'est ainsi que vous attirerez son attention. Servez-vous des feux de circulation rouge pour lui apprendre le geste "assis" ou "cours", ou pour d'autres gestes tels que "donne la patte". Normalement, vous avez commencé à lui apprendre ces tours à la maison. La règle de base pour s'amuser en laisse est la suivante : une bonne obéissance contribue à une bonne promenade.

Aller chercher au lieu de chasser

S'il y a assez d'espace autour de vous, prévoyez de faire chercher quelque chose à votre chien. Si votre chien ne revient pas toujours ou si vous êtes dans un parc très fréquenté, utilisez une laisse. Faire chercher à votre chien est un excellent substitut à la chasse. Mais attention : avec des chiens de chasse, vous devez leur faire chercher des choses sans vous "précipiter". Le chien de chasse ne commence à courir que lorsque la proie est déjà couchée. Dans ce cas, la laisse peut s'avérer utile. Par exemple, vous pouvez faire chercher un sac plein de nourriture à votre chien. Cela renforcera vos liens. Votre compagnon à quatre pattes comprendra qu'il ne pourra attraper sa proie sans votre aide. Veillez néanmoins à ne pas lancer de bâtons ou de pierres à votre chien car il pourrait se blesser en les attrapant.

Toujours se fier au nez du chien pour fouiner et chercher

Qu'il s'agisse de friandises ou de jouets, laissez votre chien les chercher (dans la forêt ou chez vous). Si vous n'êtes pas dehors, vous pouvez "rester" avec votre chien : il devra attendre que vous ayez trouvé une cachette convenable pour le jouet. Augmentez lentement le niveau de difficulté : mettez d'abord le jouet en abord de chemin, puis derrière un tronc d'arbre, et ensuite dans un tas de feuilles. Vous pouvez aussi cacher une friandise entre deux jouets, dans le creux d'un mur ou dans une écorce d'arbre à hauteur du chien par exemple. Si votre chien le trouve, complimentez-le ! Si une autre personne vous accompagne, cachez-vous ! Cette personne gardera votre chien le temps que vous trouviez une cachette. Augmentez la difficulté : marchez plusieurs mètres et éloignez-vous de son champ de vision. Si cela fonctionne, votre chien deviendra un mantrailer. Au fil du temps, vous remarquerez une évolution dans les capacités de recherche de votre chien.

Varier les promenades

Faire le même itinéraire pour promener votre chien chaque jour peut conduire à une routine. Ce n'est pas un problème pour les petites balades puisque les chiens aiment renifler leur territoire. Mais certains compagnons adorent explorer un nouveau parcours. Chercher dans votre région les balades accessibles en bus, en train ou en voiture. Ensemble, vous découvrirez de nouveaux circuits ! Le rythme de marche varie également pour les chiens adultes en bonne santé. La course à pied ou le vélo peuvent être de bonnes alternatives pour varier le rythme de promenade. Cependant, commencez doucement pour ne pas brusquer votre chien.

Canicross (sport canin) : le plaisir de courir avec son chien

Pratiquer une activité sportive en compagnie de leur chien : voici une occupation qui réjouit de nombreux maîtres, parfois même hors des sentiers battus. Pour les duos maître-chien sportifs et ceux qui souhaitent le devenir, le canicross est la discipline par excellence, permettant aux coureurs à deux jambes et à quatre pattes de profiter de la nature. En canicross, le chien court devant son maître, relié à la taille de son maître par une laisse pour canicross. Courir avec son chien ne permet pas seulement d’entretenir votre forme physique. En effet, la pratique de ce sport muscle, entraîne l’obéissance et renforce la complicité avec votre chien.

Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.