Mantrailing

chien et mantrailing

Lors du mantrailing, votre chien recherche une personne disparue à l’aide d’une odeur appartenant à ladite personne.

Les chiens ont non seulement un meilleur sens de l’odorat que les humains, mais ils ont généralement aussi un meilleur flair : cette affirmation s’applique au mantrailing. Dans cet article, vous découvrirez ce qu’est le mantrailing, si cette activité de pistage convient à votre chien et l’équipement dont vous aurez besoin si vous débutez dans cette activité.

Qu’est-ce que le mantrailing ?

Chaque être vivant laisse une empreinte olfactive unique, donc vous laissez vous aussi une note olfactive qui vous est propre dans votre environnement. Et grâce à son odorat très développé, votre chien perçoit cette odeur humaine unique jusqu’à dix fois mieux que vous.

C’est grâce à quelque 300 millions de cellules olfactives que les chiens peuvent suivre jusqu’à deux pistes en même temps. Et c’est cette performance qu’exploite le mantrailing, un sport canin extrêmement populaire chez les propriétaires de chien.

Le principe du mantrailing

Lors du mantrailing, le maître guide le chien en laisse et celui-ci avance en tête. L’objectif est de retrouver une certaine personne sur un terrain ou dans un bâtiment à l’aide d’un objet portant l’odeur de cette personne (comme un t-shirt déjà porté).

Il s’agit donc d’une recherche de personne au cours de laquelle votre chien perçoit des particules olfactives flottant dans les airs. Puisque ces particules peuvent se trouver à différents niveaux, les spécialistes parlent également d’un « travail olfactif vers le haut, à mi-hauteur ou vers le bas ».

Il ne faut pas confondre les chiens d’utilité pratiquant le mantrailing et les chiens pisteurs. La police, par exemple, utilise des chiens pisteurs qui suivent une trace olfactive en reniflant exclusivement le sol. Les spécialistes parlent alors ici d’un « travail olfactif vers le bas ».

un petit chien fait du mantrailing
Les petites races peuvent également convenir pour rechercher des personnes disparues.

Prérequis : le mantrailing convient-il à mon chien ?

Le prérequis le plus important est le suivant : le plaisir avant tout. Ce n’est que si votre chien prend plaisir à partir à la recherche de traces en votre compagnie que le mantrailing lui conviendra. Les points suivants vous expliquent quels sont les autres facteurs dont vous devez tenir compte :

  1. La taille

La taille de votre chien n’a aucune importance pour le mantrailing. En effet, les petits chiens n’ont pas automatiquement un odorat moins développé que les grands chiens. Si votre petit animal renifle souvent lors de vos promenades ou s’il aime jouer à cache-cache avec vous, alors le mantrailing est une activité qui pourrait parfaitement lui convenir.

  1. La santé

Le mantrailing met non seulement l’organe olfactif de votre chien à l’épreuve, mais également tout son corps. Rechercher des traces peut s’étendre sur plusieurs kilomètres : cela peut demander plusieurs heures d’activité physique et de concentration de votre part et de celle de votre chien (le « mantrailer »).

Vous et votre chien formez une équipe : vous devrez non seulement franchir des chemins rectilignes, mais aussi des terrains difficilement praticables tels que des forêts ou des constructions. Assurez-vous donc que votre chien et vous-même êtes en bonne santé et capables de supporter la fatigue. Si votre chien souffre d’une maladie comme la dysplasie de la hanche, le mantrailing n’est peut-être pas une activité qui lui conviendra.

  1. L’âge

En général, il n’y a pas de limite d’âge définie pour pratiquer le mantrailing. Si vous souhaitez exercer cette activité avec votre jeune chien, il doit cependant déjà être capable de vous suivre et de vous écouter. À partir de huit mois au plus tôt, les jeunes chiens sont mentalement et physiquement prêts à suivre une piste sur de longues distances.

Pour les chiens âgés, en revanche, il n’y a aucune limite. L’essentiel, c’est que votre chien soit en forme et qu’il prenne plaisir à pratiquer le mantrailing.

Équipement : de quoi ai-je besoin pour pratiquer le mantrailing ?

Pour pouvoir pratiquer le mantrailing avec votre chien, vous n’avez besoin que de quelques accessoires pour vous lancer.

L’équipement suivant est utile pour pratiquer le mantrailing :

  • un harnais (qui doit être bien ajusté et de couleur vive) ;
  • une laisse de cinq à quinze mètres de long (laisse avec enrouleur) ;
  • de savoureuses friandises en guise de récompense ;
  • une pochette à friandises pour les diviser en portions ;
  • une gourde facile à transporter et toujours remplie d’eau ;
  • un sac étanche et refermable pour transporter l’objet que votre chien doit renifler (par exemple, un sac de congélation).
un chien reçoit une friandise
À la fin de chaque séance de pistage, votre chien mérite une savoureuse récompense.

Pratiquer le mantrailing : par où commencer ?

Si vous souhaitez pratiquer le mantrailing avec votre chien et lui permettre de se livrer à une activité amusante en plus de vos promenades habituelles, vous pouvez apprendre le mantrailing librement, en qualité de loisir, dans une école canine.

Mais pratiquer le mantrailing en groupe implique également que vous incarniez parfois la personne à rechercher, ce qui peut vouloir dire attendre plusieurs heures seul derrière un arbre ou sur une aire de jeux, et ce même par temps froid.

Si vous souhaitez former votre chien au mantrailing de manière professionnelle en qualité de chien de sauvetage, vous pouvez vous renseigner sur les séminaires ou formations existants auprès d’un organisme consacré aux chiens de sauvetage.

Augmentez la difficulté de l’entraînement au fur et à mesure

Si vous débutez, l’entraînement commence généralement en douceur car votre chien doit d’abord comprendre ce que vous attendez de lui. Ainsi, la personne qui vous encadrera vous proposera des exercices sur de très courtes distances pour commencer. Une fois que votre chien aura pris le coup de main (ou le coup de patte), les distances seront étendues.

Ne faites jamais porter un collier à votre chien au cours de vos entrainements et ne lui mettez son harnais qu’à cette occasion pour qu’il associe cet accessoire au mantrailing.

En outre, veillez toujours à ne pas surmener votre animal. Motivez votre chien pendant la séance et récompensez-le immédiatement après qu’il ait retrouvé la personne disparue. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez conditionner votre chien à explorer les environs en votre compagnie, en ayant recours à son sens de l’odorat.

Vous souhaitez découvrir d’autres sports canins passionnants ? Alors consultez notre article « Tour d’horizon de tous les sports canins ».

Articles les plus utiles
6 min

8 conseils pour mieux promener son chien

Soyez actifs avec votre chien au lieu de courir à côté de lui : grâce aux conseils pour mieux promener votre chien, vous pourrez transformer vos promenades en de passionnantes excursions.

Une marche en laisse

Vous marchez sur le trottoir et votre chien s'ennuie ? Profitez-en pour lui faire faire quelques exercices stimulants. Cela comprend des échanges de base tels que le changement de côté en laisse. Des petits divertissements comme cela renforceront les liens avec votre chien. Par exemple : restez immobile et placez une friandise sur la pointe de votre chaussure. Le chien ne l'obtiendra que lorsqu'il vous regardera dans les yeux. C'est ainsi que vous attirerez son attention. Servez-vous des feux de circulation rouge pour lui apprendre le geste "assis" ou "cours", ou pour d'autres gestes tels que "donne la patte". Normalement, vous avez commencé à lui apprendre ces tours à la maison. La règle de base pour s'amuser en laisse est la suivante : une bonne obéissance contribue à une bonne promenade.

Aller chercher au lieu de chasser

S'il y a assez d'espace autour de vous, prévoyez de faire chercher quelque chose à votre chien. Si votre chien ne revient pas toujours ou si vous êtes dans un parc très fréquenté, utilisez une laisse. Faire chercher à votre chien est un excellent substitut à la chasse. Mais attention : avec des chiens de chasse, vous devez leur faire chercher des choses sans vous "précipiter". Le chien de chasse ne commence à courir que lorsque la proie est déjà couchée. Dans ce cas, la laisse peut s'avérer utile. Par exemple, vous pouvez faire chercher un sac plein de nourriture à votre chien. Cela renforcera vos liens. Votre compagnon à quatre pattes comprendra qu'il ne pourra attraper sa proie sans votre aide. Veillez néanmoins à ne pas lancer de bâtons ou de pierres à votre chien car il pourrait se blesser en les attrapant.

Toujours se fier au nez du chien pour fouiner et chercher

Qu'il s'agisse de friandises ou de jouets, laissez votre chien les chercher (dans la forêt ou chez vous). Si vous n'êtes pas dehors, vous pouvez "rester" avec votre chien : il devra attendre que vous ayez trouvé une cachette convenable pour le jouet. Augmentez lentement le niveau de difficulté : mettez d'abord le jouet en abord de chemin, puis derrière un tronc d'arbre, et ensuite dans un tas de feuilles. Vous pouvez aussi cacher une friandise entre deux jouets, dans le creux d'un mur ou dans une écorce d'arbre à hauteur du chien par exemple. Si votre chien le trouve, complimentez-le ! Si une autre personne vous accompagne, cachez-vous ! Cette personne gardera votre chien le temps que vous trouviez une cachette. Augmentez la difficulté : marchez plusieurs mètres et éloignez-vous de son champ de vision. Si cela fonctionne, votre chien deviendra un mantrailer. Au fil du temps, vous remarquerez une évolution dans les capacités de recherche de votre chien.

Varier les promenades

Faire le même itinéraire pour promener votre chien chaque jour peut conduire à une routine. Ce n'est pas un problème pour les petites balades puisque les chiens aiment renifler leur territoire. Mais certains compagnons adorent explorer un nouveau parcours. Chercher dans votre région les balades accessibles en bus, en train ou en voiture. Ensemble, vous découvrirez de nouveaux circuits ! Le rythme de marche varie également pour les chiens adultes en bonne santé. La course à pied ou le vélo peuvent être de bonnes alternatives pour varier le rythme de promenade. Cependant, commencez doucement pour ne pas brusquer votre chien.
7 min

Canicross (sport canin) : le plaisir de courir avec son chien

Pratiquer une activité sportive en compagnie de leur chien : voici une occupation qui réjouit de nombreux maîtres, parfois même hors des sentiers battus. Pour les duos maître-chien sportifs et ceux qui souhaitent le devenir, le canicross est la discipline par excellence, permettant aux coureurs à deux jambes et à quatre pattes de profiter de la nature. En canicross, le chien court devant son maître, relié à la taille de son maître par une laisse pour canicross. Courir avec son chien ne permet pas seulement d’entretenir votre forme physique. En effet, la pratique de ce sport muscle, entraîne l’obéissance et renforce la complicité avec votre chien.
5 min

Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.