Élever un lapin en plein air

lapin plein air

Les lapins peuvent être élevés sans problème à l’extérieur tout au long de l’année.

Il est possible d'élever des lapins en extérieur toute l’année, mais il est indispensable de prendre des précautions au préalable pour protéger les animaux de la chaleur, du gel, du vent et de la pluie. Les aspects à prendre impérativement en compte pour élever des lapins à l’extérieur sont les suivants.

Etés trop chauds et des hivers trop froids ? Le lapin n’est pas de cet avis !

La chaleur de l’été avec des températures qui grimpent jusqu’à 30° C et le froid cinglant de l’hiver avec des températures allant jusqu'à - 20 °C laissent les lapins de marbre. La plupart d’entre eux sont habitués aux conditions climatiques locales, et vous pouvez les élever à l’extérieur tout au long de l’année. Toutefois, quelques mesures préventives s’imposent pour un élevage en extérieur, en été comme en hiver.

Découvrez ce que vous devez prendre en compte au fil des saisons pour élever des lapins en plein air, et comment vous pouvez protéger l’enclos installé dans votre jardin des fortes chaleurs estivales ou de la rigueur hivernale.

Élever des lapins en plein air ? Idéalement toute l’année

Vous pouvez élever des lapins dans des espaces clos, mais beaucoup d’arguments parlent en faveur d’un élevage en extérieur. Les petits lagomorphes sont robustes, et des températures négatives ou la neige ne les empêchent nullement d'être à l'aise.

Les lapins aiment courir, sauter, creuser et ramper dans les tuyaux et le plein air est l'endroit parfait pour ces activités. Le jardin offre généralement plus de place qu’un appartement pour y placer un enclos à lapins de taille raisonnable. Et si vous décidez d’élever vos lapins à l’extérieur, vous n’aurez en plus aucun souci à vous faire pour votre mobilier.

Élever des lapins sur un balcon ne peut s’envisager que si ce dernier est suffisamment grand et bien sécurisé. Si les lapins n’ont pas d’autres occasions de sortir à l’air libre, un clapier pour lapins ne suffira pas à répondre à leurs besoins dans le cadre d’un élevage en extérieur envisagé sur le long terme – ce constat vaut donc également pour un élevage en intérieur.

élever lapin plein air
Les lapins aiment les cachettes et les refuges comme les tuyaux et les tunnels.

L’enclos parfait pour l’élevage de vos lapins en extérieur

Pour élever des lapins de manière respectueuse, il est important de leur laisser un espace suffisant pour se déplacer, car ils ont un besoin impérieux de bouger . L’enclos extérieur devrait mesurer 6 m² au minimum et plus vous aurez de lapins, plus il devra être grand. Les lapins devraient aussi avoir l’occasion de se déplacer en liberté au moins une fois par jour sur un terrain avec tous les dispositifs de sécurité nécessaires.

Si vous ne pouvez pas le laisser s'ébattre en liberté, un enclos d’une superficie de 10 m² au minimum est préconisé. Une grande surface libre pour se défouler, courir et jouer s’avère particulièrement précieuse pendant la saison froide, car c’est en bougeant que les lapins se protègent d’un éventuel refroidissement.

Outre la taille minimale de l’enclos, vous devriez veiller à ce que les critères énumérés ci-dessous soient aussi remplis pour que vos lapins se sentent bien dans leur habitat extérieur tout au long de l’année :

  • Une surface libre pour courir
  • Un abri où les lapins peuvent se protéger des intempéries et dormir à leur guise
  • Un espace partiellement couvert pour que les animaux puissent se protéger de la pluie tout en restant à l’air libre
  • Des accessoires pour jouer et s’occuper (comme par exemple un petit bac rempli de sable ou de terre pour inciter les lapins à creuser, des tuyaux, des tunnels, des sièges surélevés et d’autres cachettes et abris)
  • Des emplacements douillets, des coins parsemés de paille
  • Des matériaux à grignoter (des branches fraîches, des matériaux naturels)
  • Une écuelle d’eau et une gamelle de nourriture
  • Un toit ou un filet de protection faisant office de toit pour protéger les lapins d’éventuels prédateurs
  • Une clôture anti-fugue, avec un enfoncement de 50-60 cm environ dans le sol, pour éviter que les lapins ou les intrus comme les martres ou les renards ne se créent un chemin sous-terrain.

En été, I’enclos doit également offrir suffisamment de places à l’ombre, idéalement une ombre dispensée par des arbres de grande taille. La plupart du temps, les lapins supportent la forte chaleur produite par le soleil moins bien que la neige et le gel, d’où l’importance pour eux de pouvoir se retirer dans des zones ombragées.

En hiver, les lapins ont besoin d’un espace sec à l’abri du gel pour manger, se reposer et dormir. Il est recommandé de couvrir partiellement l’enclos, avec par exemple de la tôle ondulée ou de panneaux alvéolaires doubles en polycarbonate. Des abris où les lapins peuvent se retirer quand bon leur semble et à tout moment de l’année s’avèrent indispensables lorsqu'on les élève en extérieur.

Le printemps : le temps de se mettre au vert

Si vous avez jusqu’ici élevé vos lapins en intérieur ou si vous accueillez de nouveaux lapins, le printemps est la saison idéale pour un déménagement à l’extérieur. Les jours se font plus doux et la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur s’amoindrit.

Familiariser progressivement vos lapins à l’élevage en plein air

Pour ne pas faire subir inutilement aux lapins les contraintes du déménagement, il est préférable de les habituer progressivement à leur nouvelle « maison en plein air ». Les variations de température soudaines, tout comme la profusion d’aliments frais sous la forme d’herbe tendre dont les lapins peuvent disposer librement une fois dehors, risquent d’avoir des effets nuisibles sur leur petit organisme et d’entraîner notamment des troubles digestifs.

Commencez par laisser vos lapins dehors pour quelques heures seulement, quand le pré est sec et par temps doux. Mieux vaut les faire rentrer encore pour la nuit. Ce n’est qu’à partir de la mi-mai, quand il n’y a plus de risque de gel, que les lapins peuvent passer la nuit dehors aussi.

Une fois que les lapins ont été progressivement familiarisés à la vie en plein air, vous pouvez les laisser dehors toute l’année. Même le gel n’aura plus aucune incidence sur eux.

L’été : en quête d’espaces ombragés et aérés

Si vous les élevez dans un enclos, les lapins ont besoin en été de suffisamment d’espaces ombragés. L’ombre peut être dispensée par des arbres, mais également par des auvents ou des voiles solaires. L’important est d’éviter l’accumulation de chaleur sous la protection solaire. Les lapins ont besoin de coins d’ombre aérés et ne doivent jamais être complètement exposés au soleil.

L’automne : se préparer à l’arrivée de la saison froide

À partir du mois d’août au plus tard, les lapins devraient être élevés en permanence à l’extérieur, car c’est la seule manière pour eux de se préparer au mieux à la baisse des températures à venir.

Avec la baisse de l’intensité lumineuse qui se produit naturellement à la fin de l’été et la diminution progressive des températures, les lapins élevés en extérieur commencent leur mue. Leur pelage gagne lentement en épaisseur et ainsi en chaleur, ce qui leur permet de se protéger efficacement des rigueurs de l’hiver.

Nourrir ses lapins en automne

En automne, il est conseillé de donner aux lapins autant d’aliments frais et riches en énergie que possible, de manière à ce qu’ils puissent se constituer des réserves de graisse suffisantes pour affronter l’hiver. Un mélange de graines, un épi de maïs à grignoter, des fruits et du fourrage frais en abondance s’avèrent l’alimentation idéale pour les petits nez remuants à cette période de l’année.

lapin en hiver
Même par temps de neige et de gel, les lapins peuvent rester dehors – à condition qu’ils aient suffisamment de place pour courir et des congénères contre lesquels se blottir.

L’hiver : des coins au chaud pour des lapins câlins

Une fois dotés d’une bonne couche de graisse et de leur manteau d’hiver, les lapins peuvent aborder les températures froides en toute sérénité.

Pour rendre cette période de l’année sombre et froide aussi agréable que possible aux lapins élevés en extérieur, l’enclos devrait impérativement répondre aux exigences suivantes en hiver :

  • Une grande surface libre pour pouvoir se déplacer sans contrainte : c’est en bougeant que les lapins se tiennent chaud et qu’ils restent en forme et actifs même pendant l’hiver
  • Une zone partiellement couverte : les jours de pluie, humides ou venteux, les lapins ont grand besoin d’un espace complètement sec et résistant aux intempéries qui les protège de la pluie, du vent et de la neige. Veillez aussi à ce que le côté de l’enclos exposé au mauvais temps, c’est-à-dire celui d’où le vent et la pluie viennent habituellement, soit bien protégé – en recourant au besoin à une bâche.
  • Un abri chaud, à l’abri du gel : pour se réchauffer, manger, boire et dormir, les lapins aiment bien chercher un abri en hiver. Les clapiers pour lapins, une niche pour chat ou pour chien peuvent leur servir dans ce cas de refuge.

L’important est que les lapins soient bien protégés à l’intérieur du vent, de la pluie, des courants d’air, de la neige et du gel. Mieux vaut donc équiper les portes grillagées des clapiers pour lapins d’une protection supplémentaire sous forme par exemple de plexiglas ou de bois. Dans l’idéal, on peut aussi accrocher une couverture de laine en guise de rideau qui offre une bonne isolation sans empêcher l’air de circuler.

  • Une grande quantité de foin et de paille est à privilégier à cette saison pour que les lapins puissent s’installer confortablement dans leur quartier d’hiver. Assurez-vous chaque jour que la litière est encore propre, sèche et présente en quantité suffisante. Renouvelez-la au besoin avec de la paille fraîche.

Nourrir les lapins en hiver

Pour conserver leur couche de graisse protectrice tout au long de l’hiver, les lapins ont besoin pendant la saison froide d’un peu plus d’énergie qu’en été. C’est une nourriture pour lapins riche en glucides et en graisses qui leur apportera l’énergie dont ils ont besoin. Les graines riches en matières grasses comme les graines de fenouil et les graines de tournesol décortiquées constituent une alimentation idéale. Les variétés de légumes riches en énergie comme le céleri-rave, le chou-rave, les carottes, les panais ou les navets sont également préconisées.

L’important est de donner aux lapins de petites portions de fourrage frais et de légumes en hiver et de changer la nourriture plusieurs fois par jour pour qu’elle ne gèle pas dans l’enclos. Lorsque vous nourrissez vos lapins, vous pouvez désormais remplacer les herbes de prairie fraîches par des herbes sèches qu’il est possible de compléter avec des céréales comme de l’avoine.

Faire boire les lapins en hiver

Vos lapins doivent toujours avoir de l’eau fraîche à leur disposition pour boire à leur guise. Évitez à tout prix d’utiliser un abreuvoir à bille en hiver car la langue des lapins risquerait de rester accrochée au métal glacé. Le mieux est de recourir à une écuelle d’eau assez grande disposée au sol.

Veillez à ce que l’eau ne gèle pas dans l’enclos lorsque les températures sont négatives. Plus l’écuelle d’eau sera grande, mieux ce sera. Plus la quantité d’eau sera grande, plus elle mettra en effet de temps à geler. Par les nuits très froides, un coussin chauffant passé au micro-ondes (Snuggle-Safe) et placé sous l’écuelle de manière à réchauffer l’eau par le dessous pendant un certain temps s’avère une solution efficace pour éviter le gel.

Astuce : pour éviter que l’eau se mette à geler dans l’écuelle, vous pouvez aussi placer une balle de ping-pong sur l’eau. Sous l’effet du vent, la balle va se mettre à bouger et ce mouvement empêchera l’eau de geler rapidement.

Les lapins élevés en extérieur ont-ils besoin de sources de chaleur artificielles en hiver ?

Les lapins en bonne santé n’ont pas nécessairement besoin de chaleur artificielle en hiver. En cas de gel persistant ou dans les régions situées à une altitude assez élevée, où la neige tombe en abondance, un apport de sources de chaleur externes peut cependant s’avérer utile.

Une option peut être par exemple un tapis chauffant pour l’enclos ou une couverture thermique auto-chauffante. Une lampe chauffante ou une lampe à infrarouge peut aussi procurer de la chaleur dans la partie couverte de l’enclos. L’important est de placer les lampes chauffantes suffisamment haut, de manière à ce qu’il ne fasse pas trop chaud en-dessous, et à l’abri du vent et des intempéries !

Avis de recherche : compagnon câlin pour lapin

Il y a bien plus important encore que la couverture chauffante, la lampe chauffante & Co. : un compagnon câlin revêt une importance capitale dans le cadre d’un élevage de lapins en plein air. Les lapins sont des animaux très sociables, c’est pourquoi ils ne devraient jamais être élevés seuls. Un être humain – aussi affectueux se montre-t-il envers le lapin – ne pourra jamais remplacer un congénère.

En hiver, les lapins se blottissent les uns contre les autres et se réchauffent ainsi mutuellement. À plusieurs, les lapins se montreront en outre nettement plus actifs que s’ils étaient tout seuls.

Tous les lapins peuvent-ils être élevés à l’extérieur ?

Presque tous les lapins en bonne santé – y compris les lapins nains et les jeunes lapins – peuvent être élevés à l’extérieur toute l’année. Seuls les lapins affaiblis par l’âge ou sujets à des maladies chroniques devraient être de préférence élevés en intérieur.

Il existe par ailleurs quelques races de lapins particulièrement sensibles aux intempéries. C’est notamment le cas des races à poil long, des lapins Rex et de certains lapins tête de de lion. Leur poil de couverture n’est pas suffisamment dense pour les protéger efficacement du vent, de la pluie et du froid. Toutefois, ces races de lapins peuvent elles aussi rester à l’extérieur en hiver à partir du moment où leur enclos comporte des espaces couverts qui les mettent bien à l’abri du vent, de la pluie et de la neige.

Les lapins peuvent être élevés à l’extérieur tout au long de l’année

S’ils sont hébergés dans un enclos suffisamment grand, qui leur offre des occasions de jouer et de se dépenser et qui comporte des espaces protégés, il est possible d’élever les lapins en extérieur sans problème tout au long de l’année. Un hivernage par des nuits glaciales peut même être dans ce cas tout à fait envisageable. La plupart des lapins aiment la neige et supportent en principe mieux le froid que les fortes chaleurs.

Ne laissez pas rentrer votre lapin chez vous en hiver rien que pour le « réchauffer » brièvement ! La différence de température risque d’affecter beaucoup votre petit protégé. Vous rendrez un bien plus grand service à votre lapin en l’observant jouer avec ses camarades dehors et en lui procurant régulièrement des friandises fraîches et de la paille toute douce pour se blottir dedans.

Articles les plus utiles
3 min

Adopter un lapin: tout pour bien préparer son arrivée

A partir de leur huitième ou dixième semaine environ, les jeunes lapins sont prêts à explorer le monde et donc à se séparer de leur mère et de leur fratrie. C'est en général durant cette période que les lapins sont accueillis dans leur nouvelle famille. Pour que ces petites boules de poils deviennent des rongeurs en parfaite santé, suivez le guide  zooplus ! Cet article contient tous les conseils de base pour bien adopter un lapin.
3 min

Comment déterminer l’âge du lapin ?

Le lapereau (petit du lapin) naît aveugle, sourd et sans poils. Il ne peut pas se déplacer et se nourrir seul. Dans les semaines qui suivent, les lapereaux couvrent la vue et leurs poils se développent au fur et à mesure.  Au bout de 6 mois, on considère que le lapereau a atteint sa taille adulte.  

À partir de quand un lapin vieillit-il ?