Comment occuper son lapin ?

Un lapin s'appuie sur un muret

Dans la nature, les lapins ont toujours quelque chose à faire. Votre lapin a donc besoin de beaucoup d’activités pour s’occuper.

Creuser, ronger, courir et sauter : les lapins aiment bouger et explorer de nouveaux lieux. En tant qu’animaux de compagnie, ces lagomorphes ont donc besoin de suffisamment d’activités pour pouvoir s’occuper. Dans cet article, vous apprendrez comment occuper correctement votre lapin, quels jouets lui conviennent et comment fabriquer vous-même ses jouets.

Pourquoi est-il important d’occuper son lapin ?

Il est important d’occuper son lapin car, dans la nature, ces animaux ont des choses à faire toute la journée. Ils creusent des tunnels et des terriers, jouent avec leurs camarades et consacrent une grande partie de leur temps à chercher de la nourriture.

Vous devez donc également permettre à votre lapin d’avoir ce type de comportements naturels. Une activité intellectuelle et physique avec des jouets, des accessoires en tout genre, une alimentation adaptée, suffisamment d’espace et un entraînement léger permettront à votre lapin de rester en forme et en bonne santé.

Quels jouets conviennent aux lapins ?

Dans le commerce, vous trouverez de nombreux jouets pour occuper votre lapin. Si vous achetez un jouet pour rongeur, veillez bien à ce qu’il soit fabriqué à partir de matériaux naturels comme le bois ou les fibres naturelle et adapté aux lapins. Les jouets en plastique ou ceux qui contiennent des clous ou de la colle ne conviennent donc pas aux lapins. En effet, il adorent rogner toutes sortes d’objets pour se faire les dents.

Que votre lapin aime s’engouffrer dans des tunnels, escalader des échelles, monter sur une balançoire ou jouer avec une balle remplie de nourriture, l’offre de jouets pour lapin est vaste. Les différents jouets et équipements sportifs permettront à votre animal de rester en forme et lui garantiront de ne pas s’ennuyer. Les jouets suivants leurs conviendront particulièrement :

Jouets recommandés pour occuper son lapin

Tunnels de jeu : les lapins adorent jouer à cache-cache. Dans la nature, ils s’en servent généralement pour échapper à leurs prédateurs, tandis qu’en tant qu’animaux de compagnie, ils s’en servent plutôt à des fins ludiques. Les tunnels imitent les terriers de lapin naturels et permettent à votre animal de se sentir parfaitement à l’aise.
Tuyaux : dans un clapier, un tuyau a une fonction similaire à celle d’un tunnel. Il permet tout aussi bien à votre lapin de s’y cacher que d’y dormir. Si la surface est faite à partir de matériaux naturels comme de l’écorce de saule ou du liège, les lapins l’utiliseront volontiers pour leur hygiène dentaire. Grâce à sa surface irrégulière, le tuyau invite également les rongeurs à grimper dessus.
Balles : qu’il s’agisse des chiens, des chats ou des lapins, presque tous les animaux de compagnie aiment les balles rondes et amusantes. Si elles sont faites à partir de matériaux naturels comme du bois, du rotin ou des graminées, elles favorisent l’usure de ses dents.
Poteau de jeu : un poteau en fibres naturelles invitera également votre lapin à grimper, à gratter ou à se faire les dents. Certains rongeurs peuvent s’occuper pendant des heures avec la balle en osier attachée au poteau en bois qui voltige dans les airs lorsqu’on la pousse.
un lapin dans un tunnel en bois
Les lapins aiment se cacher. À l’abri dans un tunnel, ils se sentent comme dans un terrier

Inclure la nourriture de son lapin aux activités visant à l’occuper

Il est fréquent d’inclure la nourriture de son lapin aux activités visant à l’occuper.

Au lieu de simplement mettre la nourriture de votre lapin dans une gamelle, dispersez-la discrètement dans son enclos. Vous pouvez par exemple la cacher dans une caisse, sous un carton, un tas de paille, ou encore dans un jouet. Il est recommandé d’utiliser une balle pouvant être remplie de friandises à base de légumes ou de foin, le lapin doit alors faire rouler la balle à travers l’enclos afin de libérer les friandises.

Vous pouvez également occuper votre lapin en remplissant un petit tube de foin ou de salade (ex : un rouleau de papier toilette). Le lapin doit alors faire preuve d’habileté pour faire sortir la nourriture du tube.

Vous pouvez également attacher de la salade à une corde que vous suspendrez dans l’enclos. Ainsi, le lapin devra sans cesse se redresser pour arracher les feuilles de salade et restera donc en mouvement.

Pour stimuler votre lapin aussi bien physiquement qu’intellectuellement, vous pouvez également avoir recours à des jeux d’intelligence ou à des labyrinthes à aliments, comme ceux qui existent pour les chiens et les chats.

Un enclos aux équipements variés

L’essentiel pour occuper suffisamment son lapin, c’est d’équiper correctement son enclos. Il doit non seulement être assez grand pour que votre animal ait la place de sauter et courir, mais aussi lui offrir suffisamment de cachettes et d’endroits à explorer. Pour ce faire, il est possible d’aménager différents niveaux dans l’enclos ainsi que des escaliers, des tunnels et des ponts.

Une maisonnette en bois avec un toit plat offrira à votre lapin un endroit lui permettant de se retirer et de dormir, le toit pourra aussi servir de plateforme d’observation ! Une sorte de tente, obtenue par exemple en étendant un tissu, permettra également d’instaurer une atmosphère agréable dans le clapier de votre lapin.

Fabriquer soi-même des jouets pour lapin

En principe, il ne doit pas y avoir de limites à votre créativité en matière d’aménagement d’enclos pour occuper votre lapin. Utilisez toutefois des matériaux qui ne présentent aucun danger comme le bois, les graminées, les branches, le liège, le carton ou le tissu.

Vous pouvez également fabriquer vous-même de nombreuses alternatives en toute simplicité pour occuper votre animal :

  • Un « bac à sable » : les lapins adorent creuser, vous pouvez donc facilement transformer une grande boîte à chaussures sans imprimé ou un grand carton en un « bac à sable » en le remplissant de sable, de terre, de paille ou de morceaux de papier.
  • Un rouleau rempli de nourriture : un rouleau de papier toilette, un peu de foin, de paille ou d’herbes sèches et votre rouleau rempli de nourriture est terminé. Vous pouvez également percer des petits trous sur le côté du rouleau, ainsi, le lapin pourra tenter de faire sortir la nourriture des trous, ce qui devrait l’occuper un certain temps.
  • Une course d’obstacles : les branches d’arbres fruitiers non traitées sont non seulement destinées à être rongées, mais elles permettent aussi d’aménager l’enclos de votre lapin de manière créative. Disposées en petits tas de branches sur le sol, sur des pierres ou sur des troncs, elles constituent de parfaits obstacles et permettent à votre animal de grimper, sauter ou se cacher.
  • Un tipi : avec un peu d’habileté, vous pouvez aussi, à partir de branches d’arbres fruitiers (idéalement des branches de pommier, de poirier, d’arbuste à myrtilles ou de groseillier), fabriquer un petit tipi dans lequel votre lapin pourra se retirer quand bon lui semblera.
deux lapins jouent sur un tronc
Les branches ne permettent pas seulement d’aménager l’enclos de votre lapin de manière créative. Votre animal peut aussi les ronger ou y faire ses griffes et ainsi s’occuper pendant un certain temps.

Occuper son lapin grâce au clicker training

Apprendre des tours à un lapin ? C’est possible ! Le clicker training est un bon moyen d’y parvenir. À l’aide d’un clicker et de quelques friandises (comme des petits morceaux de pomme ou de carotte), vous pourrez apprendre à votre lapin des petits tours tels que faire le beau, rapporter des objets ou sauter par-dessus des obstacles.

Pour ce faire, commencez par des exercices très simples et arrêtez immédiatement la séance si vous remarquez que votre lapin ne prend aucun plaisir ou a l’air apeuré.

Dans un premier temps, vous pouvez simplement disperser les friandises dans l’enclos de votre lapin. S’il s’en approche, appuyez sur le bouton du clicker juste avant qu’il ne mange la friandise. Avec le temps, il apprendra ainsi qu’une récompense (en l’occurrence une friandise) suivra immédiatement le son du clicker.

Pour l’inciter à sauter par-dessus des obstacles ou à faire le beau, vous devez ensuite placer les friandises de manière à ce que le lapin doive, pour s’en approcher, se faufiler dans un tuyau, grimper sur une branche ou se redresser. Dès qu’il sera sur le point de s’en emparer, appuyez de nouveau sur le bouton du clicker.

Au bout d’un moment et avec un peu d’entraînement et de patience, votre lapin exécutera l’action souhaitée sans la friandise, uniquement en entendant le son du clicker qui lui sera alors familier.

La présence d’autres lapins est nécessaire

Le plus grand des enclos et les jouets les plus élaborés ne servent à rien si votre animal en profite seul. Dans la nature, les lapins vivent en groupe : votre lapin doit donc vivre dans les mêmes conditions chez vous, en compagnie d’au moins un autre lapin. Un être humain ne peut pas remplacer un deuxième lapin, quels que soient les efforts qu’il déploie et le temps qu’il consacre à son animal.

En bref

Une chose est sûre : même en tant qu’animaux de compagnie, les lapins doivent pouvoir adopter leurs comportements naturels. Avec un enclos spacieux aux équipements variés, des jouets et des accessoires appropriés et une cohabitation avec au moins un autre lapin, vous pourrez vous assurer que ces adorables animaux auront de quoi s’occuper chez vous et se sentiront ainsi parfaitement à l’aise.

Articles les plus utiles
3 min

L’agility pour rongeur

L'agility - que l'on peut définir comme un parcours d'obstacles pour animaux - a largement gagné en popularité ces dernières années auprès des propriétaires d'animaux. Le succès des compétitions d'agility, étant à l'origine un sport canin en témoigne, tout comme le développement de cette activité dans le monde félin : l'agility pour chat. Et depuis peu, ce sport gagne aussi en popularité chez les amoureux des rongeurs... Il permet de renforcer vos liens entre vous et votre compagnon aisi que votre dextérité, que vous ayez un lapin, un cochon d'inde, un chinchilla, un furet, un hamster ou un rat ! Découvrez dans cet article les grands principes de l'agility pour rongeur !