Chat amputé d’une patte This article is verified by a vet

chat amputé

Au premier abord, l’image d’un chat à trois pattes est inhabituelle. Pourtant, de nombreux chats amputés d’une patte avant ou arrière mènent une vie normale et heureuse.

Certains chats amputés se retrouvent coincés dans un centre de soins ou dans un refuge pour animaux car leur placement est souvent difficile. Pourquoi l'amputation chez le chat est-elle parfois indiquée ? Comment est-il possible de faciliter la vie d’un chat handicapé ? Vous trouverez les réponses à vos questions dans l'article qui suit.

Comment se passe l’amputation pour un chat ?

Si une amputation chez le chat s’avère nécessaire, il pourra continuer à vivre si son environnement est adapté. A part dans les cas extrêmes où la médecine ne peut apporter de réponse à une maladie sous-jacente présentant des risques vitaux pour l’animal, l’euthanasie n’a pas lieu d’être envisagée.

En revanche, l'amputation est parfois la solution pour offrir une vie heureuse à un chat. Dans cette situation, votre soutien et votre amour sont essentiels, car un chat à la mobilité réduite aura besoin de votre aide au quotidien.

À quoi faut-il faire attention après l’opération ?

La plupart des chats s’adaptent rapidement à leur handicap après l’opération et sont en bonne santé. Même s'il leur manque une patte, de nombreux chats à trois pattes réussissent à arpenter leur territoire après une guérison réussie.

Cependant, votre chat peut ressentir de la douleur ou du stress après l’intervention, et de la peur ou de la frustration peuvent également se manifester lorsque votre animal se rend compte qu’il n'a plus la même mobilité qu'auparavant.

Il est donc important que vous vous adaptiez à votre chat et que vous vous montriez particulièrement attentif à son comportement après l’opération.

Quelques conseils pour le quotidien avec un chat à 3 pattes

Il se peut que votre chat ne puisse plus accéder à son panier surélevé ou qu’il ne puisse plus monter les escaliers au début, préparez vous à certains changements de comportement.

Le chat peut devenir plus calme et ne plus avoir envie de sortir comme à son habitude car il est déstabilisé par son handicap soudain. Dans ce cas, il risque de prendre du poids et de souffrir de maladies liées à l’obésité.

Adaptez votre intérieur

Si votre chat est amputé, faites preuve de patience et adaptez votre intérieur ainsi que son alimentation à son niveau d’activité. Offrez à votre animal un lieu où il pourra se retirer et dormir et qu’il pourra atteindre sans difficulté, en installant une rampe ou des marches basses par exemple.

Les mêmes dispositions doivent être prises pour ses gamelles, ainsi que pour son bac à litière. Le toilettage peut également être difficile au début : vous pouvez aider votre chat à entretenir son pelage.

Votre chat apprendra à se débrouiller avec seulement trois pattes au fil du temps. S’il prend ses distances avec vous ou qu'il semble souffrir, il est conseillé de consulter votre vétérinaire.

Pour savoir comment identifier une dépression chez votre chat, consultez l’article suivant : la dépression chez le chat.

Douleurs fantômes : un chat amputé d’une patte ressent-il des douleurs ?

De nombreuses personnes amputées ressentent des douleurs dans les parties du corps qui ont été enlevées, même si les membres amputés ne sont plus là. Cette sensation de douleur est appelée « douleurs fantômes » par les médecins.

Si on ne sait pas encore exactement comment ce type de douleur apparaît, les chercheurs supposent néanmois que des processus complexes impliquant des facteurs psychiques et physiques en sont à l’origine.

Les vétérinaires ont observé des douleurs similaires chez les chats amputés, elles peuvent persister sur une longue période et acquièrent ainsi un caractère chronique. Ce phénomène se manifeste par exemple lorsqu’un chat essaie de se gratter la tête avec la patte qui a été amputée.

Quand une amputation chez le chat est-elle nécessaire ?

Une amputation chez le chat peut s'avérer nécessaire pour différentes raisons. Les causes les plus fréquentes sont les séquelles de blessures graves (par exemple, suite à un accident de voiture) :

  • fractures compliquées ;
  • lésions nerveuses permanentes ;
  • lésions importantes de la peau, des tendons ou des muscles.

En cas d’accident, les chats perdent plus souvent leurs pattes arrière que leurs pattes avant. Une étude de l’organisation humanitaire International Cat Care démontre en outre que les mâles encourent un risque d’amputation plus élevé. Cela est probablement dû au fait que les mâles ont un comportement territorial plus prononcé et sont donc plus souvent en extérieur.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
4 min

L’âge des chats

Il est bien connu que l‘âge des chiens se calcule facilement. Il vous faut multiplier l’âge de votre chien par 7 pour obtenir l’équivalent en âge « humain ». Toutefois, ce chiffre dépend aussi de la race et du poids de votre chien. Qu’en est-il alors de l’âge des chats ? Comment calculer l’âge d’un chat ? Et quelle est l‘espérance de vie d’un chat ? A partir de quel stade peut-on dire d’un chat qu’il est âgé ?
4 min

Chatte en chaleur : comprendre les chaleurs du chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
8 min

Le coronavirus chez le chat

Les coronavirus ne représentent pas seulement une menace pour les humains, mais également pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement au nouveau type de coronavirus contaminant les humains, les coronavirus félins (FCoV) sont connus depuis de nombreuses années. Il s’agit notamment du coronavirus entérique félin FECV (Feline Enteric CoronaVirus) et du virus de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectous Peritonitis Virus), bien plus connu. La péritonite infectieuse féline est une maladie mortelle, qui engendre par exemple des épanchements chez les chats atteints. Chez les humains, les personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées ou les malades, sont plus vulnérables face au coronavirus. En revanche, ils souffrent de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.