Moustache de chat : à quoi ça sert ? This article is verified by a vet

Moustache de chat vue de près

Les moustaches des chats sont très sensibles et remplissent une fonction de la plus haute importance.

Le toucher est un sens très important dans la vie du chat : il l’utilise pour chasser, manger, vadrouiller… Lisez cet article pour découvrir des faits passionnants sur les moustaches et comprendre pourquoi elle est essentielle au bien-être de votre chat.

Moustache de chat : jolie et utile

Moustache frisée ou lisse, plutôt longue ou plutôt courte… Il en existe beaucoup de variétés, mais elles ont toutes un point en commun : elles sont essentielles à l’anatomie du chat et leur est indispensable pour percevoir le monde.

Une grande sensibilité

Les moustaches des chats, aussi appelées vibrisses, sont extrêmement sensibles et réagissent vivement au toucher. En revanche, votre chat n’éprouvera généralement pas de douleur si un poil se casse, s’il est arraché ou si la racine est enflammée.

Quelle est l’anatomie des moustaches de chat ?

Les moustaches sont non seulement plus épaisses et longues que les autres poils, mais elles ont aussi une structure très particulière. En effet, elles se composent d’un poil et de sa racine, ancrés dans un follicule pileux. Ce dernier est entouré d’un bulbe encapsulé dans le sinus veineux.

Ce sinus veineux, doté de terminaisons nerveuses, rend la moustache de votre chat unique. En effet, ces nerfs permettent aux vibrisses d’enregistrer les contacts sous forme de stimuli et de les transmettre au système nerveux central.

Les sens du chat sont très développés, et le toucher ne leur fait pas défaut. Ils n’ont pas seulement des moustaches sur les babines, mais aussi à de nombreux endroits du corps ! En effet, ces vibrisses permettent aux félins de percevoir le toucher dans différentes situations : en mangeant, marchant ou chassant.

Vous trouverez des vibrisses au niveau de :

  • La tête (babines, menton, au-dessus des yeux) et sur les oreilles
  • L’intérieur et l’extérieur des pattes
  • Entre les doigts

Bien que les félins soient de grands dormeurs, il leur arrive aussi d’être très actifs et joueurs. Il n’est donc pas étonnant qu’une vibrisse tombe de temps en temps. Cette perte n’est pas bien grave car la moustache repousse.

Mon chat perd beaucoup de vibrisses : dois-je m’inquiéter ?

Votre chat perd sa moustache ? S’il est s’agit âgé, pas de panique ! Perdre quelques vibrisses est tout-à-fait normal. En revanche, si votre chat est dans la fleur de l’âge, la chute de vibrisses peut être signe de stress ou de maladie.

Remarque : si vous remarquez des changements majeurs dans le comportement de votre chat ou des signes de faiblesse, emmenez-le chez le vétérinaire, par précaution.

Un poil pas comme les autres

Contrairement aux autres poils, les vibrisses ne tombent pas lors de la mue. En effet, leur racine est embryonnaire et a donc un cycle de vie indépendant des saisons.

En combien de temps la moustache repousse-t-elle ?

Pour que les poils de la moustache retrouvent leur longueur et leur pleine sensibilité, il faudra attendre 2 à 3 mois. Plus le chat est âgé, plus ce délai s’allonge.

Une moustache porte-bonheur

D’après certaines croyances, trouver une moustache de chat serait signe de chance. Certaines personnes conservent même précieusement ces longs poils et s’en servent comme talisman porte-bonheur.

Moustache de chat sur les paupières et les babines
Les chats ont des vibrisses à différents endroits de la tête, notamment sur les babines et au-dessus des yeux.

Quelles sont les fonctions des vibrisses chez les félins ?

Le système sophistiqué de réception et de transmission des stimuli dans les vibrisses permet au chat de s’orienter dans l’espace.

Lorsque la moustache du chat entre en contact avec quelque chose, le sang dans les sinus vibre. Ces vibrations atteignent ensuite les terminaisons nerveuses, qui les transmettent au système nerveux central. Le contact est alors perçu et le chat peut réagir.

La moustache, un radar intégré

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre matou sait si bien s’orienter dans le noir ? Ce n’est pas seulement parce que les chats ont une vision excellente, mais c’est aussi dû à leur moustache. En effet, cette dernière n’a pas besoin de lumière pour repérer des obstacles ou détecter la présence de proies (par les variations dans l’air).

La moustache, un baromètre d’humeur

Outre la fonction tactile, la moustache de votre chat a une autre fonction importante : la communication avec ses congénères.

Ces poils si particuliers permettent au félin d’exprimer ses sentiments : s’il les relève un peu, il vous dit « je suis attentif. » S’il les plaque vers l’arrière et s’accroupit, il vous communique son stress ou une douleur.

Les vibrisses, des alliés essentiels pour la vie au quotidien.

Peut-on sectionner les vibrisses de ses animaux de compagnie ?

Les chats ont des poils pour une bonne raison : leur fourrure les garde bien au chaud, les vibrisses leur permettent de s’orienter et de communiquer.

C’est pourquoi il ne faut absolument pas raccourcir ni couper les vibrisses des chats ou d’autres animaux.

Remarque : l’ablation des vibrisses par un vétérinaire n’est effectuée qu’en cas d’indication médicale.

Le Sphynx, un chat dépourvu de moustache

Pour des raisons génétiques, certaines races de chats n’ont pas de moustache, un organe pourtant essentiel à leur vie quotidienne. Les chats dépourvus de poils (comme le Sphynx canadien) n’ont ni fourrure, ni vibrisses ; en Allemagne, leur élevage est dit « de souffrance ».

En revanche, la France ne voit pas les choses du même œil, et part du principe que si le bien-être de l’animal est respecté, l’élevage de cette race ne pose pas de problème.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
4 min

L’âge des chats

Il est bien connu que l‘âge des chiens se calcule facilement. Il vous faut multiplier l’âge de votre chien par 7 pour obtenir l’équivalent en âge « humain ». Toutefois, ce chiffre dépend aussi de la race et du poids de votre chien. Qu’en est-il alors de l’âge des chats ? Comment calculer l’âge d’un chat ? Et quelle est l‘espérance de vie d’un chat ? A partir de quel stade peut-on dire d’un chat qu’il est âgé ?
4 min

Chatte en chaleur : comprendre les chaleurs du chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
8 min

Le coronavirus chez le chat

Les coronavirus ne représentent pas seulement une menace pour les humains, mais également pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement au nouveau type de coronavirus contaminant les humains, les coronavirus félins (FCoV) sont connus depuis de nombreuses années. Il s’agit notamment du coronavirus entérique félin FECV (Feline Enteric CoronaVirus) et du virus de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectous Peritonitis Virus), bien plus connu. La péritonite infectieuse féline est une maladie mortelle, qui engendre par exemple des épanchements chez les chats atteints. Chez les humains, les personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées ou les malades, sont plus vulnérables face au coronavirus. En revanche, ils souffrent de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.