Braque d’Auvergne

Un Braque d'Auvergne en prairie

Le Braque d’Auvergne est un très bon chien d’arrêt doté d’un fort instinct de chasse.

Employé depuis plus de deux siècles pour chasser le petit gibier, le Braque d’Auvergne –également appelé « braque bleu d’Auvergne » – est une race de chien très ancienne. Grâce à son instinct remarquable associé à un flair hors pair, ce chien déniche lièvres, renards, faisans et lapins en un clin d’œil. Mais ce chasseur habile et sensible parvient aussi à se faire une place dans la vie de famille.

Apparence : quelles sont les caractéristiques de ce chien type pointer ?

L’apparence du Braque d’Auvergne est celle d’un chien d’arrêt classique. Il rayonne d’élégance et de force, donne l’impression d’être toujours en éveil tout en gardant une expression douce.

Un corps athlétique et puissant

Le Braque d’Auvergne, qui mesure entre 52 et 65 centimètres, est un pointer detaille moyenne avec un profil rectiligne. Lorsqu’il s’étire, ce corps rectiligne sert à indiquer l’emplacement du gibier : telle une flèche, il désigne la proie à abattre.

Son corps est puissant et sa forte poitrine ressort tout particulièrement. Malgré la force qu’il dégage, le Braque est dénué de lourdeur. L’adjectif « athlétique » est sûrement celui qui lui correspond le mieux, car ses muscles sont nettement dessinés sous son poil court et lisse.

Une robe noire et blanche, des oreilles souples et tombantes

Chez le Braque d’Auvergne, les couleurs noir et blanc prédominent, parfois mélangées à un peu de gris dans une panachure caractéristique. La tête doit idéalement être noire pour mettre en valeur la panachure du corps.  

Les yeux vifs du Braque d’Auvergne sont plutôt grands et profondément enchâssés dans l’orbite. Les oreilles pendantes de cet élégant chien français sont légèrement attachées à l’arrière de la tête. Entièrement recouvertes de fourrure, elles sont particulièrement douces. Sa queue a une base épaisse et se termine en pointe.Elle peut mesurer jusqu’à 50 centimètres de long.

En anglais, le Braque d’Auvergne est appelé « Pointer d’Auvergne » parce qu’il montre, en adoptant une posture raide et immobile, l’endroit où le gibier se cache. Le gibier est ensuite effrayé et abattu par les rabatteurs et les chasseurs.

Caractère : le Braque d’Auvergne est-il sociable ?

Le Braque d’Auvergne est un animal de compagnie compatible avec la vie de famille et très attachant, qui conquerra le cœur de ses maîtres en un rien de temps. Sa nature sensible fait du chien braque un excellent compagnon pour les jeunes et les moins jeunes.

Par égard à sa sensibilité, ce chien doit toujours vivre auprès de sa meute humaine. S’il était détenu à l’extérieur, dans un chenil, il serait en manque d’émotions.

Le Braque d’Auvergne aime les câlins et les jeux passionnés. Ce chien de race éveillé et ouvert apporte beaucoup à la communauté, qu’il enrichit à bien des égards. Sa gratitude et sa fidélité en font un chien idéal pour les familles. Il affectionne particulièrement les enfants et devrait donc bien s’entendre avec un bébé.

Éviter les disputes à tout prix

Si vous cherchez un chien qui défend avec détermination votre maison ou qui veille à la sécurité du groupe, cette race ne fera en revanche pas votre bonheur.

Le Braque d’Auvergne a un tempérament trop doux pour être un vrai chien de défense : il n’aime pas l’agressivité envers les humains et préfère éviter les conflits.

Comportement : ce chien a-t-il un instinct de chasse développé ?

Les Braques d’Auvergne sont des chiens très sociables. Ils établissent des liens forts et solides avec les membres de leur famille qui procurent à ces derniers un sentiment de sécurité au quotidien.

Ne vous fiez cependant pas à leur attitude détendue et parfois discrète ! Dès qu’il flaire une odeur particulière dans la forêt, le Braque d’Auvergne se transforme en une fraction de seconde en un chien de chasse très concentré.

Un instinct de chasse toujours présent

Même si elle est moins développée que chez d’autres chiens comme l’épagneul breton, il y a une caractéristique du Braque d’Auvergne que l’on aurait tort d’oublier: c’est un chien doté d’un fort instinct de chasse qu’aucune éducation au monde ne saurait faire totalement disparaître. La qualité avérée de son odorat fait de lui un excellent chien d’arrêt. Il repère très rapidement le gibier, ce qui lui permet de le chasser de manière ciblée et précise.

Même lors d’une promenade tout à fait normale, il peut arriver que ce chien se mette soudain à suivre une piste et disparaisse dans les buissons. En plus de fatiguer le maître, ce genre de fugue risque d’occasionner de sérieux ennuis avec le chasseur du coin, le garde forestier ou le propriétaire du terrain.

Avec un Braque d’Auvergne, en cas de doute, il est donc préférable d’utiliser la laisse pour ne pas avoir à lui courir après !

L’éducation comme levier pour influencer le comportement du Braque d’Auvergne

Si vous n’employez pas ce chien de race pour la chasse, vous devez veiller à contrer son instinct de chasse le plus tôt possible, de préférence quand votre compagnon est encore un chiot. Associez les tentatives de chasse de votre compagnon à des conséquences claires, de manière à ramener son instinct de chasse à un niveau acceptable.

Le saviez-vous ? Un oiseau est perché dans les hautes herbes et votre Braque d’Auvergne ne tient plus en place ? Rien de plus normal :  cette race a été élevée à l’origine pour chasser le gibier à plumes. Tout ce qui a des plumes exerce donc sur ce chien un attrait irrésistible.

Comment occuper efficacement vos braques bleus d’Auvergne ?

Ces chiens de chasse par excellence font preuve d’une grande agilité. Ils ont un grand besoin d’exercice et devraient pouvoir courir plusieurs heures par jour dans les prairies et les forêts.

Alternatives à l’activité de chasse

Même s’il n’est pas employé pour la chasse, le Braque d’Auvergne a besoin de se dépenser physiquement. Les propriétaires de chiens qui ne sont pas amateurs de chasse ont le choix entre plusieurs types d’entraînement et de sport :

  • Agility
  • Flyball
  • Obéissance canine
  • Mantrailing

Toutes ces activités permettent non seulement de renforcer le lien avec votre chien, mais aussi de lui offrir des occasions variées de s’amuser et de se dépenser, ce qui contribue à sa santé physique et mentale.

Le Braque d’Auvergne a besoin de beaucoup d’espace  

Comme le Braque est un chien de chasse, il aime avoirde l’espacepour jouer et faire le fou. Outre de longues promenades, un grand jardin s’avère donc indispensable pour respecter les besoins de l’espèce.

Une détention dans un petit appartement sans extérieur n’est donc pas souhaitable et doit être compensée, au cas échéant, par de très nombreuses activités de loisirs.

La force réside dans le calme

Comme le Braque d’Auvergne est très sensible, il faut toujours veiller à adopter un ton calme et posé avec lui. Les cris et la dureté excessive n’engendreront que de la frustration et des blocages chez ce chien de race.

Restez aussi détendu et empathique que possible, quelle que soit la situation. Vous gagnerez ainsi la confiance de votre animal et atteindrez vos objectifs éducatifs de manière souveraine. Votre Braque d’Auvergne vous en remerciera en faisant preuve d’une grande loyauté.

Un braque d'Auvergne se baignant dans l'eau © Veronika / stock.adobe.com
En été, les Braques d’Auvergne aiment se rafraîchir dans l’eau.

Alimentation : quelle est la nourriture la plus adaptée au pointer d’Auvergne ?

Pour les chiens qui ont un niveau d’activité aussi élevé que le Braque d’Auvergne, l’alimentation joue un rôle essentiel. Choisissez une nourriture de qualité, riche en protéines et contenant tous les nutriments et vitamines indispensables à son bien-être. Vous pouvez donner à votre protégé des aliments humides ou des croquettes pour chien.

Si vous optez pour les croquettes, veillez à ce que votre braque boive suffisamment. Vous lutterez ainsi efficacement contre la constipation. En principe, les chiens de cette taille devraient prendre leur ration de nourriture journalière en deux repas. Ils risquent sinon de trop manger et d’avoir des problèmes d’estomac.

L’alimentation BARF : une bonne option pour le Braque d’Auvergne

L’alimentation BARF pour chien (nourriture crue biologiquement adaptée à l’espèce) consiste à proposer aux animaux des aliments frais, non traités ou cuits. Elle se rapproche ainsi le plus possible de l’alimentation originelle du loup.

Ce type d’alimentation convient très bien au Braque d’Auvergne, dès lors que ce régime alimentaire s’avère équilibré et lui offre tous les nutriments dont il a besoin.

Santé : à quoi faut-il faire attention avec ses oreilles ?

Les oreilles tombantes comme point faible

Le Braque d’Auvergne a un point faible : ses oreilles tombantes. Comme ces dernières sont longues et étroites, les conduits auditifs fortement coudés sont mal aérés.

Les insectes et les parasites peuvent facilement s’y cacher et s’y installer, ce qui peut provoquer des otites très douloureuses et désagréables et s’accompagne généralement d’une détérioration de l’état de santé général de l’animal.

De plus, des saletés peuvent s’accumuler sous les oreilles et dans le conduit auditif, ce qui risque d’entraîner de graves inflammations du conduit auditif externe et du pavillon de l’oreille cartilagineux.

Comment détecter les problèmes auditifs chez le Braque d’Auvergne ?

Si votre Braque d’Auvergne présente des signes de maladie au niveau de l’oreille, vous devez agir rapidement. Observez votre animal et repérez tout comportement inhabituel. Un chien souffrant de douleurs aux oreilles secoue la tête à gauche et à droite, se gratte souvent ou semble abattu par l’inflammation qui s’est déclarée dans son corps.

Assurez-vous également régulièrement que les oreilles de votre chien sont en bon état et, en cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un vétérinaire.

Un chien amateur de chaleur et de confort

Comme le Braque d’Auvergne n’a pas de sous-poil, il a facilement froid. Son pelage fin ne lui offre en effet qu’une maigre protection contre les intempéries. Par temps froid et humide, votre chien appréciera donc une couverture douillette et se fera une joie d’occuper une place au chaud à la maison.

Veillez à ce qu’il soit protégé du froid en hiver en lui procurant suffisamment de vêtements pour chiens. Après une chasse à l’eau ou un bain frais, séchez-le immédiatement, sans quoi il prendra facilement froid.

Ce chien s’accommode toutefois très bien des températures élevées. Il se transforme alors en un véritable rat d’eau et saute dans toutes les mares !

Quelle est l’espérance de vie du Braque d’Auvergne ?

Cette race est considérée comme assez résistante aux maladies. Un Braque d’Auvergne disposant de tous les soins appropriés peut atteindre l’âge de 15 ans.

Histoire : d’où vient ce chien de chasse traditionnel français ?

À l’instar de nombreux chiens du même type, comme le Braque de Weimar, le Braque d’Auvergne est une race très ancienne. Originaire de France, ses racines se trouvent ancrées dans les montagnes du Massif central, plus précisément dans le Cantal, où cette race accomplissait des exploits à la chasse, notamment celle aux oiseaux.

La particularité du Braque d’Auvergne est qu’il n’a pas été croisé avec des races étrangères au cours des trois derniers siècles. Cette race de chien a été officiellement reconnue par la FCI dès 1955.  

Attention : ne confondez pas les Braques d’Auvergne avec les braques allemands ! Même si les noms se ressemblent, il ne s’agit pas des mêmes chiens. Le Braque d’Auvergne est un chien d’arrêt et n’a rien de commun avec les braques allemands.

Achat : combien faut-il débourser pour cette race de chien du Cantal ?

Le prix d’achat du Braque d’Auvergne se situe en dessous de la moyenne. Les acquéreurs potentiels doivent s’attendre à débourser entre 800 et 1 200 euros.  

Mais n’oubliez pas qu’un chien coûte également cher au quotidien : prévoyez encore de dépenser au moins 40 euros par mois pour la nourriture, les jouets, les laisses et les consultations chez le vétérinaire.

Descriptif rapide du Braque d’Auvergne

En bref :Chien d’arrêt intelligent et doux, doté d’un flair exceptionnel. Race très ancienne, élevée principalement pour la chasse.
Hauteur au garrot :53-63 cm
Poids :20-28 kg
Espérance de vie moyenne :15 ans
Prix :800-1200 €
Tempérament :intelligent, affectueux, sensible
Poil :court, pas trop fin, brillant
Couleur du poil :noir-blanc
Difficulté d’éducation :moyenne
Niveau d’entretien :faible
Besoin d’exercice :élevé
Origine :France
Niveau d’exigence :exigeant

Peu de gens connaissent le Braque d’Auvergne en dehors de la France. Avec ce chien à vos côtés, vous susciterez donc certainement beaucoup d’intérêt et de bienveillance à l’étranger !

Le Braque d’Auvergne doit être confié à des amateurs de chiens calmes et sûrs d’eux, qui sauront gérer son instinct de chasse très développé – ou même, dans l’idéal, utiliser leur chien pour la chasse.

Articles similaires
Amis pour la vie. Parfaitement équipé : de chaton à senior
Articles les plus utiles
13 min

Spitz nain

Der Zwergspitz beeindruckt nicht mit Größe, dafür aber mit Freundlichkeit, Selbstbewusstsein und Energie. Kein Wunder also, dass immer mehr Vierbeiner dieser Spitz-Variante die Herzen zahlreicher Hundefreunde erobern. Erfahren Sie im zooplus Magazin alles über den Pomeranian.

14 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.

12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.