Chien de Saint-Hubert

Un chien de Saint-Hubert dans le jardin

Le chien de Saint-Hubert a le flair le plus développé au monde

Le chien de Saint-Hubert, ou Bloodhound, descend de la plus illustre famille de chiens courants. Capable de repérer des traces vieilles de plusieurs jours, il compterait parmi les plus fins limiers au monde. Avec les humains, ce chien imposant est sociable, mais aussi très têtu. Lisez l’article suivant pour en apprendre davantage sur cette passionnante race de chien.

Origine du chien de Saint-Hubert : d’où provient cette race ancienne ?

L’histoire de cette race de chien est tout aussi incroyable que son apparence est originale. D’après la légende, les premiers ancêtres des chiens de Saint-Hubert remonteraient à l’époque des Gaulois et des Celtes, au IIème siècle, où ils auraient déjà servi de chiens courants pour la chasse. À partir du VIIème siècle, ces chiens de chasse noirs ou noir-feu sont élevés dans les Ardennes, par les moines du monastère belge de Saint-Hubert qui leur donne son nom.

Pourquoi le chien de Saint-Hubert est-il aussi appelé Bloodhound ?

Le chien de Saint-Hubert est également connu sous le nom de Bloodhound, signifiant littéralement « chien de sang » en anglais. Bien que les origines de ce nom ne soient pas encore précisément connues aujourd’hui, elles remonteraient au XIème siècle, lorsque les Anglais ont ramené quelques spécimens de la race dans leur pays. Pour certains, Bloodhound viserait à souligner le sang noble et pur de ce chien, pour d’autres il ferait plutôt référence à son flair exceptionnel, qui lui permet de suivre les traces de sang du gibier blessé sur de longues distances.

Un fin limier, un chasseur aguerri

Grâce à son flair très développé, à ses talents de chasseur et à son endurance, la popularité du Saint-Hubert a rapidement dépassé les frontières de la Belgique. Jusqu’au XVIème siècle, les chiens de Saint-Hubert faisaient partie des meutes de chasse royales et leur élevage s’étendait sous différents noms dans de nombreux pays. Par exemple, en Belgique, au Luxembourg et en Allemagne, ces chiens de chasse étaient appelés « braques des Ardennes ». Aux États-Unis, des croisements avec le chien de Saint-Hubert ont donné naissance aux Coonhounds, d’excellents pisteurs utilisés par les États du Sud pour traquer les esclaves en fuite.

Pour info : un autre chien au flair très développé est le Chien de recherche au sang de Hanovre.

Apparence : à quoi reconnaît-on le Bloodhound ?

Le chien de Saint-Hubert est le chien courant le plus puissant au monde. Pour maîtriser ce chasseur-pisteur il faut non seulement de l’expérience avec les chiens, mais aussi de la force et une laisse longue et solide. Si le Bloodhound est généralement plutôt lent et calme, il peut s’élancer très rapidement pour pourchasser le gibier. Mais même dans les poursuites les plus folles, il garde son expression digne, presque majestueuse, grâce à des mouvements souples et équilibrés.

Sa corpulence, bien proportionnée, est athlétique et imposante sans être lourde. Les chiens de Saint-Hubert adultes peuvent mesurer jusqu’à 70 cm au garrot, pour un poids maximal de 50 kg environ.

Un long cou, des oreilles tombantes et une peau plissée

Tout est dit. Enfin, presque ! Les caractéristiques principales du chien de Saint-Hubert sont bien les longues oreilles, fines et tombantes, les plis marqués de la peau (en particulier au niveau de la tête) et son long cou, qui lui permet de suivre les pistes en mouvement, la truffe au sol.

Notez également que la fourrure de ce chien belge est courte et dense, et peut prendre trois nuances différentes : bicolore noir et feu, foie et feu et unicolore rouge. Enfin, ses yeux ovales brun foncé reflètent douceur et bienveillance.

Un très beau chien de Saint-Hubert © Dogs / stock.adobe.com
Les oreilles tombantes et la peau plissée sont des traits caractéristiques du chien de Saint-Hubert

Caractère : les chiens de Saint-Hubert sont-ils difficiles à dresser ?

Ce doux géant aux longues oreilles tombantes et au regard bienveillant a beau paraître très calme, une fois qu’il suit une piste, cette dernière devient une obsession et il ne se laissera distraire par rien ni personne. En outre, le Saint-Hubert est un talentueux chien de recherche, capable de retrouver une personne en suivant son odeur sur plusieurs kilomètres après plusieurs jours. Cet incroyable flair combiné à sa remarquable capacité de concentration en font le spécialiste absolu du pistage.

Le Bloodhound est de nature douce et sociable, mais c’est aussi une véritable tête de mule au caractère bien trempé, qui n’obéira pas à son maître s’il juge ses ordres irrationnels. En outre, c’est un chien très sensible, qui prendra les réprimandes très à cœur : il pardonne difficilement la dureté et l’injustice. Cette race ne convient donc pas aux débutants. Outre l’expérience, les futurs propriétaires de chien de Saint-Hubert devront avoir de la patience, de l’amour et savoir faire preuve de cohérence dans l’éducation de leur animal de compagnie. Ils devront également être capables d’imaginer des stratégies ludiques pour motiver l’apprentissage de leur fidèle compagnon. Enfin, l’indulgence est essentielle pour une relation saine et épanouie, surtout lorsque le fervent chasseur préfère suivre une piste plutôt que d’obéir à son maître.

Santé : le braque des Ardennes souffre-t-il de maladies héréditaires ?

L’espérance de vie moyenne des chiens de Saint-Hubert se situe entre 10 et 12 ans.

Comme la plupart des grandes races de chiens (Schnautzer géant, Landseer,…), le Bloodhound est particulièrement sujet aux maladies articulaires telles que la dysplasie de la hanche ou du coude. Néanmoins, ces troubles étant souvent héréditaires, tout élevage qui se respecte devrait garantir une lignée saine et exempte de ces prédispositions génétiques. Ainsi, acheter un chiot en bonne santé dans un élevage sérieux est la meilleure garantie d’une longue vie.

D’autres maladies peuvent également apparaître en raison de la physionomie particulière du chien belge :

  • Maladies oculaires, comme l’ectropion, l’entropion et le prolapsus de la glande nictitante (ou cherry-eye).
  • Inflammations cutanées dans les plis profonds de la peau.

Soins : le Saint-Hubert demande-t-il beaucoup d’entretien ?

Comparé à l’éducation, l’entretien du chien de Saint-Hubert est un jeu d’enfant. En effet, le pelage court et résistant aux intempéries ne nécessite pas de toilettage particulier, si ce n’est un brossage de temps en temps. En outre, il vous suffira de contrôler régulièrement les yeux et les oreilles de l’animal, et de les nettoyer si nécessaire. Vous pourrez ainsi prévenir les inflammations et détecter rapidement d’éventuelles maladies.

Nourriture : comment empêcher la prise de poids ?

Une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une bonne dose d’exercice sont primordiales à la santé des animaux. Elles sont d’autant plus importantes chez le chien de Saint-Hubert, au vu de ses prédispositions aux maladies articulaires. En effet, même si ces dernières se manifestent souvent à un âge avancé, il n’est pas rare que les causes remontent à bien plus tôt. Une sollicitation excessive des articulations due à de mauvais mouvements (par exemple un chiot qui monterait trop souvent les escaliers), un surpoids ou une alimentation inadaptée sont considérés comme les principales causes de troubles articulaires une fois adulte. Veillez donc à ce que votre fidèle compagnon reçoive une alimentation adaptée à son âge, à son niveau d’activité et à ses besoins le plus tôt possible.

L’importance d’un plan nutritionnel personnalisé

Un apport excessif ou insuffisant en nutriments peut avoir de lourdes conséquences sur la santé du chien de Saint-Hubert. La teneur en calories et en nutriments doit donc toujours être adaptée à l’âge, au poids et au niveau d’activité du chien. Une teneur en protéines trop élevée dans la nourriture du chiot peut entraîner une croissance prématurée des articulations. Une carence en calcium et en phosphore peut provoquer le développement de maladies du squelette sur le long terme. N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire pour établir un plan nutritionnel adapté à votre chien.

Consultez la boutique en ligne de zooplus pour trouver une large gamme de croquettes pour chien et aliments canins adaptés à des besoins spécifiques (surpoids, problèmes articulaires, allergies, …).

Garder la ligne

Le surpoids est un autre problème rencontré par les chiens de Saint-Hubert, car ce sont des bons vivants, qui aiment manger. Outre une alimentation inadaptée ou trop calorique, d’autres facteurs tels que la castration, l’hypothyroïdie, un âge avancé ou un manque d’exercice peuvent entraîner une prise de poids indésirable. Avant d’imposer un régime strict ou un gros programme sportif à votre chien, emmenez-le chez le vétérinaire. Ce dernier saura déterminer la cause du surpoids : si c’est une maladie, il administrera un traitement ; si c’est l’alimentation qui est mauvaise, il vous conseillera dans la mise en place progressive d’un plan nutritionnel adapté. Enfin, pour aider votre chien dans sa perte de poids, nourrissez-le à des heures fixes, à raison d’un ou deux repas par jour, et limitez les friandises.

Est-ce que le Bloodhound est un chien qui vous convient ?

Au cours de son histoire séculaire, le chien de Saint-Hubert s’est fait une solide réputation de chien courant, notamment pour la chasse en meute du gros gibier. Ce chien belge, élevé par des moines, est également un chien de recherche hors pair. Il est souvent utilisé par les forces de l’ordre pour retrouver les personnes disparus.

Ce géant doux, sociable et affectueux est tout à fait adapté à la vie de famille. Sa sensibilité, sa grande tolérance envers les enfants, envers ses congénères ou d’autres animaux domestiques et sa bonne humeur permanente en font un compagnon agréable et fidèle. Très attaché à son maître, il se montre généralement très ouvert et amical vis-à-vis de personnes étrangères. Le Bloodhound au caractère bien trempé ne convient pas du tout comme chien de garde (contrairement au Malinois ou au Berger anglais).

Êtes-vous fait pour le chien de Saint-Hubert ?

Pour offrir une vie heureuse à un toutou aussi spécial que le chien de Saint-Hubert il faut bien plus que de bons soins et une nourriture saine. Tout d’abord, ce géant au grand cœur a besoin de beaucoup d’espace ; un appartement en ville est donc à proscrire. Peu adepte du brouhaha urbain et de la foule, il appréciera beaucoup la nature et le calme de la vie en campagne, où il se contentera très bien d’une niche à l’extérieur. Une maison indépendante avec un vaste jardin est donc l’idéal. Veillez toutefois à ce que le terrain soit clôturé et sûr, afin d’éviter que votre fidèle compagnon ne prenne le large pour suivre une quelconque piste.

Du temps, beaucoup d’expérience, une montagne d’amour et une bonne dose d’humour

Pour que votre Bloodhound soit heureux et épanoui, il doit pouvoir se défouler à son gré, mais aussi s’adonner à des activités qui le stimulent. L’idéal pour le plus fin limier au monde est bien évidemment le pistage. Les Saint-Hubert qui ne travaillent pas comme chiens de recherche, aux côtés de la gendarmerie par exemple, mais qui coulent des jours heureux auprès d’une famille devront quand même pouvoir faire usage de leur bon flair. Ainsi, les futurs propriétaires devront réfléchir en amont à des activités à proposer à leur chien.

De très jeunes chiens de Saint-Hubert © sushytska / stock.adobe.com
Dès le plus jeune âge, les chiens de Saint-Hubert sont taillés pour la chasse

Achat : où peut-on adopter un chien de Saint-Hubert ?

Aujourd’hui, le chien de Saint-Hubert fait partie des races de chiens plutôt rares. Bien qu’il soit toujours très apprécié pour les missions auprès de la police aux États-Unis et au Canada et pour la recherche de personnes disparues en Europe, il est moins demandé comme chien de famille et de compagnie en raison de son caractère obstiné.

Toutefois, si vous avez eu un coup de cœur pour cette fascinante race et que vous vous sentez à même de relever les défis qui l’accompagnent, vous pouvez vous mettre à la recherche d’un éleveur sérieux.

Quel est le prix d’un chien de Saint-Hubert ?

Il faut compter entre 900 et 1500 euros pour un chien de race sain et issu d’un bon élevage.

Conseils pour acheter un chiot Saint-Hubert en élevage

Dans un premier temps, rapprochez-vous des clubs nationaux officiels de Bloodhound (il en existe au Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France, en Angleterre et en Amérique du Nord). Ils pourront non seulement vous communiquer une liste d’éleveurs sérieux, mais vous pourrez peut-être aussi échanger directement avec des propriétaires de chien de Saint-Hubert pour avoir une idée plus claire des enjeux et avantages liés à la race.

Si votre envie d’acheter un chien de Saint-Hubert est toujours aussi vive, alors rendez-vous dans un bon élevage canin. Avant de pouvoir ramener un chiot à la maison, il vous faudra faire plus ample connaissance avec l’éleveur, et retourner à l’élevage une, voire plusieurs fois. Profitez-en pour voir la mère des petits et pour vous faire une idée des conditions de vie des animaux : les chiots grandissent-ils au sein d’une famille et sont-ils socialisés dès leur plus jeune âge ? Quelle est votre impression de l’éleveur ? Est-il sympathique, expérimenté, ouvert à la discussion ? Outre les formalités officielles, telles que le pedigree, le puçage et le carnet de vaccination, les relations humaines sont également primordiales. En effet, de nombreux éleveurs restent en contact avec les nouveaux propriétaires après la vente et leur apportent conseils et assistance. Ce lien peut s’avérer très utile si vous avez des questions ou des problèmes concernant l’éducation, les soins ou l’alimentation de votre chien.

Articles les plus utiles
13 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !

14 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.

12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.