Dobermann

doberman de profil dans un champ

Pendant longtemps, le Dobermann a été perçu comme l’incarnation du chien de garde méchant. Pourtant, ce chien intelligent se révèle très sensible.

Nul besoin de présenter le Dobermann, ce célèbre chien de garde qui a fait beaucoup parler de lui, même si ce n’est pas toujours en bien. Cette race de chien puissante à l’allure élégante séduit non seulement par ses qualités exceptionnelles de gardien aguerri, mais également par la vivacité de son intelligence.

Aperçu des Dobermanns

En bref : Le Dobermann, musclé et puissant, s’est fait une réputation en tant que chien militaire et chien de garde. Ce chien amical et pacifique, mais très territorial par essence, ne convient qu’aux maîtres expérimentés.
Hauteur au garrot : 63-68 cm (femelle), 68-72 cm (mâle)
Poids : 32-45 kg
Espérance de vie moyenne : 10-13 ans
Prix :  à partir de 1 200 euros
Caractéristiques : travailleur, territorial, vigilant, courageux, sensible
Poil : court et serré, sans sous-poil
Couleur du poil : noir ou marron, avec des marques feu
Niveau d’exigence en matière d’éducation : élevé
Niveau d’entretien : faible
Besoin d’exercice : élevé
Origine : Allemagne

Apparence : des chiens puissants et élegants

Il n’y a pas à dire : le Dobermann fait son effet ! Cet animal puissant et musclé à l’allure sportive en impose avec sa silhouette élégante, son port altier et son expression déterminée.

Comme tous les chiens de type Pinscher, le Dobermann a des oreilles tombantes accolées à ses joues. Il porte généralement sa longue queue légèrement recourbée sur le dos.

Quelle taille ce chien fait-il à l’âge adulte ?

Les mâles ont une hauteur au garrot comprise entre 68 et 72 cm. Les femelles font 5 cm de moins en moyenne. Les mâles pèsent entre 40 et 45 kg, les femelles entre 32 et 35 kg. Le Dobermann fait partie des races de chiens de taille moyenne.

Écourter la queue et les oreilles du Dobermann : une pratique remise en question

Malheureusement, un grand nombre de propriétaires ont voulu par le passé accentuer l’aspect « racé » du Dobermann en courtaudant leur animal, ce qui revient à raccourcir ses oreilles et sa queue. Les oreilles du chien étaient ensuite maintenues en position verticale pendant plusieurs semaines à l’aide de bandes adhésives.

C’est ainsi qu’au fil des années, le Dobermann aux oreilles et à la queue écourtées a été perçu par l’opinion publique comme l’incarnation du chien de garde vif et agressif – une image qui ne rend toutefois pas justice à cet animal intelligent.

Fort heureusement, il est aujourd’hui interdit d’écourter la queue et les oreilles d’un chien en Allemagne, ainsi que dans la plupart des pays européens, sauf quand des raisons médicales nécessitent une amputation.

Il y a vraiment lieu de s’en réjouir, car l’écourtage (la caudectomie et l’essorillement) s’accompagne non seulement de fortes douleurs chez le chien, mais il risque également de provoquer des problèmes de santé chroniques. Les oreilles et la queue d’un chien jouent en outre un rôle important pour la communication avec ses congénères.

La robe des Dobermanns

Le Dobermann a un poil de couverture court, dense et rude, dépourvu de sous-poil. Cette race de chien est élevée dans deux variantes de couleur : noir ou marron avec des marques feu – c’est-à-dire des marques de teinte rouille nettement délimitées.

Les marques feu se situent à des endroits bien précis du pelage : sur le museau, sous la forme de taches sur les joues et au-dessus des arcades sourcilières, ainsi que sur la gorge et d’autres endroits du corps encore.

Il existe également un Dobermann blanc : cette variété a subi une mutation génétique mais présente les mêmes caractéristiques que les dobermanns « classiques ».

chien doberman dans l'herbe © KONARSKIEGO / stock.adobe.com
Le Dobermann est un chien élégant et musclé.

Caractère du Dobermann : un chien intelligent et pacifique, mais territorial

Le saviez-vous ? Le Dobermann fait partie des races de chiens les plus intelligentes au monde. Et comme un grand nombre de chiens dotés d’une intelligence vive, son caractère possède plusieurs facettes : il s’agit à la fois d’un animal sensible et souverain.

Un chien vigilant et empathique de nature

Le Dobermann aime travailler. Ce chien courageux et robuste ne recule devant rien. Comme tout chien de protection digne de ce nom, il reste fortement attaché à son territoire et a un tempérament bien trempé.

Le standard de race exige un tempérament et un mordant d’intensité moyenne. Les mâles, en particulier, peuvent difficilement s’entendre avec leurs congénères masculins. Les étrangers font l’objet de regards suspicieux.

Au fond de son être, le Dobermann est pourtant pacifique. Il suffit qu’un maître compétent et fiable se trouve à ses côtés, qui lui donne une éducation et des occupations adaptées à ses besoins, pour qu’il se montre parfois très doux et câlin.  En outre, il est sensible, et bien qu’il ait une volonté propre très prononcée, il aime travailler de concert avec son maître.

Cette race est-elle facile à éduquer ?

Des directives claires et une éducation conséquente – tel est le duo gagnant pour l’éducation d’un chien.  Mais chez le Dobermann, il faut aussi veiller à ce que l’animal reconnaisse la souveraineté de son maître.

Par « souveraineté », nous n’entendons bien sûr pas la violence, qui provoquerait chez cet animal sensible de l’insécurité, de la nervosité et de l’agressivité, mais des règles strictes et immuables dont vous devez exiger le respect systématique.

Une socialisation précoce, quand votre chien est encore un chiot ou en bas âge, joue un rôle particulièrement important chez cette race de chien. Elle facilite grandement les rencontres entre chiens à l’âge adulte. Un dressage anti-chasse et anti-aboiements nécessite généralement beaucoup de temps, mais il est vivement recommandé car il consolidera la formation de base de votre animal.

Mode de vie et soins : ce chien peut-il me convenir ?

Ce chien intelligent ne doit pas être élevé en chenil, car il a besoin d’être au contact de sa meute humaine. Mais à qui cet animal convient-il vraiment ? L’entretien de son pelage est-il exigeant ? Voici quelques conseils utiles pour son élevage :

Un maître novice peut-il s’occuper d’un Dobermann ?

Le Dobermann est tout sauf un chien pour débutants. Il convient aux maîtres expérimentés qui connaissent déjà bien les rudiments de l’éducation canine.

Plus encore que de nombreux autres chiens de race, le Dobermann se fait le reflet de son maître. Il se sentira à l’aise avec des compagnons humains sportifs et souverains.

À l’inverse, les personnes plutôt craintives qui attendent du Dobermann une attitude protectrice devraient s’abstenir d’adopter cette race de chien. Un Dobermann ne se soumettra en effet qu’à une personne qui dégage une autorité naturelle.

Ce chien de race peut-il trouver sa place en famille ?

Un Doberman sera très facile à intégrer à la vie de famille, notamment s’il s’agit d’un chien de service qui passe la fin de la journée en compagnie de son maître et de ses proches. Ces chiens vigilants s’entendent généralement bien avec les enfants.  

De nombreux amateurs de la race affirment toutefois que le Dobermann tend à être le chien « d’un seul homme », c’est-à-dire qu’il noue un lien particulièrement étroit avec une personne qui lui inspire du respect. Ne laissez jamais des enfants en bas âge seuls avec un Dobermann.

En outre, il faut savoir que les dobermanns défendent leur meute mais qu’ils ne savent pas toujours évaluer correctement la situation.

Le Doberman est-il un chien d’attaque ?

Si vous avez lu le début de cet article, vous savez qu’un Dobermann bien dressé et socialisé n’est pas un chien excessivement agressif.

Néanmoins, il faut savoir que dans certaines régions, ce chien de race est considéré comme un « chien d’attaque » ou un « chien dangereux ». En Allemagne, ce n’est le cas que dans le land de Brandebourg. En Suisse, le Dobermann est interdit dans le canton du Valais et sa détention est soumise à autorisation dans d’autres cantons.

Un pelage facile à entretenir

Contrairement à l’éducation et au dressage, le toilettage du Dobermann prend relativement peu de temps. Son poil court, dépourvu de sous-poil, ne nécessite qu’un brossage tous les deux jours.

En plus de l’entretien du pelage, veillez à entretenir régulièrement et soigneusement les griffes, les yeux et la peau de votre compagnon de manière à repérer d’éventuels changements à temps. Le nettoyage des oreilles fait également partie de la routine de toilettage.

Activités : quels sont les besoins de cette race en matière d

Le Dobermann a un grand besoin de se dépenser physiquement et mentalement. C’est la raison pour laquelle il est si souvent employé par la police, les douaniers ou l’armée, ou comme chien de sauvetage.

Même en tant que chien de famille, il veut se sentir utile. Il a toujours besoin d’une mission à accomplir pour se sentir heureux et détendu.

Les Dobermanns ne sont donc pas des chiens qui se contentent de deux petites promenades par jour. Il faut les solliciter mentalement et physiquement à un niveau intense, sans quoi ces chiens risquent de dépérir et de développer des troubles du comportement.

La bonne nouvelle, c’est que les longues promenades dans la nature permettent au dobermann de se dépenser physiquement. De plus, de nombreux sports canins conviennent à cette race, notamment l’agility, le travail de pistage comme le mantrailing, ou encore l’entraînement à l’obéissance. De nombreuses écoles canines et clubs proposent aujourd’hui des cours pour pratiquer ce type d’activités : vous ne devriez pas avoir de mal à en trouver une qui vous plaise à tous les deux.

doberman brun qui joue dans un jardin © hemlep / stock.adobe.com
Le Dobermann ne se satisfera pas d’une simple petite promenade. Ce chien a besoin d’une activité physique et mentale intense.

Santé : les maladies qui touchent les Dobermanns

Comme toutes les races de chiens, le Dobermann est génétiquement prédisposé à certaines maladies.

La myocardiopathie du Dobermann

Parmi les principaux problèmes de santé affectant cette race de chien figure la myocardiopathie dilatée (MCD), une insuffisance cardiaque qui porte également le nom officieux de « myocardiopathie du dobermann ».

Près de 90 % des animaux atteints de cette maladie meurent dans l’année qui suit le diagnostic, dont beaucoup de mort subite d’origine cardiaque. La MCD est transmise selon le mode autosomique dominant et peut survenir à tout âge.

Comme près d’un Dobermann sur deux contracte cette maladie avant l’âge de huit ans, les experts préconisent des échographies cardiaques régulières – également et surtout chez les chiens d’élevage.

Autres maladies courantes

Cette race de chien a en outre une prédisposition au syndrome vestibulaire congénital. Il s’agit d’un trouble héréditaire de l’oreille interne qui entraîne des problèmes d’équilibre.

Le syndrome de Wobbler et la dysplasie de la hanche sont également des maladies très fréquentes du dos et des articulations. La maladie de Willebrand, un trouble de la coagulation, touche aussi fréquemment cette race de chien. Il est heureusement possible de la détecter via un test génétique. En revanche, le « Dancing Doberman Disease » reste une affection très rare : il s’agit d’une maladie neurologique qui touche uniquement les dobermanns et les autres pinschers.

Combien de temps ce chien vit-il ?

Si votre chien Dobermann est issu d’une lignée d’élevage saine et s’il reçoit des soins et une alimentation adaptés aux besoins de son espèce, il aura une espérance de vie comprise entre 10 et 13 ans.

Cependant, comme de nombreux chiens sont atteints de graves maladies héréditaires, et en particulier de la MCD, la durée de vie moyenne de cette race de chien est nettement plus courte. Un grand nombre de ces chiens meurent en moyenne à l’âge de 7 ans, principalement de la MCD.

Alimentation : quels sont ses besoins nutritionnels ?

Une alimentation adaptée à l’espèce joue un rôle crucial pour la santé de votre chien.

S’adapter aux besoins des chiots

Si le chiot reçoit une alimentation trop riche, il se peut qu’il atteigne son poids final plus tôt que prévu, alors que son squelette n’a pas encore fini de se développer. Ce décalage risque d’entraîner des malformations des membres.

Les chiots ont donc toujours besoin d’une alimentation adaptée à leurs dépenses énergétiques, ce qui suppose un apport en éléments minéraux équilibré, en particulier en calcium et en phosphore.

Comme les chiots de la race Dobermann font partie des races de grande taille, vous devriez vous tourner vers les aliments pour chiot avec des appellations telles que « Junior Large » ou « Junior Maxi ». Un grand nombre de fabricants proposent des aliments spéciaux pour les chiots de races de grande taille.

La quantité d’aliments à donner à un chiot dépend de son niveau d’activité ainsi que de son poids du moment et de celui prévu à l’âge adulte. Le poids du parent de même sexe peut servir de référence.

Il est préférable de donner à votre animal sa ration journalière sous forme de petites portions réparties dans la journée. N’oubliez pas non plus de mettre toujours de l’eau fraîche à sa disposition.

Bien nourrir son chien adulte

Les exigences en matière de nourriture diffèrent selon l’activité et le domaine d’utilisation du dobermann. S’il est employé comme chien de garde ou de défense, ses besoins en énergie et en quantité de nourriture seront assez élevés. Mais même s’il reste en famille, ce chien a besoin d’être occupé et de faire suffisamment d’exercice.

En résumé, cela signifie que chaque chien a des exigences très spécifiques et individuelles en matière d’alimentation. Ses besoins en nutriments et en énergie varient en fonction de son niveau d’activité. Mais la taille, le poids, l’état de santé et l’âge jouent eux aussi un rôle important dans le choix de la bonne alimentation.

Une fois que le Dobermann a fini sa croissance, il convient d’adapter progressivement son régime alimentaire en optant pour des aliments destinés aux chiens adultes de grande taille. En règle générale, vous pouvez commencer à le faire à partir de 15 mois.

Pour les chiens actifs et sportifs, l’alimentation peut contenir davantage de glucides afin qu’ils bénéficient d’une plus grande quantité d’énergie. À l’inverse, chez les chiens moins actifs, il convient de veiller à une teneur modérée en glucides afin d’éviter tout surpoids.

Là encore, la bonne quantité de nourriture s’avère bien sûr déterminante. Vous devez tenir compte des éventuelles friandises et les compter dans la ration journalière.

À vous de décider si vous donnez une nourriture humide ou des croquettes à votre compagnon, ou si vous optez pour un autre mode d’alimentation comme l’alimentation BARF. Toutes les formes d’alimentation ont leurs avantages et leurs inconvénients.

L’alimentation d’un Dobermann senior

Tout comme les humains, les chiens finissent par vieillir. Les changements physiques s’accompagnent de nouvelles exigences qui nécessitent le recours à une alimentation pour chien senior.

La baisse d’activité entraîne par exemple une diminution des besoins énergétiques. Les maladies et les problèmes articulaires peuvent quant à eux nécessiter une alimentation spéciale. À vous de tenir compte de ces changements en choisissant les aliments pour chien senior adaptés à la condition et à la situation particulière de votre animal.

Origine : à quand remonte l’élevage de ces chiens

Le Dobermann doit son existence à Karl Friedrich Louis Dobermann (1834 – 1894), originaire d’Apolda, en Thuringe. En tant qu’employé municipal, ce dernier était parfois chargé de ramasser les chiens de la ville, ce qui lui donnait aussi le droit de capturer et de tuer les chiens errants dont les propriétaires demeuraient introuvables.

Comment cette race a-t-elle été créée ?

Dobermann épargnait cependant les chiens particulièrement vigilants et vifs et les accouplait pour l’élevage. Parmi eux se trouvait une chienne de couleur gris souris appelée Schnuppe, qu’il croisa avec un chien de boucher ressemblant à un rottweiler. Mais différents types de Pinschers, le berger allemand, des chiens de chasse et des lévriers ont également joué un rôle dans la création de la race.

À la mort de Karl Friedrich Dobermann, Otto Göller – lui aussi originaire d’Apolda – reprit quelques chiens de son élevage qu’il croisa avec d’autres races de chiens et des bâtards. En 1899, Göller fonda le premier club du dobermann.  

Parmi les ancêtres les plus célèbres de la race figure le mâle Graf Belling, qui a incarné le type idéal du dobermann. Ensuite, la race n’a pas tardé à acquérir une excellente réputation en tant que « chien de gendarme », c’est-à-dire de police.

Une race utilisée par l’armée allemande

C’est au cours des deux guerres mondiales que le Dobermann s’est imposé comme un chien policier et militaire très recherché.

Pendant la Première Guerre mondiale, il a été utilisé par l’armée allemande pour délivrer des messages, détecter les mines et comme chien sanitaire. Ce chien intrépide et fiable a également été remarqué des Américains.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a donc été employé comme chien militaire tant du côté allemand que du côté américain. La race a toutefois acquis une triste notoriété en tant que chien de service privilégié dans les camps de concentration.

Achat : où trouver un tel chiot ?

Le nombre de chiots de la race Dobermann déclarés auprès du club allemand VDH diminue depuis des années : en 2010, 802 chiens de cette race sont nés, en 2020, ils n’étaient plus que 442.

Certains éleveurs se consacrent plutôt à l’élevage de chiens d’utilité en développant particulièrement le mordant et la vigilance spécifiques à la race. Ces animaux pourront par la suite être employés comme chiens de service.

D’autres éleveurs préfèrent élever les chiens Dobermann plutôt comme chiens de compagnie destinés à vivre en famille. Mais même en tant que pur chien de compagnie, le Dobermann présente les caractéristiques typiques de sa race.

Où puis-je me procurer un Dobermann ?

Vous envisagez d’adopter un chiot Dobermann ? Dans ce cas, mettez-vous à la recherche d’un éleveur sérieux qui ne cède ses animaux qu’avec un pedigree reconnu par le club VDH ou la FCI.

Consultez par exemple la liste des éleveurs répertoriés par VDH ou la liste des chiots établie par le club du dobermann. N’oubliez pas de discuter avec l’éleveur des mesures mises en place pour garantir la bonne santé des animaux.

Préparez toujours bien votre visite à l’éleveur – en veillant à lui poser toutes les questions essentielles.

deux chiots doberman noir et feu vus de face © Dogs / stock.adobe.com
Ces deux chiots Dobermann ont un poil noir avec des marques feu caractéristiques.

Combien coûte un Dobermann ?

Les chiots Doberman issus d’élevages responsables se trouvent généralement à un prix avoisinant les 1 200 euros.

Mais si vous cherchez des chiens adultes ou des chiens croisés avec une forte proportion de dobermann, les chiens issus de refuges sont toujours un bon choix !

Races alternatives

Si on le compare au Dobermann, le Pinscher allemand – un proche parent – est plus petit et moins avide de travail. Cette race de chien est généralement un peu moins exigeante en matière d’activité et d’éducation, mais ses besoins ne doivent pas être sous-estimés pour autant.

Le Hovawart et le Rottweiler, un autre ancêtre du dobermann, sont également considérés comme des chiens de garde classiques. Le Berger allemand est, comme le Dobermann, un chien traditionnellement employé comme chien de travail par la police et par l’armée.

Conclusion : un animal loyal mais exigeant

Un Dobermann a besoin d’un maître expérimenté qui a l’envie et le temps de se consacrer à lui de manière intensive et de lui offrir l’exercice physique et mental dont il a besoin. Si sa personne de référence adopte une conduite calme mais cohérente et affirmée avec lui, ce chien élégant deviendra un chien de compagnie affectueux et fidèle prêt à traverser les flammes pour sa meute.

Articles les plus utiles
13 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
14 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.