Kelpie australien This article is verified by a vet

Un Kelpie en train de courir

Les kelpies australiens ont été élevés pour travailler au contact du bétail.

« Sportif » et « intelligent » : les nombreuses qualités de l’Australian Kelpie ne sauraient se réduire à ces deux seuls adjectifs. Cet article vous dévoile les autres caractéristiques de cette race de chien d’origine australienne et vous permettra de savoir si le Kelpie et vous êtes faits pour vous entendre.

Bref descriptif de l’Australian Kelpie

En bref :  Les Kelpies australiens sont des chiens de berger de taille moyenne et actifs.
Hauteur au garrot :  46-51 cm (mâle), 43-48 cm (femelle)
Poids :  11-24 kg (mâle), 11-20 kg (femelle)
Espérance de vie moyenne :  12-14 ans
Prix :  à partir de 1 000 euros
Caractère :  actif, travailleur, loyal
Poil :  court, sous-poil dense
Couleur du poil :  noir, noir et feu, rouge, rouge et feu, marron chocolat, bleu fumé
Difficulté d’éducation :  Moyen à élevé
Difficulté d’entretien :  faible
Besoin d’exercice :  élevé
Origine :  Australie

Apparence : un chien à la démarche élégante et agile

Le Kelpie australien, de taille moyenne, fait 43 à 51 centimètres de haut et pèse 20 kg environ. La forme de sa tête et ses oreilles dressées rappellent le renard, un animal auquel il n’a rien à envier en termes d’intelligence et de ruse.

Le chien kelpie a des yeux en amande et un museau bien dessiné. Sa queue pend vers le bas en décrivant une légère courbe. Lorsqu’il est excité, sa queue peut se lever et elle est souvent garnie d’une bonne brosse.

Le poil double du Kelpie, doté d’un sous-poil à la fois court et dense, le protège non seulement du froid et de la chaleur extrêmes, mais il présente aussi l’avantage d’être totalement imperméable grâce aux poils de couverture plutôt durs et couchés à plat.

Quelles sont les couleurs de la robe du Kelpie australien ?

Le pelage du berger australien Kelpie peut revêtir des couleurs multiples. Bien que la plupart des kelpies élevés aujourd’hui soient de couleur unie, le spectre de couleurs de sa robe comprend une large palette :

  • noir
  • noir et feu
  • différentes nuances de bleu
  • rouge
  • rouge et feu
  • marron chocolat
  • couleur fauve, avec ou sans marques feu
L'australian Kelpie a un poil qui revêt différentes couleurs
Ce Kelpie a une robe de couleur noir et feu (black and tan)

Caractère : comment se comportent les Kelpies australiens ?

Comme les éleveurs de kelpies australiens ont pendant longtemps mis l’accent sur le travail avec le bétail, le plaisir de bouger, l’endurance et la volonté de performance caractérisent aujourd’hui encore ce chien de race. Les priorités des éleveurs ont, quant à elles, évolué au fil du temps.

Les Kelpies sont des chiens très zélés, dynamiques et agiles, mais s’ils reçoivent une éducation cohérente, ces chiens peuvent aussi devenir doux, calmes et obéissants.

Si votre chien a un tempérament équilibré, il fera un bon chien de famille. Le Kelpie australien aime les enfants et accompagne les membres de sa meute en leur témoignant une grande fidélité et de l’attachement. À l’égard des étrangers, ce chien fait en revanche preuve d’une certaine méfiance. Malgré sa grande vigilance et son intrépidité, il n’est pas considéré comme un chien de garde.

Avec ses congénères, le Kelpie se montre très ouvert et sociable. Après la traditionnelle phase d’acclimatation, la cohabitation avec d’autres chiens se déroule donc généralement de manière pacifique.

Éducation : un chien débordant d’énergie et pas toujours obéissant

Une chose est sûre : l’éducation du Kelpie australien prend du temps. Les chiens de cette race ont en effet un besoin d’activité et de mouvement très prononcé. Les kelpies australiens sont de véritables boules d’énergie qui aiment les longues promenades et ont besoin de faire beaucoup d’exercice. Ces chiens actifs et dynamiques ne se sentiront donc pas à l’aise dans un petit appartement en ville.

Cependant, cette race de chiens intelligents et travailleurs ne se contentera pas non plus d’une activité physique intense. Vous devrez stimuler votre Kelpie aussi bien physiquement que mentalement.

Comme ces chiens sont considérés comme très indépendants, ils n’hésiteront pas à remettre en question le bien-fondé de vos ordres. Ils n’aiment pas les exercices stupides, simplistes et répétitifs. Si vous leur en proposez, ils préféreront chercher eux-mêmes une tâche plus utile à leurs yeux.

Un conseil : offrez à votre compagnon la possibilité de pratiquer un sport canin, mais donnez-lui aussi des jouets variés – en privilégiant les jeux d’intelligence pour chien.

Le Kelpie est un chien qui garde les moutons
Les Kelpies australiens sont des chiens de berger intelligents. S’ils ne travaillent pas, ils ont besoin d’une activité alternative adaptée à leurs besoins.

Sport et activités

Compte tenu des caractéristiques du Kelpie, il vous faudra plus qu’un jardin et quelques excursions en plein air pour satisfaire les besoins de votre compagnon. En plus des habituelles promenades dans le voisinage, vous feriez bien de pratiquer un sport canin avec votre Kelpie.

Que ce soit l’agility, l’obédience ou le flyball, essayez ce qui vous plaît le plus, à votre chien et à vous-même. Les Kelpies australiens sont non seulement de bons chiens de compagnie, mais également de bons chiens de sauvetage, de détection de drogues et d’explosifs… autant de formations que vous pouvez envisager pour stimuler et entraîner votre protégé.

Soins et santé : il y a-t-il des pathologies propres à cette race ?

L’Australian Kelpie est généralement considéré comme une race en bonne santé. Les examens préventifs réalisés à la demande des éleveurs jouent un rôle très important à cet égard. Lors de ces examens, le vétérinaire s’assure notamment de l’absence de maladies héréditaires comme la dysplasie de la hanche (HD) et la dysplasie du coude (ED). Il examine également les yeux de l’animal et, si l’éleveur le lui demande, il vérifie qu’aucune mutation du gène MDR1 n’a eu lieu. Ce défaut génétique peut entraîner une réaction plus forte des kelpies à certains médicaments – et dans le pire des cas, il peut s’avérer mortel.

Quelle est l’espérance de vie moyenne de l’Australian Kelpie ?

S’il jouissent d’une bonne santé, les Kelpies atteignent en moyenne l’âge de douze à quatorze ans.

Soins : un compagnon facile à entretenir

L’entretien d’un Kelpie australien requiert en principe très peu d’efforts. Grâce à son poil court, un brossage régulier suffit généralement à éliminer les saletés et la poussière incrustées dans son pelage.

Un bain ne s’avère nécessaire que dans des cas exceptionnels. Utilisez dans ce cas un shampooing spécialement conçu pour les chiens afin de ne pas irriter la peau sensible de votre compagnon.

Élevage et origine : quel était le but premier de cette race ?

Le proche parent des Kelpies, le « working kelpie », sert exclusivement à la conduite et à la garde du bétail. Mais comme pour le bouvier australien, l’élevage du kelpie australien répond aujourd’hui à d’autres critères. Pendant longtemps, un grand nombre d’éleveurs ont accordé une telle importance à la couleur, à l’apparence et aux succès remportés par ce chien lors d’expositions canines que le kelpie australien est aujourd’hui encore considéré comme un « chien de concours ».

Ce faisant, les éleveurs ont souvent perdu de vue que le kelpie australien reste fondamentalement un chien de travail. Heureusement, des critères comme la sportivité, la santé et la volonté de performance regagnent du terrain dans de nombreuses régions.

De plus en plus de kelpies australiens participent en effet à des compétitions sportives canines. Les éleveurs accordent cependant autant d’importance aux traits de caractère du Kelpie australien qu’à ses qualités sportives. Ils excluent de ce fait les chiens trop agressifs ou extrêmement craintifs de l’élevage.

Histoire de l’Australian Kelpie

Bien qu’il ait des colleys écossais pour ancêtres, l’origine de l’Australian Kelpie se situe en Australie, à l’instar du berger australien. Au 19ème siècle, une femelle à la robe noir et feu répondant au nom de « Kelpie » est née d’un croisement avec l’un de ces colleys. En gaélique, « Kelpie » signifie à peu près « esprit des eaux ».

En 1872, Kelpie a remporté le premier « Sheep Dog Trial » australien, un concours de chiens de berger. Cette victoire ayant entraîné une demande accrue de ce type de chiens, une nouvelle race de chiens a vu le jour.

Le premier standard de l’Australian Kelpie – établi à son nom – date de 1902, mais il a fallu attendre encore quelques décennies pour que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) reconnaisse en 1989 l’Australian Kelpie comme une race à part entière.

Achat : quel prix faut-il débourser pour ce toutou australien ?

Comptez entre 1 000 et 1 500 euros environ pour un chiot de cette race provenant d’un éleveur sérieux. N’oubliez pas que ce prix inclut notamment les examens vétérinaires préconisés.

Pensez également aux frais qui viennent s’ajouter à ce prix, comme par exemple l’achat d’un panier et d’une laisse pour votre compagnon ou des dépenses courantes occasionnées par les consultations chez le vétérinaire et la nourriture.

Où trouver un Australian Kelpie ?

N’achetez un Kelpie qu’auprès d’un éleveur sérieux et expérimenté, et évitez les offres douteuses que l’on trouve parfois dans les petites annonces et sur Internet.

Lorsque vous achetez votre chiot, vous devez toutefois tenir compte de certains aspects pour le ramener en bonne santé à la maison.

Il vaut en outre toujours la peine de jeter un coup d’œil au refuge le plus proche de chez vous, car il se peut que des chiens de race y attendent un nouveau foyer.

Conclusion : un Kelpie peut-il vous convenir ?

Si vous acceptez le tempérament fort et le besoin de bouger propres aux Kelpies et si vous avez beaucoup de temps à consacrer à votre animal et à son éducation, vous aurez à vos côtés un compagnon extrêmement fidèle et affectueux. Grâce à sa polyvalence et à son endurance, le kelpie australien contribuera à votre bonheur pendant de nombreuses années.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
12 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, chien de taille moyenne au pelage magnifique, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement. Apprenez l'essentiel sur cette belle race de chien dans notre article.