Comment courir avec son chien ?

comment courir avec son chien

Le soleil brille et vous vous réjouissez d'aller courir avec votre chien. Mais avant de partir, il y a certaines choses à savoir afin de ne pas mettre votre animal en danger. Voici nos conseils pour courir avec son chien en toute sécurité. 

Comment apprendre à son chien à courir à ses côtés ?

Si votre chien n'est pas habitué à pratiquer la course à pied avec vous, il faut l'y habituer progressivement. Commencer par courir sur de petites distances, l'objectif étant d'apprendre à votre chien à ne pas tirer sur la laisse.  

Une fois qu'il a compris les bases, vous pouvez augmenter la vitesse et la durée de la course à pied. Cependant, veillez à respecter des périodes de repos régulières afin de ne pas trop fatiguer votre chien.  

En l'encourageant et en le récompensant après chaque effort, il apprendra beaucoup plus vite et sera très heureux d'aller courir avec vous.  

Quel matériel faut-il pour courir avec son chien ?

Si votre chien a l’habitude de courir sans laisse à vos côtés, vous n'aurez pas besoin d'un équipement particulier. En revanche, s’il n'a pas l'habitude de la course à pied et qu'il a du mal à obéir, les équipements suivants pourront vous être utiles : 

1. Une laisse adaptée

Contrairement aux laisses classiques, les laisses de jogging (ou canicross) pour chien sont plus souples. De plus, la sangle ventrale intégrée soulage votre bras pendant la course. 

2. Les friandises

Quoi de mieux qu'une friandise pour récompenser votre chien après l'effort ? Privilégiez les biscuits, puisque leur forme sèche vous permet de les emporter partout avec vous.  

3. Le harnais

Le harnais, contrairement au collier, offre un confort supplémentaire à votre chien. Si ce dernier tire sur la laisse, il aura moins de risques de se blesser. 

4. De la lumière

Si vous courez à l'aube ou au crépuscule avec votre chien, la vigilance est de mise. Vous pouvez habiller votre compagnon à l'aide de vêtements réfléchissants afin qu'il soit visible des autres passants.  

5. Une bouteille d'eau

S'il n'y a pas de ruisseau ou de lac sur votre parcours, veillez à emmener une bouteille d'eau afin que votre chien ne se déshydrate pas.  

6. Un traceur GPS

Vous souhaitez surveiller les mouvements de votre animal ou enregistrer son parcours ? Dans ce cas, le traceur GPS est l'accessoire idéal. Étanche et léger, vous aurez toujours un œil sur votre chien, peu importe sa localisation.  

Quelles sont les choses à prendre en compte avant de courir avec son chien ? 

Il est important que votre chien ne se blesse pas lors de la course à pied. Assurez-vous de consulter au préalable un vétérinaire, afin de vérifier qu’il soit en bonne santé.  

Attention : si votre chien est trop jeune, malade ou âgé, pratiquer la course à pied avec lui pourrait mettre sa santé en danger. Si vous soumettez votre chiot ou votre jeune chien à un effort physique trop important, vous risquez d'endommager son système musculosquelettique, y compris les os, les muscles, les tendons et les ligaments. Par conséquent, attendez qu’il ait atteint sa pleine maturité avant de courir avec lui (vers l'âge de deux ans). 

Autre condition pour pratiquer du sport avec son animal : sa sociabilité. Vous allez probablement croiser d'autres chiens sur le parcours. Votre animal devra donc être habitué aux autres animaux, ou savoir vous écouter lorsque vous lui demandez de rester calme. C'est pour cela qu'il faut le sociabiliser dès son plus jeune âge. S'il n'aime pas rencontrer ses congénères, privilégiez les zones très peu fréquentées. 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'éducation du chien ? Découvrez notre section dédiée ! 

Quelles races aiment la course à pied ?

Tous les chiens ne sont pas faits pour les sports d'endurance. Habituellement, les chiens de moyenne et grande taille sont les plus à même de courir avec leur maître. En revanche, les petites races sont plus fragiles des articulations et peuvent donc se blesser plus facilement. Voici les races de chiens les plus endurantes : 

  • le Braque de Weimar 

Contrairement à ce que l'on pense, les lévriers n'aiment pas les courses sur longue distance et sont plus à l'aise sur un parcours court.  

Précautions supplémentaires

Afin que votre chien ne se fatigue pas trop, ne faites qu'une ou deux séances par semaine. Vous éviterez alors les blessures dues à la fatigue musculaire. 

Attention : en été, attendez l'aube ou le crépuscule pour courir avec votre chien. Évitez le goudron et pensez à bien hydrater votre animal 

Articles les plus utiles
7 min

8 conseils pour mieux promener son chien

Soyez actifs avec votre chien au lieu de courir à côté de lui : grâce aux conseils pour mieux promener votre chien, vous pourrez transformer vos promenades en de passionnantes excursions.

Une marche en laisse

Vous marchez sur le trottoir et votre chien s'ennuie ? Profitez-en pour lui faire faire quelques exercices stimulants. Cela comprend des échanges de base tels que le changement de côté en laisse. Des petits divertissements comme cela renforceront les liens avec votre chien. Par exemple : restez immobile et placez une friandise sur la pointe de votre chaussure. Le chien ne l'obtiendra que lorsqu'il vous regardera dans les yeux. C'est ainsi que vous attirerez son attention. Servez-vous des feux de circulation rouge pour lui apprendre le geste "assis" ou "cours", ou pour d'autres gestes tels que "donne la patte". Normalement, vous avez commencé à lui apprendre ces tours à la maison. La règle de base pour s'amuser en laisse est la suivante : une bonne obéissance contribue à une bonne promenade.

Aller chercher au lieu de chasser

S'il y a assez d'espace autour de vous, prévoyez de faire chercher quelque chose à votre chien. Si votre chien ne revient pas toujours ou si vous êtes dans un parc très fréquenté, utilisez une laisse. Faire chercher à votre chien est un excellent substitut à la chasse. Mais attention : avec des chiens de chasse, vous devez leur faire chercher des choses sans vous "précipiter". Le chien de chasse ne commence à courir que lorsque la proie est déjà couchée. Dans ce cas, la laisse peut s'avérer utile. Par exemple, vous pouvez faire chercher un sac plein de nourriture à votre chien. Cela renforcera vos liens. Votre compagnon à quatre pattes comprendra qu'il ne pourra attraper sa proie sans votre aide. Veillez néanmoins à ne pas lancer de bâtons ou de pierres à votre chien car il pourrait se blesser en les attrapant.

Toujours se fier au nez du chien pour fouiner et chercher

Qu'il s'agisse de friandises ou de jouets, laissez votre chien les chercher (dans la forêt ou chez vous). Si vous n'êtes pas dehors, vous pouvez "rester" avec votre chien : il devra attendre que vous ayez trouvé une cachette convenable pour le jouet. Augmentez lentement le niveau de difficulté : mettez d'abord le jouet en abord de chemin, puis derrière un tronc d'arbre, et ensuite dans un tas de feuilles. Vous pouvez aussi cacher une friandise entre deux jouets, dans le creux d'un mur ou dans une écorce d'arbre à hauteur du chien par exemple. Si votre chien le trouve, complimentez-le ! Si une autre personne vous accompagne, cachez-vous ! Cette personne gardera votre chien le temps que vous trouviez une cachette. Augmentez la difficulté : marchez plusieurs mètres et éloignez-vous de son champ de vision. Si cela fonctionne, votre chien deviendra un mantrailer. Au fil du temps, vous remarquerez une évolution dans les capacités de recherche de votre chien.

Varier les promenades

Faire le même itinéraire pour promener votre chien chaque jour peut conduire à une routine. Ce n'est pas un problème pour les petites balades puisque les chiens aiment renifler leur territoire. Mais certains compagnons adorent explorer un nouveau parcours. Chercher dans votre région les balades accessibles en bus, en train ou en voiture. Ensemble, vous découvrirez de nouveaux circuits ! Le rythme de marche varie également pour les chiens adultes en bonne santé. La course à pied ou le vélo peuvent être de bonnes alternatives pour varier le rythme de promenade. Cependant, commencez doucement pour ne pas brusquer votre chien.
7 min

Canicross (sport canin) : le plaisir de courir avec son chien

Pratiquer une activité sportive en compagnie de leur chien : voici une occupation qui réjouit de nombreux maîtres, parfois même hors des sentiers battus. Pour les duos maître-chien sportifs et ceux qui souhaitent le devenir, le canicross est la discipline par excellence, permettant aux coureurs à deux jambes et à quatre pattes de profiter de la nature. En canicross, le chien court devant son maître, relié à la taille de son maître par une laisse pour canicross. Courir avec son chien ne permet pas seulement d’entretenir votre forme physique. En effet, la pratique de ce sport muscle, entraîne l’obéissance et renforce la complicité avec votre chien.
6 min

Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.