Cochon d’Inde ou lapin : quel animal me convient le mieux ?

lapin et cochon d’inde

Les cochons d’Inde et les lapins ont de nombreux points communs

Des yeux ronds, une tête adorable et un pelage soyeux : il n’est pas étonnant que les lapins et les cochons d’Inde gagnent le cœur de nombreuses personnes. C’est notamment le cas des enfants, qui préfèrent ces deux espèces lorsqu’il s’agit d’adopter un nouvel animal de compagnie.

Lapin et cochon d’Inde : qu’ont-ils ont en commun ?

Mieux vaut les observer que les toucher

Les cochons d’Inde et les lapins ont un grand point commun : ils sont adorables ! Cela ne doit toutefois pas être la raison principale qui vous pousse à adopter un tel animal.

En effet, ces deux espèces sont des animaux craintifs : trop les toucher ou les porter sans qu’ils y soient habitués peut les effrayer. Il est toutefois possible d’habituer petit à petit ces deux animaux domestiques aux caresses.

Au menu : beaucoup de verdure

Il est évident pour tous que ces animaux sont herbivores, les deux espèces aiment le foin et la verdure fraîche. Puisque les lapins sont un peu plus grands, les frais liés à leur nourriture peuvent être légèrement plus élevés que ceux liés aux cochons d’Inde.

Ces deux animaux domestiques ont tendance à souffrir de troubles digestifs. Informez-vous donc bien sur l’alimentation du lapin et sur celle du cochon d’Inde.

lapins et cochons d'inde mangent ensemble
Les lapins et les cochons d’Inde partagent la même nourriture préférée : beaucoup de verdure.

Qui se ressemble s’assemble

Les lapins et les cochons d’Inde sont des animaux très sociaux : les experts les qualifient d’animaux au « social indispensable ». Cela signifie qu’il est nécessaire de les faire vivre avec au moins un de leurs congénères, s’ils restent seuls, ils sont malheureux. Afin qu’ils évoluent dans un environnement tenant compte de leurs besoins, ces animaux doivent donc au moins vivre à deux, soit deux lapins ou deux cochons d’Inde.

Les deux espèces se sentiront plus à l’aise dans un groupe d’au moins trois animaux. Ils pourront ainsi communiquer, manger, dormir et faire leur toilette ensemble.

Des animaux résistants aux intempéries

Ces deux espèces peuvent parfaitement vivre dans un enclos, vous pouvez donc les faire vivre dehors toute l’année : ainsi, ils s’habitueront aux basses températures, et ce dès l’automne.

Attention : les cochons d’Inde n’ont pas de poils au niveau des pattes. Il est particulièrement important de les installer au sol, dans une zone sèche et à l’abri de la chaleur. Le lapin rex et les autres lapins qui n’ont pas de poil de jarre font également exception à la vie en extérieur.

Quelles sont les différences entre le lapin et le cochon d’Inde ?

Et voilà pour les points communs. Mais en quoi ces deux espèces et leur mode de vie diffèrent-ils ?

Des familles différentes

Beaucoup pensent que le lapin et le cochon d’Inde appartiennent à l’ordre des rongeurs. Ce n’est le cas que pour le cochon d’Inde, cet animal appartient à la famille des cavidés, qui appartient elle-même à l’ordre des rongeurs.

Les lapins, eux, ne sont pas des rongeurs, ils appartiennent à la famille des léporidés et à l’ordre des lagomorphes.

Espérance de vie du lapin et du cochon d’Inde

Ces deux espèces d’animaux domestiques ont une espérance de vie similaire, soit environ dix ans. Si l’on y regarde de plus près, les cochons d’Inde vivent généralement entre huit et dix ans. Les lapins, eux, ont une espérance de vie un peu plus longue, de dix à douze ans.

Le lapin et le cochon d’Inde conviennent-ils aux enfants ?

Ces animaux conviennent tous deux aux enfants. Toutefois, les adultes en sont responsables ! Ceux-ci doivent prendre suffisamment de temps pour apprendre aux enfants à bien s’occuper des cochons d’Inde ou des lapins.

Le meilleur moment pour cela, c’est pendant l’heure du repas. Il faut tout d’abord apprendre à observer les animaux, puis les enfants pourront les attirer avec des pissenlits par exemple.

Les lapins ont besoin de plus d’espace

Avec un poids d’environ 1,5 kilo, les lapins nains pèsent environ un tiers de plus que les cochons d’Inde, ils ont aussi un besoin de bouger un peu plus important. C’est pourquoi l’enclos des lapins, ainsi que les endroits en extérieur où ils sortent pour se dépenser, doivent être plus grands que ceux des cochons d’Inde. Dans l’idéal, chaque lapin doit disposer de quatre mètres carrés, alors que la moitié de cet espace suffit pour un cochon d’Inde.

Les lapins sont plus vifs

Qu’il s’agisse de sauter ou de creuser, les lapins sont beaucoup plus vifs, si vous souhaitez faire vivre ces animaux dans un enclos, il vous faudra prendre des précautions particulières.

Toutefois, certaines de ces précautions sont également nécessaires avec les cochons d’Inde. En effet, il faudra les protéger d’éventuels prédateurs tels que les renards ou les rapaces. Les chats peuvent également représenter un danger pour ces animaux dans leur enclos.

Les cochons d’Inde sont plus bruyants

Lorsqu’un cochon d’Inde veut manger, il peut le faire savoir bruyamment. Les lapins sont beaucoup plus calmes.

Réfléchissez bien aux animaux que vous comptez adopter. En effet, si vous avez des cochons d’Inde en appartement, il se peut que vous soyez souvent en proie aux bruits. Ces animaux émettent des bruits pour communiquer ou lorsqu’ils veulent manger, et ils ont un grand appétit !

lapins et cochon d'inde
Un groupe de cochons d’Inde peut vivre en harmonie avec un groupe de lapins.

Est-il possible de faire cohabiter un lapin et un cochon d’Inde ?

Vous n’arrivez pas à vous décider et envisagez d’adopter à la fois un cochon d’Inde et un lapin ? N’oubliez pas que ces animaux n’ont pas grand-chose à se dire, ils ne se sentiront pas à l’aise.

Il est toutefois possible de faire cohabiter deux groupes différents dans un grand enclos. Tous les animaux doivent alors avoir suffisamment d’endroits leur permettant de se retirer ainsi que beaucoup d’espace.

Tenez bien compte des différents caractères de ces animaux. Les bruits des cochons d’Inde peuvent stresser les lapins, calmes de nature. Les cochons d’Inde, eux, peuvent considérer les sauts des lapins comme une menace.

Lapin ou cochon d’Inde : comment se décider ?

Prenez tout le temps nécessaire pour prendre une décision concernant l’adoption de vos futurs animaux de compagnie. Si ce sont vos enfants qui sont à l’origine de la démarche, profitez de la prise de décision pour vous renseigner et mieux comprendre les exigences de vos futurs compagnons. Rendez-vous directement chez l’éleveur pour voir les animaux ou chez des familles qui ont déjà des lapins ou des cochons d’Inde pour en savoir plus et vous faire un avis.

Demander conseil auprès d’un refuge pour animaux pourra également vous aider. C’est peut-être là que se trouvent vos futurs animaux, en attente d’un nouveau foyer ! Les employés du refuge pourront vous donner quelques conseils personnalisés en fonction de votre situation personnelle.

Vous trouverez également de nombreuses informations sur ces deux espèces d’animaux domestiques dans notre magazine : informations sur les lapins et sur les cochons d’Inde.

Articles les plus utiles
3 min

Adopter un lapin: tout pour bien préparer son arrivée

A partir de leur huitième ou dixième semaine environ, les jeunes lapins sont prêts à explorer le monde et donc à se séparer de leur mère et de leur fratrie. C'est en général durant cette période que les lapins sont accueillis dans leur nouvelle famille. Pour que ces petites boules de poils deviennent des rongeurs en parfaite santé, suivez le guide  zooplus ! Cet article contient tous les conseils de base pour bien adopter un lapin.
3 min

Comment déterminer l’âge du lapin ?

Le lapereau (petit du lapin) naît aveugle, sourd et sans poils. Il ne peut pas se déplacer et se nourrir seul. Dans les semaines qui suivent, les lapereaux couvrent la vue et leurs poils se développent au fur et à mesure.  Au bout de 6 mois, on considère que le lapereau a atteint sa taille adulte.  

À partir de quand un lapin vieillit-il ?

11 min

Élever un lapin en plein air

La chaleur de l’été avec des températures qui grimpent jusqu’à 30° C et le froid cinglant de l’hiver avec des températures allant jusqu'à - 20 °C laissent les lapins de marbre. La plupart d’entre eux sont habitués aux conditions climatiques locales, et vous pouvez les élever à l’extérieur tout au long de l’année. Toutefois, quelques mesures préventives s’imposent pour un élevage en extérieur, en été comme en hiver. Découvrez ce que vous devez prendre en compte au fil des saisons pour élever des lapins en plein air, et comment vous pouvez protéger l’enclos installé dans votre jardin des fortes chaleurs estivales ou de la rigueur hivernale.

Élever des lapins en plein air ? Idéalement toute l’année

Vous pouvez élever des lapins dans des espaces clos, mais beaucoup d’arguments parlent en faveur d’un élevage en extérieur. Les petits lagomorphes sont robustes, et des températures négatives ou la neige ne les empêchent nullement d'être à l'aise. Les lapins aiment courir, sauter, creuser et ramper dans les tuyaux et le plein air est l'endroit parfait pour ces activités. Le jardin offre généralement plus de place qu’un appartement pour y placer un enclos à lapins de taille raisonnable. Et si vous décidez d’élever vos lapins à l’extérieur, vous n’aurez en plus aucun souci à vous faire pour votre mobilier. Élever des lapins sur un balcon ne peut s’envisager que si ce dernier est suffisamment grand et bien sécurisé. Si les lapins n’ont pas d’autres occasions de sortir à l’air libre, un clapier pour lapins ne suffira pas à répondre à leurs besoins dans le cadre d’un élevage en extérieur envisagé sur le long terme – ce constat vaut donc également pour un élevage en intérieur.