Un chat peut-il attraper un coup de soleil ?

un chat bronze au soleil

Un chat en pleine séance de bronzage

On pourrait penser que le pelage protège les chats du soleil de manière optimale, mais il n’en est rien, nos félins peuvent aussi attraper des coups de soleil. Dans cet article, nous vous indiquons quels chats sont particulièrement sensibles au soleil, comment reconnaître un coup de soleil et ce que vous pouvez faire pour le soulager.

Les parties du corps les plus sensibles aux coups de soleil : les oreilles, le museau et le ventre

Le « coup de soleil » est une lésion du tissu cutané provoquée par les rayons UV de la lumière solaire. Pour attraper un coup de soleil, il suffit de s’exposer trop longtemps au soleil sans aucune protection, que ce soit pour les humains, mais également, les chats.

Les zones du corps particulièrement vulnérables sont celles qui sont le plus exposées aux rayons du soleil. Chez le chat, il s’agit en premier lieu des oreilles et du dessus du nez : ces parties ont une couche de poils plus fine que le reste du corps et résistent donc moins au rayonnement solaire.

Certains félins se font un plaisir de paresser sur le dos en exposant leur ventre au soleil. Comme leur pelage est moins dense à cet endroit, il arrive aussi que le chat y attrape un coup de soleil.

Quels chats sont les plus susceptibles d’attraper un coup de soleil ?

Certains chats attrapent très facilement des coups de soleil. Les chats nus comme le Sphynx ne sont pas les seuls concernés. Chez les chats à poil long fraîchement tondus ou les félins dont le poil est particulièrement court ou fin, le risque de brûlure cutanée est également accru.

Certaines maladies de la peau, une attaque de parasites ou encore les cicatrices résultant d’une blessure ou d’une opération exposent davantage la peau aux brûlures du soleil. Veillez à bien protéger les zones dépourvues de poils du soleil.

Enfin, pour les chats atteints de maladies auto-immunes de la peau, par exemple, les vétérinaires recommandent expressément de recourir à une protection solaire.

Particulièrement sensibles au soleil : les chats blancs

Comme chez les humains, plus les chats ont la peau claire, plus le risque d’attraper un coup de soleil est élevé : les chats blancs et les chats dont le visage, les oreilles ou les poils du ventre sont blancs supportent moins bien le soleil que leurs congénères de couleurs différentes.

Comment reconnaître un coup de soleil chez le chat

Les symptômes d’un coup de soleil chez le chat sont similaires à ceux qui se manifestent chez les humains : un léger coup de soleil se traduit par une rougeur de la peau. Dans les cas graves, des cloques se forment et le coup de soleil peut provoquer des inflammations ainsi que la formation de croûtes, la peau se met ensuite à peler.

Chez le chat aussi, les coups de soleil provoquent des douleurs et des démangeaisons. Si votre compagnon se gratte longuement après avoir pris un bain de soleil prolongé, il est fort probable qu’il ait attrapé un coup de soleil. À noter qu’en se grattant, le chat peut introduire des agents infectieux dans la peau.

Dans le pire des cas, une exposition trop prolongée au soleil peut aussi entraîner un cancer de la peau chez le chat.

Comment prévenir les coups de soleil

Si vous avez un chat d’appartement autorisé à se rendre sur le balcon, réservez-lui une petite place à l’ombre en été. Baissez le store, installez un parasol ou procurez-vous de grandes plantes qui dispensent beaucoup d’ombre.

Toutes ces précautions n’empêcheront malheureusement pas certains matous de s’allonger en plein soleil. Impossible en effet d’imposer à un chat d’extérieur des endroits où passer les heures les plus chaudes de la journée. Mieux vaut dans ce cas recourir à une protection solaire en l’appliquant en priorité sur les parties du corps les plus exposées : le museau et les oreilles. Pour les chats sans poils, la crème doit être appliquée sur tout le corps.

N'utilisez que des produits sans parfum et résistants à l’eau à haut indice de protection UV (30 au minimum). Les crèmes solaires pour bébés sont généralement bien adaptées aux chats car elles ont un indice de protection (IP) élevé et sont exemptes de parfum, de colorants et de conservateurs.

Comment soigner le coup de soleil de mon chat ?

Si, malgré toutes les précautions prises, votre chat a tout de même attrapé un coup de soleil, aménagez-lui, endroit frais, puis, proposez-lui de l’eau fraîche en grande quantité, afin de le rafraîchir de l’intérieur.

Sur Internet, il est parfois conseillé d’appliquer du yaourt ou une crème grasse sur les parties du corps abîmées par le soleil. Évitez ces « remèdes de grand-mère », qui pourraient au contraire aggraver la situation, une crème grasse risque notamment de retenir davantage la chaleur.

Si le coup de soleil est particulièrement intense, une consultation chez le vétérinaire s’impose. Il pourra traiter les symptômes avec des pommades et des médicaments spécifiques.

Enfin, il se peut que votre compagnon doive porter une collerette pendant un moment pour l’empêcher de gratter ses brûlures au visage ou de lécher ses plaies.

Découvrez aussi notre article :  5 conseils pour protéger son chat des fortes chaleurs.

Articles les plus utiles
4 min

L’âge des chats

Il est bien connu que l‘âge des chiens se calcule facilement. Il vous faut multiplier l’âge de votre chien par 7 pour obtenir l’équivalent en âge « humain ». Toutefois, ce chiffre dépend aussi de la race et du poids de votre chien. Qu’en est-il alors de l’âge des chats ? Comment calculer l’âge d’un chat ? Et quelle est l‘espérance de vie d’un chat ? A partir de quel stade peut-on dire d’un chat qu’il est âgé ?
4 min

Chatte en chaleur : comprendre les chaleurs du chat

Le cycle de reproduction du chat est complètement différent de celui de l'homme. De nombreuses phases de la vie de nos petits félins sont difficilement compréhensibles pour nous. Nous ne savons pas quoi faire ni comment aider notre chat. La période de fertilité de la chatte, que l'on appelle « les chaleurs », fait partie de ces phases compliquées. Lorsque la chatte est en chaleur, on peut reconnaître différents comportements typiques de cet état, par exemple lorsque le chat se roule sur le sol.
8 min

Le coronavirus chez le chat

Les coronavirus ne représentent pas seulement une menace pour les humains, mais également pour nos compagnons à quatre pattes. Contrairement au nouveau type de coronavirus contaminant les humains, les coronavirus félins (FCoV) sont connus depuis de nombreuses années. Il s’agit notamment du coronavirus entérique félin FECV (Feline Enteric CoronaVirus) et du virus de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectous Peritonitis Virus), bien plus connu. La péritonite infectieuse féline est une maladie mortelle, qui engendre par exemple des épanchements chez les chats atteints. Chez les humains, les personnes au système immunitaire affaibli, comme les personnes âgées ou les malades, sont plus vulnérables face au coronavirus. En revanche, ils souffrent de symptômes s’apparentant à ceux de la grippe.