Épagneul Français

épagneul français à la chasse

Ce chien particulièrement doué pour la chasse peut compter sur une communauté de fans petite mais fidèle, essentiellement en France - son pays natal -, et au Canada.

Apparence

Un compagnon de chasse qui ne manque pas d’élégance

L’Épagneul français a une allure à la fois élégante et sportive – deux caractéristiques propres au chien d’arrêt français ! Son apparence rappelle celle de l’épagneul de Münster ou celle des chiens d’arrêt allemands à poil dur (Drahthaar) de couleur marron-noir, avec lesquels il présente d’ailleurs des liens de parenté. Si la hauteur au garrot des mâles est comprise entre 56 cm et 61 cm, celle des femelles ne dépasse pas 59 cm. Son poil mi-long se fait encore plus long au niveau de sa queue courbée en forme de S, de ses oreilles tombantes triangulaires et de sa poitrine. Selon le standard, la robe de ce chien de race est blanche et marron à panachure moyenne. Notez qu’en plus des taches marron, de nombreuses mouchetures dans la fourrure sont souhaitées.

Histoire de l'épagneul français

Un passé en dents de scie

Il fut un temps où l’épagneul français était un compagnon particulièrement prisé des chasseurs, qui partaient capturer des oiseaux avec leur chien et un faucon. Des documents écrits attestent la présence de plusieurs épagneuls français – dont des épagneuls picards – à la cour de Louis XII dès 1512. Au 17ème siècle aussi, on retrouve la trace de certains de ses aïeux à Versailles, où ils étaient employés pour chasser les faisans et les perdrix. Mais l’émergence des chiens d’arrêt anglais fit de l’ombre à la popularité de l’épagneul français. Comme ce dernier était incapable de devancer ses collègues d’outre-Manche particulièrement rapides à la chasse, l’éclat de sa renommée commença à se ternir. À cette perte de prestige vint s’ajouter le chaos de la Révolution française, qui ébranla l’ensemble de la noblesse et entraîna la disparition pure et simple de certaines races de chiens principalement entretenues par les nobles, notamment des chiens de chasse. L’Épagneul français faillit subir ce même sort. Mais au milieu du 19ème siècle, de nombreuses tentatives d’élevage furent entreprises, auxquelles l’abbé Fournier contribua très largement en tant que prêtre et chasseur aguerri. Son chenil lui valut d’acquérir une certaine notoriété, et ses efforts aboutirent en 1891 à la création du premier standard de la race, qui fit l’objet de plusieurs remaniements par la suite.  La ressemblance de l’épagneul français avec l’épagneul de Münster ne doit rien au hasard. Il est même probable qu’une grande quantité de son sang coule dans les veines des épagneuls de Münster actuels, dont les ancêtres présumés sont des chiens français qui auraient suivi les Français jusqu’au Rhin dans le cadre des conquêtes napoléoniennes. Dans l’espace anglophone, l’épagneul français est également désigné comme « French Spaniel », ce qui peut prêter à confusion. Les « spaniels » sont en effet des leveurs de gibier, alors que les épagneuls sont des chiens d’arrêt. Bien que l’épagneul français jouisse d’une certaine popularité depuis son introduction au Canada dans les années 1970, cette race reste méconnue dans de nombreux pays européens, où on la rencontre donc rarement.

Caractère

La grande gentillesse et le lien étroit qu’il tisse avec son chef de meute sont deux caractéristiques marquantes chez l’épagneul français. Une chose est sûre : ce chien est d’un tempérament facile – dès lors qu’il peut s’adonner à son activité de chasseur. C’est la condition indispensable pour que ses autres traits de caractère puissent ressortir et se développer pleinement. En plus de ses excellentes performances de chasseur, cette race a la réputation d’être ouverte et calme. L’épagneul français s’entend bien avec ses congénères et les autres animaux domestiques qui font partie de sa meute. Il se montre docile avec son maître et désireux de lui apporter satisfaction (« Will-to-please »). Avec les humains, il adopte un comportement accueillant et dépourvu de toute agressivité. De nombreuses qualités font de lui un chasseur hors pair : en plus de sa polyvalence, il ne se laisse jamais emporter par sa passion et aborde le terrain avec prudence, tout en maintenant un contact étroit avec son maître.

Un chien désireux d’apprendre

La grande gentillesse que l’épagneul français vous témoigne appelle la même attitude en retour – notamment quand il s’agit de l’éduquer. Une éducation reposant sur l’empathie et une relation détendue est la clé du succès – et réduit considérablement les risques de vivre des mésaventures. L’Épagneul est en principe prêt à se soumettre à la personne qui s’occupe de lui. Si vous vous montrez cohérent avec lui et maîtrisez les fondamentaux de l’éducation canine, vous n’aurez donc aucun problème à le dresser. Il vous faudra cependant rester patient : chez les chiots de cette race, l'apprentissage peut prendre du temps. Ce qu’ils apprennent, ils ne l’oublient en revanche pas facilement - dès lors que vous ne commettez pas d’impair, en gardant l’éducation conséquente comme principe directeur. Accordez à votre protégé le temps dont il a besoin et évitez de vous montrer dur avec lui pour ne pas détruire la relation de confiance qui constitue le terreau le plus fertile pour l’éducation. Ce chien ne peut se passer d’une formation à la chasse.

épagneul français en gros plan

Santé

Un chien de chasse robuste

Ce chien de race est – si vous vous le procurez auprès d’un éleveur digne de confiance – en général très robuste et résistant. Qu’il pleuve ou qu’il vente, il reste égal à lui-même : il vous accompagnera sans rechigner par tous les types de temps. Vous devez cependant veiller à lui donner une alimentation équilibrée et faire en sorte qu’il se dépense suffisamment pour prévenir l’apparition d’une dysplasie de la hanche, dont les chiens de cette race peuvent souffrir. Le choix d’un éleveur fiable fait aussi partie des mesures préventives globales: achetez votre compagnon uniquement chez un éleveur affilié à un club qui soit en mesure de vous présenter les attestations écrites des examens de santé réalisés – celles témoignant par exemple de hanches en bonne santé. Cette race de chien peut aussi avoir tendance à développer des maladies cutanées – parlez-en avec l’éleveur qui vous inspire confiance. Un Épagneul français en bonne santé peut vivre jusqu’à 12 ans, voire plus longtemps.

Comment nourrir l’épagneul français ?

Des aliments à base de viande

Découvrez notre vaste assortiment daliments pour chien !

Nul besoin de proposer à votre compagnon du gibier en guise de repas, mais la viande fait sans aucun doute partie des incontournables quand il s’agit de remplir la gamelle de ce chien de race – comme de tout chien, d’ailleurs ! Avant d’acheter de la nourriture pour votre compagnon, assurez-vous que la viande figure en tête de la liste des ingrédients. Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers des aliments de meilleure qualité, car une nourriture adaptée aux besoins spécifiques de votre animal est la condition fondamentale pour que votre protégé vive longtemps et en bonne santé. Renoncez en outre aux aliments à base de céréales. Si vous décidez de changer le régime alimentaire de votre chien, faites-le progressivement de manière à ne pas trop solliciter son estomac. Si vous introduisez trop brutalement différents types d’aliments - surtout si ces derniers sont de qualités variables -, vous risquez de provoquer des réactions d’intolérance qui peuvent se manifester sous forme de diarrhée ou de vomissements. Pour éviter ce genre de désagréments, mélangez pendant plusieurs jours une quantité toujours plus grande de la nouvelle nourriture à l’ancienne, jusqu’à ce que le changement d’alimentation ait complètement lieu. Laissez votre épagneul français se reposer après les repas pour éviter toute torsion d’estomac. Si vous lui donnez des friandises, veillez à ce qu’elles soient de bonne qualité : évitez celles à base de céréales ou celles trop sucrées. Préférez les morceaux de viande séchée ou les friandises faisant également office de soins dentaires. Autre élément important du régime alimentaire : assurez-vous que votre animal dispose toujours d’eau fraîche en quantité suffisante. Pour les longs trajets, une gamelle de voyage pliable peut s’avérer utile.

Soins et toilettage

Un poil long facile à entretenir

Le poil mi-long de l’épagneul français est relativement facile à entretenir, même s’il est préférable de le brosser grossièrement une fois par jour pour enlever les éventuelles saletés. S’il est très sale, vous pouvez faire prendre une douche à votre compagnon – mieux vaut dans ce cas l’habituer dès son plus jeune âge à la sensation de l’eau tiède et utiliser systématiquement un shampooing doux spécialement conçu pour les chiens. Veillez à contrôler régulièrement l’état des oreilles de votre protégé, car ces parties du corps particulièrement poilues peuvent vite subir des inflammations ou des problèmes cutanés sans que cela ne se remarque au premier coup d’œil. Il est préférable d’avoir toujours le nécessaire pour nettoyer les oreilles de votre chien à portée de main et d’y recourir régulièrement. Utilisez des ciseaux spécialement conçus pour les chiens pour couper les griffes de votre animal afin d’éviter qu’il ne se blesse en restant accroché quelque part. Certains maîtres lavent les dents de leur chiot chaque jour avec du dentifrice et une brosse à dents pour chien. Une fois que ce procédé s’est transformé en routine, ces quelques minutes de brossage quotidiennes permettent de maintenir une bonne hygiène dentaire jusqu’à un âge avancé.

Un chien polyvalent aux intérêts multiples

Comme nous l’avons déjà évoqué, il est vivement conseillé d’emmener l’épagneul français à la chasse – ce qui permet déjà de l’occuper grandement, car ce chien trouvera sans problème des missions à accomplir en forêt ou dans les champs. Il s’agit en outre d’un chien très polyvalent qui peut parfaitement être utilisé comme « chien de travail complet » pour retrouver par exemple le gibier blessé. Une fois adulte, il s’avère également – à condition d’y avoir être entraîné – un compagnon idéal pour le jogging ou les excursions à vélo, à partir du moment où c’est sa vitesse qui donne le tempo. L’épagneul français apprécie toutes les occasions de travailler son flair et se fait une joie de rapporter des objets.

Ce chien est-il fait pour moi ?

Ce chien de race se sentira à sa place auprès de chasseurs et au sein d’une famille. Cette configuration lui permettra de vivre pleinement ses deux facettes : sa grande passion pour la chasse d’une part, son côté doux et joueur au sein de la meute d’autre part. Il arrive aussi qu’un chien de cette race se contente du seul statut de chien de compagnie. Certains épagneuls ne pouvant plus être employés pour la chasse sont en quête d’un nouveau foyer et seront heureux de trouver une place dans une nouvelle famille. Si vous adoptez l’un d’entre eux, vous devriez veiller tout particulièrement à ce que votre compagnon se dépense et s’occupe suffisamment en pratiquant avec lui un sport canin exigeant. Les personnes allergiques au sport et les flemmards feraient mieux de s’abstenir de prendre un épagneul français.

S’il s’agit de votre premier chien, vous devriez bien vous entendre avec lui à condition de vous être bien informé au préalable sur la manière d’éduquer un chien et d’entraîner régulièrement votre animal, en lui faisant par exemple suivre une formation à la chasse.  Ce chien de race se sentira particulièrement bien au vert, dans un logement de plain-pied disposant d’un jardin clôturé dans lequel il peut se défouler à sa guise, éventuellement avec ses congénères. Vous pouvez envisager de le faire cohabiter avec des chats si vous l’habituez à la présence de félins dès le plus jeune âge, et de préférence avec des chats qui ont déjà l’expérience des chiens. Par précaution, il vaut en revanche mieux éviter de laisser ce chien de chasse seul avec des lapins ou d’autres petits animaux – même dans une cage -, car les lapins, particulièrement sensibles, se sentiraient trop stressés à la longue. Un élevage en enclos est à proscrire pour ce chien particulièrement attaché aux humains.

Avant d'accueillir votre nouveau compagnon, assurez-vous que tous les membres de la famille sont disposés à l’accueillir et que personne ne fait d’allergie aux poils d’animaux. Si des enfants vivent avec vous et qu’ils sont - contre toute attente - allergiques aux poils de chien, cela risque d’avoir des conséquences désagréables pour tous. Pensez également aux différentes options qui s’offrent à vous pour une prise en charge de votre animal pendant les vacances. De nos jours, de nombreux hôtels accueillent les animaux du moment où ils sont bien éduqués. Vous pouvez donc envisager sereinement des vacances en mode randonnée avec votre compagnon sur pattes.

Des frais pour l’acquisition de votre animal et l’équipement de base sont bien sûr à prévoir, mais ce sont surtout les dépenses courantes occasionnées par l’achat d’une nourriture de qualité supérieure, les frais d’inscription à une école d’éducation canine – notamment à la formation à la chasse -, les consultations chez le vétérinaire et l’assurance responsabilité civile qui constituent la part la plus importante du budget.  Mieux vaut calculer à l’avance le coût global résultant de la cohabitation avec votre animal de manière à éviter toute surprise désagréable et  à garder des fonds en réserve pour les consultations vétérinaires en urgence.

Où trouver un épagneul français ?

La plupart des épagneuls français sont élevés dans leur pays natal. En Belgique et dans les autres autres pays européens, ce chien de race se fait plus rare – en maints endroits, les chiens de chasse comme l’épagneul de Münster ou le chien d’arrêt allemand à poil dur ont davantage le vent en poupe. En Grande-Bretagne, c’est le spaniel anglais qui a une longueur d’avance sur lui. Il est certes possible de trouver quelques éleveurs au Canada, mais si vous souhaitez acquérir un chien de cette race en Europe et que vous ne résidez pas en France, attendez-vous à devoir voyager ou à prendre votre mal en patience avant de pouvoir accueillir votre nouveau compagnon. Ne renoncez pas pour autant à effectuer des recherches minutieuses pour trouver un éleveur digne de confiance, car ce sera la seule manière pour vous d’obtenir un épagneul français authentique dans des conditions optimales. Contactez des clubs de chiens d’arrêt français ou des clubs de chiens de chasse susceptibles de vous assister dans votre démarche. Astuce : informez-vous sur les races de chiens d’arrêt français vraiment similaires, comme par exemple l’épagneul breton, un chien de taille plus petite, l’épagneul picard ou l’épagneul bleu de Picardie.

Si vous souhaitez faire l’acquisition d’un chien déjà adulte, le mieux est de vous adresser à des associations d’amateurs d’épagneuls français qui essaient souvent de trouver un nouveau foyer aux animaux en détresse – même depuis l’étranger. Il se peut que certains chiens croisés se trouvent dans le lot – et qu’ils vous tendent la patte. Avant de prendre une décision, informez-vous autant que possible sur l’histoire de l’animal auprès de l’association de protection des animaux ou de la « seconde main » pour avoir la garantie que le chien vous convient et qu’il peut s’adapter à votre mode de vie.

Nous vous souhaitons d’agréables moments en compagnie de votre épagneul français !

Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
15 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.