Schnauzer nain

schnauzer nain

La barbe broussailleuse et les sourcils épais font partie des signes distinctifs du schnauzer nain.

Avec son pelage dur et rêche, de même que ses sourcils et sa barbe en broussaille, le schnauzer nain est une version miniature du Schnauzer. Mais sa petite taille n’altère en rien les qualités propres à la race : du point de vue de l’endurance, de la vigilance et du courage, ce petit modèle n’a rien à envier à son grand-frère.

Apparence : un Schnauzer pur jus !

Le schnauzer nain a hérité de l’apparence caractéristique du Schnauzer, notamment de la barbe et des sourcils longs et épais qui assombrissent légèrement les yeux. Sa stature puissante est plus ramassée qu’élancée, avec un dos légèrement incliné vers l’arrière et leur poil de couverture rêche et dur est solidement fixé au corps.

La hauteur au garrot se situe entre 30 et 35 cm seulement et il pèse entre 5,5 et 9 kg.

Quatre variantes de couleurs

Sur le plan des couleurs, le schnauzer nain offre une palette un peu plus riche en nuances que le reste de la famille Schnauzer. En plus des couleurs « sel et poivre » et « noir pur » - les plus connues chez le Schnauzer -, il existe également chez les plus petits représentants de la race la variation « noir argenté » ainsi que la couleur « blanc pur ». Concrètement, ces couleurs s’assemblent comme suit :

  • Noir pur avec un sous-poil noir.
  • Sel et poivre : poivré bien pigmenté, réparti de manière égale et présentant des nuances d’intensité moyenne, allant du gris foncé couleur de fer au gris argenté, avec un sous-poil gris et un masque sombre.
  • Noir-argenté : poil de couverture noir et sous-poil noir, avec des marques blanches au-dessus des yeux, sur les joues, sur la barbe, au niveau de la gorge, à l’avant de la poitrine sous forme de deux triangles séparés, sur le métacarpe des membres antérieurs, sur les pieds, sur la face interne des membres postérieurs et à l’anus. Le front, la nuque et la face externe des oreilles doivent être de couleur noire.
  • Blanc pur avec un sous-poil blanc
schnauzer nain blanc
Les schnauzers nains présentent de nombreuses variantes de couleurs.

Caractère : un chien têtu et sympathique

Très vif, intelligent, vigilant, parfois têtu, mais également sociable, de bonne composition et attachant, le schnauzer nain ressemble fortement à ses deux grands frères : le schnauzer moyen et le schnauzer géant. Compte tenu de sa petite taille, on peut être surpris par la grande endurance, l’intelligence et la témérité dont le plus petit de la famille Schnauzer fait preuve !

Extrêmement vigilant de nature, ce chien ne manque pas de signaler à son maître le moindre bruit suspect, ce qui fait de lui un bon chien de garde pour la famille, qui ne craint pas la comparaison avec d’autres races de chiens de garde. Sa nature l’amène aussi à adopter une attitude circonspecte ou réservée envers les étrangers.

Entretien : le poil rêche a besoin d’attention

Le pelage du Schnauzer nécessite un entretien plus intensif que d’autres races, son poil rêche a en effet besoin d’être brossé régulièrement et doit en plus être toiletté deux à quatre fois par an. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre dans un salon de toilettage ou chez votre vétérinaire.

Vous pouvez également vous familiariser avec le processus de toilettage pour prodiguer vous-même tous les soins nécessaires à votre compagnon. Avec les bons outils  et un peu d’entraînement, cela ne devrait pas poser problème. Le barbe du Schnauzer a besoin d’être taillée régulièrement et les yeux, les oreilles et les griffes doivent faire l’objet de contrôles réguliers.

Une bonne nouvelle pour les personnes sujettes aux allergies : le Schnauzer perd très peu ses poils et ne change pas de pelage !

Quelle alimentation pour le schnauzer nain ?

Les besoins varient fortement en fonction des chiens : un jeune chien qui se dépense plusieurs heures dans la nature ou sur un terrain d’entraînement aura besoin de plus de protéines qu’un chien senior qui préfère passer son temps allongé sur un canapé.

Pour donner une alimentation parfaitement adaptée aux besoins de votre compagnon, le mieux est de demander conseil à votre vétérinaire ou à un expert en nutrition animale.

Habitat : un chien qui trouve sa place dans un appartement

Les schnauzers nains font partie des races de chiens les plus populaires au monde, cet engouement tient notamment à leur taille qui permet de les élever dans un logement relativement petit.

Mieux vaut cependant garder à l’esprit que leur besoin d’activité physique reste élevé, le schnauzer nain a besoin de se dépenser plusieurs heures par jour, que ce soit à l’occasion de longues promenades dans la nature ou d’une activité sportive pratiquée à plusieurs.

Sport et activités : une petite boule d’énergie

Malgré sa petite taille, le schnauzer nain a un besoin d’exercice particulièrement important. Promenades, rapport de balle, jeux de balle et de recherche, pistage, jogging, natation ou vélo, ce petit chien remuant n’aura jamais assez d’activités pour s’occuper et aime être toujours en mouvement.

Il veut être diverti et actif, le farniente sur le canapé ne l’intéresse absolument pas, mais il suffit de lui donner suffisamment d’occasions de se dépenser et de s’occuper pour que ce chien se montre parfaitement coopératif, affectueux et câlin à la maison.

Le schnauzer nain est-il le chien fait pour moi ?

Compte tenu de son besoin d’exercice et d’occupation important, ce chien a besoin d’un parent également actif et sportif.

Les amateurs de chiens qui ont le temps et l’envie d’entreprendre des activités avec leur petite boule d’énergie à quatre pattes et qui sont eux-mêmes sportifs prendront sûrement un grand plaisir à la compagnie du schnauzer nain au caractère enjoué et intelligent.

Le Schnauzer nain est-il un chien adapté à la vie en famille ?

Le petit schnauzer crée généralement un lien intime avec sa famille, que ce soit avec les enfants ou les adultes.

Éducation : un chien docile et intelligent

Son attachement aux humains, son intelligence et sa soif d’apprendre font du schnauzer nain un élève reconnaissant et obéissant, à condition évidemment de satisfaire pleinement son besoin de se dépenser sportivement et mentalement.

Si cette condition n’est pas remplie, il peut arriver que ce petit chien fasse sa tête de mule. S’il reçoit trop peu de missions de la part de son maître, le schnauzer obstiné et intelligent aime chercher lui-même une occupation… Et il n’est pas du tout garanti qu’elle soit du goût de sa famille !

Les schnauzers nains sont-ils faciles à éduquer ?

La condition préalable pour une cohabitation harmonieuse avec le schnauzer nain, naturellement enclin à la domination, est une bonne socialisation. Dans l’idéal, votre chien devrait être familiarisé dès son plus jeune âge avec le plus grand nombre d’animaux, d’humains, de véhicules et de bruits possible en prenant toutes les précautions nécessaires. C’est la seule façon de lui apprendre à aborder sereinement les différentes situations qui se présentent au quotidien.

Santé : un chien nain robuste

Le schnauzer nain est en principe très robuste et vigoureux, les insuffisances ou les fragilités auxquelles de nombreux autres chiens nains doivent faire face ne le concernent pas.

Existe-t-il des maladies spécifiques à la race ?

Des maladies sévères, propres à la race, se manifestent heureusement très rarement chez le schnauzer nain. Une pathologie gênante qui affecte parfois cette race est une production insuffisante de larmes qui peut entraîner des inflammations et des infections oculaires.

D’autres problèmes ophtalmiques comme par exemple l’atrophie progressive de la rétine se produisent de temps à autre chez le schnauzer nain. De rares cas d’épilepsie et de luxation de la rotule ont également été signalés.

Quelle est l’espérance de vie des schnauzers nains ?

S’ils sont élevés dans de bonnes conditions et s’ils bénéficient d’un bon suivi médical, les schnauzers nains peuvent facilement vivre jusqu’à 14 ans.

L’élevage du schnauzer nain

De nombreuses expérimentations ont été menées dans l’élevage du schnauzer nain, aux États-Unis en particulier. Elles ont donné lieu à l’apparition de la « Toy Size », sujette à controverses, en plus de la « Miniature Size » et de la « Teacup Size ». Malgré ces tentatives de diversification, le schnauzer nain n’est jamais vraiment devenu un chien à la mode en Europe.

chiot schnauzer nain blanc
Mieux vaut se procurer un chiot schnauzer nain chez un professionnel digne de confiance.

Pourquoi un chien de race ?

En principe, vous devriez vous méfier des annonces douteuses qui mettent en avant des chiots sans preuve de pedigree à des « prix défiant toute concurrence ».  Seul un professionnel sérieux pourra vous offrir la garantie que votre futur compagnon dispose d’un patrimoine génétique sain, que tous les vaccins et les examens de dépistage ont été réalisés et que votre chien a fait l’expérience d’une bonne période d’imprégnation et de socialisation dès les premières semaines décisives de sa vie.

Combien coûte un schnauzer nain ?

Si vous vous le procurez auprès d’un professionnel respectueux de la race, un schnauzer nain vous coûtera entre 1200 et 1500 euros.

Histoire : le début de l’élevage ciblé de la race

L’élevage ciblé d’une version miniature du pinscher à poil dur a commencé vers 1880 dans la région de Francfort-sur-le-Main. L’objectif était de créer un chien de petite taille sur le modèle du schnauzer moyen strictement identique à son grand-frère du point de vue de l’apparence et du caractère.

Le premier schnauzer nain a été officiellement enregistré en 1888. Si ce petit modèle a vécu dans un premier temps dans l’ombre de ses grands frères, il a conquis le cœur de nombreux amateurs de chiens après la Seconde Guerre mondiale. L’élevage de ce chien de petite taille a en effet été fortement encouragé dans les années 1950.

Les ancêtres du schnauzer nain

Les ancêtres du Schnauzer devaient eux aussi faire preuve de résistance, de courage, d’intelligence et de vigilance car ces chiens de paysans et de cochers avaient non seulement pour mission de tenir les rats et les souris à distance de la maison, de la cour et de la calèche, mais devaient également chasser les voleurs et autres invités indésirables.

Conclusion : un compagnon plein d’humour et un protecteur digne de confiance

De par leur esprit vif, leur tempérament joueur et la relation étroite qu’ils entretiennent avec leur famille d’adoption, les schnauzers nains se montrent très ouverts envers les humains.

Ils considèrent les exercices d’entraînement comme une sorte de séance de jeux à laquelle ils participent volontiers du moment que les activités sont suffisamment variées. Il suffit de trouver le bon moyen d’aborder son schnauzer nain pour avoir un merveilleux compagnon, qui apportera non seulement beaucoup de joie à la famille mais protégera également efficacement la maison des éventuels cambrioleurs.

Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
15 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.