Singapura

Un chat de race Singapura

Portait de chat Singapura

Le doux Singapura est une race de chat encore rare, car le nombre d’éleveurs (sérieux) qui le reproduisent est faible. Obtenir un chat de cette race exotique n’est donc pas chose facile. Si toutefois vous avez la chance d’avoir un Singapura chez vous, vous pouvez en être d’autant plus heureux. Ce chat a un caractère unique, à la fois agréable et excitant, qui donnera le ton à votre vie si vous en adoptez un.

Apparence du Singapura : un chat de petite taille

Une des caractéristiques distinctives de ce beau chat de couleur sépia est sa petite taille. Le Singapura est en effet considéré comme la plus petite de toutes les races de chats. Il ne pèse que 2 à 3 kg. Les poids du mâle et de la femelle Singapura ne sont pas très différents. Bien que ce chat exotique possède un physique délicat et gracieux, il est également athlétique et renvoie une impression de force physique. Ses muscles sont en effet bien développés. Cette petite boule d’énergie est ainsi capable de sauter très haut. Le Singapura atteint sa taille adulte entre 15 et 24 mois.

Son pelage couleur sépia donne au Singapura l’air de sortir tout droit d’une photographie du XIXe siècle. Le nom exact de la couleur de sa robe (la seule couleur reconnue par le standard de la race) est « sépia agouti » : le pelage semble monochrome, tandis qu’individuellement, ses poils sont alternativement clairs ou foncés. Les éleveurs qualifient les rayures du Singapura de « ticking ». Cette couleur caractéristique de la race est produite par une mutation génétique appelée « albinisme partiel » qui provoque l’acromélanisme. Cela signifie que la coloration de la robe dépend de la température. Ainsi, les zones les plus froides du corps seront plus foncées, et les zones les plus chaudes seront plus claires.

Les zones les plus foncée se trouvent sur le visage, les oreilles, les pattes et la queue de Singapura. Les chatons de cette race de chat naissent avec un pelage clair, et s’assombrissent par la suite. La robe du Singapura n’atteindra sa couleur finale qu’après deux ou trois ans. La texture de son pelage est légèrement soyeuse, et donc très agréable à caresser.

La queue du beau chat exotique est de longueur moyenne. Il de grands yeux de forme ovale qui peuvent être verts, marrons, marron-vert ou jaunes. Ses oreilles sont également grandes et larges.

Portrait d'un chat Singapura

Caractère : une race réservée mais sociable

Si vous avez la chance de pouvoir adopter l’un des représentants de cette race rare, vous verrez qu’il se montrera probablement un peu timide au début. Laissez-lui le temps de prendre ses marques et de s’habituer à ses nouveaux maîtres.

Il se montre toujours amical avec des inconnus, même s’il semble plutôt réservé au début et a besoin de temps pour se montrer plus chaleureux. Il vous faudra user de patience et de tact pour montrer à cet animal timide que vous n’avez que les meilleures intentions envers lui. Il vous en remerciera par sa gentillesse et sa présence agréable.

Une fois qu’il a pris confiance, le Singapura ne quitte plus son maître d’une semelle. Les chats de cette race sont très tournés vers les Hommes. De nature sociable, ils s’intègrent très bien dans les familles. Ils s’entendent également bien avec les autres chats, et ont même besoin de la compagnie de leurs congénères. Si vous adoptez un Singapura, il vaut mieux que vous possédiez également d’autres chats. Les Singapuras se sentent tout simplement plus heureux entourés d’amis avec qui ils peuvent jouer et se câliner. Si vous aimez votre chat, vous devez absolument tenir compte de ce besoin. Le Singapura se sentira le plus à l’aise au sein une famille avec des enfants et d’autres chats.

Les enfants doivent cependant être délicat avec lui. Il vaut ainsi mieux attendre que les enfants du foyer aient au moins 6 ans avant d’adopter un Singapura. En revanche, ce n’est pas un chat fait pour les célibataires qui sont absents toute la journée.

Le Singapura est un chat bavard, joueur, très intelligent et curieux. Il aime être au cœur de l’action et est toujours prêt à s’amuser. Ils conservent leur espièglerie et leur grande intelligence jusqu’à un âge avancé. En moyenne, un Singapura peut vivre jusqu’à 15 ans.

Un chaton Singapura

Origine et élevage : une provenance incertaine

« Singapura » signifie « Singapour » en malais. La cité-État est citée la plupart du temps comme étant le lieu d’origine de cette race de chats rare. Mais l’origine du Singapura est controversée. Selon certaines sources, il proviendrait, non pas de Singapour, mais des États-Unis. Il est possible que les deux versions soient correctes. Le Singapura a probablement été découvert en 1970 à Singapour, la « Ville du Lion » comme on l’appelle, par Hal et Tommy Meadow, deux amateurs de chats américains. De leurs propres chats nommés Ticle, Pusse, Tes, George, Gladys et Chiko, ces amoureux des chats ont reproduits le Singapura, qu’ils ont emporté avec eux lors de leur retour aux États-Unis en 1975. C’est ainsi que le Singapura est arrivé de Singapour aux États-Unis.

Selon la légende, les petits chats de Singapour vivaient dans des tuyaux d’évacuation étroits, et ont donc reçu le nom de « chats d’évacuation ».

Les éleveurs ont pris grand soin de développer un aspect commun et une bonne santé pour la race Singapura. Ils ont ainsi transformé une race plutôt rare en une race largement acceptée et représentée dans le monde entier. Aujourd’hui, le Singapura est reconnu par la plupart des registres. Il est reconnu comme un chat de race depuis 1982 aux États-Unis, et il y est éligible aux concours depuis 1988. À la fin des années 1980, le premier chat de cette race exotique est arrivé en Europe, et plus précisément en Grande-Bretagne. Depuis 2014, le Singapura est officiellement reconnu par la “FIFé” (“Fédération internationale Féline”), une organisation internationale faîtière regroupant des associations d’éleveurs de chats.

Selon toute vraisemblance, le Singapura possède des liens de parentés avec les Siamois et les Birmans.

Alimentation : un régime carné obligatoire

Le chat est un animal carnivore ; son régime alimentaire se constitue ainsi de proies telles que les souris et autres petits mammifères, insectes et oiseaux. Une alimentation composée de viande crue ou cuite est donc la plus proche de l’alimentation naturelle du chat. Cependant, la viande seule ne contient pas tous les nutriments qui lui sont nécessaires. Afin de répondre aux besoins spécifiques du Singapura, il peut donc être conseillé d’ajouter des compléments alimentaires pour chat à son alimentation habituelle. Ceux-ci peuvent par exemple contenir des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments et de la taurine.

Chaque chat est un individu indépendant avec ses propres préférences, y compris en ce qui concerne la nourriture. Le plus important lorsque vous nourrissez votre chat est de lui servir les bonnes quantités. Le Singapura était un chat actif, il a généralement besoin de plus de calories que la moyenne. Une quantité de nourriture adaptée aura un effet positif sur son état physique général. Entre autres, il perdra moins de poils et son pelage sera globalement plus beau si le Singapura bénéficie d’une alimentation saine et adaptée à ses besoins.

Soins : un animal peu exigent

Les soins dont le Singapura a besoin ne sont pas particulièrement chronophages. Son manteau court et soyeux n’a pas de sous-poil, et il perd assez peu ses poils courts. Vous n’avez besoin de brosser votre chat qu’une fois par semaine à une fois toutes les deux semaines. Vous retirerez ainsi les poils morts, et sa circulation sanguine en sera stimulée. De plus, vous éviterez que son pelage ne feutre. Le brossage a également pour avantage de renforcer le lien qui vous unit à votre petit félin.

Comme tous les chats, le Singapura ne doit être vacciné que lorsque son système immunitaire a terminé de se développer. Autrement, les vaccins de Singapura sont les mêmes que pour tous les autres chats. Vous devez ainsi faire vacciner votre Singapura contre la grippe du chat, le typhus du chat, la leucose du chat et, si c’est un chat d’extérieur, également contre la rage.

Choisir le bon éleveur de Singapuras

Il est important que vous connaissiez le pedigree de votre chat, notamment pour connaître les anomalies génétiques et les maladies héréditaires dont il pourrait être atteint. Un éleveur sérieux se caractérise, entre autres, par le fait qu’il puisse vous renseigner sur le pedigree de ses animaux. Dans la plupart des cas, un éleveur responsable ne laissera ses Singapuras déménager vers un nouveau foyer que lorsqu’ils auront atteint l’âge de 12 à 16 semaines. A cet âge, les chatons ont déjà reçu les vaccins de base et leur vermifugation a été effectuée. Ils sont également généralement déjà habitués à la litière et à l’arbre à chats. Sinon, vous devrez apprendre patiemment et affectueusement à vos nouveaux compagnons à s’en servir. Le Singapura est intelligent, il apprend toujours rapidement et s’adapte bien aux conditions de son environnement.

Nous sommes convaincus que vous tomberez vous aussi sous le charme de ce petit chat à la forte personnalité.

Articles les plus utiles
7 min

Maine Coon

Le maine coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. En Belgique également, ces chats rencontrent un franc succès. Si ce chat robuste et à l’excellent caractère plaît autant, ce n'est pas pour rien !
8 min

British Shorthair

Son pelage court et dense est facile à entretenir. Sa tête courte et ses grands yeux ronds rappelle l’apparence d’un ours en peluche. Il n’est donc pas surprenant que le British Shorthair soit devenu l’une des races de chat les plus populaires. Les British Shorthair sont plutôt robustes de par leur physique. Comme les autres grandes races de chat, leur croissance est relativement lente. En règle générale, les British Shorthair atteignent leur taille adulte entre 3 et 5 ans. Les femelles pèsent jusqu’à 5 kilos, tandis que les mâles peuvent atteindre les 7 kilos.

Les différentes couleurs du pelage

Qu’ils aient un pelage uni ou de plusieurs couleurs, tous les British Shorthair sont un plaisir pour les yeux. Les animaux au pelage uni sont de couleur bleu-gris et noir. Les couleurs « lilas » ou « fauve », qui correspond à un beige clair, sont également très populaires. Il existe des chats roux ou de couleur crème. Si vous aimez l’originalité, vous apprécierez sans doute les variantes de couleur « chocolate smoke » ou « bleu écailles de tortue tabby ». Et que diriez-vous d’un « British Shorthair silver shaded » ? Les chats que l’on désigne comme « shaded » présentent une couleur uniquement au niveau des pointes du pelage. On parle alors de nuances. Les variantes « tabby » classiques sont particulièrement appréciées. Qui ne connait pas le « chat Whiskas », ce fameux silver tabby ?
8 min

Sacré de Birmanie

Le Birman ou « Sacré de Birmanie » : un chat dont le nom prête encore à confusion. D’ailleurs, en anglais, on le nomme « Burma », une race de chat à ne pas confondre avec le Burmese ! Le Birman est issu d’un programme d’élevage français datant des années 1920. Apprenez-en davantage sur cette race de chat à mi-chemin entre le persan et le siamois !