Randonner avec son chien : l’aventure au quotidien

Un chien et son équipement de randonnée

Pour randonner avec son chien, il est essentiel de posséder le bon équipement.

Que vous aimiez randonner avec votre chien autour de chez vous, organisiez des sorties d’une journée le week-end ou passiez des vacances avec votre compagnon, une chose est sûre, la randonnée est un sport qui a du chien ! Il s’agit d’une discipline idéale à pratiquer aux côtés de votre animal !

La randonnée : adaptée à tous les chiens ?

Presque tous les chiens adultes et en bonne santé peuvent pratiquer la randonnée aux côtés de leur maître. Toutefois, n’attaquez les longs circuits que si votre chien est déjà expérimenté en matière de randonnée, ceci lui permettra de marcher de manière autonome.

Si vous prévoyez une excursion d’une journée avec votre chien, ce dernier devra déjà avoir fait quelques petites randonnées dans la région.

Attention, avec les chiens suivants, la randonnée est possible, mais de manière limitée :

Les chiots et les jeunes chiens

Les chiots ne devraient pas parcourir de longues distances. C’est la raison pour laquelle des randonnées de plusieurs kilomètres ne conviennent pas aux chiots. Les adeptes de la randonnée peuvent toutefois emmener leur petit compagnon, le porter dans un sac à dos pour chien, tout en le laissant gambader de temps en temps.

Les jeunes chiens peuvent randonner, mais à allure lente. À partir de l’âge d'un an, on considère que les chiens peuvent parcourir des distances de 5 kilomètres environ. Chez certaines races comme par exemple le dogue allemand, demandez de préférence conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer à l’aventure.

Les races qui aiment être au calme

Les chiens à pattes courtes et au visage aplati comme le Carlin se fatiguent très rapidement. Votre petit chien est parfois essoufflé lors de ses promenades du quotidien ? Partir en randonnée ne sera donc certainement pas une partie de plaisir pour lui !

Parmi ces races de chien, on compte aussi les bouledogues, comme le bouledogue anglais, mais aussi quelques Bassets et Pékinois. Ne vous y méprenez pas, ils apprécient partir à l’aventure en plein air, mais sur des distances plus courtes, et avec de nombreuses pauses.

Les chiens malades

Si votre chien est atteint par une maladie, il ne devrait pas s’adonner à la randonnée. Qu’en est-il alors de l’arthrose ? De nombreux chiens atteints d’arthrose sont capables d'enchaîner les kilomètres, sur les sentiers bien à plat. Ce sont les dénivelés, positifs ou négatifs, qui posent problème. Avant d’entamer la randonnée, assurez-vous qu’elle soit adaptée à votre chien. En cas de doute, n'hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire. Si votre chien halète beaucoup et s’arrête fréquemment, il est préférable de mettre fin à la sortie randonnée.

Randonner avec son chien : quel équipement ?

Lorsque vous préparez votre sac de randonnée, n’oubliez pas d’y glisser tous les essentiels de votre chien : de l’eau et une gamelle sont indispensables. Pour plus de praticité, optez pour une gourde de voyage pour chien avec gamelle intégrée.

En pleine randonnée, vous pouvez laisser votre chien boire dans de petites sources ou ruisseaux, à condition que l’eau soit claire et courante. Les eaux stagnantes peuvent potentiellement transmettre la giardiose et d’autres germes pathogènes à votre compagnon.

© manushot / stock.adobe.com

Cela va de soi, un chien ne devrait pas partir en randonnée juste après avoir englouti un généreux repas. Pensez tout de même à emporter un petit snack, que votre chien se réjouira de grignoter lors d’une pause bien méritée.

Nous vous conseillons aussi d’emporter une pince à tiques et une pince à épiler. Cette dernière peut être utile au cas où votre chien aurait une épine coincée au niveau des coussinets. Une serviette en microfibre légère peut s’avérer très pratique pour sécher votre chien après une averse ou un tour dans un ruisseau.

 Consultez notre article sur les puces et les tiques chez le chien pour protéger votre compagnon de la meilleure façon.

Randonnée : quel accessoire pour mon chien ?

Dans l’idéal, optez pour un harnais ou un collier et une laisse facile d’entretien. Lors de vos sorties randonnées en montagne, équipez plutôt votre chien d'un harnais, qui empêche tout risque de strangulation en cas d’urgence.

Choisissez de préférence un harnais respirant, qui ne soit pas trop serré au niveau des aisselles. Si vous ne pouvez pas laisser votre chien en liberté, équipez-vous d’une longe, qui vous permettra de laisser gambader votre compagnon en plein air. Nous vous conseillons par exemple la longe Heim en BioThane®, un matériau facile d’entretien, qui s’emmêle moins facilement que des laisses en tissu classiques.

Randonner avec son chien : éviter les dangers

Aussi facile que puisse être la randonnée, faites toujours attention aux éléments suivants, qui pourraient représenter un danger pour votre chien :

Chute en haute montagne

En général, les chiens ne craignent pas les ascensions raides. Cependant, si vous vous rendez en haute montagne avec votre chien, informez-vous bien à l’avance sur le parcours que vous allez réaliser.

Les passages très engagés et exposés, longeant des précipices à pic et les sections à escalader, même faciles, ne sont pas adaptés aux chiens. Le risque de chute y est trop important. Même sur des sentiers faciles, un petit précipice que votre jeune chien n’aurait pas vu peut vite devenir un danger. En cas de doute, tenez de préférence votre chien en laisse.

Rencontre avec des vaches

Les rencontres avec des vaches sur les sentiers de randonnée ne présagent rien de bon. En randonnée dans les Alpes, il n’est pas rare de passer par des pâturages, peuplés par des troupeaux de vaches. En contrôlant le comportement de votre chien, vous parviendrez à éviter les conflits.

Les vaches ont tendance à assimiler les chiens à de potentiels prédateurs. Si vous apercevez un troupeau de vaches en liberté, tenez immédiatement votre chien en laisse, tout près de vous. Traversez la zone d’un bon pas, mais sans courir et contournez largement le troupeau.

Soyez encore plus prudent si vous voyez des veaux avec leur mère, puisqu’elles n’hésiteront pas à protéger leurs petits :

  • n'essayez pas d’attirer leur attention en criant ou en parlant fort
  • ne faites pas de gestes brusques avec les mains
  • ne regardez pas fixement les vaches ou les petits veaux
  • ne vous approchez pas des veaux

Si la vache secoue la tête de haut en bas à plusieurs reprises, s’ébroue et se met à genoux, il s’agit d’une menace à prendre au sérieux. Si une vache court vers vous, lâchez votre chien et quittez rapidement les pâturages. Votre chien saura se mettre en sécurité sans votre aide.

Rencontre avec du gibier

Pour pouvoir emmener votre chien en randonnée, il est évident qu'il ne devrait pas poursuivre le gibier. Les chiens à l’instinct de chasse particulièrement développé ou difficilement contrôlable devraient donc être tenus en laisse en forêt. Une longe offre plus de liberté à votre chien, qui est alors libre de renifler aux alentours.

Si votre chien se promène en liberté, soyez toujours vigilant et rappelez-le à temps en cas de danger. Si votre chien se fige et a un regard fixe, il a probablement découvert quelque chose qui l’intéresse.

Au printemps, pendant la période de reproduction et de nidification, il est recommandé de tenir son chien en laisse sur les sentiers de randonnée, afin de ne pas déranger les oiseaux qui nichent au sol, ni les faons. Même si votre chien ne leur ferait rien, ces rencontres sont sources de stress pour les faons et leur mère, qui voient votre chien comme un prédateur.

Randonnée avec un chien en montagne
Chaque randonnée est synonyme d’aventure, pour les maîtres comme pour les chiens.

Randonner avec son chien et protéger la nature

L’obligation de tenue en laisse varie d’un lieu à un autre. Dans les parcs et réserves naturelles, les chiens doivent être tenus en laisse et les randonneurs sont priés de rester sur les sentiers. De même, dans les zones protégées, les maîtres doivent veiller à ce que leur chien n’effraye pas le gibier. Renseignez-vous bien en amont avant de planifier une randonnée avec votre chien. En effet, certains parcs nationaux et zones protégées interdisent l’accès aux chiens, même en laisse.

Dans ce type de lieu, bien entendu, aucun déchet ne doit être laissé sur place, ceci s'applique également aux déjections de chien.

Trouver la randonnée idéale

Si vous avez une jolie forêt ou un parc naturel à proximité, vous pouvez commencer à partir à l’aventure en randonnée avec votre chien. Il y a probablement beaucoup à découvrir dans votre région ! Les randonnées d'une journée sont faisables en toute saison.

En été, par de très fortes chaleurs, il est préférable de profiter de la fraîcheur de forêts ombragées. Veillez toujours à ce que votre compagnon n’ait pas trop chaud et boive suffisamment. Planifiez plus de temps que nécessaire pour la randonnée et faites des pauses de temps en temps.

Vacances rando avec son chien

Fort heureusement, de plus en plus d'hébergements, tels que des maisons de vacances et hôtels, dans toutes les gammes de prix, accueillent volontiers les compagnons à quatre pattes. Si vous souhaitez partir à l'étranger avec votre chien, faites en sorte que le voyage soit confortable pour votre chien et renseignez-vous sur les conditions d'entrée dans le pays en question.

Lorsque vous choisissez une région où passer vos vacances, pensez également au bien-être de votre chien. Un Husky de Sibérie n’appréciera pas passer des vacances sous une chaleur de plomb.

L'Allemagne, l'Autriche, l'Italie et la France sont quelques-uns des pays les plus plébiscités pour passer des vacances sous le signe de la randonnée avec son chien. Vous y trouverez énormément de sentiers de randonnée et de magnifiques paysages. Gardez à l'esprit les conditions d'entrée dans le pays lorsque vous voyagez à l'étranger.

Par exemple, votre chien doit avoir une vaccination à jour contre la rage. Si vous prévoyez de voyager plus au sud, contactez votre vétérinaire au préalable pour prévenir certaines "maladies méridionales" comme l'ehrlichiose.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir sur les sentiers de randonnée aux côtés de votre chien !

Articles les plus utiles
6 min

8 conseils pour mieux promener son chien

Soyez actifs avec votre chien au lieu de courir à côté de lui : grâce aux conseils pour mieux promener votre chien, vous pourrez transformer vos promenades en de passionnantes excursions.

Une marche en laisse

Vous marchez sur le trottoir et votre chien s'ennuie ? Profitez-en pour lui faire faire quelques exercices stimulants. Cela comprend des échanges de base tels que le changement de côté en laisse. Des petits divertissements comme cela renforceront les liens avec votre chien. Par exemple : restez immobile et placez une friandise sur la pointe de votre chaussure. Le chien ne l'obtiendra que lorsqu'il vous regardera dans les yeux. C'est ainsi que vous attirerez son attention. Servez-vous des feux de circulation rouge pour lui apprendre le geste "assis" ou "cours", ou pour d'autres gestes tels que "donne la patte". Normalement, vous avez commencé à lui apprendre ces tours à la maison. La règle de base pour s'amuser en laisse est la suivante : une bonne obéissance contribue à une bonne promenade.

Aller chercher au lieu de chasser

S'il y a assez d'espace autour de vous, prévoyez de faire chercher quelque chose à votre chien. Si votre chien ne revient pas toujours ou si vous êtes dans un parc très fréquenté, utilisez une laisse. Faire chercher à votre chien est un excellent substitut à la chasse. Mais attention : avec des chiens de chasse, vous devez leur faire chercher des choses sans vous "précipiter". Le chien de chasse ne commence à courir que lorsque la proie est déjà couchée. Dans ce cas, la laisse peut s'avérer utile. Par exemple, vous pouvez faire chercher un sac plein de nourriture à votre chien. Cela renforcera vos liens. Votre compagnon à quatre pattes comprendra qu'il ne pourra attraper sa proie sans votre aide. Veillez néanmoins à ne pas lancer de bâtons ou de pierres à votre chien car il pourrait se blesser en les attrapant.

Toujours se fier au nez du chien pour fouiner et chercher

Qu'il s'agisse de friandises ou de jouets, laissez votre chien les chercher (dans la forêt ou chez vous). Si vous n'êtes pas dehors, vous pouvez "rester" avec votre chien : il devra attendre que vous ayez trouvé une cachette convenable pour le jouet. Augmentez lentement le niveau de difficulté : mettez d'abord le jouet en abord de chemin, puis derrière un tronc d'arbre, et ensuite dans un tas de feuilles. Vous pouvez aussi cacher une friandise entre deux jouets, dans le creux d'un mur ou dans une écorce d'arbre à hauteur du chien par exemple. Si votre chien le trouve, complimentez-le ! Si une autre personne vous accompagne, cachez-vous ! Cette personne gardera votre chien le temps que vous trouviez une cachette. Augmentez la difficulté : marchez plusieurs mètres et éloignez-vous de son champ de vision. Si cela fonctionne, votre chien deviendra un mantrailer. Au fil du temps, vous remarquerez une évolution dans les capacités de recherche de votre chien.

Varier les promenades

Faire le même itinéraire pour promener votre chien chaque jour peut conduire à une routine. Ce n'est pas un problème pour les petites balades puisque les chiens aiment renifler leur territoire. Mais certains compagnons adorent explorer un nouveau parcours. Chercher dans votre région les balades accessibles en bus, en train ou en voiture. Ensemble, vous découvrirez de nouveaux circuits ! Le rythme de marche varie également pour les chiens adultes en bonne santé. La course à pied ou le vélo peuvent être de bonnes alternatives pour varier le rythme de promenade. Cependant, commencez doucement pour ne pas brusquer votre chien.
5 min

Doga ou dog yoga : faire du yoga avec son chien

Actuellement, beaucoup de personnes passent plus de temps à la maison à cause de la pandémie du coronavirus. Les salles de sport fermées incitent alors les gens à trouver moyen de se maintenir en forme sous leur propre toit. Si votre ami à quatre pattes peut aussi en profiter, c'est encore mieux. Mais qu'est-ce que le « doga » ou « dog yoga » ? Nous donnons nos astuces à tous les yogis intéressés, et ceux en devenir.
6 min

Canicross (sport canin) : le plaisir de courir avec son chien

Pratiquer une activité sportive en compagnie de leur chien : voici une occupation qui réjouit de nombreux maîtres, parfois même hors des sentiers battus. Pour les duos maître-chien sportifs et ceux qui souhaitent le devenir, le canicross est la discipline par excellence, permettant aux coureurs à deux jambes et à quatre pattes de profiter de la nature. En canicross, le chien court devant son maître, relié à la taille de son maître par une laisse pour canicross. Courir avec son chien ne permet pas seulement d’entretenir votre forme physique. En effet, la pratique de ce sport muscle, entraîne l’obéissance et renforce la complicité avec votre chien.