Alaskan Husky This article is verified by a vet

Alaskan Husky

Le lien de parenté de l’Alaskan Husky avec le husky traditionnel ne saute pas immédiatement aux yeux.

Le husky d’Alaska est un chien de traineau qui a longtemps souffert d’une image négative, à l'inverse du husky de Sibérie. Aujourd’hui, ce chien croisé a une bien plus grande popularité, et elle est méritée. Si ce chien n'est pas une race de chien officielle, il est néanmoins très intéressant : apprenez-en plus sur lui dans cet article !

Apparence : variée et unique à la fois

Lorsqu'on parle de « husky », on pense à des yeux ronds et bleus, une fourrure ébouriffée avec un motif noir et blanc. Cependant, l’Alaskan Husky ne correspond généralement pas complètement à cette description.

Cette lignée issue de plusieurs croisements de races peut revêtir des apparences très variées. Si la plupart de ses représentants ont les yeux bleus, certains ont aussi les yeux marron. De la même façon, les oreilles peuvent être droites ou au contraire tombantes d’un animal à l’autre.

Husky d’Alaska
Il existe plusieurs variantes de huskies d’Alaska – ce qui rend cette lignée d’autant plus intéressante

Quelle est la taille de ce chien de traîneau ?

Ces chiens mesurent généralement entre 50 et 60 cm (hauteur au garrot) à la fin de leur croissance. Certains animaux se distinguent par une stature particulièrement athlétique et pèsent moins de 20 kg. D’autres correspondent en revanche davantage à l’image « traditionnelle » du husky et pèsent 50 kg ou plus. La taille de l’animal varie beaucoup en fonction du sexe, les mâles sont généralement plus grands que les femelles.

Quelles sont les couleurs de sa robe ?

On retrouve également une grande diversité dans les couleurs de pelage. Ces chiens peuvent avoir une robe marron, blanche, noire ou encore pie.

Contrairement au Husky de Sibérie, celui d’Alaska ne présente en général pas de masque blanc au niveau du visage. Cette ligne particulière se distingue aussi par un poil légèrement plus fin, dont l’épaisseur suffit cependant à affronter les jours de neige froids.

Caractère : un chien de famille et de course à la fois

Ce chien sociable conviendra aussi bien aux célibataires sportifs qu'aux familles avec des enfants, à condition bien sûr que ces derniers soient en âge de comprendre qu’il faut traiter les animaux avec respect.

Un chien affectueux à l’instinct de chasse prononcé

Au cours des promenades, il est important que ce soit un adulte qui tienne solidement les rênes. Les lapins ou les chevreuils risqueraient autrement de faire partir votre sympathique chien, à l’instinct de chasse fortement marqué, à toute vitesse. La chasse ou la traque d’animaux sauvages par les chiens en liberté sont passibles d’une amende et suscitent en plus chez les animaux sauvages de la peur à l’état pur. Les maîtres d’un husky alaskan doivent donc être suffisamment forts pour tenir leur animal en laisse en toute circonstance.

Pour éviter tout désagrément, mieux vaut naturellement miser sur une bonne éducation canine. Sachez que si l’Alaskan n’en fait parfois qu’à sa tête, il est aussi très intelligent. Il aime sa meute et accueille volontiers les nouvelles recrues, raison pour laquelle il est préférable de ne pas l’employer comme chien de garde

Éducation : quels sont les aspects à prendre en compte ?

Le point à garder à l'esprit est que les huskies sont des chiens actifs et curieux. Ils doivent être occupés et ne sont pas faits pour attendre patiemment à la maison que vous ayez du temps à leur consacrer. Les promenades de courte durée ne suffisent pas non plus à contenter ces animaux actifs par nature, qui peuvent vite s’ennuyer.

Malheureusement, il n'est pas rare de voir des propriétaires de huskies surmenés rapporter ou même abandonner leur animal peu de temps après l’avoir acheté ou adopté. Avant d’adopter un chien de traineau, assurez-vous de disposer de suffisamment de temps pour vous en occuper et d'avoir envie de mouvement.

Comment bien occuper le Husky d’Alaska ?

Ce chien de traîneau a une grande endurance. C’est une qualité que vous devriez avoir en commun avec votre animal. En l’absence d’une activité sportive suffisante, l’Alaskan ne tardera pas à se sentir mal, comme d’ailleurs toutes les autres variétés de huskies. Pour occuper votre alaskan husky, vous devriez évidemment envisager en premier lieu la course de chiens de traîneau. Cette discipline sportive ne convient toutefois pas à tout le monde.

Activités sportives pour les propriétaires de huskies

Comme alternative à la course d’attelage, vous pouvez pratiquer les sports canins suivants avec votre compagnon :

  • L’agility
  • Rapporter des objets
  • Le canicross
  • Le dog dancing
  • Les sports canins de traction comme le ski-jöring ou le bike-jöring (traction d’un skieur ou d’un cycliste)

Vous pouvez également faire du vélo, votre jogging ou de la randonnée avec votre animal. Au fond, l’important est de trouver un loisir en commun qui vous procure autant de joie qu’à votre chien endurant.

chien de traineau
Il est aussi possible de faire une excursion en chiens de traîneau à la belle saison.

Soins : un chien facile d’entretien et peu exigeant

Le pelage des huskies s’entretient presque seul. Les saletés fortement incrustées résultant de jours pluvieux passés dans la boue ou les changements occasionnés par la mue sont les seules raisons pour lequelles vous devrez le toiletter.

En principe, une simple brosse ou un peigne devrait faire l’affaire. Il est fortement déconseillé de faire prendre un bain à votre chien. Vous ne devez le laver qu’à de très rares occasions, en utilisant un shampooing pour chien adapté.

Santé : à quel point l’Alaskan est-il un chien robuste ?

L’Alaskan Husky est particulièrement robuste. Comme pour tous les autres animaux domestiques, un élevage et une alimentation conformes aux besoins de l’espèce sont garants d’une bonne santé.

Si une bonne condition physique joue un rôle important pour le bien-être de cette race, il ne faut pas non plus pousser ce principe à l’extrême. En effet, une sollicitation excessive des articulations risquerait d’engendrer de l’arthrose, une usure du cartilage douloureuse pour votre animal. Pour préserver votre compagnon, commencez les entraînements en douceur et adaptez les à sa condition physique.

L’encéphalopathie (AHE)

Il existe en outre une maladie héréditaire qui touche encore de temps à autre cette espèce. Cette pathologie donne lieu dès le plus jeune âge à des perturbations du système nerveux central (SNC). Il est ici question de l’encéphalopathie (AHE). Les animaux qui en sont atteints souffrent de convulsions, sont aveugles et présentent des troubles de la coordination. La paralysie ou des modifications du comportement font partie des autres symptômes possibles. Il n’est pas rare que cette maladie entraîne la mort précoce des animaux qui y sont sujets.

À l’origine de cette anomalie génétique se trouve une mutation héréditaire affectant un seul gène sur le mode autosomique récessif. Il se peut par conséquent que les parents des individus malades ne montrent aucun signe visible de la pathologie, mais qu’ils transmettent tout de même la maladie à leur descendance. Le contrôle des élevages ainsi que la réalisation d’un arbre généalogique de la famille de l’animal revêtent de ce fait une importance toute particulière.

Quelle est l’espérance de vie de ce chien d’attelage ?

L’Alaskan peut vivre jusqu’à 14 ans environ, ce qui est une espérance de vie plutôt longue pour un chien de cette taille.

Alimentation : que mange un Husky d’Alaska ?

Une activité physique importante entraîne des besoins nutritionnels élevés. Partant de ce principe, l’Alaskan a amplement mérité une nourriture de première qualité, qui couvre parfaitement ses besoins, au terme d’une journée sportive.

C’est à lui de décider s’il préfère la nourriture humide ou les croquettes. Il faut par contre que vous teniez également compte de la condition générale de votre animal et de son âge lorsque vous choisissez sa nourriture.

L’alimentation BARF (« nourriture crue biologiquement appropriée ») est particulièrement appréciée des propriétaires de huskies. Ce régime alimentaire spécifique suppose cependant des connaissances solides, de disposer de temps et de respecter scrupuleusement certaines normes d’hygiène. Si vous souhaitez modifier le régime alimentaire de votre chien, veillez à consulter votre vétérinaire et obtenir son accord. Quelle que soit son alimentation, votre chien doit avoir à tout moment de l’eau fraîche à sa disposition.

Vous trouverez de la nourriture pour chaque étape de la vie de votre chien ainsi que tous les accessoires conçus pour son bien-être sur la boutique en ligne pour chien de zooplus.

Histoire : des chiens polaires venus du Nord

Les peuples vivant en Amérique du Nord ou en Sibérie employaient des races telles que le samoyède ou le husky de Sibérie comme chiens de traîneau il y a 4000 ans déjà. Ces animaux aidaient les hommes à la chasse en tant que bêtes de trait et de charge.

L’Alaskan Husky est issu d'un croisement en Amérique du Nord de huskies de pure race avec des lévriers et des chiens de chasse. Il ne faut cependant pas confondre cette lignée avec l’alaskan malamute. À la différence de ses aïeux, l’alaskan husky n’est pas une race de chien standardisée, mais plutôt une espèce de chien qui est le fruit du mélange de plusieurs races.

Achat : où trouver cette race de chien ?

La beauté des huskies en fait des animaux très prisés, mais cette caractéristique ne profite pas à tout le monde. En tant que potentiel acheteur, méfiez-vous des commerçants peu scrupuleux qui vendent des chiots malades dans la rue ou depuis leur voiture.

L'idéal est de trouver des professionnels sérieux avant de procéder à l’achat de l’animal. Certaines organisations de protection des animaux proposent régulièrement des huskies en quête d’un nouveau toit.

Combien coûte un Husky d’Alaska ?

Un chiot Alaskan husky coûte au moins 1 000 euros si vous l’adoptez auprès d’un éleveur digne de confiance. Le prix d’un chien plus âgé dépend généralement de plusieurs facteurs comme l’âge exact de l’animal ou la couleur de sa robe. Si vous allez chercher un chien d’un certain âge dans un refuge, vous l’obtiendrez en revanche pour une somme généralement symbolique.

N’oubliez pas pour autant que d’autres dépenses vous attendent une fois le chien acheté. Il vous faudra non seulement prévoir des frais pour l’équipement de base (comme par exemple la gamelle) mais également des dépenses courantes pour la nourriture, les vaccins et les consultations chez le vétérinaire.

Conclusion : s’agit-il d’un chien fait pour moi ?

Si l’Alaskan Husky est un très bon chien de famille, il réclame cependant beaucoup d’attention et de temps, surtout en comparaison avec des chiens moins actifs comme le bulldog anglais. Si vous êtes conscient de cette spécificité et que vous vous réjouissez à l’idée de partir à l’aventure avec votre compagnon sur pattes, ce type de chien devrait vous convenir.


Franziska G., Vétérinaire
Profilbild von Tierärztin Franziska Gütgeman mit Hund

À l'université Justus-Liebig de Gießen, j'ai suivi une formation de vétérinaire où j'ai pu acquérir une certaine expérience dans divers domaines, tels que la médecine dédiée aux petits et grands animaux, la médecine exotique, la pharmacologie, la pathologie et l'hygiène alimentaire. Depuis, je n'ai pas seulement travaillé en tant qu'auteur vétérinaire. J’ai également travaillé sur ma thèse qui a été influencée scientifiquement. Mon objectif est de mieux protéger les animaux contre les agents pathogènes bactériens à l'avenir. En plus de mes connaissances, je partage mes propres expériences en tant que propriétaire de chien et je peux ainsi comprendre et apaiser les craintes et les problèmes, ainsi que d'autres questions concernant la santé animale.


Articles similaires
Articles les plus utiles
10 min

Spitz nain

Si ce n’est pas par sa taille que le Spitz nain impressionne, c’est sans aucun doute par son caractère amical, son assurance et son énergie. Pas étonnant donc que de plus en plus de chiens de race Spitz nain gagnent le cœur des amoureux des animaux !
13 min

Bouledogue français

Le joyeux bouledogue français, ou bulldog français, est un sympathique petit animal qui charmera rapidement tous les amoureux des chiens, grâce à ses mignonnes petites oreilles de chauve-souris son grand besoin de câlins.
15 min

Berger australien

Autrefois utilisé comme chien de berger, le Berger Australien, à la taille moyenne et au magnifique pelage, a besoin qu’on lui propose des activités diverses et stimulantes, qui lui permettront de s’épanouir physiquement et mentalement.