Partir en vacances : avec ou sans son chien ?

un maître et son chien à la gare

Parfois, partir en vacances sans son chien s’avère le choix le plus judicieux.

Mer, montagne ou campagne ? À l’approche des vacances, les propriétaires de chiens doivent non seulement se poser la question de la destination, mais également réfléchir à la manière dont ils vont organiser cette période pour leur animal préféré. Vaut-il mieux partir en vacances avec son chien ou est-il préférable de le laisser dans une pension, ou encore de le confier à un dog-sitter ? Cet article détaille les différentes possibilités qui s’offrent à vous lorsque vous planifiez vos vacances.

Partir en vacances avec son chien : choisir la destination adaptée

Choisir une destination qui réponde aussi bien à vos besoins qu’à ceux de votre animal est un critère déterminant pour que maître et chien profitent pleinement de leurs vacances, même si ce n’est pas toujours aussi facile qu’il n’y paraît.

Il se peut par exemple que vous rêviez d’un bain de soleil au bord de la piscine et de délicieux cocktails, alors que votre chien a beaucoup plus envie de forêts ombragées, de lacs rafraîchissants et de grands espaces pour se dépenser.

Partir en randonnée en montagne est certainement l’option idéale pour les chiens actifs qui ont besoin de très grands espaces. Les chiens qui aiment l’eau trouveront leur compte si vous optez pour des vacances au bord d’une plage accessible aux chiens. L’accueil réservé aux chiens varie d’un pays à l’autre, vous trouverez de nombreuses astuces dans des guides de voyage pour voyager en compagnie de votre animal.

chien en voyage dans le coffre d'une voiture
Un voyage en toute sécurité constitue le point de départ de tout séjour en compagnie de votre chien.

Choisir son hébergement pour passer des vacances en compagnie de son chien

Si vous avez trouvé une destination qui vous convient ainsi qu’à votre animal, vous avez franchi la première étape. La deuxième consiste à vous mettre en quête d’un hébergement adapté à vos besoins sur place.

Les chiens à l’hôtel

Qu’il s’agisse d’un hôtel ou d’un logement de vacances, la règle reste la même : assurez-vous que les chiens soient vraiment autorisés à y séjourner. Pour éviter les surprises désagréables, mieux vaut en cas de doute poser plusieurs fois la question pour obtenir la confirmation que vous pouvez vous y rendre avec votre animal.

Beaucoup d’hébergeurs prennent une décision en fonction de la race et de la taille du chien, il est donc préférable de leur indiquer ces informations en amont.

Si les chiens sont admis, vous devriez dans un second temps vous assurer que votre compagnon dispose de suffisamment d’endroits pour se dépenser à proximité du logement. Une chambre d’hôtel au 6ème étage sans balcon n’est pas forcément une bonne idée tandis qu’une maison de vacances avec jardin fera certainement plus l’affaire.

Les chiens en camping

Des vacances en mode camping, qui permettent à votre chien de passer une grande partie de son temps en plein air, avec un hébergement sous tente, en caravane ou en camping-car, sont une autre option envisageable.

Veillez à disposer d’un emplacement clairement délimité et surtout ombragé. À proximité de votre hébergement, l’idéal serait de trouver des parcs, des prés, des forêts ou des plages où votre compagnon pourra s’ébattre.

Partir en vacances avec son chien : quelles sont les formalités à régler ?

Une fois que vous avez trouvé un hébergement adapté à vos besoins et à ceux de votre animal, vous avez fait le plus gros du travail. Mais avant de réserver votre logement une fois pour toutes, il vous faut d’abord répondre aux questions suivantes :

  • Quelles sont les conditions d’entrée en vigueur pour les chiens dans le pays où vous allez séjourner ? Le mieux est de vous renseigner auprès de l’ambassade du pays en question.
  • Votre chien a-t-il encore besoin de vaccins ou d’une autre intervention du même type ? Veillez dans ce cas à prendre rendez-vous chez le vétérinaire suffisamment tôt. Ce dernier vous informera sur les vaccins nécessaires ou sur les autres mesures préventives à adopter (comme par exemple les précautions particulières à prendre pour éviter les parasites).
  • Votre chien est-il assuré à l’étranger ? Lisez attentivement votre contrat d’assurance et demandez des précisions en cas de doute.
  • Dans le cas où vous voyagez en train, en ferry ou en avion : quelles sont les conditions de transport particulières valables pour les chiens ?

Des préparatifs réussis pour partir en vacances avec son chien

En fonction de votre degré de flexibilité, nous vous recommandons de choisir votre destination de vacances de manière à ne pas vous exposer à des températures trop élevées. Si vous avez une chienne, il vaut également mieux qu’elle ne soit pas en chaleur pendant votre séjour.

À l’approche des vacances, pensez à faire vos bagages au moment opportun. N’ayez pas seulement en tête la crème solaire, les chaussures de randonnée et l’appareil photo, mais également tout le matériel de voyage indispensable pour votre animal.

Guide pour bien faire ses bagages : de quoi mon chien a-t-il besoin pour passer de bonnes vacances ?

La pharmacie de voyage

Vous devriez naturellement aussi vous munir de tout le matériel nécessaire pour gérer les petites urgences qui peuvent survenir pendant les vacances. La pharmacie de voyage de votre chien doit impérativement comporter les éléments suivants :

  • Un set à pansement (gaze, bandages élastiques, coton, compresses stériles)
  • Une paire de ciseaux
  • Un spray désinfectant
  • Une pincette
  • Une pince à tiques
  • Des comprimés de charbon (contre la diarrhée)
un chien et son maître en vacances
Avec une bonne organisation, vous passerez des vacances inoubliables en compagnie de votre chien.

Pour quelles raisons partir en vacances sans votre chien ?

Partir en vacances sans son chien est une idée inconcevable pour certains maîtres. Et pourtant, il vaut mieux dans certains cas laisser Médor à la maison.

Un voyage long et fastidieux, des conditions d’entrée dans le pays strictes, des risques d’infection, des conditions climatiques extrêmes ou l’interdiction d’amener son chien à l’hôtel et à la plage compliquent souvent les choses quand on projette de partir avec son animal.

Les activités prévues pour les vacances ne s’accordent pas toujours avec les besoins de son compagnon à quatre pattes. Deux semaines au bord de la piscine de l’hôtel, une semaine sur les pistes de ski ou une excursion citadine avec visite de musées ne sont sûrement pas ce qui convient le mieux à votre animal.

Les chiens malades ou très âgés auront quant à eux du mal à supporter de longs trajets, c’est pourquoi vous ne devriez envisager de les emmener qu’en cas d’absolue nécessité.

A qui confier son chien ?

N’ayez crainte : envisager de partir en vacances sans votre chien ne fait pas pour autant de vous un mauvais maître, cette décision s’avère même souvent la plus raisonnable. Dans les cas que nous venons d’évoquer plus haut, la prise en charge de votre animal par des amis, par un dog-sitter ou une pension pour chien peut être un choix nettement plus judicieux.

Il faut cependant veiller à organiser l’hébergement de votre compagnon suffisamment tôt. Prenez le temps de faire le tour des différentes possibilités qui s’offrent à vous pour la garde de votre chien. Si vous avez l’assurance que votre animal se trouve entre de bonnes mains, vous passerez de bonnes vacances.

Amis, dog-sitter ou pension pour chien ?

L’idéal est évidemment de pouvoir confier votre chien pendant votre absence à des membres de la famille ou à des amis qui connaissent bien votre compagnon et qui le chouchouteront en lui prodiguant de nombreuses caresses et en lui faisant faire de longues promenades.

Si vous ne pouvez pas faire appel à des proches pour faire garder votre animal, l’autre option consiste à chercher suffisamment tôt un hébergement chez un dog-sitter ou dans une pension pour chien. Vous n’aurez aucun mal à trouver des adresses sur Internet, chez certains vétérinaires ou écoles canines.

Check-list pour trouver une pension pour chien

Pour avoir la garantie que votre chien se sent bien chez le dog-sitter ou en pension, vérifiez que les critères énumérés ci-dessous sont tous remplis.

Conseil : le mieux est de le constater en faisant une visite sur place. Vous aurez ainsi un bon aperçu de la manière dont les chiens sont pris en charge.

Vous devriez prêter une attention particulière à ces critères :

  • Sympathie : le courant doit bien passer entre vous et la personne responsable de la garde, mais également entre elle et l’animal. Le chien et la personne ont-ils l’air de s’entendre ? Comment le gardien se comporte-t-il sur place avec d’autres chiens ?
  • Intérêt : un bon dog-sitter pose de lui-même des questions sur les besoins spécifiques, les habitudes, l’état de santé et le comportement de votre chien.
  • Attestation de compétences : les pensions pour chien et pet-sitter doivent présenter une Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED).
  • Ordre et hygiène : qu’il s’agisse d’une pension ou du domicile du dog-sitter, les lieux doivent être propres et en ordre. Des couchages confortables ainsi que des écuelles propres remplies d’eau fraîche devraient être disponibles en quantité suffisante et il devrait bien entendu y avoir suffisamment de place pour le nombre de chiens accueillis.
  • Activité physique : deux à trois heures d’exercice physique par jour au minimum (la durée varie en fonction de la race) sont nécessaires à votre animal. Dans l’idéal, un pré clôturé avec suffisamment d’endroits ombragés est également mis à disposition de votre animal pour qu’il puisse s’y dépenser en toute liberté.
  • Nourriture : vous devriez pouvoir dans tous les cas apporter la nourriture préférée de votre chien pour éviter qu’il ait à subir un changement de régime.
  • Santé : on vous demandera de présenter le carnet de vaccination de votre chien. Il faut également que vous choisissiez avec le responsable le vétérinaire qui s’occupera de votre animal en cas d’urgence.

Une fois que vous aurez obtenu satisfaction sur tous ces points, plus rien ne s’oppose à un séjour de votre chien sans vous.

Si vous voulez vous assurer que votre animal prend facilement ses marques, vous pouvez aussi convenir d’une nuit d’essai. Si celle-ci se passe en douceur, vous pourrez partir en vacances sans votre chien en toute décontraction.

Pour des vacances agréables, avec ou sans chien

En tant que propriétaire de chien, vous devez vous y prendre suffisamment tôt pour planifier vos vacances et bien les préparer. Il est important que vous profitiez vous aussi pleinement de vos vacances.

Cela n’est possible que si votre chien est bien pris en charge, que vous emmeniez votre animal en vacances ou que vous le laissiez chez des amis, chez un dog-sitter ou dans une pension pour chien. Si c’est la première fois que vous voyagez avec ou sans votre animal, vous devriez tout particulièrement veiller à prendre le temps nécessaire pour bien organiser vos vacances.

Le principal fondamental est en général le suivant : plus vous serez organisé, plus il vous sera facile de voyager. C’est dans cet esprit que nous vous souhaitons de superbes vacances, avec ou sans votre chien !

Articles les plus utiles
5 min

Faire garder son chien: pension, dogsitter & Cie

Elever un chien entraîne de nombreuses responsabilités pour les maîtres. Avant même d’adopter le nouveau membre de la famille, il est indispensable de bien réfléchir à la façon dont vous allez répondre à ses besoins au quotidien. Vous travaillez à plein-temps et n’avez pas de proches ou de voisins qui puissent garder votre chien et s’occuper de lui pendant votre absence ? Bien souvent, faire garder son chien représente la dernière option possible. Cela est valable toute l’année comme durant les vacances, si vous avez décidé de partir loin et que votre chien ne peut pas vous accompagner, que ce soit en avion ou en voiture. Chenil pour chien, garderie pour chien ou encore dogsitter : plusieurs possibilités s’offrent à vous.
8 min

Randonner avec son chien : l’aventure au quotidien

Presque tous les chiens adultes et en bonne santé peuvent pratiquer la randonnée aux côtés de leur maître. Toutefois, n’attaquez les longs circuits que si votre chien est déjà expérimenté en matière de randonnée, ceci lui permettra de marcher de manière autonome. Si vous prévoyez une excursion d’une journée avec votre chien, ce dernier devra déjà avoir fait quelques petites randonnées dans la région. Attention, avec les chiens suivants, la randonnée est possible, mais de manière limitée :

Les chiots et les jeunes chiens

Les chiots ne devraient pas parcourir de longues distances. C’est la raison pour laquelle des randonnées de plusieurs kilomètres ne conviennent pas aux chiots. Les adeptes de la randonnée peuvent toutefois emmener leur petit compagnon, le porter dans un sac à dos pour chien, tout en le laissant gambader de temps en temps. Les jeunes chiens peuvent randonner, mais à allure lente. À partir de l’âge d'un an, on considère que les chiens peuvent parcourir des distances de 5 kilomètres environ. Chez certaines races comme par exemple le dogue allemand, demandez de préférence conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer à l’aventure.

Les races qui aiment être au calme

Les chiens à pattes courtes et au visage aplati comme le Carlin se fatiguent très rapidement. Votre petit chien est parfois essoufflé lors de ses promenades du quotidien ? Partir en randonnée ne sera donc certainement pas une partie de plaisir pour lui ! Parmi ces races de chien, on compte aussi les bouledogues, comme le bouledogue anglais, mais aussi quelques Bassets et Pékinois. Ne vous y méprenez pas, ils apprécient partir à l’aventure en plein air, mais sur des distances plus courtes, et avec de nombreuses pauses.

Les chiens malades

Si votre chien est atteint par une maladie, il ne devrait pas s’adonner à la randonnée. Qu’en est-il alors de l’arthrose ? De nombreux chiens atteints d’arthrose sont capables d'enchaîner les kilomètres, sur les sentiers bien à plat. Ce sont les dénivelés, positifs ou négatifs, qui posent problème. Avant d’entamer la randonnée, assurez-vous qu’elle soit adaptée à votre chien. En cas de doute, n'hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire. Si votre chien halète beaucoup et s’arrête fréquemment, il est préférable de mettre fin à la sortie randonnée.

Randonner avec son chien : quel équipement ?

7 min

Faire garder son chien pendant les vacances

La solution idéale est bien sûr de faire garder son chien par un membre de votre famille ou un ami. Mais cette solution n'est malheureusement pas accessible à tous et placer son chien dans une pension est alors une bonne alternative. Dans une pension, plusieurs chiens sont placés dans une pièce ou dans une structure comme un chenil. Ils s'y retrouvent seuls ou à plusieurs en fonction de leur capacité à sociabiliser avec d'autres chiens.

Différences au niveau des structures, des prix et du personnel