Pixie-bob

Rédigé par Natalie Decker
chat de race pixie-bob

La queue courte du pixie-bob est typique de cette race

Une queue courte, un pelage tacheté et des touffes de poils dans les oreilles : le pixie-bob ressemble à un petit lynx. Mais sa queue courte lui pose souvent problème au quotidien, notamment pour communiquer avec les autres chats.

Apparence : un lynx miniature

Si vous vous demandez quel chat (domestique) ressemble à un lynx, vous tomberez rapidement sur le pixie-bob en faisant des recherches sur Internet. Parfois, on l’écrit aussi « pixiebob ». Cette race de chat rappelle effectivement un peu le lynx, notamment en raison de sa queue courte.

De plus, tout comme le lynx, le pixie-bob a une morphologie trapue et musclée. Les femelles pèsent généralement entre trois et cinq kilos, et les mâles entre cinq et sept kilos.

Le pelage du pixie-bob est typiquement tacheté de gris et de marron. Il est un peu plus court en été, ce qui rend les motifs de son pelage nettement plus visibles, alors qu’en hiver, il est un peu plus long et dense.

Aspect sauvage et polydactylie

Cette race de chat a également une tête large et convexe et des oreilles dotées de touffes de poils, ce qui lui confère un aspect sauvage. Les yeux du pixie-bob sont dorés ou verts.

Ses pattes peuvent présenter une particularité héréditaire et comporter jusqu’à sept doigts. Le pixie-bob est ainsi la seule race de chat pour laquelle la polydactylie, c’est-à-dire le fait d’avoir plus de doigts que d’ordinaire, est autorisée et tolérée par le standard de la race.

Pixie-bob : un chat à la queue courte

Même si le pixie-bob est très populaire en raison de son apparence semblable à celle du lynx, il n’en demeure pas moins que cette race fait l’objet de nombreuses préoccupations.

Ces préoccupations sont motivées par sa queue courte, qui limite les capacités du chat à communiquer. En effet, les chats utilisent leur queue, entre autres, pour exprimer leur humeur : ainsi, une queue dressée à l’extrémité repliée peut exprimer la joie ou l’excitation, tandis qu’une queue baissée et hérissée est un signe de peur. La queue joue également un rôle important lorsque le chat court et grimpe.

Il existe plusieurs races de chat comme le pixie-bob, auxquelles cette caractéristique physique importante a été délibérément retirée au cours d’un élevage ciblé, comme le manx, le cymric ou l’american bobtail.

Caractère : un chat affectueux et gentil

Même s’il ressemble à un lynx sauvage miniature, le pixie-bob est considéré comme un chat joueur, gentil et affectueux. De nombreux animaux de cette race sont très câlins avec leurs maîtres et s’entendent bien avec les autres chats, et souvent même avec les chiens.

Certains chats de cette race sont particulièrement expressifs et miaulent beaucoup, bien que certains des sons qu’ils émettent ressemblent plutôt à des gazouillis ou à des bourdonnements. Puisque ces chats sont généralement très intelligents et ont de grandes capacités d’apprentissage, leurs maîtres ont tout intérêt à les stimuler en leur offrant des jouets pour chat de circonstance.

Ils peuvent développer un lien étroit avec les enfants. Il faut cependant leur laisser suffisamment de temps pour qu’ils s’habituent à eux.

Cohabitation et toilettage : un chat attaché à ses maîtres et facile à entretenir

Le pixie-bob peut certes vivre exclusivement en appartement, mais il apprécie beaucoup passer du temps dans un jardin sécurisé ou sur un balcon protégé. Si votre pixie-bob ne peut avoir accès à l’extérieur, vous devez occuper ce chat actif le plus possible et tous les jours.

Bon à savoir : le pixie-bob est souvent très attaché à ses maîtres et à son territoire et suit ses maîtres partout. En revanche, il supporte assez mal les déménagements.

Entretien du pelage : le pixie-bob est facile à entretenir

L’entretien du pelage de cette race de chat est relativement simple. Chez le pixie-bob à poil court, il suffit de brosser le poil une fois par semaine, si le pelage est long, il demande un peu plus d’entretien, surtout en hiver.

L’alimentation qui convient le mieux au pixie-bob varie d’un chat à l’autre et dépend notamment de son âge, de son niveau d’activité et de ses éventuelles maladies chroniques.

Vous trouverez une large sélection de nourriture pour chat dans la boutique en ligne de zooplus.

Santé : la queue courte du pixie-bob constitue un facteur de risque

On ne sait que peu de choses sur les maladies typiques du pixie-bob. Toutefois, les doigts supplémentaires et surtout la queue courte de ce chat peuvent entraîner des problèmes de santé. La queue courte est synonyme de mobilité réduite des vertèbres cervicales.

En outre, de plus en plus de maladies génétiques ont été observées chez le pixie-bob, notamment au niveau du myocarde et de l’utérus. Dans l’ensemble, cela réduit l’espérance de vie chez cette race de chat.

Histoire de la race : l’origine du pixie-bob

Le pixie-bob est une race de chat relativement récente, originaire des États-Unis. C’est là que l’éleveuse Carol Ann Brewer a commencé, au milieu des années 80, à faire reproduire de manière ciblée ces chats domestiques à queue courte.

On a longtemps pensé que le pixie-bob était né d’un croisement fortuit entre le lynx roux et le chat domestique. Cette hypothèse a depuis été réfutée, car aucune trace de lynx américain n’a été retrouvée dans les analyses ADN du pixie-bob.

Un lien de parenté avec d’autres chats sauvages comme le chat des marais ou le chat-léopard a également pu être exclu. Malgré son aspect sauvage, le pixie-bob est donc à cent pour cent un chat domestique.

Cette race de chat doit d’ailleurs son nom à la femelle Pixie (que l’on peut traduire par « fée ») de l’élevage de Carol Ann Brewer, dont tous les chats de cette race sont issus. Le suffixe « -bob » vient de « bobcat », le nom anglais du lynx roux.

Depuis 1998, le pixie-bob est reconnu comme étant une race à part entière par The International Cat Association (TICA), une association internationale tenant les registres des chats de race

Achat : combien coûte un pixie-bob ?

Le pixie-bob est une race qui fait l’objet de préoccupations en raison des problèmes de santé liés à ses caractéristiques.

Si vous souhaitez adopter un pixie-bob, tournez-vous plutôt vers un refuge pour animaux afin de ne pas encourager l’élevage d’animaux souffrant de problèmes de santé. Néanmoins, si vous souhaitez malgré tout acheter un pixie-bob, vous devrez compter entre 900 et 1 500 euros.

En bref

Le pixie-bob fascine les amoureux des chats grâce à son apparence de lynx. Mais puisque l’élevage de chats de cette race est problématique en raison de ses problèmes de santé, il est déconseillé de les acheter.


Natalie Decker
Profilbild Natalie Decker (mit Pferd)

"A life without a pug is possible, but pointless," Loriot once said. I would unreservedly agree and add: "A life without horse, cat and rabbit as well!" My heart beats for all animals big and small and I have the great fortune to be able to write about my passion as a freelance author. With my articles I would like to raise awareness for animal welfare and give useful tips to animal lovers.


Articles les plus utiles
3 min

Maine Coon

Le Maine Coon fait actuellement partie des races de chat les plus appréciées dans le monde entier. En France également, les chats Maine Coon rencontrent un franc succès. Le Maine Coon naturel, robuste et à l’excellent caractère ne plait pas par hasard ! Pour offrir à votre Maine Coon une alimentation répondant à ses besoins spécifiques, rendez-vous dans la rubrique Croquettes pour Maine Coon de votre animalerie zooplus !
7 min

British Shorthair

Son pelage court et dense est facile à entretenir. Sa tête courte et ses grands yeux ronds rappelle l’apparence d’un ours en peluche. Il n’est donc pas surprenant que le British Shorthair soit devenu l’une des races de chat les plus populaires. Les British Shorthair sont plutôt robustes de par leur physique. Comme les autres grandes races de chat, leur croissance est relativement lente. En règle générale, les British Shorthair atteignent leur taille adulte entre 3 et 5 ans. Les femelles pèsent jusqu’à 5 kilos, tandis que les mâles peuvent atteindre les 7 kilos.

Les différentes couleurs du pelage

Qu’ils aient un pelage uni ou de plusieurs couleurs, tous les British Shorthair sont un plaisir pour les yeux. Les animaux au pelage uni sont de couleur bleu-gris et noir. Les couleurs « lilas » ou « fauve », qui correspond à un beige clair, sont également très populaires. Il existe des chats roux ou de couleur crème. Si vous aimez l’originalité, vous apprécierez sans doute les variantes de couleur « chocolate smoke » ou « bleu écailles de tortue tabby ». Et que diriez-vous d’un « British Shorthair silver shaded » ? Les chats que l’on désigne comme « shaded » présentent une couleur uniquement au niveau des pointes du pelage. On parle alors de nuances. Les variantes « tabby » classiques sont particulièrement appréciées. Qui ne connait pas le « chat Whiskas », ce fameux silver tabby ?
11 min

Sacré de Birmanie

Le Birman ou « Sacré de Birmanie » : un chat dont le nom prête encore à confusion. D’ailleurs, en anglais, on le nomme « Burma », une race de chat à ne pas confondre avec le Burmese ! Le Birman est issu d’un programme d’élevage français datant des années 1920. Apprenez-en davantage sur cette race de chat, à mi-chemin entre le persan et le siamois !